Bienvenue dans un nouveau monde... le notre

Une nouvelle pépinière de requins préhistoriques identifiée aux États-Unis
Actualités

Une nouvelle pépinière de requins préhistoriques identifiée aux États-Unis

Nous savons que de nombreux grands requins protègent leurs petits dans des pépinières. Généralement situées dans les mers peu profondes ou les baies protégées, elles permettent aux adultes de garder les plus jeunes à l’écart des prédateurs dans des zones riches en ressources alimentaires en attendant qu’ils puissent survivre par eux-mêmes.

Les découvertes d’anciennes pépinières sont assez rares, dans la mesure où les requins fossilisent très mal. En règle générale, seules les dents survivent un tant soit peu à l’épreuve du temps.

Il y a quelques années, des chercheurs ont tout de même identifié l’une de ces nurseries, une pépinière de mégalodons vieille de dix millions d’années au large du Panama. Il y a quelques mois, des chercheurs ont également identifié les restes d’une pépinière préhistorique de grands requins blancs dans la région de Coquimbo, au nord du Chili.

Une pépinière de 24 millions d’années

Plus récemment, une équipe de l’Université de Charleston (États-Unis) a isolé une autre de ces pépinières préhistoriques en Caroline du Sud, dans la formation de Chandler Bridge, riche en fossiles, retrouvée dans la ville de Summerville, plus précisément. Ces travaux ont été présentés le 13 octobre lors de la conférence annuelle de la Society of Vertebrate Paleontology.

Plusieurs dizaines de dents vieilles de 24 millions d’années appartenant à l’espèce Carcharocles angustidens, qui vivait il y a entre 34 millions et 23 millions d’années, y ont été retrouvées.

Grâce à des équations permettant d’estimer la longueur du corps d’un requin en fonction de la taille de ses dents (il existe une formule différente pour chaque dent, en fonction de sa position dans la bouche), les chercheurs ont pu déterminer les tailles corporelles correspondantes des requins. Sur les 87 dents retrouvées, trois appartenaient à des nourrissons, 77 à des juvéniles et sept à des adultes. La longueur moyenne du corps de ces requins était de 4,8 mètres.

Un spécimen de près de neuf mètres

En outre, les chercheurs soulignent avoir également retrouvé la dent d’un adulte gigantesque. Auparavant, le détenteur du record était un spécimen dont la dent avait été retrouvée en Nouvelle-Zélande. Toujours selon la taille de sa dent, on avait alors estimé la longueur de cet ancien prédateur à 8,47 mètres.

Sur la base de cette nouvelle dent retrouvée en Caroline du Sud, les chercheurs estiment que cet adulte mesurait 8,85 mètres de long. C’est donc un nouveau record. En comparaison, le grand requin blanc moderne (Carcharodon carcharias) peut atteindre des longueurs de six mètres, mais la plupart sont généralement plus petits.


Source : Sciencepost
Crédit : Musées Victoria

Une nouvelle pépinière de requins préhistoriques identifiée aux États-Unis Actualités

Une nouvelle pépinière de requins préhistoriques identifiée aux États-Unis

Nous savons que de nombreux grands requins protègent leurs petits dans des pépinières. Généralement situées dans les mers peu profondes ou les baies protégées, elles permettent aux adultes de garder les plus jeunes à l’écart des prédateurs dans des zones riches en ressources alimentaires en attendant qu’ils puissent survivre par eux-mêmes.

Les découvertes d’anciennes pépinières sont assez rares, dans la mesure où les requins fossilisent très mal. En règle générale, seules les dents survivent un tant soit peu à l’épreuve du temps.

Il y a quelques années, des chercheurs ont tout de même identifié l’une de ces nurseries, une pépinière de mégalodons vieille de dix millions d’années au large du Panama. Il y a quelques mois, des chercheurs ont également identifié les restes d’une pépinière préhistorique de grands requins blancs dans la région de Coquimbo, au nord du Chili.

Une pépinière de 24 millions d’années

Plus récemment, une équipe de l’Université de Charleston (États-Unis) a isolé une autre de ces pépinières préhistoriques en Caroline du Sud, dans la formation de Chandler Bridge, riche en fossiles, retrouvée dans la ville de Summerville, plus précisément. Ces travaux ont été présentés le 13 octobre lors de la conférence annuelle de la Society of Vertebrate Paleontology.

Plusieurs dizaines de dents vieilles de 24 millions d’années appartenant à l’espèce Carcharocles angustidens, qui vivait il y a entre 34 millions et 23 millions d’années, y ont été retrouvées.

Grâce à des équations permettant d’estimer la longueur du corps d’un requin en fonction de la taille de ses dents (il existe une formule différente pour chaque dent, en fonction de sa position dans la bouche), les chercheurs ont pu déterminer les tailles corporelles correspondantes des requins. Sur les 87 dents retrouvées, trois appartenaient à des nourrissons, 77 à des juvéniles et sept à des adultes. La longueur moyenne du corps de ces requins était de 4,8 mètres.

Un spécimen de près de neuf mètres

En outre, les chercheurs soulignent avoir également retrouvé la dent d’un adulte gigantesque. Auparavant, le détenteur du record était un spécimen dont la dent avait été retrouvée en Nouvelle-Zélande. Toujours selon la taille de sa dent, on avait alors estimé la longueur de cet ancien prédateur à 8,47 mètres.

Sur la base de cette nouvelle dent retrouvée en Caroline du Sud, les chercheurs estiment que cet adulte mesurait 8,85 mètres de long. C’est donc un nouveau record. En comparaison, le grand requin blanc moderne (Carcharodon carcharias) peut atteindre des longueurs de six mètres, mais la plupart sont généralement plus petits.


Source : Sciencepost
Crédit : Musées Victoria

LE GUIDE Naturellement

Agenda . . .

25 - Doubs

Jusqu'au 9 janvier 2022

EXPOSITION
"DESTINS DE CIRQUE"

Cette exposition présente les destins des femmes et hommes du cirque entre ombres et lumières. Costumes, affiches, instruments de musique, gravures originales, films … évoquent l’art du cirque du XVIIIe siècle à nos jours.
Les fabuleux dessins aquarellés des sœurs Vesque, les planches uniques du grand costumier Gérard Vicaire éclairent ces destins de cirque.

Saline royale
Grande rue
25610 ARC-ET-SENANS
03 81 54 45 45
www.salineroyale.com


34 - Hérault

A partir du 28 février

EXPOSITION - VISITE VIRTUELLE GRATUITE
"DERNIERS IMPRESSIONNISTES, LE TEMPS DE L'INTIMITÉ"

En raison de l'épidémie et de la fermeture nationale des musées, l'exposition n'aura malheureusement été ouverte au public que pendant cinq semaines.
La visite virtuelle est accessible gratuitement, depuis le site internet du Musée de Lodève et sans limite de temps. Les salles de l'exposition en 360°, les commentaires audio des œuvres... visitez l'exposition comme si vous y étiez sur votre ordinateur ou votre smartphone.
Visiter l'exposition

Musée de Lodève
Square George Auric
34700 Lodève
04 67 88 86 10
www.museedelodeve.fr

Lieux:

Découvrir toutes les activités