Bienvenue dans un nouveau monde... le notre

Un gigantesque “radeau” de pierres volcaniques repéré dans le Pacifique
Actualités

Un gigantesque “radeau” de pierres volcaniques repéré dans le Pacifique

Il y a quelques jours, des marins naviguant dans sud-ouest du Pacifique ont remarqué une étrange structure flottant à la surface de l’océan. En récupérant quelques morceaux, et en reniflant les odeurs, ils ont vite compris qu’il s’agissait en réalité de pierres volcaniques, expulsées des profondeurs.

Au large des côtes des Fidji, des marins naviguant à bord d’un catamaran ont remarqué à la surface de l’eau la formation d’un vaste “radeau” composé de roches volcaniques. Celui-ci, d’après les relevés satellites effectués par la suite, s’étendrait sur plus de 150 kilomètres carrés. Ce qui représente environ 20 000 terrains de football. Ces roches, la plupart pouvant tenir dans la main, semblaient remplies de trous et de poches de gaz piégés leur conférant une flottabilité dans l’eau. Et, au passage, une forte odeur de sulfure d’hydrogène. De nombreuses images ont depuis été prises, dont celles du volcanologue Simon Carn, de la Michigan Technological University. On y découvre alors un gigantesque radeau de pierre ponce se déformant au gré des vagues.

Le fruit d’une éruption sous-marine

Ces structures sont en réalité le résultat d’une importante éruption sous-marine, survenue probablement quelques jours plus tôt. Après analyses, des chercheurs ont réussi à isoler le suspect : un volcan qui, pour le moment, n’a pas de nom. Vous le retrouverez près de l’archipel des Tonga, à environ 40 mètres de profondeur. Lors de son réveil, le volcan aurait émis un magma riche en silice qui, en se refroidissant rapidement, aurait formé de la pierre ponce.

Notez que ce n’est pas la première fois que ce suspect est appréhendé. Il s’était déjà illustré en 2001 avec la formation d’un premier “radeau” de pierres ponces naturelles dans la région. Le fait qu’il récidive devrait normalement mener les chercheurs à finalement le baptiser.

Un coup de pouce pour les coraux

Ce radeau, en mouvement, devrait poursuivre sa route au cours des prochaines semaines. Il devrait atteindre quelques îles sur le chemin menant à la côte est australienne, gênant au passage quelques pêcheurs. Il ne constitue en revanche aucun danger pour les populations humaines locales, et devrait même être bénéfique à la faune environnante. Pour la Grande barrière de corail, notamment. Les chercheurs soulignent en effet que ce type de formation représente un habitat favorable et un moyen de transport pour des millions d’organismes marins. Dont des coraux.

« Chaque pierre ponce est comme sa propre petite île », relève en effet Scott Bryan, géologue de la Queensland University of Technology. Ce radeau pourrait permettre de « repeupler la Grande barrière de corail », qu’il atteindra d’ici la fin novembre. Juste à temps pour les grands événements de frai des coraux. Voyons cela comme un petit coup de pouce de la nature dont ces organismes avaient cruellement besoin.


Source : Queensland University of Technology
Crédit : Joshua Stevens / Observatoire de la Terre de la NASA

Un gigantesque “radeau” de pierres volcaniques repéré dans le Pacifique Actualités

Un gigantesque “radeau” de pierres volcaniques repéré dans le Pacifique

Il y a quelques jours, des marins naviguant dans sud-ouest du Pacifique ont remarqué une étrange structure flottant à la surface de l’océan. En récupérant quelques morceaux, et en reniflant les odeurs, ils ont vite compris qu’il s’agissait en réalité de pierres volcaniques, expulsées des profondeurs.

Au large des côtes des Fidji, des marins naviguant à bord d’un catamaran ont remarqué à la surface de l’eau la formation d’un vaste “radeau” composé de roches volcaniques. Celui-ci, d’après les relevés satellites effectués par la suite, s’étendrait sur plus de 150 kilomètres carrés. Ce qui représente environ 20 000 terrains de football. Ces roches, la plupart pouvant tenir dans la main, semblaient remplies de trous et de poches de gaz piégés leur conférant une flottabilité dans l’eau. Et, au passage, une forte odeur de sulfure d’hydrogène. De nombreuses images ont depuis été prises, dont celles du volcanologue Simon Carn, de la Michigan Technological University. On y découvre alors un gigantesque radeau de pierre ponce se déformant au gré des vagues.

Le fruit d’une éruption sous-marine

Ces structures sont en réalité le résultat d’une importante éruption sous-marine, survenue probablement quelques jours plus tôt. Après analyses, des chercheurs ont réussi à isoler le suspect : un volcan qui, pour le moment, n’a pas de nom. Vous le retrouverez près de l’archipel des Tonga, à environ 40 mètres de profondeur. Lors de son réveil, le volcan aurait émis un magma riche en silice qui, en se refroidissant rapidement, aurait formé de la pierre ponce.

Notez que ce n’est pas la première fois que ce suspect est appréhendé. Il s’était déjà illustré en 2001 avec la formation d’un premier “radeau” de pierres ponces naturelles dans la région. Le fait qu’il récidive devrait normalement mener les chercheurs à finalement le baptiser.

Un coup de pouce pour les coraux

Ce radeau, en mouvement, devrait poursuivre sa route au cours des prochaines semaines. Il devrait atteindre quelques îles sur le chemin menant à la côte est australienne, gênant au passage quelques pêcheurs. Il ne constitue en revanche aucun danger pour les populations humaines locales, et devrait même être bénéfique à la faune environnante. Pour la Grande barrière de corail, notamment. Les chercheurs soulignent en effet que ce type de formation représente un habitat favorable et un moyen de transport pour des millions d’organismes marins. Dont des coraux.

« Chaque pierre ponce est comme sa propre petite île », relève en effet Scott Bryan, géologue de la Queensland University of Technology. Ce radeau pourrait permettre de « repeupler la Grande barrière de corail », qu’il atteindra d’ici la fin novembre. Juste à temps pour les grands événements de frai des coraux. Voyons cela comme un petit coup de pouce de la nature dont ces organismes avaient cruellement besoin.


Source : Queensland University of Technology
Crédit : Joshua Stevens / Observatoire de la Terre de la NASA

LE GUIDE Naturellement

Agenda . . .

22 - Côtes d'Armor

Le 22 décembre

SEANCES AU PLANETARIUM DE BRETAGNE

A l'occasion du solstice, le Planétarium de Bretagne vous invite pour deux séances au tarif spécial de 4 €.  A 15h00 : "Les astres et les Marées". A 16h00 : "Le phénomène des saisons".

Planétarium de Bretagne
Parc du Radôme
22560 Pleumeur-Bodou
02 96 15 80 30
www.planetarium-bretagne.fr


25 - Doubs

Jusqu'au 5 janvier 2020

EXPOSITION
« LE MONDE DE JULES VERNE »

L’exposition présente le créateur et poète, évoque ses voyages extraordinaires d’un nouveau genre littéraire puis explore sa quête de l’ailleurs.
Gravures, affiches de cinéma, maquettes, dessins de reconstitutions des machines de Jules Verne, carte géante représentant les itinéraires des personnages…rythment le parcours de l’exposition.

Saline royale
Grande Rue
25610 Arc et Senans
www.salineroyale.com


Du 15 février au 3 mai 2020

EXPOSITION
« GEORGES FESSY ET LA PHOTOGRAPHIE »

Exposition en coproduction avec le Familistère de Guise. Georges Fessy et la photographie est une rétrospective présentée à travers plus d’une centaine de photographies qui traduit la diversité d’une vie de photographe : paysages, portraits, natures mortes, objets d’art, vues d’architectures.

Saline royale
Grande Rue
25610 Arc et Senans
www.salineroyale.com


30 - Gard

Jusqu'au 8 mars 2020

EXPOSITION
« FEU », l’expo brûlante de la rentrée au Pont du Gard

FEU conçue par Universcience qui propose d’explorer la thématique de la maîtrise du feu par l’humain. Accessible dès 9 ans, cette exposition rassemble des installations audiovisuelles, des dispositifs multimédia et des expériences interactives ainsi que de nombreux objets visant à enrichir la connaissance des visiteurs et à déconstruire les idées reçues.

Site du Pont du Gard
La Bégude
400 route du Pont du Gard
30210 Vers-Pont-du-Gard
04 66 37 50 99
www.pontdugard.fr


34 - Hérault

Jusqu'au 23 février 2020

EXPOSITION
Ensor, Magritte, Alechinsky...

L'exposition invite à un cheminement sensible sur les sentiers de l'art Belge à travers une sélection de chefsd’oeuvre des collections du Musée d'Ixelles (Bruxelles).

Musée de Lodève
square George Auric
34700 Lodève
04 67 88 86 10
www.museedelodeve.fr


50 - Manche

Jusqu'au 5 janvier 2020

EXPOSITION
"DÉTOURS EN COTENTIN"

Il y a sept ans, la famille du photographe Gustave Bazire (1893-1941) découvre 1 400 plaques de verre. Aujourd'hui, le Cotentin expose les vues de l'artiste.

Manoir du Tourp
Omonville-la-Rogue
50440 La Hague  
02 33 01 85 89
www.letourp.com


63 - Puy-de-Dôme

Janvier et février

"CLASSE NEIGE A PETITS PRIX"

Au Centre des Volcans propose un passeport Évasion Glacée à petits prix pour les derniers créneaux disponibles en janvier et février 2020.Venez découvrir les volcans sous la neige...

Au Centre des Volcans
Rue du Frère Genestier
63230 Pontgibaud
04 73 68 18 18 / 06 21 30 79 36
www.au-centre-des-volcans.fr


88 - Vosges

Du 22 au 24 novembre

SALON DE LA CREATION TEXTILE ET MODE
"COUSU DE FIL ROUGE"

Le Salon « Cousu de fil rouge » invite les amoureux des belles choses, à la Rotonde de Thaon-les-Vosges, dans une ambiance Art-Déco aux allures de grands magasins parisiens.
Plus de 50 artisans d’art du Grand Est viennent présenter leurs trésors sur un salon rythmé par les animations spectaculaires, où la beauté rivalise avec l’ingéniosité.

Office de Tourisme d'Epinal
6 place Saint-Goëry
88000 Epinal
Tél. 03 29 82 53 32
www.tourisme-epinal.com


Du 30 novembre au 1er décembre

SALON MINÉRAUX, FOSSILES, BIJOUX, LITHOTHÉRAPIE

Pour cette 2ème édition, à Epinal, une trentaine d'exposants professionnels viennent de la France entière pour exposer et vendre des minéraux et fossiles du monde entier.
Des créateurs de bijoux en pierres naturelles seront présents et vous pourrez également trouver des pierres de santé pour la lithothérapie.

Office de Tourisme d'Epinal
6 place Saint-Goëry
88000 Epinal
Tél. 03 29 82 53 32
www.tourisme-epinal.com

Lieux:

Découvrir toutes les activités