Bienvenue dans un nouveau monde... le notre

Purgatorius, à l'origine de tous les primates
Actualités

Purgatorius, à l'origine de tous les primates

Une équipe américaine a analysé plusieurs fossiles de Purgatorius, le plus ancien genre de primates. Ces petits mammifères ressemblaient à de grosses souris et grimpaient sans doute aux arbres. Ils sont à la base de ce groupe qui a conduit aux espèces actuelles dont les grands singes et l’homme.

Apparus au milieu des dinosaures

Les Purgatorius regroupent quatre espèces différentes de primates qui apparaissent dans le registre fossile peu de temps après la limite Crétacé/Tertiaire - elle marque l’extinction des dinosaures non aviens et de nombreuses autres espèces, il y a 66 millions d’années environ. De nouveaux fossiles, des dents découvertes dans la région de Hell Creek, dans le nord-est du Montana aux Etats-Unis, et datées de 65,9 millions d’années soit entre 105.000 et 139.000 ans après la catastrophe de Chicxulub, permettent de comprendre la montée en puissance des primates.

L’étude qui se base sur l’analyse de ces dents et qui est publiée dans la revue Royal Society Open Science, indique que l'ancêtre de tous les primates a probablement émergé au Crétacé supérieur et a vécu aux côtés de grands dinosaures. Les nouveaux fossiles comprennent deux espèces de Purgatorius : Purgatorius janisae et une nouvelle espèce nommée Purgatorius mckeeveri qui se distingue par des particularités au niveau de l'architecture des dents.

Régime alimentaire varié

Les Purgatorius étaient de petite taille et avaient des régimes alimentaires très spécialisés. Selon les espèces, ils se nourrissaient d’insectes ou de fruits qu’ils trouvaient dans leurs habitats forestiers. Ils furent parmi les premiers mammifères à se diversifier et à occuper, petit à petit, les niches écologiques laissées libres par les dinosaures. Environ 1 million d’années après leur disparition, les Purgatorius pullulaient dans le nouveau monde du Cénozoïque. Longtemps connus à partir de restes de dents et de mâchoires, ces primates ont commencé à livrer quelques secrets ces dernières années grâce à la découverte de fossiles plus complets ; des os des chevilles ont ainsi révélé une grande mobilité. Une caractéristique qui suggère qu'ils passaient la plus grande partie de leur vie dans les arbres. Ces lointains ancêtres de l’homme ont ainsi confirmé la fameuse maxime de Pascal Picq : "l’humain ne descend pas du singe, il descend de l’arbre".


Source : Joël Ignasse / Sciences et avenir
Crédit : Andrey Atuchin

Représentation artistique d'un Purgatorius perché sur un arbre en train de se nourrir.

Purgatorius, à l'origine de tous les primates Actualités

Purgatorius, à l'origine de tous les primates

Une équipe américaine a analysé plusieurs fossiles de Purgatorius, le plus ancien genre de primates. Ces petits mammifères ressemblaient à de grosses souris et grimpaient sans doute aux arbres. Ils sont à la base de ce groupe qui a conduit aux espèces actuelles dont les grands singes et l’homme.

Apparus au milieu des dinosaures

Les Purgatorius regroupent quatre espèces différentes de primates qui apparaissent dans le registre fossile peu de temps après la limite Crétacé/Tertiaire - elle marque l’extinction des dinosaures non aviens et de nombreuses autres espèces, il y a 66 millions d’années environ. De nouveaux fossiles, des dents découvertes dans la région de Hell Creek, dans le nord-est du Montana aux Etats-Unis, et datées de 65,9 millions d’années soit entre 105.000 et 139.000 ans après la catastrophe de Chicxulub, permettent de comprendre la montée en puissance des primates.

L’étude qui se base sur l’analyse de ces dents et qui est publiée dans la revue Royal Society Open Science, indique que l'ancêtre de tous les primates a probablement émergé au Crétacé supérieur et a vécu aux côtés de grands dinosaures. Les nouveaux fossiles comprennent deux espèces de Purgatorius : Purgatorius janisae et une nouvelle espèce nommée Purgatorius mckeeveri qui se distingue par des particularités au niveau de l'architecture des dents.

Régime alimentaire varié

Les Purgatorius étaient de petite taille et avaient des régimes alimentaires très spécialisés. Selon les espèces, ils se nourrissaient d’insectes ou de fruits qu’ils trouvaient dans leurs habitats forestiers. Ils furent parmi les premiers mammifères à se diversifier et à occuper, petit à petit, les niches écologiques laissées libres par les dinosaures. Environ 1 million d’années après leur disparition, les Purgatorius pullulaient dans le nouveau monde du Cénozoïque. Longtemps connus à partir de restes de dents et de mâchoires, ces primates ont commencé à livrer quelques secrets ces dernières années grâce à la découverte de fossiles plus complets ; des os des chevilles ont ainsi révélé une grande mobilité. Une caractéristique qui suggère qu'ils passaient la plus grande partie de leur vie dans les arbres. Ces lointains ancêtres de l’homme ont ainsi confirmé la fameuse maxime de Pascal Picq : "l’humain ne descend pas du singe, il descend de l’arbre".


Source : Joël Ignasse / Sciences et avenir
Crédit : Andrey Atuchin

Représentation artistique d'un Purgatorius perché sur un arbre en train de se nourrir.

LE GUIDE Naturellement

Agenda . . .

25 - Doubs

Jusqu'au 9 janvier 2022

EXPOSITION
"DESTINS DE CIRQUE"

Cette exposition présente les destins des femmes et hommes du cirque entre ombres et lumières. Costumes, affiches, instruments de musique, gravures originales, films … évoquent l’art du cirque du XVIIIe siècle à nos jours.
Les fabuleux dessins aquarellés des sœurs Vesque, les planches uniques du grand costumier Gérard Vicaire éclairent ces destins de cirque.

Saline royale
Grande rue
25610 ARC-ET-SENANS
03 81 54 45 45
www.salineroyale.com


34 - Hérault

A partir du 28 février

EXPOSITION - VISITE VIRTUELLE GRATUITE
"DERNIERS IMPRESSIONNISTES, LE TEMPS DE L'INTIMITÉ"

En raison de l'épidémie et de la fermeture nationale des musées, l'exposition n'aura malheureusement été ouverte au public que pendant cinq semaines.
La visite virtuelle est accessible gratuitement, depuis le site internet du Musée de Lodève et sans limite de temps. Les salles de l'exposition en 360°, les commentaires audio des œuvres... visitez l'exposition comme si vous y étiez sur votre ordinateur ou votre smartphone.
Visiter l'exposition

Musée de Lodève
Square George Auric
34700 Lodève
04 67 88 86 10
www.museedelodeve.fr


46 - Lot

Jusqu'en juin

JEU DE PISTE - MUSEE CHAMPOLLION
LE MUSÉE SORT DE SES MURS !

On vous invite à un jeu de piste autour de la maison natale de Jean-François Champollion pour tester vos connaissances sur le célèbre déchiffreur des hiéroglyphes, sur l’Égypte antique et sur les écritures du monde.
Installés derrière les vitrines, situées de la place Champollion à la rue Séguier en passant par la place des Écritures, 7 panneaux illustrés vous permettront de redécouvrir en famille le musée Champollion - Les Écritures du Monde et ses collections. Accès libre, tous les jours.

Musée Champollion
Place Champollion
46100 Figeac
05 65 50 31 08
www.musee-champollion.fr

Lieux:

Découvrir toutes les activités