Bienvenue dans un nouveau monde... le notre

Les points chauds ne sont pas toujours immobiles
Actualités

Les points chauds ne sont pas toujours immobiles

L’ensemble des îles de Hawaii, d’Oahu, de Maui, et d’autres, constituent un archipel de 137 îles dans un alignement presque parfait. Elles résultent d'un volcanisme très actif qui prend sa source dans un point chaud, une remontée de roche chaude depuis les profondeurs du manteau. Le panache transperce la plaque tectonique et la lave rejoint la surface. Alors que la plaque se déplace au-dessus du point chaud, celui-ci la perfore en différents endroits et dessine un alignement de volcans, de montagnes sous-marines et d’îles.

Les géologues ont longtemps pensé que la source profonde d'un point chaud était statique et que seul le mouvement de la plaque conduisait à la formation d'un archipel d'îles tel celui de Hawaii. Cependant, la trace dessinée en surface par ce point chaud présente des anomalies qui laissaient penser qu’il n’a pas toujours été statique. Kevin Konrad, de l’université d’État de l’Oregon, aux États-Unis, et ses collègues ont confirmé cette hypothèse en comparant sa trace à celle de deux autres points chauds.

En partant de l’hypothèse que les sources des points chauds sont statiques, les géophysiciens utilisaient la datation des volcans formés par un point chaud pour déterminer la direction et la vitesse de déplacement de la plaque tectonique associée. Cette technique était complétée par les données paléomagnétiques (l’enregistrement des variations passées du champ magnétique dans les roches). Cependant, la trace du point chaud de Hawaii en surface est surprenante lorsqu’on la compare à celle du point chaud de Louisville, située sur la même plaque Pacifique, mais plus au sud, à la limite de la plaque Antarctique. Le point chaud de Louisville est à l’origine de la chaîne de montagnes sous-marines de Louisville, longue de 4 300 kilomètres et découverte en 1972.

Si les sources des points chauds sont statiques, les traces laissées en surface par ceux de Louisville et Hawaii, sur la même plaque tectonique, devraient être quasiment identiques. Mais, entre 60 et 48 millions d’années, la trace du point chaud de Hawaii s’est déplacée vers le sud, ce qu’on n’observe pas pour le point chaud de Louisville. La source du point chaud de Hawaii avait-elle à cette époque un mouvement propre ?

Pour vérifier cette hypothèse, Kevin Konrad et ses collègues ont comparé le mouvement du point chaud de Hawaii à celui de Louisville et à un troisième plus récemment identifié : le point chaud de Rurutu, qui passe près de l’île de Rurutu en Polynésie Française. Il est aussi nommé point chaud d’Arago, car il est responsable de la formation de la chaîne de montagnes sous-marines d’Arago, découverte en 1993.

Avec une méthode de datation isotopique utilisant les isotopes 39 et 40 de l’argon, les chercheurs ont marqué dans le temps la progression du point chaud de Rurutu et la formation de la chaîne de montagnes sous-marines associée. Ils ont ensuite comparé la distance relative des points chauds de Hawaii, Rurutu et Louisville au cours du temps. L’équipe de géophysiciens a ainsi montré que les points chauds de Louisville et Rurutu se sont déplacés en tandem, sans variation marquée de leur distance relative. En revanche, le point chaud d'Hawaii a connu un déplacement d’environ 640 kilomètres par rapport à chacun des deux autres points chauds il y a entre 60 et 48 millions d’années, soit une vitesse de déplacement de près de 53 kilomètres par million d’années. Le point chaud de Hawaï aurait donc bien eu un mouvement propre.

Kevin Konrad et ses collègues ont ensuite utilisé des simulations fondées sur des modèles géodynamiques pour reproduire cet effet. Ils ont montré qu’il est possible d’expliquer les observations si on suppose que les points chauds prennent leur source dans la région du manteau proche du noyau à une profondeur de 2 800 kilomètres. De façon générale, plusieurs hypothèsesont été proposées sur la profondeur à laquelle les points chauds trouvent leur source : juste au-dessus du noyau ou à 670 kilomètres de profondeur, à la frontière entre le manteau inférieur et supérieur. La première piste est privilégiée par de nombreux résultats et trouve avec l’étude du point chaud de Hawaii un nouvel argument en sa faveur.


Source : Pour la Science
Crédit : Google Earth

L'archipel de Hawaii, aux îles quasi alignées, est né de l’activité d’un point chaud.

Les points chauds ne sont pas toujours immobiles Actualités

Les points chauds ne sont pas toujours immobiles

L’ensemble des îles de Hawaii, d’Oahu, de Maui, et d’autres, constituent un archipel de 137 îles dans un alignement presque parfait. Elles résultent d'un volcanisme très actif qui prend sa source dans un point chaud, une remontée de roche chaude depuis les profondeurs du manteau. Le panache transperce la plaque tectonique et la lave rejoint la surface. Alors que la plaque se déplace au-dessus du point chaud, celui-ci la perfore en différents endroits et dessine un alignement de volcans, de montagnes sous-marines et d’îles.

Les géologues ont longtemps pensé que la source profonde d'un point chaud était statique et que seul le mouvement de la plaque conduisait à la formation d'un archipel d'îles tel celui de Hawaii. Cependant, la trace dessinée en surface par ce point chaud présente des anomalies qui laissaient penser qu’il n’a pas toujours été statique. Kevin Konrad, de l’université d’État de l’Oregon, aux États-Unis, et ses collègues ont confirmé cette hypothèse en comparant sa trace à celle de deux autres points chauds.

En partant de l’hypothèse que les sources des points chauds sont statiques, les géophysiciens utilisaient la datation des volcans formés par un point chaud pour déterminer la direction et la vitesse de déplacement de la plaque tectonique associée. Cette technique était complétée par les données paléomagnétiques (l’enregistrement des variations passées du champ magnétique dans les roches). Cependant, la trace du point chaud de Hawaii en surface est surprenante lorsqu’on la compare à celle du point chaud de Louisville, située sur la même plaque Pacifique, mais plus au sud, à la limite de la plaque Antarctique. Le point chaud de Louisville est à l’origine de la chaîne de montagnes sous-marines de Louisville, longue de 4 300 kilomètres et découverte en 1972.

Si les sources des points chauds sont statiques, les traces laissées en surface par ceux de Louisville et Hawaii, sur la même plaque tectonique, devraient être quasiment identiques. Mais, entre 60 et 48 millions d’années, la trace du point chaud de Hawaii s’est déplacée vers le sud, ce qu’on n’observe pas pour le point chaud de Louisville. La source du point chaud de Hawaii avait-elle à cette époque un mouvement propre ?

Pour vérifier cette hypothèse, Kevin Konrad et ses collègues ont comparé le mouvement du point chaud de Hawaii à celui de Louisville et à un troisième plus récemment identifié : le point chaud de Rurutu, qui passe près de l’île de Rurutu en Polynésie Française. Il est aussi nommé point chaud d’Arago, car il est responsable de la formation de la chaîne de montagnes sous-marines d’Arago, découverte en 1993.

Avec une méthode de datation isotopique utilisant les isotopes 39 et 40 de l’argon, les chercheurs ont marqué dans le temps la progression du point chaud de Rurutu et la formation de la chaîne de montagnes sous-marines associée. Ils ont ensuite comparé la distance relative des points chauds de Hawaii, Rurutu et Louisville au cours du temps. L’équipe de géophysiciens a ainsi montré que les points chauds de Louisville et Rurutu se sont déplacés en tandem, sans variation marquée de leur distance relative. En revanche, le point chaud d'Hawaii a connu un déplacement d’environ 640 kilomètres par rapport à chacun des deux autres points chauds il y a entre 60 et 48 millions d’années, soit une vitesse de déplacement de près de 53 kilomètres par million d’années. Le point chaud de Hawaï aurait donc bien eu un mouvement propre.

Kevin Konrad et ses collègues ont ensuite utilisé des simulations fondées sur des modèles géodynamiques pour reproduire cet effet. Ils ont montré qu’il est possible d’expliquer les observations si on suppose que les points chauds prennent leur source dans la région du manteau proche du noyau à une profondeur de 2 800 kilomètres. De façon générale, plusieurs hypothèsesont été proposées sur la profondeur à laquelle les points chauds trouvent leur source : juste au-dessus du noyau ou à 670 kilomètres de profondeur, à la frontière entre le manteau inférieur et supérieur. La première piste est privilégiée par de nombreux résultats et trouve avec l’étude du point chaud de Hawaii un nouvel argument en sa faveur.


Source : Pour la Science
Crédit : Google Earth

L'archipel de Hawaii, aux îles quasi alignées, est né de l’activité d’un point chaud.

LE GUIDE Naturellement

Agenda . . .

04 - Alpes de Haute-Provence

20 mai
Randonnée VTT
"LA JARLANDINE"

Randonnées en VTT sur la montagne de Lure ouvert à tous, dans un département avec 5000 km d’itinéraires balisés, 240 circuits, mais aussi 3 Grandes Traversées VTT, testées et approuvées par la presse VTT nationale et internationale. Tarif spécial pour les hébergements au camping Sunêlia l’Hippocampe à Volonne.

Ville de Château-Arnoux-Saint-Auban
Hôtel de Ville
1 rue Victorin Maurel
04160 Château-Arnoux-Saint-Auban
04 92 33 20 00
http://www.chateau-arnoux-saint-auban.fr


Du 3 au 7 août
CORSO DE LA LAVANDE

Au pays des champs de lavande, très joli Corso de fleurs avec des parades de jour et de nuit, animations musicales, marché artisanale, feu d’artifice.

Comité des fêtes
1 boulevard Martin Bret
04000 Digne-les-Bains
06 34 41 86 29
www.cdf-dignelesbains.fr


05 - Hautes Alpes

Du 30 juin au 6 juillet
CHAMPIONNAT DE PARAPENTE OZONE

Compétition amicale de parapente entre les différents pilotes mondiaux et expérimentés, avec des vols dans une zone magnifique au départ de la montagne de Chabre dans la Vallée de la Méouge !

Montagne de Chabre
Châteauneuf de Chabre
05300 Val Buëch-Méouge
04 92 65 09 38


11 - Aude

20 mai
CONCERT DE MUSIQUE DU MONDE

Arménie, Crète, Perse, Corse. Instruments : percussions orientales, lyre crétoise, tar persan, harmonium indien, Duduk arménien.
Dimanche 20  mai à 17h. Gratuit.

Musée du Quercorb
16 rue Barry du Lion
11230 Puivert
04 68 69 81 51
www.museequercorb.com


20 - Corse

Les 21 avril et 26 mai
ATELIERS INITIATION À LA SOURCELLERIE

Apprenez à détecter les vaines d’eau souterraines avec des baguettes ou un pendule.
Pas besoin de « don », cette technique est accessible à tous. Participation : 30 €.

Le Parc de Saleccia
Route de Bastia
20220 Ile-Rousse
04 95 36 88 83
www.parc-saleccia.fr


21 - Côte d'Or

27 mai
FÊTE DE LA NATURE ET DE LA BIODIVERSITÉ

Dans le cadre de l'opération nationale "Fête de la nature", le Jardin des Sciences organise pour la 5ème année consécutive, un après-midi festif dans le parc de l'Arquebuse. Cette manifestation est l'occasion de faire connaître et valoriser les actions de chacun en faveur de la biodiversité et de privilégier un « contact direct avec la nature.

Le Jardin des sciences
Parc de l’Arquebuse
21000 Dijon
03 80 48 82 00
www.dijon.fr


Jusqu’au 6 janvier 2019
Exposition " GRAINES"

Elles sont partout… Du petit-déjeuner au coucher, dans nos vêtements, dans notre alimentation, dans nos parcs et jardins… sans même y penser elles font partie de notre quotidien et sont un pilier de la biodiversité végétale.
Cette nouvelle exposition, très ludique, propose à tous les visiteurs de découvrir une grande variété de graines d’ici et d’ailleurs et de s’interroger sur leurs enjeux dans un contexte de changement climatique et sociétal.

Le Jardin des sciences
Parc de l’Arquebuse
21000 Dijon
03 80 48 82 00
www.dijon.fr


Du 27 mai au 3 septembre
Exposition de plein-air
"AMIS POLLINISATEURS, BIENVENUE EN VILLE !"

En ville vivent des centaines d'espèces d'insectes, dont beaucoup jouent un rôle très utile pour les humains : en butinant de fleurs en fleurs à la recherche de nourriture, ils transportent le pollen, assurant ainsi la reproduction d'un grand nombre de plantes. Ce sont des pollinisateurs !

Le Jardin des sciences
Parc de l’Arquebuse
21000 Dijon
03 80 48 82 00
www.dijon.fr


30 - GARD

Du 14 avril au 1er mai
"VENEZ VOLER DANS LA GROTTE DE LA SALAMANDRE"

Vivez une expérience extraordinaire : voler en ballon dans une énorme caverne… Embarquer dans l’’Aéroplume, un ballon plus léger que l’’air, mu par la force humaine.

Grotte de la Salamandre
30430 Méjannes le Clap
04 66 600 600
www.grottedelasalamandre.com


5 mai
INSECTES ET COMPAGNIES

Promenons-nous dans le pré, promenons-nous dans la forêt tant que les insectes ... sont encore là !
Explorons dans les hautes herbes et sous les pierres, puis capturons de diverses façons ces petites bêtes à 4, 6 ou 8 pattes. Nous prendrons le temps de les identifier et de mieux les connaître.

La Maison de l'eau
30122 Les Plantiers
04 66 30 36 55 / 04 66 25 83 41
www.caussesaigoualcevennes.fr


Du 5 mai au 30 septembre
"O3" Rétrospective de 25 ans de l'art du cube

Nicolas GAL, peintre plasticien présentera une Dériode de création en cube, des oeuvres de jeunesse où est figurée avec les mythes méditerranéens, jusqu'à des oeuvres plus récentes dénonçant l'exil moderne lié à l'eau.

La Maison de l'eau
30122 Les Plantiers
04 66 30 36 55 / 04 66 25 83 41
www.caussesaigoualcevennes.fr


42 - LOIRE

Du 10 janvier au 31 mai
Exposition "FIBRES"

L'exposition présente l'origine, les caractéritstiques et l'utilisation de fibres végétales, animales et synthétiques que l'on retrouve dans l'industrie textile et au quotidien.
Une section consacrée à l'utilisation de fibres diverses dans la création artistiques présente des oeuvres d'Anne Mangeot et Ghislaine Berlier Garcia.

La Maison du Passementier
20 rue Victor Hugo
42650 Saint-Jean-Bonnefonds
04 77 95 09 82
www.ville-st-jean-bonnefonds.fr/-maisondupassementier-


50 - MANCHE

Du 5 février au 31 août
Exposition "SCIENCES EXTRAORDINAIRES"

"Des récits de Jules Verne aux mondes de demain". Une exposition entièrement consacrée à l’auteur et sa vision de l’univers futuriste.

Planétarium Ludiver
1700 rue de la Libération
Tonneville - 50460 La Hague
02 33 78 13 80
www.ludiver.com


18 et 19 juillet
FESTIVAL DE FUSÉES À EAU

Venez fabriquez la plus belle fusée et surtout la plus rapide !
•Ateliers de construction de fusées à eau en continu pour toute la famille
•Décollages de vos fusées dans le parc paysager

Planétarium Ludiver
1700 rue de la Libération
Tonneville - 50460 La Hague
02 33 78 13 80
www.ludiver.com


3 août
NUIT DES ÉTOILES

A l’occasion de cette soirée exceptionnelle, les visiteurs découvriront gratuitement les mystères de la voûte céleste dès 20h et tout au long de la soirée. De nombreuses animations adaptées à chaque public, ponctueront cette soirée. Des ateliers spécialement adaptés au jeune public et aux familles seront proposés.

Planétarium Ludiver
1700 rue de la Libération
Tonneville - 50460 La Hague
02 33 78 13 80
www.ludiver.com


68 - Haut-Rhin

28 et 29 Avril
MADAGASCAR EN FÊTE

À la rencontre des acteurs de la conservation à Madagascar. De nombreuses animations sont prévues sur le thème de la biodiversité unique de la Grande Île.

Parc zoologique et botanique de Mulhouse
111 avenue de la 1ère Division Blindée
68100 Mulhouse
03 69 77 65 65
www.zoo-mulhouse.com


70 - Haute-Saône

► Du 3 avril au 30 septembre
EXPOSITION « MARTIN LUTHER KING »

Maison de la Négritude et des Droits de l'Homme
25 Grande Rue
70290 Champagney
03 84 23 25 45
http://www.maisondelanegritude.fr


73 - Savoie

Du 16 au 19 avril
22ÈME FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM AVENTURE & DÉCOUVERTE

Présenté par l’aventurier et écrivain Sylvain TESSON. 11 projections offertes à un public de curieux entres explorations, découvertes scientifiques, rencontres humaines aux quatres coins de la terre.

Val d'Isère Tourisme
73150 Val d’Isère
04 79 06 06 60
www.festival-aventure-et-decouverte.com


88 - Vosges

28 avril
Ouverture du "BOIS DES LUTINS"

Sautez, Glissez, Découvrez, Grimpez, Explorez... De 2 à 102 ans, préparez-vous à un voyage hors du temps au cœur de la forêt des lutins ! Un espace de jeux entre ciel et terre à explorer en toute liberté !

BOL D'AIR ÉVASION
76 rue du Hohneck
88250 La Bresse
03 29 25 62 62
www.bol-d-air.fr

Lieux:

Découvrir toutes les activités