Bienvenue dans un nouveau monde... le notre

Le mystère de l’origine de l’eau sur Terre enfin résolu ?
Actualités

Le mystère de l’origine de l’eau sur Terre enfin résolu ?

Notre Terre n'est pas la seule planète rocheuse du Système solaire. Mais elle présente tout de même une caractéristique que n'ont pas les autres : elle est couverte d’eau à plus de 70 % ! Et les chercheurs s'interrogent depuis longtemps sur son origine. Aujourd'hui, une équipe dirigée par l’université de Glasgow (Écosse) avance que le vent solaire, composé notamment d'ions hydrogène, aurait pu créer, à la surface de minuscules grains de poussière, une eau déposée ensuite sur Terre par des astéroïdes qui auraient croisé la trajectoire de notre Planète au début de l'histoire de notre Système solaire.

Rappelons que l'une des hypothèses pour expliquer la présence d'eau sur Terre fait intervenir des collisions avec des astéroïdes de type C -- des astéroïdes carbonés, comme 75 % des astéroïdes -- dans les dernières phases de formation de notre Planète. Mais l'empreinte isotopique de ces objets ne correspond pas tout à fait. Une autre source semble nécessaire.

De l’eau pour les missions spatiales

Alors les chercheurs se sont tournés vers un astéroïde de type S -- des astéroïdes surtout composés de silicates. Et ils ont mené une analyse approfondie des quelques grammes de poussière de l'astéroïde Itokawa ramenés sur Terre en 2010. Grâce à une sonde atomique tomographique, qui permet d'observer en haute résolution la distribution spatiale des atomes d'un échantillon, les scientifiques ont en effet eu accès aux 50 premiers nanomètres de la surface de ces grains de poussière. Ils contiendraient l'équivalent de 20 litres d'eau par mètre cube. Une eau isotopiquement plus légère que celle qui aurait pu arriver sur Terre à dos d'astéroïdes de type C. La piste semble bonne.

Les chercheurs espèrent aussi que leurs travaux seront utiles aux futures missions spatiales. Car ils montrent que le même processus d'altération qui a créé de l'eau sur Itokawa s'est probablement produit sur des planètes dépourvues d'atmosphère. Ainsi les astronautes pourraient être en mesure de recueillir de l'eau fraîche directement à partir de la poussière à la surface de la Lune, par exemple.


Source : Nathalie Mayer / Futura
Crédit : Magann, Adobe Stock

Le vent solaire aurait permis de former de l'eau à la surface de poussières transportées sur Terre par des astéroïdes.

Le mystère de l’origine de l’eau sur Terre enfin résolu ? Actualités

Le mystère de l’origine de l’eau sur Terre enfin résolu ?

Notre Terre n'est pas la seule planète rocheuse du Système solaire. Mais elle présente tout de même une caractéristique que n'ont pas les autres : elle est couverte d’eau à plus de 70 % ! Et les chercheurs s'interrogent depuis longtemps sur son origine. Aujourd'hui, une équipe dirigée par l’université de Glasgow (Écosse) avance que le vent solaire, composé notamment d'ions hydrogène, aurait pu créer, à la surface de minuscules grains de poussière, une eau déposée ensuite sur Terre par des astéroïdes qui auraient croisé la trajectoire de notre Planète au début de l'histoire de notre Système solaire.

Rappelons que l'une des hypothèses pour expliquer la présence d'eau sur Terre fait intervenir des collisions avec des astéroïdes de type C -- des astéroïdes carbonés, comme 75 % des astéroïdes -- dans les dernières phases de formation de notre Planète. Mais l'empreinte isotopique de ces objets ne correspond pas tout à fait. Une autre source semble nécessaire.

De l’eau pour les missions spatiales

Alors les chercheurs se sont tournés vers un astéroïde de type S -- des astéroïdes surtout composés de silicates. Et ils ont mené une analyse approfondie des quelques grammes de poussière de l'astéroïde Itokawa ramenés sur Terre en 2010. Grâce à une sonde atomique tomographique, qui permet d'observer en haute résolution la distribution spatiale des atomes d'un échantillon, les scientifiques ont en effet eu accès aux 50 premiers nanomètres de la surface de ces grains de poussière. Ils contiendraient l'équivalent de 20 litres d'eau par mètre cube. Une eau isotopiquement plus légère que celle qui aurait pu arriver sur Terre à dos d'astéroïdes de type C. La piste semble bonne.

Les chercheurs espèrent aussi que leurs travaux seront utiles aux futures missions spatiales. Car ils montrent que le même processus d'altération qui a créé de l'eau sur Itokawa s'est probablement produit sur des planètes dépourvues d'atmosphère. Ainsi les astronautes pourraient être en mesure de recueillir de l'eau fraîche directement à partir de la poussière à la surface de la Lune, par exemple.


Source : Nathalie Mayer / Futura
Crédit : Magann, Adobe Stock

Le vent solaire aurait permis de former de l'eau à la surface de poussières transportées sur Terre par des astéroïdes.

LE GUIDE Naturellement

Agenda . . .


22 - Côtes d'Armor

Du 22 janvier au 12 mars

ATELIERS PEINTURE

"Aquarelle" avec Fanny Dreveau - Samedis 22 Janvier et 19 février de 10h à 16h30h
"Peinture à l'huile et clair-obscur" avec Jos Van de Ven - Vendredis 28 Janvier et 4 Mars de 10h à 16h30
"Calligraphie chinoise et abstraction" avec Sophie Deliss - Samedis 5 Février et 12 Mars de 10h à 16h30
"ARTIS" Arts Plastiques avec Claire Amossé - Samedis 12 Février et 5 Mars de 10h à 16H30

Pôle de l'Étang-Neuf
Musée de la Résistance en Argoat
22480 Saint-Connan
02 96 47 17 66
www.etangneufbretagne.com


34 - Hérault

Jusqu'au 27 mars 2022

EXPOSITION
"JEAN-FRANCIS AUBURTIN, UN ÂGE D'OR"

Jean-Francis Auburtin (1866-1930) s’inscrit dans la longue procession des peintres sur le motif : Delacroix, Courbet, Boudin, Jongkind, Monet...
En une centaine d'œuvres, le Musée de Lodève propose une rétrospective de ce peintre à redécouvrir.

Musée de Lodève
Square George Auric
34700 Lodève
04 67 88 86 10
www.museedelodeve.fr


39 - Jura

Jusqu'au 15 mars

EXPOSITION
"FRONTIÈRES DE SEL"

Reproductions d’objets, contenus numériques, vidéos et extraits sonores, archives inédites vous dévoileront tous les secrets du commerce du sel.
Une part belle sera également faite aux métiers de la restauration et du patrimoine avec la présentation en timelapse du travail de l’atelier Lythos, qui a réalisé un fac-similé de la borne destiné à être replacé sur le lieu de découverte à Montigny-les-Arsures.

La Grande Saline
3 place des salines
39110 Salins-les-Bains
03 84 73 10 92
www.salinesdesalins.com


71 - Saône et Loire

Le 16 février

ATELIERS
"BRICO RECUP"

Réutiliser, récupérer, créer, s’amuser… Voilà le programme de notre atelier récup’ où nous transformerons rouleaux de papier toilette, boîtes à œufs et bouteilles plastique en petits animaux et autres petits bricolages rigolos à emporter à la maison. A partir de 6 ans. De 14 h à 16 h .

Centre EDEN
26 rue de l’Eglise
71290 Cuisery
03 85 27 08 00
www.centre-eden71.fr


Le 23 février

ATELIERS
"NICHOIRS ET CIE"

Présentation de nichoirs, conseil sur leur fabrication et leur installation. Assemblage d’un modèle en salle (choix à faire parmi 3 références). Tout public, enfants à partir de 9 ans. Dd 14 h à 16 h 30.

Centre EDEN
26 rue de l’Eglise
71290 Cuisery
03 85 27 08 00
www.centre-eden71.fr


88 - Vosges

Du 5 février au 18 septembre  

EXPOSITION
"POSADA, GENIE DE LA GRAVURE"

Cette exposition, première rétrospective en France de l’œuvre de José Guadalupe Posada (1852-1913) nous permet d’admirer l’inventivité et la dextérité d’un des grands maîtres de la gravure internationale qui a délaissé une carrière toute tracée pour mettre son talent au service de la presse populaire : illustrations de faits divers, contes, chansons... et les fameuses Calaveras.

Musée de l'Image
42 quai de Dogneville
88000 Épinal
03 29 81 48 30
https://museedelimage.fr

Lieux:

Découvrir toutes les activités