Bienvenue dans un nouveau monde... le notre

Le Meghalayen, notre nouvel âge géologique
Actualités

Le Meghalayen, notre nouvel âge géologique

Pour déterminer de nouvelles périodes dans les échelles géologiques, les scientifiques doivent identifier des événements précis qui ont impacté l'ensemble du globe. Séparation des continents, changement climatique, apparition de nouvelles espèces… Notre Terre a connu un grand nombre de changements durant ses 4,6 milliards d'années d'existence. Reste aux géologues à déterminer les plus importants. L'exemple le plus connu remonte à la période de transition entre le Crétacé et le Paléogène, déterminée par des traces d'iridium dans les sédiments qui datent de 66 millions d'années. Ces traces, réparties à travers la planète, représentent les débris de l'astéroïde qui a effacé les dinosaures.

L'holocène, notre époque géologique actuel, dure depuis 11.700 ans, ce qui marque la fin de la dernière grande glaciation, et le début d'une époque au climat plus doux. Ce 12 juillet 2018, la Commission internationale de stratigraphie (ICS) a publié sur son site internet le nouveau découpage en trois parties de l'holocène, qui n'était jusqu'alors pas divisé. L'âge greenlandien constitue le premier étage de l'holocène, jusqu'à 8.300 ans avant aujourd'hui, date qui marque le début de l'ère du Nordgrippien. La commission précise que ces limites ont été établies grâce à des mesures spécifiques dans des carottes de glace prélevées au Groenland. Elles sont maintenant identifiées comme des standards internationaux et ont été placées dans des archives protégées.

Une période de sécheresse aux conséquences uniques

La période du Nordgrippien laisse la place au Meghalayen, l'âge géologique actuel, 4.200 ans avant aujourd'hui. À cette date, un épisode de sécheresse intense a éradiqué un certain nombre de civilisations dans le monde entier. Pour témoigner de cette époque, les scientifiques se sont basés sur une modification des atomes d'oxygène présents dans les couches d'une stalagmite de la caverne de Mawmluh dans l'état de... Meghalaya, au nord de l'Inde. Ce changement de composition au cœur même de la stalagmite, serait une conséquence de la diminution des pluies de mousson dans la région.

"Le changement de ces atomes d'oxygène correspond à une diminution de 20 à 30 % des pluies de mousson", a expliqué à la BBC le professeur Mike Walker, qui a dirigé l'équipe en charge de la proposition de division. Ces périodes de sécheresse ont entraîné des effondrements de civilisations et d'importants déplacements à travers le monde, notamment à l'est de la méditerranée, en Égypte, Syrie, Grèce, ou encore en Mésopotamie. "L'ère méghalayenne est unique parmi les nombreux intervalles de temps géologique car elle débute par cet événement climatique à l'origine d'un mouvement de population mondial" a déclaré le Dr Stanley Finney, professeur de sciences géologiques à l'Université d'État de Californie.

Une décision jugée hâtive

Cependant, certains membres de la communauté scientifique s'inquiètent de la façon dont ce changement a été introduit. Des chercheurs estiment qu'il n'y a pas eu suffisamment de discussions sur le sujet depuis que le Meghalayen a été présenté pour la première fois dans un article. C'était en 2012. Certains scientifiques estiment que les événements choisis comme transition entre ces nouveaux étages géologiques ne reflètent pas forcément un caractère mondial. L'ICS précise pourtant que des preuves de ce changement climatique ont été retrouvées sur les sept continents, et pas seulement en Inde.

Pas encore l'Anthropocène...

L'holocène vient d'être divisé en trois parties alors même qu'une partie des scientifiques parle d'ores et déjà de la fin de cette époque géologique, qui serait remplacée par l'Antropocène : un nouvel âge géologique marqué par l'impact de l'humain sur l'ensemble de l'écosystème terrestre (même si sa définition précise fait l'objet de recherches en cours).

Une équipe de l'Union Internationale des Sciences Géologiques (IUGS) travaille actuellement sur la question, mais à ce jour, elle n'a toujours pas remis de rapport officiel à la Commission. Le terme n'a donc pas de signification officielle d'un point de vue géologique. Pour l'IUGS, "le terme "Anthropocène" a plus de sens d'un point de vue sociologique que d'un point de vue géologique et stratification des roches sédimentaires".


Source : Benjamin Robert / Sciences et avenir
Crédit : Paulo Ordoveza

Les scientifiques s'aident notamment des couches sédimentaires des stalagmites pour déterminer les différentes périodes géologiques de notre planète.

Le Meghalayen, notre nouvel âge géologique Actualités

Le Meghalayen, notre nouvel âge géologique

Pour déterminer de nouvelles périodes dans les échelles géologiques, les scientifiques doivent identifier des événements précis qui ont impacté l'ensemble du globe. Séparation des continents, changement climatique, apparition de nouvelles espèces… Notre Terre a connu un grand nombre de changements durant ses 4,6 milliards d'années d'existence. Reste aux géologues à déterminer les plus importants. L'exemple le plus connu remonte à la période de transition entre le Crétacé et le Paléogène, déterminée par des traces d'iridium dans les sédiments qui datent de 66 millions d'années. Ces traces, réparties à travers la planète, représentent les débris de l'astéroïde qui a effacé les dinosaures.

L'holocène, notre époque géologique actuel, dure depuis 11.700 ans, ce qui marque la fin de la dernière grande glaciation, et le début d'une époque au climat plus doux. Ce 12 juillet 2018, la Commission internationale de stratigraphie (ICS) a publié sur son site internet le nouveau découpage en trois parties de l'holocène, qui n'était jusqu'alors pas divisé. L'âge greenlandien constitue le premier étage de l'holocène, jusqu'à 8.300 ans avant aujourd'hui, date qui marque le début de l'ère du Nordgrippien. La commission précise que ces limites ont été établies grâce à des mesures spécifiques dans des carottes de glace prélevées au Groenland. Elles sont maintenant identifiées comme des standards internationaux et ont été placées dans des archives protégées.

Une période de sécheresse aux conséquences uniques

La période du Nordgrippien laisse la place au Meghalayen, l'âge géologique actuel, 4.200 ans avant aujourd'hui. À cette date, un épisode de sécheresse intense a éradiqué un certain nombre de civilisations dans le monde entier. Pour témoigner de cette époque, les scientifiques se sont basés sur une modification des atomes d'oxygène présents dans les couches d'une stalagmite de la caverne de Mawmluh dans l'état de... Meghalaya, au nord de l'Inde. Ce changement de composition au cœur même de la stalagmite, serait une conséquence de la diminution des pluies de mousson dans la région.

"Le changement de ces atomes d'oxygène correspond à une diminution de 20 à 30 % des pluies de mousson", a expliqué à la BBC le professeur Mike Walker, qui a dirigé l'équipe en charge de la proposition de division. Ces périodes de sécheresse ont entraîné des effondrements de civilisations et d'importants déplacements à travers le monde, notamment à l'est de la méditerranée, en Égypte, Syrie, Grèce, ou encore en Mésopotamie. "L'ère méghalayenne est unique parmi les nombreux intervalles de temps géologique car elle débute par cet événement climatique à l'origine d'un mouvement de population mondial" a déclaré le Dr Stanley Finney, professeur de sciences géologiques à l'Université d'État de Californie.

Une décision jugée hâtive

Cependant, certains membres de la communauté scientifique s'inquiètent de la façon dont ce changement a été introduit. Des chercheurs estiment qu'il n'y a pas eu suffisamment de discussions sur le sujet depuis que le Meghalayen a été présenté pour la première fois dans un article. C'était en 2012. Certains scientifiques estiment que les événements choisis comme transition entre ces nouveaux étages géologiques ne reflètent pas forcément un caractère mondial. L'ICS précise pourtant que des preuves de ce changement climatique ont été retrouvées sur les sept continents, et pas seulement en Inde.

Pas encore l'Anthropocène...

L'holocène vient d'être divisé en trois parties alors même qu'une partie des scientifiques parle d'ores et déjà de la fin de cette époque géologique, qui serait remplacée par l'Antropocène : un nouvel âge géologique marqué par l'impact de l'humain sur l'ensemble de l'écosystème terrestre (même si sa définition précise fait l'objet de recherches en cours).

Une équipe de l'Union Internationale des Sciences Géologiques (IUGS) travaille actuellement sur la question, mais à ce jour, elle n'a toujours pas remis de rapport officiel à la Commission. Le terme n'a donc pas de signification officielle d'un point de vue géologique. Pour l'IUGS, "le terme "Anthropocène" a plus de sens d'un point de vue sociologique que d'un point de vue géologique et stratification des roches sédimentaires".


Source : Benjamin Robert / Sciences et avenir
Crédit : Paulo Ordoveza

Les scientifiques s'aident notamment des couches sédimentaires des stalagmites pour déterminer les différentes périodes géologiques de notre planète.

LE GUIDE Naturellement

Agenda . . .

14 - Calvados

Jusqu’au 29 février 2020

EXPOSITION
"LES REQUINS ! 430 MILLIONS D’ANNÉES D’ÉVOLUTION"

Découvrez la grande diversité des requins, allant d’espèces de petites tailles, jusqu’aux poissons géants dont les dents sont plus grandes qu’une main humaine.
Cette exposition évoque également le grand danger auquel ils sont confrontés : l’Homme. Venez découvrir de nouvelles espèces et apprendre en vous amusant grâce à une fresque digitale.

Paléospace
Avenue Jean Moulin
14640 Villers-sur-Mer
02 31 81 77 60
www.paleospace-villers.fr


21 - Côte d'Or

Jusqu’au 6 janvier 2019

EXPOSITION
"GRAINES"

Elles sont partout… Du petit-déjeuner au coucher, dans nos vêtements, dans notre alimentation, dans nos parcs et jardins… sans même y penser elles font partie de notre quotidien et sont un pilier de la biodiversité végétale.
Cette nouvelle exposition, très ludique, propose à tous les visiteurs de découvrir une grande variété de graines d’ici et d’ailleurs et de s’interroger sur leurs enjeux dans un contexte de changement climatique et sociétal.

Le Jardin des sciences
Parc de l’Arquebuse
21000 Dijon
03 80 48 82 00
www.dijon.fr


Jusqu’au 31 mars 2019

EXPOSITION PLEIN-AIR
"IMPACTS ! HOMME-NATURE"

Venez découvrir les relations homme-nature au plus près du vivant !
De l’évolution du comportement animal à celui du climat et des milieux naturels, les chercheurs de Bourgogne et de Franche-Comté tentent de comprendre le rôle de l’Homme dans ces changements. Traversez ville, campagne et forêt et voyagez jusqu’aux pôles pour observer ces recherches in vivo !

Le Jardin des sciences
Parc de l’Arquebuse
21000 Dijon
03 80 48 82 00
www.dijon.fr


25 - Doubs

Jusqu'au 22 avril 2019

EXPOSITION "FROID"

Véritable plongée dans l’univers du froid, l’exposition met en scène les multiples facettes du froid et plonge le visiteur dans des univers différents :
vie quotidienne, milieux extrêmes, biologie, physique, chimie, recherche, technologie, science-fiction... et l’invite à expérimenter.

Saline royale
Grande rue
25610 Arc-et-Senans
03 81 54 45 45
www.salineroyale.com


41 - Loir et Cher

Jusqu'au 31 décembre

LES JARDINS DE CHAMBORD

Le château a retrouvé en 2017 ses jardins à la française du XVIIIe siècle avec six hectares et demi au pied de la façade nord du château : plus de 600 arbres, 800 arbustes, 200 rosiers, 15 250 plantes...

Office de Tourisme de Blois-Chambord
23 place du château
41000 Blois
02 54 90 41 41
www.bloischambord.com


42 - Loire

Jusqu'au 12 décembre

EXPOSITION
"FILIÈRES TEXTILES ET CUIR"

Une sélection de savoir-faire et techniques des métiers de l’artisanat d’art dans le domaine textile et du cuir, de la plumasserie à la maille, en passant par le travail du bottier, du relieur ou encore du maroquinier.

La maison du passementier
20 rue Victor Hugo
42650 Saint-Jean-Bonnefonds
04 77 95 09 82
www.ville-st-jean-bonnefonds.fr/-maisondupassementier-


44 - Loire Atlantique

Du 8 au 19 mai 2019

EXPOSITION
"LES FLORALIES INTERNATIONALES DE NANTES"

Lors de cette prestigieuse manifestation florale, les visiteurs seront invités à découvrir dans le cadre exceptionnel du Parc de la Beaujoire des scènes ornementales élaborées par des professionnels et des amateurs passionnés.
Une représentation florale de haut niveau qui contribuera à les étonner, les dépayser, les faire rêver...

Floralies Internationales
Parc des Expositions de la Beaujoire
Route de Saint-Joseph de Porterie
44300 Nantes
http://comite-des-floralies.com/fre/


61 - Orne

Jusqu'au 23 décembre

EXPOSITION "LES HAIES"

Ecomusée du Perche
Prieuré de Sainte-Gauburge
61130 Saint-Cyr-la-Rosiere
02 33 73 48 06
www.ecomuseeduperche.fr


76 - Seine Maritime

Jusqu'au 15 décembre

EXPOSITION
"L’ABBÉ PIERRE PHOTOGRAPHE, UN REGARD SUR LE MONDE"

L'exposition présente soixante-dix photographies inédites prises par l’abbé Pierre lui-même dans de nombreux pays. Elles témoignent de la vitalité des personnes pauvres dans le monde et dévoilent le regard lucide et plein d’amour.

Centre abbé Pierre - Emmaüs
Route d'Emmaüs
76690 Esteville
02 35 23 87 76
www.centre-abbe-pierre-emmaus.org

Lieux:

Découvrir toutes les activités