Bienvenue dans un nouveau monde... le notre

Le grand cousin de Lucy chausse du 42
Actualités

Le grand cousin de Lucy chausse du 42

De nouvelles traces d’australopithèques ont été découvertes à Laetoli, en Tanzanie : treize empreintes de pieds, qui complètent la trentaine d’empreintes déjà découvertes en 1978, à quelque 150 mètres de là – les plus anciennes du monde attribuées à des hominidés. Datées de plus de 3,66 millions d’années, elles permettent de connaître un peu mieux ces êtres qui appartiennent à la même espèce que la célèbre Lucy, Australopithecus afarensis, connue par les fossiles découverts en Afrique de l’Est dans les années 1970.

Selon l’étude italo-tanzanienne parue le 14 décembre dans la revue eLife, ces nouvelles empreintes sont inscrites, comme les précédentes, dans une couche de cendre volcanique. Mais elles sont beaucoup plus grandes que celles de 1978 – elles correspondent à une pointure 42 – et laissent à penser que l’individu qui les a produites mesurait environ 165 centimètres (contre 120 à 150 cm pour les trois individus découverts en 1978 et seulement 110 cm pour Lucy) pour un poids de 44 à 48 kilogrammes (contre 25 kilos pour Lucy). C’est d’ailleurs cette corpulence hors norme pour un australopithèque qui lui vaut son surnom de « Chewie », en référence au personnage de Chewbacca dans La Guerre des étoiles. À ses côtés se déplaçait un individu à la taille et la corpulence plus modestes (146 cm et 39 kilos). Ces impressionnantes empreintes pourraient appartenir à un grand mâle, qui se serait trouvé à proximité des femelles et des jeunes découverts plus tôt. Faut-il pour autant en déduire que les australopithèques étaient polygames, comme les grands singes, et non monogames, comme le sont plutôt les Humains ? Pour en être certain, il faudra d’autres découvertes de ce genre.

Les archéologues ignoraient jusqu’à aujourd’hui que la taille d’A. afarensis pût varier dans des proportions aussi sensibles d’un individu à l’autre. Pour Fidelis T Masao, du département d’archéologie de l’université de Dar Es Salaam, auteur principal de l’étude, cette découverte montre donc que « certains australopithèques, ou du moins A. afarensis, ont une taille proche de celle d’espèces plus tardives d’Homo, comme H. erectus et H. sapiens ». Et d’ajouter : « Notre étude montre donc le caractère non linéaire de l’évolution de la taille des hominidés et contraste avec l’hypothèse selon laquelle l’émergence d’Homo et/ou la sortie de l’Afrique sont reliées à une augmentation brutale de la taille ». Enfin, souligne le chercheur, une telle découverte rappelle que « le tableau offert par les fossiles disponibles à ce jour peut conduire, de manière erronée, à sous-estimer la diversité phénotypique sur une période donnée ».


Source : Universcience
Crédit : Fidelis T Masao et al.

Photo des traces de pas découvertes sur le site de Laetoli (Tanzanie), déjà réputé pour des découvertes antérieures d'empreintes attribuées à des australopithèques.

Le grand cousin de Lucy chausse du 42 Actualités

Le grand cousin de Lucy chausse du 42

De nouvelles traces d’australopithèques ont été découvertes à Laetoli, en Tanzanie : treize empreintes de pieds, qui complètent la trentaine d’empreintes déjà découvertes en 1978, à quelque 150 mètres de là – les plus anciennes du monde attribuées à des hominidés. Datées de plus de 3,66 millions d’années, elles permettent de connaître un peu mieux ces êtres qui appartiennent à la même espèce que la célèbre Lucy, Australopithecus afarensis, connue par les fossiles découverts en Afrique de l’Est dans les années 1970.

Selon l’étude italo-tanzanienne parue le 14 décembre dans la revue eLife, ces nouvelles empreintes sont inscrites, comme les précédentes, dans une couche de cendre volcanique. Mais elles sont beaucoup plus grandes que celles de 1978 – elles correspondent à une pointure 42 – et laissent à penser que l’individu qui les a produites mesurait environ 165 centimètres (contre 120 à 150 cm pour les trois individus découverts en 1978 et seulement 110 cm pour Lucy) pour un poids de 44 à 48 kilogrammes (contre 25 kilos pour Lucy). C’est d’ailleurs cette corpulence hors norme pour un australopithèque qui lui vaut son surnom de « Chewie », en référence au personnage de Chewbacca dans La Guerre des étoiles. À ses côtés se déplaçait un individu à la taille et la corpulence plus modestes (146 cm et 39 kilos). Ces impressionnantes empreintes pourraient appartenir à un grand mâle, qui se serait trouvé à proximité des femelles et des jeunes découverts plus tôt. Faut-il pour autant en déduire que les australopithèques étaient polygames, comme les grands singes, et non monogames, comme le sont plutôt les Humains ? Pour en être certain, il faudra d’autres découvertes de ce genre.

Les archéologues ignoraient jusqu’à aujourd’hui que la taille d’A. afarensis pût varier dans des proportions aussi sensibles d’un individu à l’autre. Pour Fidelis T Masao, du département d’archéologie de l’université de Dar Es Salaam, auteur principal de l’étude, cette découverte montre donc que « certains australopithèques, ou du moins A. afarensis, ont une taille proche de celle d’espèces plus tardives d’Homo, comme H. erectus et H. sapiens ». Et d’ajouter : « Notre étude montre donc le caractère non linéaire de l’évolution de la taille des hominidés et contraste avec l’hypothèse selon laquelle l’émergence d’Homo et/ou la sortie de l’Afrique sont reliées à une augmentation brutale de la taille ». Enfin, souligne le chercheur, une telle découverte rappelle que « le tableau offert par les fossiles disponibles à ce jour peut conduire, de manière erronée, à sous-estimer la diversité phénotypique sur une période donnée ».


Source : Universcience
Crédit : Fidelis T Masao et al.

Photo des traces de pas découvertes sur le site de Laetoli (Tanzanie), déjà réputé pour des découvertes antérieures d'empreintes attribuées à des australopithèques.

LE GUIDE Naturellement

Agenda . . .


22 - Côtes d'Armor

Du 22 janvier au 12 mars

ATELIERS PEINTURE

"Aquarelle" avec Fanny Dreveau - Samedis 22 Janvier et 19 février de 10h à 16h30h
"Peinture à l'huile et clair-obscur" avec Jos Van de Ven - Vendredis 28 Janvier et 4 Mars de 10h à 16h30
"Calligraphie chinoise et abstraction" avec Sophie Deliss - Samedis 5 Février et 12 Mars de 10h à 16h30
"ARTIS" Arts Plastiques avec Claire Amossé - Samedis 12 Février et 5 Mars de 10h à 16H30

Pôle de l'Étang-Neuf
Musée de la Résistance en Argoat
22480 Saint-Connan
02 96 47 17 66
www.etangneufbretagne.com


34 - Hérault

Jusqu'au 27 mars 2022

EXPOSITION
"JEAN-FRANCIS AUBURTIN, UN ÂGE D'OR"

Jean-Francis Auburtin (1866-1930) s’inscrit dans la longue procession des peintres sur le motif : Delacroix, Courbet, Boudin, Jongkind, Monet...
En une centaine d'œuvres, le Musée de Lodève propose une rétrospective de ce peintre à redécouvrir.

Musée de Lodève
Square George Auric
34700 Lodève
04 67 88 86 10
www.museedelodeve.fr


39 - Jura

Jusqu'au 15 mars

EXPOSITION
"FRONTIÈRES DE SEL"

Reproductions d’objets, contenus numériques, vidéos et extraits sonores, archives inédites vous dévoileront tous les secrets du commerce du sel.
Une part belle sera également faite aux métiers de la restauration et du patrimoine avec la présentation en timelapse du travail de l’atelier Lythos, qui a réalisé un fac-similé de la borne destiné à être replacé sur le lieu de découverte à Montigny-les-Arsures.

La Grande Saline
3 place des salines
39110 Salins-les-Bains
03 84 73 10 92
www.salinesdesalins.com


71 - Saône et Loire

Le 16 février

ATELIERS
"BRICO RECUP"

Réutiliser, récupérer, créer, s’amuser… Voilà le programme de notre atelier récup’ où nous transformerons rouleaux de papier toilette, boîtes à œufs et bouteilles plastique en petits animaux et autres petits bricolages rigolos à emporter à la maison. A partir de 6 ans. De 14 h à 16 h .

Centre EDEN
26 rue de l’Eglise
71290 Cuisery
03 85 27 08 00
www.centre-eden71.fr


Le 23 février

ATELIERS
"NICHOIRS ET CIE"

Présentation de nichoirs, conseil sur leur fabrication et leur installation. Assemblage d’un modèle en salle (choix à faire parmi 3 références). Tout public, enfants à partir de 9 ans. Dd 14 h à 16 h 30.

Centre EDEN
26 rue de l’Eglise
71290 Cuisery
03 85 27 08 00
www.centre-eden71.fr


88 - Vosges

Du 5 février au 18 septembre  

EXPOSITION
"POSADA, GENIE DE LA GRAVURE"

Cette exposition, première rétrospective en France de l’œuvre de José Guadalupe Posada (1852-1913) nous permet d’admirer l’inventivité et la dextérité d’un des grands maîtres de la gravure internationale qui a délaissé une carrière toute tracée pour mettre son talent au service de la presse populaire : illustrations de faits divers, contes, chansons... et les fameuses Calaveras.

Musée de l'Image
42 quai de Dogneville
88000 Épinal
03 29 81 48 30
https://museedelimage.fr

Lieux:

Découvrir toutes les activités