Bienvenue dans un nouveau monde... le notre

La disparition des dinosaures a favorisé l'essor des grenouilles
Actualités

La disparition des dinosaures a favorisé l'essor des grenouilles

Dix espèces de grenouilles ont survécu à l'extinction des dinosaures il y a 66 millions d'années après la chute d'un astéroïde qui a effacé les trois quarts de la vie sur Terre, précise un rapport des Comptes rendus de l'Académie américaine des sciences (PNAS). Parmi les survivantes, seules trois espèces majeures de grenouilles sont parvenues à se diversifier et à peupler la planète. Et quelque 6.700 espèces de grenouilles existent aujourd'hui. Près de neuf grenouilles contemporaines sur dix (88%) ont des racines qui remontent à ces trois lignées de robustes ancêtres.

Une découverte inattendue

"Les grenouilles existent depuis plus de 200 millions d'années, mais cette étude montre que ce n'est qu'à l'extinction des dinosaures que nous avons eu cette explosion de variétés qui ont donné la grande majorité des grenouilles d'aujourd'hui", explique l'un des auteurs de l'étude, David Blackburn, conservateur adjoint des amphibiens et des reptiles au musée d'histoire naturelle de Floride. "Cette découverte est totalement inattendue", souligne-t-il, car les scientifiques croyaient jusqu'à présent que les différentes espèces de grenouilles avaient émergé progressivement à la fin du Crétacé, soit entre il y a 150 millions d'années et 66 millions d'années.

Mais cette dernière étude montre que l'apparition des grenouilles a plutôt ressemblé à une "explosion", les petits amphibiens profitant de la disparition d'autres créatures pour s'abriter dans leurs habitats laissés vacants. Les chercheurs, en Chine et aux États-Unis, ont établi pour leur étude la plus grandes base de données sur les grenouilles. Des échantillons génétiques ont été prélevés sur 156 espèces de grenouilles et ajoutés aux données déjà disponibles concernant 145 autres espèces.

Cette étude a passé en revue 95 gènes, quand les précédents travaux évaluaient seulement de 5 à 12 gènes. Les chercheurs ont aussi étudié des fossiles pour déterminer quand s'étaient formées les nouvelles espèces. Ils ont découvert qu'il n'y avait "pas eu une mais trois explosions de nouvelles espèces de grenouilles, sur différents continents, toutes concentrées juste après la disparition massive de la plupart des dinosaures et de beaucoup d'autres espèces il y a environ 66 millions d'années". Deux des trois lignées qui ont survécu, les Microhylidae et les Natatanura, venaient d'Afrique. La troisième, les Hyloidea, s'est répandue en Amérique latine. L'évolution a été similaire pour certains oiseaux, note un autre auteur de l'étude, David Hillis, professeur de biologie à l'université du Texas. Certaines grenouilles se sont cachées dans les arbres, générant une espèce de grenouille des arbres.
 

Source : Sciences et Avenir
Crédit : CC BY-SA 3.0

La grenouille arboricole japonaise (Hyla japonica) est une descendante des espèces qui ont survécu aux dinosaures.

La disparition des dinosaures a favorisé l'essor des grenouilles Actualités

La disparition des dinosaures a favorisé l'essor des grenouilles

Dix espèces de grenouilles ont survécu à l'extinction des dinosaures il y a 66 millions d'années après la chute d'un astéroïde qui a effacé les trois quarts de la vie sur Terre, précise un rapport des Comptes rendus de l'Académie américaine des sciences (PNAS). Parmi les survivantes, seules trois espèces majeures de grenouilles sont parvenues à se diversifier et à peupler la planète. Et quelque 6.700 espèces de grenouilles existent aujourd'hui. Près de neuf grenouilles contemporaines sur dix (88%) ont des racines qui remontent à ces trois lignées de robustes ancêtres.

Une découverte inattendue

"Les grenouilles existent depuis plus de 200 millions d'années, mais cette étude montre que ce n'est qu'à l'extinction des dinosaures que nous avons eu cette explosion de variétés qui ont donné la grande majorité des grenouilles d'aujourd'hui", explique l'un des auteurs de l'étude, David Blackburn, conservateur adjoint des amphibiens et des reptiles au musée d'histoire naturelle de Floride. "Cette découverte est totalement inattendue", souligne-t-il, car les scientifiques croyaient jusqu'à présent que les différentes espèces de grenouilles avaient émergé progressivement à la fin du Crétacé, soit entre il y a 150 millions d'années et 66 millions d'années.

Mais cette dernière étude montre que l'apparition des grenouilles a plutôt ressemblé à une "explosion", les petits amphibiens profitant de la disparition d'autres créatures pour s'abriter dans leurs habitats laissés vacants. Les chercheurs, en Chine et aux États-Unis, ont établi pour leur étude la plus grandes base de données sur les grenouilles. Des échantillons génétiques ont été prélevés sur 156 espèces de grenouilles et ajoutés aux données déjà disponibles concernant 145 autres espèces.

Cette étude a passé en revue 95 gènes, quand les précédents travaux évaluaient seulement de 5 à 12 gènes. Les chercheurs ont aussi étudié des fossiles pour déterminer quand s'étaient formées les nouvelles espèces. Ils ont découvert qu'il n'y avait "pas eu une mais trois explosions de nouvelles espèces de grenouilles, sur différents continents, toutes concentrées juste après la disparition massive de la plupart des dinosaures et de beaucoup d'autres espèces il y a environ 66 millions d'années". Deux des trois lignées qui ont survécu, les Microhylidae et les Natatanura, venaient d'Afrique. La troisième, les Hyloidea, s'est répandue en Amérique latine. L'évolution a été similaire pour certains oiseaux, note un autre auteur de l'étude, David Hillis, professeur de biologie à l'université du Texas. Certaines grenouilles se sont cachées dans les arbres, générant une espèce de grenouille des arbres.
 

Source : Sciences et Avenir
Crédit : CC BY-SA 3.0

La grenouille arboricole japonaise (Hyla japonica) est une descendante des espèces qui ont survécu aux dinosaures.

LE GUIDE Naturellement

Agenda . . .

21 - COTES-D'OR

Du 8 avril 2017 au 7 janvier 2018
"SAUVAGES"

Lynx boréal, Ours brun, Loup gris, Renard roux et Loutre d'Europe.
Cette nouvelle exposition propose une mise en scène originale adaptée à un public familial. De nombreuses illustrations, schémas, spécimens naturalisés, pièces archéologiques et ostéologiques, témoignages d’experts… apportent des éléments objectifs, de façon claire et synthétique sur ces cinq Mammifères Carnivores. Le visiteur pourra ainsi, en toute connaissance de cause, avoir un avis éclairé sur la place qu’il serait prêt à leur laisser.

Jardin des sciences
Avenue Albert 1er & 14 rue Jehan de Marville (Parc de l’Arquebuse)
21000 Dijon
03 80 48 82 00
www.dijon.fr


30 - GARD

14 avril au 1er mai
"VENEZ VOLER DANS LA GROTTE DE LA SALAMANDRE"

Vivez une expérience extraordinaire : voler en ballon dans une énorme caverne… Embarquer dans l’’Aéroplume, un ballon plus léger que l’’air, mu par la force humaine.

Grotte de la Salamandre
30430 Méjannes le Clap
04 66 600 600
www.grottedelasalamandre.com


40 - LANDES

Du 15 avril au 26 novembre

"L'ART DES CHASSEURS PRÉHISTORIQUES"

A travers cette exposition, la Maison de la Dame propose de découvrir toutes les facettes de l'art des chasseurs préhistoriques.

La Maison de la Dame de Brassempouy
404 rue du Musée
40330 Brassempouy
05 58 89 21 73
www.prehistoire-brassempouy.fr


70 - HAUTE-SAONE

Du 29 septembre au 22 décembre
"LA SÉGRÉGATION ET LA GLOIRE, LES SOLDATS NOIRS-AMÉRICAINS AU CŒUR DE LA GRANDE GUERRE"

Cette exposition traite de l’engagement des noirs-américains dans la 1ère guerre mondiale. Ces derniers bien que libérés de l’esclavage en 1865 subissaient alors des discriminations économiques et sociales auxquelles s’ajoutaient dans les états du Sud des Etats-Unis, la ségrégation raciale.

Maison de la Négritude et des Droits de l'Homme
24 Grande Rue
70290 Champagney
03 84 23 25 45
www.maisondelanegritude.fr


74 - HAUTE-SAVOIE

Jusqu'au 31 décembre 2018
EXPOSITION TEMPORAIRE
"Sibérie centrale et orientale"

Muséum des Papillons
et Insectes du Château de Faverges

293 chemin de la Vie Plaine
74210 Faverges
07 78 41 33 51
www.museum-faverges.com


81 - TARN

Du 1er décembre au 31 janvier 2018
FESTIVAL DES LANTERNES
Féérie des lumières d'Asie

Chaque soir à la tombée de la nuit, la féérie des lanternes chinoises illumine le site classé du parc Foucaud.
Autour du château, sous les arbres millénaires ornés de lumière, dans les bassins et pièces d'eau, vingt tableaux se succèdent entre pagodes, temples asiatiques, animaux fantastiques, nénuphars et autres pandas.

Parc de Foucaud
Avenue Dom Vaysette
81600 Gaillac
https://festivaldeslanternes-gaillac.fr

Lieux:

Découvrir toutes les activités