Bienvenue dans un nouveau monde... le notre

Il y a 100 millions d’années, le Sahara était l’endroit le plus dangereux de la Terre
Actualités

Il y a 100 millions d’années, le Sahara était l’endroit le plus dangereux de la Terre

Si vous aviez la possibilité de voyager dans le passé, où iriez-vous ? Et surtout, à quelle époque ? Certains aimeraient peut-être apprécier la construction des premières pyramides, quand d’autres, férus de paléontologie, pourraient être davantage tentés par une petite escapade au temps de dinosaures ?

Si cette dernière option vous séduit, ne vous loupez pas. En effet, retrouvez-vous au mauvais endroit au mauvais moment et vous pourriez vite finir en charpie ! Dans cet esprit, un conseil : évitez le Sahara, il y a environ 100 millions d’années.

L’endroit le plus dangereux de l’Histoire de la Terre

Situés le long de la frontière du Maroc et de l’Algérie se trouvent les Kem Kem. Cette immense dalle couronnée de calcaire massif datant du crétacé supérieur fournit depuis des décennies de très nombreux fossiles.

Dans la cadre d’une étude, des paléontologues ont entrepris de rassembler des dizaines d’années de documents témoignant d’expéditions dans les Kem Kem avec des ensembles de données disponibles dans des musées du monde entier. L’idée : proposer “l’ouvrage le plus complet sur les vertébrés fossiles du Sahara depuis près d’un siècle“, peut-on lire dans la revue Zookeys.

Au terme de ces travaux passant en revue toutes les formes de vie qui ont un jour fréquenté cette région célèbre, mais étonnamment sous-étudiée, les chercheurs se sont alors tous mis d’accord sur un point : la zone était particulièrement dangereuse il y a 100 millions d’années.

Un lieu fréquenté par de grands carnivores

Pendant la période du Crétacé, l’environnement des Kem Kem était très différent, abritant différentes espèces d’animaux aquatiques et terrestres qui profitaient d’un vaste système fluvial. Les fossiles indiquent notamment la présence d’au moins trois des plus grands prédateurs jamais documentés. Parmi eux, on retrouve Carcharodontosaurus et Deltadromeus, deux théropodes pouvant atteindre huit mètres de long. Il y a aussi le célèbre spinosaure mis en lumière dans le film Jurassic Park III. Si ce dernier était effectivement davantage porté sur le poisson, mieux valait sans doute ne pas trop traîner dans ses pattes.

Les crocodiliens étaient également très présents, tout comme les ptérosaures (reptiles volants). Les paléontologues ont en effet trouvé des restes de Siroccopteryx moroccensis et de Coloborhynchus fluviferox (6 m d’envergure), pour ne citer qu’eux.

“Le Sahara il y a 100 millions d’années était sans doute l’endroit le plus dangereux de toute l’Histoire de la planète Terre. Un lieu très hostile où aucun voyageur temporel humain ne pourrait survivre très longtemps“, assure Nizar Ibrahim, de l’Université de Detroit Mercy et principal auteur de l’étude.

Le paléontologue souligne également que si elles étaient moins terrifiantes que les carnivores géants qui parcouraient à cette époque le paysage, les proies auxquelles ils s’attaquaient restaient elles aussi très impressionnantes.

“Cet endroit était rempli de poissons absolument énormes, y compris des cœlacanthes géants, quatre ou même cinq fois plus grands que les cœlacanthes d’aujourd’hui“, explique-t-il. “Il y avait aussi Onchopristis, une sorte de poisson-scie géant caractérisé par des dents en forme de harpon“.


Source : Zookeys
Crédit : Davide Bonadonna

Il y a 100 millions d’années, le Sahara était l’endroit le plus dangereux de la Terre Actualités

Il y a 100 millions d’années, le Sahara était l’endroit le plus dangereux de la Terre

Si vous aviez la possibilité de voyager dans le passé, où iriez-vous ? Et surtout, à quelle époque ? Certains aimeraient peut-être apprécier la construction des premières pyramides, quand d’autres, férus de paléontologie, pourraient être davantage tentés par une petite escapade au temps de dinosaures ?

Si cette dernière option vous séduit, ne vous loupez pas. En effet, retrouvez-vous au mauvais endroit au mauvais moment et vous pourriez vite finir en charpie ! Dans cet esprit, un conseil : évitez le Sahara, il y a environ 100 millions d’années.

L’endroit le plus dangereux de l’Histoire de la Terre

Situés le long de la frontière du Maroc et de l’Algérie se trouvent les Kem Kem. Cette immense dalle couronnée de calcaire massif datant du crétacé supérieur fournit depuis des décennies de très nombreux fossiles.

Dans la cadre d’une étude, des paléontologues ont entrepris de rassembler des dizaines d’années de documents témoignant d’expéditions dans les Kem Kem avec des ensembles de données disponibles dans des musées du monde entier. L’idée : proposer “l’ouvrage le plus complet sur les vertébrés fossiles du Sahara depuis près d’un siècle“, peut-on lire dans la revue Zookeys.

Au terme de ces travaux passant en revue toutes les formes de vie qui ont un jour fréquenté cette région célèbre, mais étonnamment sous-étudiée, les chercheurs se sont alors tous mis d’accord sur un point : la zone était particulièrement dangereuse il y a 100 millions d’années.

Un lieu fréquenté par de grands carnivores

Pendant la période du Crétacé, l’environnement des Kem Kem était très différent, abritant différentes espèces d’animaux aquatiques et terrestres qui profitaient d’un vaste système fluvial. Les fossiles indiquent notamment la présence d’au moins trois des plus grands prédateurs jamais documentés. Parmi eux, on retrouve Carcharodontosaurus et Deltadromeus, deux théropodes pouvant atteindre huit mètres de long. Il y a aussi le célèbre spinosaure mis en lumière dans le film Jurassic Park III. Si ce dernier était effectivement davantage porté sur le poisson, mieux valait sans doute ne pas trop traîner dans ses pattes.

Les crocodiliens étaient également très présents, tout comme les ptérosaures (reptiles volants). Les paléontologues ont en effet trouvé des restes de Siroccopteryx moroccensis et de Coloborhynchus fluviferox (6 m d’envergure), pour ne citer qu’eux.

“Le Sahara il y a 100 millions d’années était sans doute l’endroit le plus dangereux de toute l’Histoire de la planète Terre. Un lieu très hostile où aucun voyageur temporel humain ne pourrait survivre très longtemps“, assure Nizar Ibrahim, de l’Université de Detroit Mercy et principal auteur de l’étude.

Le paléontologue souligne également que si elles étaient moins terrifiantes que les carnivores géants qui parcouraient à cette époque le paysage, les proies auxquelles ils s’attaquaient restaient elles aussi très impressionnantes.

“Cet endroit était rempli de poissons absolument énormes, y compris des cœlacanthes géants, quatre ou même cinq fois plus grands que les cœlacanthes d’aujourd’hui“, explique-t-il. “Il y avait aussi Onchopristis, une sorte de poisson-scie géant caractérisé par des dents en forme de harpon“.


Source : Zookeys
Crédit : Davide Bonadonna

LE GUIDE Naturellement

Agenda . . .

04 - Alpes de Haute Provence

Du 5 juin 2020 au 15 décembre

VISITE LUDIQUE
SALAGON, PARC & JARDINS

Une nouveauté pour les familles : un jeu de la cocotte pour explorer les jardins et découvrir les secrets du monument de Salagon de façon ludique !

Salagon
04300 Mane
04 92 75 70 50
www.musee-de-salagon.com


Du 5 juin au 15 décembre

COURSE D'ORIENTATION
MUSÉE DE PRÉHISTOIRE DES GORGES DU VERDON

Une course d’orientation familiale pour découvrir le village préhistorique. A l'aide du dépliant disponible gratuitement à l'accueil du Musée, participez à cette course d’orientation ludique et instructive qui vous conduira tout droit vers le village préhistorique reconstitué.

Musée de Préhistoire des Gorges du Verdon
Route de Montmeyan
04500 Quinson
04 92 74 09 59
www.museeprehistoire.com


Jusqu'en novembre

EXPOSITION
LE "RHINOCÉROS" DE XAVIER VEILHAN

Le musée accueille le "Rhinocéros" de Xavier Veilhan. Vous pourrez admirer cette œuvre spectaculaire appartenant au Centre Pompidou jusqu'en novembre 2020.

Musée de Préhistoire des Gorges du Verdon
Route de Montmeyan
04500 Quinson
04 92 74 09 59
www.museeprehistoire.com


13 - Bouches du Rhône

Du 7 au 15 janvier 2021

BALADES EN MER
CONGRÈS MONDIAL DE LA NATURE DE L’UICN

Lors de ce rendez vous, des balades en mer à bord de l'Hélios, la seule vedette à passagers hybride de la compagnie Marseillaise ICARD MARITME, seront organisées par : Le parc National de la Côte Bleue : 10 juin - Le conservatoire du littoral : 11 & 16 juin - Le parc National des Calanques : 15 & 20 juin.

1 quai Marcel Pagnol
13007 Marseille
04 91 330 329
www.iucncongress2020


21 - Côte d'Or

Du 3 juillet au 2 janvier 2022

EXPOSITION
"AU COEUR DES SAISONS"

Et si on prenait le temps de regarder passer les saisons, de vivre à leur rythme, de redécouvrir le plaisir d'observer la Nature et ses changements.
Cette nouvelle exposition, conçue et réalisée par le Jardin des sciences et Biodiversité, vous plonge « Au coeur des saisons », de façon ludique et accessible à tous les publics, en famille comme entre amis…

Jardin des sciences & biodiversité
Jardin de l’Arquebuse
14 rue Jehan de Marville & 1 avenue Albert 1er
21000 DIJON
03 80 48 82 00
www.dijon.fr


34 - Hérault

Du 26 septembre au 28 février 2021

EXPOSITION
"DERNIERS IMPRESSIONNISTES"

Des paysages maritimes de la Bretagne aux plaisirs des plages de la Belle Époque, des paysages urbains ou champêtres aux portraits virtuoses, partez sur les pas des peintres intimistes ayant tous respiré le parfum de l’impressionnisme.
Riche de 70 peintures et d’une trentaine de dessins ou lithographies, l’exposition qui fait étape à Lodève est la première en France à rendre à ce courant l’importance qui lui revient.

Musée de Lodève
Square George Auric
34700 Lodève
04 67 88 86 10
www.museedelodeve.fr


50 - Manche

Septembre & octobre

ATELIERS MANOIR DU TOURP

Pour découvrir le patrimoine en s’amusant, le manoir vous propose des ateliers à destination de tous les publics...
23 septembre : Atelier des petits "aquarelle" - 3 octobre : Atelier famille "poterie" - 7 octobre : Atelier des petits "cuir" - 20 octobre : Atelier vacances "matelotage" - 22 octobre : Atelier des petits "aquarelle".

Manoir du Tourp
Omonville-la-Rogue
50440 La Hague  
02 33 01 85 89
www.letourp.com


Jusqu'au 15 novembre

EXPOSITION PHOTOGRAPHIQUE
"VIE SAUVAGE EN COTENTIN"

Une exposition pour les curieux de nature mais aussi pour les amateurs de belles images... L’association "Regards" basée à Cormelles-le-Royal dans le Calvados rassemble des photographes naturalistes, passionnés d’image et de nature.

Manoir du Tourp
Omonville-la-Rogue
50440 La Hague  
02 33 01 85 89
www.letourp.com


67 - Bas-Rhin

A partir du 4 juillet

ESCAPE GAME LIGNE MAGINOT

Participez à une partie d'escape game et découvrez la Ligne Maginot comme si vous y étiez soldat!
Dans l'antre de la forteresse sont cachés les indices qui vous permettront de sauver l'équipage de l’asphyxie... Attention, vous n'avez que 40 minutes !
Equipes de 2 à 6 joueurs. A partir de 10 ans accompagnés de leurs parents.

Forteresse de la Ligne Maginot
Route D65 direction Pfaffenbronn
67510 Lembach
03 88 94 48 62 / 03 88 94 43 16
www.lignemaginot.fr


71 - Saône et Loire

Jusqu'au 1er novembre

EXPOSITION
"BÊTISE ET BALIVERNES, IDÉES REÇUES SUR LA NATURE"

« les chauves-souris s'accrochent dans les cheveux » ; « les grenouilles sont vertes et les crapauds marron » ; « les moustiques préfèrent les peaux sucrées… », autant d’idées reçues et de fausses informations qui ont souvent la vie dure ! Une scénographie originale et les illustrations humoristiques de Roland Garrigue raviront aussi bien les petits que les grands !

Centre EDEN
26 rue de l’Eglise
71290 Cuisery
03 85 27 08 00
www.centre-eden71.fr


88 - Vosges

Du 2 au 13 octobre

FESTIVAL DE THEATRE BURLESQUE
"LES LARME" DU RIRE"

C’est la 37ème édition du festival incontournable du burlesque, dont le programme toujours aussi riche, éclectique et innovant, se veut accessible à tous.

Office de Tourisme
6 place Saint-Goëry
88000 Epinal
03 29 82 53 32
www.tourisme-epinal.com

Lieux:

Découvrir toutes les activités