Bienvenue dans un nouveau monde... le notre

Des “structures géantes” d’origine inconnue détectées à près de 3000 km de profondeur
Actualités

Des “structures géantes” d’origine inconnue détectées à près de 3000 km de profondeur

Une équipe de géologues a fait une découverte intéressante. Il est question de structures géantes sous terre, dont une sous les îles Marquises (Polynésie française). Situées entre le noyau et le manteau terrestre, à plusieurs kilomètres de profondeur, ces structures ont une composition mystérieuse.

Des structures mystérieuses

L’équipe de Doyeon Kim, géologue à l’Université du Maryland (États-Unis), dit avoir analysé les données de milliers de séismes majeurs. Or, l’étude publiée dans le magasine Science le 12 juin 2020 explique que plusieurs structures géantes se trouvent à plusieurs kilomètres de profondeur. L’équipe évoque l’une de ces structures récemment découverte sous les îles Marquises, à 2 900 km de profondeur. Il s’agit d’une zone de vitesse ultra-basse (ULV) dont la taille est impressionnante, à savoir un diamètre d’environ 1 000 km pour une épaisseur de 25 km !

Les zones ULV sont des plaques présentes à la frontière noyau-manteau, qui ont des vitesses sismiques extrêmement faibles. Autrement dit, les ondes sismiques les traversent à des vitesses plus lentes. Ces zones ne sont pas inconnues mais leur composition restent un mystère. Selon les hypothèses, il pourrait être question d’une composition chimiquement différente de l’alliage fer-nickel du noyau externe. Cette même composition pourrait être également éloignée des roches silicatées du manteau terrestre.

Mieux comprendre la composition du manteau terrestre

Les chercheurs ont analysé pas moins de 7 000 enregistrements de tremblements de terre. Ceux-ci se sont produits entre 1990 et 2018 autour de l’océan Pacifique. L’analyse portait sur les échos provenant d’un type spécifique d’ondes sismiques : les ondes de cisaillement (ou ondes élastiques). Le géologue Doyeon Kim, interrogé par le New Scientist, a également évoqué la présence d’une zone ULV sous l’archipel d’Hawaï. Si la science avec déjà connaissance de cette zone, l’étude a permis de comprendre que cette dernière était beaucoup plus imposante que prévu.

Quoi qu’il en soit, le mystère demeure, mais il se pourrait que l’identification des zones ULV nous en apprenne davantage sur la composition du manteau terrestre. Il s’agit également de savoir si certains volcans ont une origine qui se trouve à de grandes profondeurs sous terre.

Rappelons qu’en 2019, des chercheurs allemands ont découvert un énorme volcan sous-marin près de Mayotte (976). Or, la chambre magmatique de ce volcan se situe à 30 kilomètres de profondeur et son volume est d’environ 3,5 kilomètres cube. Il s’agit tout simplement de la plus grande et la plus profonde chambre magmatique jamais observée dans le manteau supérieur terrestre jusqu’à aujourd’hui.


Source : Sciencepost
Crédit : Université du Nevada à Las Vegas

Des “structures géantes” d’origine inconnue détectées à près de 3000 km de profondeur Actualités

Des “structures géantes” d’origine inconnue détectées à près de 3000 km de profondeur

Une équipe de géologues a fait une découverte intéressante. Il est question de structures géantes sous terre, dont une sous les îles Marquises (Polynésie française). Situées entre le noyau et le manteau terrestre, à plusieurs kilomètres de profondeur, ces structures ont une composition mystérieuse.

Des structures mystérieuses

L’équipe de Doyeon Kim, géologue à l’Université du Maryland (États-Unis), dit avoir analysé les données de milliers de séismes majeurs. Or, l’étude publiée dans le magasine Science le 12 juin 2020 explique que plusieurs structures géantes se trouvent à plusieurs kilomètres de profondeur. L’équipe évoque l’une de ces structures récemment découverte sous les îles Marquises, à 2 900 km de profondeur. Il s’agit d’une zone de vitesse ultra-basse (ULV) dont la taille est impressionnante, à savoir un diamètre d’environ 1 000 km pour une épaisseur de 25 km !

Les zones ULV sont des plaques présentes à la frontière noyau-manteau, qui ont des vitesses sismiques extrêmement faibles. Autrement dit, les ondes sismiques les traversent à des vitesses plus lentes. Ces zones ne sont pas inconnues mais leur composition restent un mystère. Selon les hypothèses, il pourrait être question d’une composition chimiquement différente de l’alliage fer-nickel du noyau externe. Cette même composition pourrait être également éloignée des roches silicatées du manteau terrestre.

Mieux comprendre la composition du manteau terrestre

Les chercheurs ont analysé pas moins de 7 000 enregistrements de tremblements de terre. Ceux-ci se sont produits entre 1990 et 2018 autour de l’océan Pacifique. L’analyse portait sur les échos provenant d’un type spécifique d’ondes sismiques : les ondes de cisaillement (ou ondes élastiques). Le géologue Doyeon Kim, interrogé par le New Scientist, a également évoqué la présence d’une zone ULV sous l’archipel d’Hawaï. Si la science avec déjà connaissance de cette zone, l’étude a permis de comprendre que cette dernière était beaucoup plus imposante que prévu.

Quoi qu’il en soit, le mystère demeure, mais il se pourrait que l’identification des zones ULV nous en apprenne davantage sur la composition du manteau terrestre. Il s’agit également de savoir si certains volcans ont une origine qui se trouve à de grandes profondeurs sous terre.

Rappelons qu’en 2019, des chercheurs allemands ont découvert un énorme volcan sous-marin près de Mayotte (976). Or, la chambre magmatique de ce volcan se situe à 30 kilomètres de profondeur et son volume est d’environ 3,5 kilomètres cube. Il s’agit tout simplement de la plus grande et la plus profonde chambre magmatique jamais observée dans le manteau supérieur terrestre jusqu’à aujourd’hui.


Source : Sciencepost
Crédit : Université du Nevada à Las Vegas

LE GUIDE Naturellement

Agenda . . .

04 - Alpes de Haute Provence

Du 5 juin 2020 au 15 décembre

VISITE LUDIQUE
SALAGON, PARC & JARDINS

Une nouveauté pour les familles : un jeu de la cocotte pour explorer les jardins et découvrir les secrets du monument de Salagon de façon ludique !

Musée de Salagon
04300 Mane
04 92 75 70 50
www.musee-de-salagon.com


Du 5 juin au 15 décembre

COURSE D'ORIENTATION
MUSÉE DE PRÉHISTOIRE DES GORGES DU VERDON

Une course d’orientation familiale pour découvrir le village préhistorique. A l'aide du dépliant disponible gratuitement à l'accueil du Musée, participez à cette course d’orientation ludique et instructive qui vous conduira tout droit vers le village préhistorique reconstitué.

Musée de Préhistoire des Gorges du Verdon
Route de Montmeyan
04500 Quinson
04 92 74 09 59
www.museeprehistoire.com


13 - Bouches du Rhône

Du 7 au 15 janvier 2021

BALADES EN MER
CONGRÈS MONDIAL DE LA NATURE DE L’UICN

Lors de ce rendez vous, des balades en mer à bord de l'Hélios, la seule vedette à passagers hybride de la compagnie Marseillaise ICARD MARITME, seront organisées par : Le parc National de la Côte Bleue : 10 juin - Le conservatoire du littoral : 11 & 16 juin - Le parc National des Calanques : 15 & 20 juin.

1 quai Marcel Pagnol
13007 Marseille
04 91 330 329
www.iucncongress2020


21 - Côte d'Or

Jusqu'au 2 janvier 2022

EXPOSITION
"AU COEUR DES SAISONS"

Et si on prenait le temps de regarder passer les saisons, de vivre à leur rythme, de redécouvrir le plaisir d'observer la Nature et ses changements.
Cette nouvelle exposition, conçue et réalisée par le Jardin des sciences et Biodiversité, vous plonge « Au coeur des saisons », de façon ludique et accessible à tous les publics, en famille comme entre amis…

Jardin des sciences & biodiversité
Jardin de l’Arquebuse
14 rue Jehan de Marville & 1 avenue Albert 1er
21000 DIJON
03 80 48 82 00
www.dijon.fr


34 - Hérault

Du 26 septembre au 28 février 2021

EXPOSITION
"DERNIERS IMPRESSIONNISTES"

Des paysages maritimes de la Bretagne aux plaisirs des plages de la Belle Époque, des paysages urbains ou champêtres aux portraits virtuoses, partez sur les pas des peintres intimistes ayant tous respiré le parfum de l’impressionnisme.
Riche de 70 peintures et d’une trentaine de dessins ou lithographies, l’exposition qui fait étape à Lodève est la première en France à rendre à ce courant l’importance qui lui revient.

Musée de Lodève
Square George Auric
34700 Lodève
04 67 88 86 10
www.museedelodeve.fr

Lieux:

Découvrir toutes les activités