Bienvenue dans un nouveau monde... le notre

Apparition de la vie complexe : une découverte qui relance le débat
Actualités

Apparition de la vie complexe : une découverte qui relance le débat

Des organismes avaient déjà la capacité de se mouvoir il y a 2,1 milliards d'années, selon une étude publiée le 11 février 2019 dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences of the USA, décrivant "les plus vieilles traces fossiles" de déplacement et relançant le débat sur la datation des premières formes de vie complexes sur Terre.

Des organismes en forme de tube

"Le mouvement est un indicateur d'une certaine 'sophistication biologique'", explique à l'AFP Abderrazak El Albani de l'Université de Poitiers, co-auteur de l'étude. Il y a quelques années, Abderrazak El Albani et son équipe avait découvert les plus vieux fossiles d'organismes pluricellulaires dans un gisement situé dans le bassin de Franceville, au Gabon. Grâce à cette découverte, la date d'apparition de la vie pluricellulaire sur Terre avait été révisée, passant à - 2,1 milliards d'années. C'est en étudiant ce même gisement que les chercheurs ont découvert des traces fossilisées de déplacement.

Ces traces ont été analysées puis reconstituées par micro-tomographie aux rayons X (technique d'imagerie permettant de reconstituer, en 3D et sans destruction, la structure d'un échantillon). Selon le communiqué de l'université de Poitiers, "il s'agit de structures tubulaires, de diamètre relativement constant (plusieurs millimètres), plus ou moins sinueuses, et qui traversent les lamines (fines couches) sédimentaires". L'étude de leur composition chimique a permis de s'assurer qu'il s'agissait là d'une structure biologique. Il est possible que ces organismes se déplaçaient à la recherche d'éléments nutritifs ou de dioxygène qu'ils pouvaient trouver auprès de bactéries. Pour le moment, les chercheurs ignorent encore l'allure de ces spécimens.

Les bactéries sont "incapables de se déplacer comme ça"

Les premières formes de vie sont apparues sur Terre voici environ 3,5 milliards d'années. Les formes de vie complexes, comme les plantes et les mammifères, ont des cellules dites "eucaryotes", avec des chromosomes abrités dans un noyau. Un certain consensus scientifique fait remonter l'émergence des eucaryotes à 1,8 milliard d'années. "Nous avons découvert des traces des mouvements verticales, obliques, horizontales, avec tout le respect que j'ai pour le monde bactérien, il est incapable de se déplacer comme ça", assure Abderrazak El Albani qui ajoute : "C'est forcement des eucaryotes !".

Jusqu'à maintenant, les plus anciennes traces de mobilité découvertes en Australie, aux États-Unis, au Canada ou en Afrique avaient 570 millions d'années. La découverte de ces traces soulèvent donc de nouvelles questions : s'agit-il du point de départ qui a permis le développement de déplacements plus perfectionnés ou cette innovation biologique a-t-elle finalement disparu au cours du temps ?

Une équipe de chercheurs à l'origine d'une découverte majeure en 2010

Abderrazak El Albani et ses collègues avaient déjà fait sensation en 2010 en annonçant la découverte, sur le même site au Gabon, de fossiles d'organismes "pluricellulaires" vieux de 2,1 milliards d'années, c'est-à-dire jusqu'à 1,5 milliard d'années plus tôt que scientifiquement attesté au moment de la parution. "Un boum biologique" rendu possible par un changement environnemental.

A cette époque, la Terre sortait d'une période glaciaire. En fondant, la glace a libéré de grandes quantités d'oxygène et de nutriments permettant à la vie de franchir un nouveau palier d'évolution, explique le géologue. L'ampleur de cette découverte avait valu en 2010 la couverture de la revue scientifique britannique Nature, même si, selon des experts, elle "posait plus de questions qu'elle n'apportait de réponses". Depuis, avec l'équipe internationale de chercheurs qu'il coordonne, M. El Albani n'a cessé de fouiller le bassin de Franceville, "un site unique en termes de conservation".


Source : AFP / Sciences et Avenir  
Crédit : ABDERRAZAK EL ALBANI / CNRS/UNIVERSITÉ DE POITIERS / AFP

Traces fossiles de déplacement dans des roches vieilles de 2,1 milliards d’années.

Apparition de la vie complexe : une découverte qui relance le débat Actualités

Apparition de la vie complexe : une découverte qui relance le débat

Des organismes avaient déjà la capacité de se mouvoir il y a 2,1 milliards d'années, selon une étude publiée le 11 février 2019 dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences of the USA, décrivant "les plus vieilles traces fossiles" de déplacement et relançant le débat sur la datation des premières formes de vie complexes sur Terre.

Des organismes en forme de tube

"Le mouvement est un indicateur d'une certaine 'sophistication biologique'", explique à l'AFP Abderrazak El Albani de l'Université de Poitiers, co-auteur de l'étude. Il y a quelques années, Abderrazak El Albani et son équipe avait découvert les plus vieux fossiles d'organismes pluricellulaires dans un gisement situé dans le bassin de Franceville, au Gabon. Grâce à cette découverte, la date d'apparition de la vie pluricellulaire sur Terre avait été révisée, passant à - 2,1 milliards d'années. C'est en étudiant ce même gisement que les chercheurs ont découvert des traces fossilisées de déplacement.

Ces traces ont été analysées puis reconstituées par micro-tomographie aux rayons X (technique d'imagerie permettant de reconstituer, en 3D et sans destruction, la structure d'un échantillon). Selon le communiqué de l'université de Poitiers, "il s'agit de structures tubulaires, de diamètre relativement constant (plusieurs millimètres), plus ou moins sinueuses, et qui traversent les lamines (fines couches) sédimentaires". L'étude de leur composition chimique a permis de s'assurer qu'il s'agissait là d'une structure biologique. Il est possible que ces organismes se déplaçaient à la recherche d'éléments nutritifs ou de dioxygène qu'ils pouvaient trouver auprès de bactéries. Pour le moment, les chercheurs ignorent encore l'allure de ces spécimens.

Les bactéries sont "incapables de se déplacer comme ça"

Les premières formes de vie sont apparues sur Terre voici environ 3,5 milliards d'années. Les formes de vie complexes, comme les plantes et les mammifères, ont des cellules dites "eucaryotes", avec des chromosomes abrités dans un noyau. Un certain consensus scientifique fait remonter l'émergence des eucaryotes à 1,8 milliard d'années. "Nous avons découvert des traces des mouvements verticales, obliques, horizontales, avec tout le respect que j'ai pour le monde bactérien, il est incapable de se déplacer comme ça", assure Abderrazak El Albani qui ajoute : "C'est forcement des eucaryotes !".

Jusqu'à maintenant, les plus anciennes traces de mobilité découvertes en Australie, aux États-Unis, au Canada ou en Afrique avaient 570 millions d'années. La découverte de ces traces soulèvent donc de nouvelles questions : s'agit-il du point de départ qui a permis le développement de déplacements plus perfectionnés ou cette innovation biologique a-t-elle finalement disparu au cours du temps ?

Une équipe de chercheurs à l'origine d'une découverte majeure en 2010

Abderrazak El Albani et ses collègues avaient déjà fait sensation en 2010 en annonçant la découverte, sur le même site au Gabon, de fossiles d'organismes "pluricellulaires" vieux de 2,1 milliards d'années, c'est-à-dire jusqu'à 1,5 milliard d'années plus tôt que scientifiquement attesté au moment de la parution. "Un boum biologique" rendu possible par un changement environnemental.

A cette époque, la Terre sortait d'une période glaciaire. En fondant, la glace a libéré de grandes quantités d'oxygène et de nutriments permettant à la vie de franchir un nouveau palier d'évolution, explique le géologue. L'ampleur de cette découverte avait valu en 2010 la couverture de la revue scientifique britannique Nature, même si, selon des experts, elle "posait plus de questions qu'elle n'apportait de réponses". Depuis, avec l'équipe internationale de chercheurs qu'il coordonne, M. El Albani n'a cessé de fouiller le bassin de Franceville, "un site unique en termes de conservation".


Source : AFP / Sciences et Avenir  
Crédit : ABDERRAZAK EL ALBANI / CNRS/UNIVERSITÉ DE POITIERS / AFP

Traces fossiles de déplacement dans des roches vieilles de 2,1 milliards d’années.

LE GUIDE Naturellement

Agenda . . .

03 - Allier

17 avril

ATELIER VANNERIE SPÉCIAL ENFANT

Cet atelier sera animé par Louise Jaquet et Vincent Schaming, vanniers professionnels. Cette animation est proposée aux enfant à partir de 6 ans. Les enfants réaliseront des décorations en osier comme par exemple des poissons d'avril !

Maison de la Combraille
Place Pierre Bitard
03420 Marcillat-en-Combraille
04 70 51 10 23
maisondelacombraille.over-blog.com


Du 1er juin au 30 septembre

EXPOSITION
"HALTE AUX ENVAHISSEURS"

Découvrez les espèces exotiques envahissantes installées sur le trrritoire de Montluçon Communauté. Des conseils sont également donnés pour les identifier et éviter leur propagation.

Maison de la Combraille
Place Pierre Bitard
03420 Marcillat-en-Combraille
04 70 51 10 23
maisondelacombraille.over-blog.com


07 - Ardèche

Du 17 mai au 11 octobre

CANOE KAYAK EN ARDECHE

Canoë Kayak 07 propose cette saison des journées découvertes permettant de découvrir cette activité gratuitement.
Les 17 et 24 mai, 7, 14, 21, 28 juin, 5 juillet, 30 aout, 6, 13, 20, 27 septembre et 4, 11 octobre.
Mini-descente du pont d’Arc, 8 km, le matin à 9h à AM à 15h, sur réservation au 04 75 37 17 79 ou par email : charmasson.yves@wanadoo.fr

Canoë Kayak 07
Quartier de Châmes
07150 Vallon Pont d’Arc
04 75 88 03 06
www.canoekayak07.com


11 - Aude

Le 5 mai

CONCERT
UXLO BRIGA

Le chant des roches : un trio à quatre, Uxlo Briga, présente son premier concert audioscopique. Dimanche 5 mai à 17h. Gratuit.

Musée du Quercorb
16 rue Barry du Lion
11230 Puivert
09 67 27 81 51
www.museequercorb.com


2 juin

CONCERT
CANTO-LOU Chants occitans

Chœur mixte, Canto-Lou interprète les chants traditionnels du Languedoc, dans une expression rustique. Dimanche 2 juin. Gratuit.

Musée du Quercorb
16 rue Barry du Lion
11230 Puivert
09 67 27 81 51
www.museequercorb.com


14 - Calvados

Jusqu’au 29 février 2020

EXPOSITION
"LES REQUINS ! 430 MILLIONS D’ANNÉES D’ÉVOLUTION"

Découvrez la grande diversité des requins, allant d’espèces de petites tailles, jusqu’aux poissons géants dont les dents sont plus grandes qu’une main humaine.
Cette exposition évoque également le grand danger auquel ils sont confrontés : l’Homme. Venez découvrir de nouvelles espèces et apprendre en vous amusant grâce à une fresque digitale.

Paléospace
Avenue Jean Moulin
14640 Villers-sur-Mer
02 31 81 77 60
www.paleospace-villers.fr


21 - Côte d'Or

Jusqu’au 31 mars 2019

EXPOSITION PLEIN-AIR
"IMPACTS ! HOMME-NATURE"

Venez découvrir les relations homme-nature au plus près du vivant !
De l’évolution du comportement animal à celui du climat et des milieux naturels, les chercheurs de Bourgogne et de Franche-Comté tentent de comprendre le rôle de l’Homme dans ces changements. Traversez ville, campagne et forêt et voyagez jusqu’aux pôles pour observer ces recherches in vivo !

Le Jardin des Sciences
Parc de l’Arquebuse
1 avenue Albert 1er & 14 rue Jehan de Marville
21000 Dijon
03 80 48 82 00
www.dijon.fr


Du 5 avril au 17 novembre
EXPOSITION
"NATURE INCOGNITO" : la face cachée des villes

Vous me reconnaissez ? Je fais partie des millions d’espèces sauvages, animales ou végétales qui vivent dans les villes, tout près de chez nous et qui, pour la plupart, demeurent « Incognito » !
La nouvelle exposition du Jardin des sciences & Biodiversité vous invite à voir la ville autrement

Le Jardin des Sciences
Parc de l’Arquebuse
1 avenue Albert 1er & 14 rue Jehan de Marville
21000 Dijon
03 80 48 82 00
www.dijon.fr


25 - Doubs

Jusqu'au 22 avril 2019

EXPOSITION "FROID"

Véritable plongée dans l’univers du froid, l’exposition met en scène les multiples facettes du froid et plonge le visiteur dans des univers différents :
vie quotidienne, milieux extrêmes, biologie, physique, chimie, recherche, technologie, science-fiction... et l’invite à expérimenter.

Saline royale
Grande rue
25610 Arc-et-Senans
03 81 54 45 45
www.salineroyale.com


37 - Indre-et-Loire

Du 2 mai au 2 septembre

EXPOSITIONS
"1519, LA MORT DE LÉONARD DE VINCI"
La naissance d’un mythe » dans les collections de la Bibliothèque Nationale de France.

Château royal d’Amboise
Montée de l’Emir Abd el Kader
37400 Amboise
02 47 57 00 98
www.chateau-amboise.com


44 - Loire Atlantique

Du 8 au 19 mai 2019

EXPOSITION
"LES FLORALIES INTERNATIONALES DE NANTES"

Lors de cette prestigieuse manifestation florale, les visiteurs seront invités à découvrir dans le cadre exceptionnel du Parc de la Beaujoire des scènes ornementales élaborées par des professionnels et des amateurs passionnés.
Une représentation florale de haut niveau qui contribuera à les étonner, les dépayser, les faire rêver...

Floralies Internationales
Parc des Expositions de la Beaujoire
Route de Saint-Joseph de Porterie
44300 Nantes
http://comite-des-floralies.com/fre/


50 - Manche

Du 9 février au 2 juin

EXPOSITION
"FABULEUX OUTILS DE JARDIN"

Guillaume Pellerin a rassemblé pendant plus de 40 ans dans son jardin botanique de Vauville une très grande collection d’outils de jardin anciens. Cette exposition vous dévoile tous les secrets d’une culture aussi ancienne que l’humanité, à travers les outils classés selon leur fonction, de la préparation du sol à la plantation, l’arrosage ou encore la récolte. Gratuit.

Le Manoir du Tourp
Omonville-la-Rogue
50440 La Hague  
02 33 01 85 89
www.letourp.com


62 - Pas-de-Calais

Du 18 mai au 12 juin

FESTIVAL DE L’ARBRE ET DES CHEMINS RURAUX

Les Hauts-de-France mettent à l'honneur leurs forêts, bois et massifs à travers un programme foisonnant de sorties nature et d'animations portées par des associations, des entreprises, des habitants... En famille ou entre amis, vivez au rythme du Festival de l'arbre et des chemins ruraux.

Moulin Musée Wintenberger
Place du Château
62270 Frévent
06 33 65 26 06 / 07 89 81 25 93
www.villedefrevent.com

Lieux:

Découvrir toutes les activités