Bienvenue dans un nouveau monde... le notre

Une truffe sauvage découverte sur un toit de Paris
Actualités

Une truffe sauvage découverte sur un toit de Paris

Juste à temps pour les fêtes. Le 30 novembre dernier, un chercheur-jardinier a découvert une truffe noire sauvage au pied d'un charme, sur les terrasses de l'hôtel Mercure Paris Centre Tour Eiffel (XVe). C'est la première fois qu'un tel champignon est trouvé à l'état sauvage dans Paris intramuros.

Afin d'identifier la truffe, ce chercheur en écologie urbaine au Centre d'Ecologie et des Sciences de la Conservation (Muséum national d'Histoire naturelle/CNRS/UPMC) et cofondateur de Topager, a contacté les spécialistes de ce champignon à l'Institut de Systématique, Evolution et Biodiversité (Muséum/CNRS/EPHE/UPMC). Résultat: il s'agit d'une Tuber brumale, espèce comestible quoique peu consommée, qui pousse d'ordinaire dans les mêmes régions que la truffe noire du Périgord et dans les mêmes sols secs et calcaires.

Comment ce champignon est-il arrivé là? «Cette découverte souligne la méconnaissance actuelle des écosystèmes urbains et soulève plusieurs questions» indique le Muséum national d'Histoire naturelle dans un communiqué. «Quelles sont les conditions micro-climatiques particulières qui lui ont permis de se développer, au pied même de la tour Eiffel? Est-ce un bon indicateur de la santé environnementale de l'écosystème parisien?»

Les toitures de l'établissement du groupe Accor répondent à une démarche de végétalisation comestible. «Les toitures végétalisées représentent des écosystèmes à fort potentiel pour la biodiversité urbaine. Outre leurs diverses fonctions déjà connues telles que la rétention d'eau et la climatisation naturelle, elles constituent un support de la biodiversité, en plus d'une fonction de production alimentaire en milieu urbain», souligne le Muséum. En témoigne la jolie découverte de cette truffe sauvage.
 

Source : Le Firaro
Crédit : Sepp Spiegl/PHOTOWEB/SIPA

La truffe noire. Son développement nécessite des conditions très spéciales que l’on s’étonne de retrouver en pleine ville.

Une truffe sauvage découverte sur un toit de Paris Actualités

Une truffe sauvage découverte sur un toit de Paris

Juste à temps pour les fêtes. Le 30 novembre dernier, un chercheur-jardinier a découvert une truffe noire sauvage au pied d'un charme, sur les terrasses de l'hôtel Mercure Paris Centre Tour Eiffel (XVe). C'est la première fois qu'un tel champignon est trouvé à l'état sauvage dans Paris intramuros.

Afin d'identifier la truffe, ce chercheur en écologie urbaine au Centre d'Ecologie et des Sciences de la Conservation (Muséum national d'Histoire naturelle/CNRS/UPMC) et cofondateur de Topager, a contacté les spécialistes de ce champignon à l'Institut de Systématique, Evolution et Biodiversité (Muséum/CNRS/EPHE/UPMC). Résultat: il s'agit d'une Tuber brumale, espèce comestible quoique peu consommée, qui pousse d'ordinaire dans les mêmes régions que la truffe noire du Périgord et dans les mêmes sols secs et calcaires.

Comment ce champignon est-il arrivé là? «Cette découverte souligne la méconnaissance actuelle des écosystèmes urbains et soulève plusieurs questions» indique le Muséum national d'Histoire naturelle dans un communiqué. «Quelles sont les conditions micro-climatiques particulières qui lui ont permis de se développer, au pied même de la tour Eiffel? Est-ce un bon indicateur de la santé environnementale de l'écosystème parisien?»

Les toitures de l'établissement du groupe Accor répondent à une démarche de végétalisation comestible. «Les toitures végétalisées représentent des écosystèmes à fort potentiel pour la biodiversité urbaine. Outre leurs diverses fonctions déjà connues telles que la rétention d'eau et la climatisation naturelle, elles constituent un support de la biodiversité, en plus d'une fonction de production alimentaire en milieu urbain», souligne le Muséum. En témoigne la jolie découverte de cette truffe sauvage.
 

Source : Le Firaro
Crédit : Sepp Spiegl/PHOTOWEB/SIPA

La truffe noire. Son développement nécessite des conditions très spéciales que l’on s’étonne de retrouver en pleine ville.

LE GUIDE Naturellement

Agenda . . .

30 - GARD

14 avril au 1er mai
"VENEZ VOLER DANS LA GROTTE DE LA SALAMANDRE"

Vivez une expérience extraordinaire : voler en ballon dans une énorme caverne… Embarquer dans l’’Aéroplume, un ballon plus léger que l’’air, mu par la force humaine.

Grotte de la Salamandre
30430 Méjannes le Clap
04 66 600 600
www.grottedelasalamandre.com


42 - LOIRE

Du 10 janvier au 31 mai
EXPOSITION "FIBRES"

L'exposition présente l'origine, les caractéritstiques et l'utilisation de fibres végétales, animales et synthétiques que l'on retrouve dans l'industrie textile et au quotidien.
Une section consacrée à l'utilisation de fibres diverses dans la création artistiques présente des oeuvres d'Anne Mangeot et Ghislaine Berlier Garcia.

La Maison du Passementier
20 rue Victor Hugo
42650 Saint-Jean-Bonnefonds
04 77 95 09 82
http://www.ville-st-jean-bonnefonds.fr/-maisondupassementier-


50 - MANCHE

Du 18 et 19 juillet
FESTIVAL DE FUSÉES À EAU

Venez fabriquez la plus belle fusée et surtout la plus rapide !
•Ateliers de construction de fusées à eau en continu pour toute la famille
•Décollages de vos fusées dans le parc paysager

Planétarium Ludiver
1700 rue de la Libération
Tonneville - 50460 La Hague
02 33 78 13 80
www.ludiver.com


Le 3 août
NUIT DES ÉTOILES

A l’occasion de cette soirée exceptionnelle, les visiteurs découvriront gratuitement les mystères de la voûte céleste dès 20h et tout au long de la soirée. De nombreuses animations adaptées à chaque public, ponctueront cette soirée. Des ateliers spécialement adaptés au jeune public et aux familles seront proposés.

Planétarium Ludiver
1700 rue de la Libération
Tonneville - 50460 La Hague
02 33 78 13 80
www.ludiver.com


81 - TARN

Du 1er décembre au 31 janvier 2018
FESTIVAL DES LANTERNES
Féérie des lumières d'Asie

Chaque soir à la tombée de la nuit, la féérie des lanternes chinoises illumine le site classé du parc Foucaud.
Autour du château, sous les arbres millénaires ornés de lumière, dans les bassins et pièces d'eau, vingt tableaux se succèdent entre pagodes, temples asiatiques, animaux fantastiques, nénuphars et autres pandas.

Parc de Foucaud
Avenue Dom Vaysette
81600 Gaillac
https://festivaldeslanternes-gaillac.fr

Lieux:

Découvrir toutes les activités