Bienvenue dans un nouveau monde... le notre

Un nouveau crustacé, vivant dans l'obscurité, découvert près de Marseille
Actualités

Un nouveau crustacé, vivant dans l'obscurité, découvert près de Marseille

Mesurant à peine deux à trois millimètres, le crustacé habite les eaux saumâtres d'une rivière souterraine du parc national des Calanques, à environ un kilomètre des côtes méditerranéennes. Baptisé "Tethysbaena ledoyeri", il évolue dans un milieu hostile, totalement obscur, entre des parois calcaires recouvertes de vase argileuse où ne pousse aucun végétal.

Un crustacé observé il y a 20 ans

Dépourvu d'yeux, le crustacé se déplacerait dans l'obscurité grâce à un odorat très fin et au toucher, a détaillé à l'AFP Pierre Chevaldonné, directeur de recherche au Centre national de la recherche scientifique (CNRS) en biologie et en écologie marine, à l'origine de cette découverte. L'animal se nourrit de bactéries et peut "pratiquement jeûner" pendant de longs mois, a-t-il ajouté. Les eaux souterraines sont peu explorées des scientifiques, car difficiles d'accès, ce qui explique l'identification tardive du crustacé, vingt ans après les premières observations réalisées dans les années 1990 par les spéléologues.

"Jusqu'en 2003, l'unique spécimen récolté était trop endommagé pour permettre de décrire l'espèce", explique Pierre Chevaldonné, dont les explorations ont débuté à ce moment-là. Une vingtaine d'années plus tard, en 2019, il prélève l'échantillon qui lui permettra de formaliser la découverte, avec son homologue néerlandais, le biologiste H.P. Wagner, spécialiste de ce groupe d'espèces. Le crustacé est finalement décrit en septembre 2020 dans la revue scientifique Crustaceana.

Un ordre mal connu

Situé dans une zone d'étroites criques rocheuses baignées par la Méditerranée, le parc national des Calanques s'est réjoui de cette découverte sur son territoire. "Le parc est un milieu très scruté et arpenté. Pourtant, nous continuons d'être surpris". D'autant que l'espèce pourrait être endémique, selon le chercheur. La découverte de ce crustacé vient compléter un groupe d'espèces encore mal connu des scientifiques. Il s'agit de l'ordre taxonomique des Thermosbaenacés, évoluant dans des eaux souterraines, difficiles d'accès.

Le groupe ne compte pour l'heure que 37 espèces différentes dans le monde, dont aucune identifiée jusque-là en France. "C'est comme si je vous disais qu'on a découvert pour la première fois une espèce de chauve-souris en France", note Pierre Chevaldonné. Cette découverte pourrait également en amener d'autres. Pierre Chevaldonné s'interroge actuellement sur une puce de mer, qui pourrait être un prédateur du crustacé.


Source : Sciences et Avenir / AFP
Crédit : CNRS/AFP - Pierre Chevaldonne

Image fournie par le CNRS le 9 octobre 2020 montrant un "Tethysbaena ledoyeri", crustacé de 2 à 3 mm découvert près de Marseille.

Un nouveau crustacé, vivant dans l'obscurité, découvert près de Marseille Actualités

Un nouveau crustacé, vivant dans l'obscurité, découvert près de Marseille

Mesurant à peine deux à trois millimètres, le crustacé habite les eaux saumâtres d'une rivière souterraine du parc national des Calanques, à environ un kilomètre des côtes méditerranéennes. Baptisé "Tethysbaena ledoyeri", il évolue dans un milieu hostile, totalement obscur, entre des parois calcaires recouvertes de vase argileuse où ne pousse aucun végétal.

Un crustacé observé il y a 20 ans

Dépourvu d'yeux, le crustacé se déplacerait dans l'obscurité grâce à un odorat très fin et au toucher, a détaillé à l'AFP Pierre Chevaldonné, directeur de recherche au Centre national de la recherche scientifique (CNRS) en biologie et en écologie marine, à l'origine de cette découverte. L'animal se nourrit de bactéries et peut "pratiquement jeûner" pendant de longs mois, a-t-il ajouté. Les eaux souterraines sont peu explorées des scientifiques, car difficiles d'accès, ce qui explique l'identification tardive du crustacé, vingt ans après les premières observations réalisées dans les années 1990 par les spéléologues.

"Jusqu'en 2003, l'unique spécimen récolté était trop endommagé pour permettre de décrire l'espèce", explique Pierre Chevaldonné, dont les explorations ont débuté à ce moment-là. Une vingtaine d'années plus tard, en 2019, il prélève l'échantillon qui lui permettra de formaliser la découverte, avec son homologue néerlandais, le biologiste H.P. Wagner, spécialiste de ce groupe d'espèces. Le crustacé est finalement décrit en septembre 2020 dans la revue scientifique Crustaceana.

Un ordre mal connu

Situé dans une zone d'étroites criques rocheuses baignées par la Méditerranée, le parc national des Calanques s'est réjoui de cette découverte sur son territoire. "Le parc est un milieu très scruté et arpenté. Pourtant, nous continuons d'être surpris". D'autant que l'espèce pourrait être endémique, selon le chercheur. La découverte de ce crustacé vient compléter un groupe d'espèces encore mal connu des scientifiques. Il s'agit de l'ordre taxonomique des Thermosbaenacés, évoluant dans des eaux souterraines, difficiles d'accès.

Le groupe ne compte pour l'heure que 37 espèces différentes dans le monde, dont aucune identifiée jusque-là en France. "C'est comme si je vous disais qu'on a découvert pour la première fois une espèce de chauve-souris en France", note Pierre Chevaldonné. Cette découverte pourrait également en amener d'autres. Pierre Chevaldonné s'interroge actuellement sur une puce de mer, qui pourrait être un prédateur du crustacé.


Source : Sciences et Avenir / AFP
Crédit : CNRS/AFP - Pierre Chevaldonne

Image fournie par le CNRS le 9 octobre 2020 montrant un "Tethysbaena ledoyeri", crustacé de 2 à 3 mm découvert près de Marseille.

LE GUIDE Naturellement

Agenda . . .

25 - Doubs

Jusqu'au 9 janvier 2022

EXPOSITION
"DESTINS DE CIRQUE"

Cette exposition présente les destins des femmes et hommes du cirque entre ombres et lumières. Costumes, affiches, instruments de musique, gravures originales, films … évoquent l’art du cirque du XVIIIe siècle à nos jours.
Les fabuleux dessins aquarellés des sœurs Vesque, les planches uniques du grand costumier Gérard Vicaire éclairent ces destins de cirque.

Saline royale
Grande rue
25610 ARC-ET-SENANS
03 81 54 45 45
www.salineroyale.com


34 - Hérault

Jusqu'au 22 août

EXPOSITION
"TISSER LA NATURE, XVE-XXIE SIÈCLE"

Le Musée de Lodève vous invite dans un univers riche et foisonnant, composé de tapis et de tapisseries représentant la nature du XVe au XXIe siècle. Grâce au parcours familial proposé, prenez le temps d'entrer dans les détails,  de vous immerger dans ces immenses compositions(jusqu’à 7 mètres de long)... En raison des restrictions actuelles, il est très important de confirmer votre présence en précisant à quelle heure vous souhaitez venir.

Musée de Lodève
Square George Auric
34700 Lodève
04 67 88 86 10
www.museedelodeve.fr


46 - Lot

Jusqu'en juin

JEU DE PISTE - MUSEE CHAMPOLLION
LE MUSÉE SORT DE SES MURS !

On vous invite à un jeu de piste autour de la maison natale de Jean-François Champollion pour tester vos connaissances sur le célèbre déchiffreur des hiéroglyphes, sur l’Égypte antique et sur les écritures du monde.
Installés derrière les vitrines, situées de la place Champollion à la rue Séguier en passant par la place des Écritures, 7 panneaux illustrés vous permettront de redécouvrir en famille le musée Champollion - Les Écritures du Monde et ses collections. Accès libre, tous les jours.

Musée Champollion
Place Champollion
46100 Figeac
05 65 50 31 08
www.musee-champollion.fr


71 - Saone et Loire

Jusqu'au 31 décembre

EXPOSITION
"LES COULEURS DU CHAROLAIS-BRIONNAIS"

Ils sont nés ici, y ont grandi ; ils y résident pour la plupart ou y séjournent durant les vacances…leur point commun ? Ils l’ont tous dans la tête et dans le cœur ! Le Charolais-Brionnais sera mis à l’honneur à travers 130 photographies des membres du groupe Facebook « Les Couleurs du Charolais-Brionnais ».

La Maison du Charolais
43 Route de Mâcon, RCEA N79 sortie 12
71120 Charolles
03 85 88 04 00
www.maison-charolais.com

Lieux:

Découvrir toutes les activités