Bienvenue dans un nouveau monde... le notre

Octlantis, une ville sous-marine construite par des poulpes
Actualités

Octlantis, une ville sous-marine construite par des poulpes

Une équipe internationale de chercheurs vient de faire la découverte d’une citée sous-marine hors du commun. Au large des côtes est de l’Australie, dans la baie de Jervis, les biologistes marins ont découvert une ville construite entièrement par des poulpes.

Coquillages et crustacés

Baptisée Octlantis, cette ville abrite pas moins de quinze céphalopodes entourés de murs et de tanières érigées avec du sable et des coquillages, le tout bâti de leurs propres tentacules. Se fiant à leur réputation d’individus solitaires, les biologistes pensaient autrefois que ces pieuvres habitaient les eaux subtropicales de l’est de l’Australie et du nord de la Nouvelle-Zélande. Tapies dans l’ombre et la solitude, elles ne se réuniraient ainsi qu’une fois par an, dans l’unique but de se marier.
Pourtant, Octlantis est désormais la preuve que les poulpes se réunissent parfois en communauté au sein d’une même citée.

Des pieuvres « ingénieurs en environnement »

Située entre 10 et 15 mètres sous la mer, la cité des pieuvres mesure 18 mètres de long sur 4 de large. Si les chercheurs ne donnent pas encore d’explication à leur étonnante trouvaille, ils développent les détails de leur exploration dans une étude publiée dans Marine and Freshwater Behaviour and Physiology. Pour comprendre l’organisation d’Octlantis, les biologistes marins américains, australiens et canadiens ont filmé les lieux pendant une dizaine d’heure.

« Ces pieuvres sont de vraies ingénieurs en environnement », estime auprès du Gardian Stephanie Chancellor, l’une des chercheuses à l’origine de la découverte. « Nous ne savons toujours pas grand-chose du comportement des pieuvres », confesse-t-elle. « Nous avons besoin de faire d’autres recherches pour déterminer ce que tout ça peut bien signifier. »

Mystère et tentacules

Si cette découverte reste un mystère pour les chercheurs, une similaire avait pourtant été faite en 2009. En effet, dans la même région, une autre ville bâtie par des pieuvres avait été découverte et baptisée Octopolis. Néanmoins, celle-ci avait été construite autour d’un objet métallique de fabrication humaine et fut ainsi considérée comme une « anomalie » par les chercheurs de l’époque.

« Les deux sites présentent des caractéristiques qui ont, je pense, rendu ces attroupements possibles, à savoir des affleurements de roches océaniques au milieu de régions particulièrement plates et sans relief », explique Stephanie Chancellor. Si la nouvelle semble encore réserver des surprises, elle ne signifie pas que les « villes poulpes » sont pour autant un phénomène répandu. « Des rassemblements comme ceux-ci se produisent probablement où l’abri se limite à de petites parcelle d’habitat et où la nourriture abonde », concluent les chercheurs.
 

Source : Paris Match
Crédit : Marine and Freshwater Behaviour and Physiology

Octlantis, une ville sous-marine construite par des poulpes Actualités

Octlantis, une ville sous-marine construite par des poulpes

Une équipe internationale de chercheurs vient de faire la découverte d’une citée sous-marine hors du commun. Au large des côtes est de l’Australie, dans la baie de Jervis, les biologistes marins ont découvert une ville construite entièrement par des poulpes.

Coquillages et crustacés

Baptisée Octlantis, cette ville abrite pas moins de quinze céphalopodes entourés de murs et de tanières érigées avec du sable et des coquillages, le tout bâti de leurs propres tentacules. Se fiant à leur réputation d’individus solitaires, les biologistes pensaient autrefois que ces pieuvres habitaient les eaux subtropicales de l’est de l’Australie et du nord de la Nouvelle-Zélande. Tapies dans l’ombre et la solitude, elles ne se réuniraient ainsi qu’une fois par an, dans l’unique but de se marier.
Pourtant, Octlantis est désormais la preuve que les poulpes se réunissent parfois en communauté au sein d’une même citée.

Des pieuvres « ingénieurs en environnement »

Située entre 10 et 15 mètres sous la mer, la cité des pieuvres mesure 18 mètres de long sur 4 de large. Si les chercheurs ne donnent pas encore d’explication à leur étonnante trouvaille, ils développent les détails de leur exploration dans une étude publiée dans Marine and Freshwater Behaviour and Physiology. Pour comprendre l’organisation d’Octlantis, les biologistes marins américains, australiens et canadiens ont filmé les lieux pendant une dizaine d’heure.

« Ces pieuvres sont de vraies ingénieurs en environnement », estime auprès du Gardian Stephanie Chancellor, l’une des chercheuses à l’origine de la découverte. « Nous ne savons toujours pas grand-chose du comportement des pieuvres », confesse-t-elle. « Nous avons besoin de faire d’autres recherches pour déterminer ce que tout ça peut bien signifier. »

Mystère et tentacules

Si cette découverte reste un mystère pour les chercheurs, une similaire avait pourtant été faite en 2009. En effet, dans la même région, une autre ville bâtie par des pieuvres avait été découverte et baptisée Octopolis. Néanmoins, celle-ci avait été construite autour d’un objet métallique de fabrication humaine et fut ainsi considérée comme une « anomalie » par les chercheurs de l’époque.

« Les deux sites présentent des caractéristiques qui ont, je pense, rendu ces attroupements possibles, à savoir des affleurements de roches océaniques au milieu de régions particulièrement plates et sans relief », explique Stephanie Chancellor. Si la nouvelle semble encore réserver des surprises, elle ne signifie pas que les « villes poulpes » sont pour autant un phénomène répandu. « Des rassemblements comme ceux-ci se produisent probablement où l’abri se limite à de petites parcelle d’habitat et où la nourriture abonde », concluent les chercheurs.
 

Source : Paris Match
Crédit : Marine and Freshwater Behaviour and Physiology

LE GUIDE Naturellement

Agenda . . .


22 - Côtes d'Armor

Du 22 janvier au 12 mars

ATELIERS PEINTURE

"Aquarelle" avec Fanny Dreveau - Samedis 22 Janvier et 19 février de 10h à 16h30h
"Peinture à l'huile et clair-obscur" avec Jos Van de Ven - Vendredis 28 Janvier et 4 Mars de 10h à 16h30
"Calligraphie chinoise et abstraction" avec Sophie Deliss - Samedis 5 Février et 12 Mars de 10h à 16h30
"ARTIS" Arts Plastiques avec Claire Amossé - Samedis 12 Février et 5 Mars de 10h à 16H30

Pôle de l'Étang-Neuf
Musée de la Résistance en Argoat
22480 Saint-Connan
02 96 47 17 66
www.etangneufbretagne.com


34 - Hérault

Jusqu'au 27 mars 2022

EXPOSITION
"JEAN-FRANCIS AUBURTIN, UN ÂGE D'OR"

Jean-Francis Auburtin (1866-1930) s’inscrit dans la longue procession des peintres sur le motif : Delacroix, Courbet, Boudin, Jongkind, Monet...
En une centaine d'œuvres, le Musée de Lodève propose une rétrospective de ce peintre à redécouvrir.

Musée de Lodève
Square George Auric
34700 Lodève
04 67 88 86 10
www.museedelodeve.fr


39 - Jura

Jusqu'au 15 mars

EXPOSITION
"FRONTIÈRES DE SEL"

Reproductions d’objets, contenus numériques, vidéos et extraits sonores, archives inédites vous dévoileront tous les secrets du commerce du sel.
Une part belle sera également faite aux métiers de la restauration et du patrimoine avec la présentation en timelapse du travail de l’atelier Lythos, qui a réalisé un fac-similé de la borne destiné à être replacé sur le lieu de découverte à Montigny-les-Arsures.

La Grande Saline
3 place des salines
39110 Salins-les-Bains
03 84 73 10 92
www.salinesdesalins.com


71 - Saône et Loire

Le 16 février

ATELIERS
"BRICO RECUP"

Réutiliser, récupérer, créer, s’amuser… Voilà le programme de notre atelier récup’ où nous transformerons rouleaux de papier toilette, boîtes à œufs et bouteilles plastique en petits animaux et autres petits bricolages rigolos à emporter à la maison. A partir de 6 ans. De 14 h à 16 h .

Centre EDEN
26 rue de l’Eglise
71290 Cuisery
03 85 27 08 00
www.centre-eden71.fr


Le 23 février

ATELIERS
"NICHOIRS ET CIE"

Présentation de nichoirs, conseil sur leur fabrication et leur installation. Assemblage d’un modèle en salle (choix à faire parmi 3 références). Tout public, enfants à partir de 9 ans. Dd 14 h à 16 h 30.

Centre EDEN
26 rue de l’Eglise
71290 Cuisery
03 85 27 08 00
www.centre-eden71.fr


88 - Vosges

Du 5 février au 18 septembre  

EXPOSITION
"POSADA, GENIE DE LA GRAVURE"

Cette exposition, première rétrospective en France de l’œuvre de José Guadalupe Posada (1852-1913) nous permet d’admirer l’inventivité et la dextérité d’un des grands maîtres de la gravure internationale qui a délaissé une carrière toute tracée pour mettre son talent au service de la presse populaire : illustrations de faits divers, contes, chansons... et les fameuses Calaveras.

Musée de l'Image
42 quai de Dogneville
88000 Épinal
03 29 81 48 30
https://museedelimage.fr

Lieux:

Découvrir toutes les activités