Bienvenue dans un nouveau monde... le notre

Les séismes pourraient aider à la croissance des arbres
Actualités

Les séismes pourraient aider à la croissance des arbres

Récemment, une étude allemande a livré une conclusion plutôt surprenante. Il se pourrait bien que les tremblements de terre soient capables d’aider les arbres à pousser. Au Chili, où les séismes sont très fréquents, les chercheurs pensent avoir réussi à observer ce phénomène curieux.

L’étude d’une forêt de pins

Les tremblements de terre peuvent être dévastateurs comme l’a encore démontré la catastrophe à Haïti en août 2021 (un séisme de magnitude 7,2). Toutefois, ce genre d’aléa pourrait également favoriser la nature selon une étude publiée dans la revue JBR Biogeosciences en septembre 2021. Les chercheurs de l’Université de Potsdam (Allemagne) pensent en effet que les séismes soutiendraient la croissance de certains arbres.

L’hypothèse de départ des scientifiques était la suivante : la croissance des arbres dépend des réserves d’eau que les tremblements de terre secouent. « Les grands tremblements de terre peuvent augmenter la quantité de flux d’alimentation en eau, augmenter les niveaux des eaux souterraines et ainsi donner aux racines des plantes un meilleur accès à l’eau dans des environnements où elle est limitée […] Les arbres devraient en théorie enregistrer les réponses hydrologiques aux tremblements de terre en modifiant leurs taux de croissance », peut-on lire dans l’étude.

Afin de prouver leur théorie, ils ont étudié une forêt de pins au Chili. Rappelons que ce pays situé en plein sur la cordillère des Andes a été frappé par un séisme de magnitude 8,8 en 2010 près de Maule.

Un effet global léger et temporaire

Les chercheurs n’ont pas choisi les pins du Chili par hasard. En effet, étudier la taille de leurs cellules ainsi que leurs rapports isotopiques du carbone a été très utile. Les scientifiques ont ainsi pu comprendre comment les arbres ont poussé après le fameux séisme, qui plus est dans cette région se caractérisant par un climat très sec. L’étude a permis de comparer des échantillons d’arbres se trouvant au fond de la vallée de Maule, mais également sur les crêtes des collines. Or, les résultats laissent penser que certains arbres de la vallée ont connu une augmentation temporaire de leur croissance après le tremblement de terre.

Les chercheurs évoquent les preuves  suivantes : deux cernes dans le tronc ainsi que le rapport des isotopes de carbone dans les cellules des arbres. Ces preuves ont permis de les renseigner sur la santé des arbres, ainsi que leur croissance et leur niveau d’accès à l’eau. Si les arbres se trouvant sur les crêtes (en pente) n’ont pas autant poussé que certains arbres de la vallée, les résultats sont à relativiser. De l’aveu des chercheurs eux-mêmes, l’effet global du séisme est finalement assez léger et devrait surtout être temporaire.


Source : Yohan Demeure / Sciencepost

Les séismes pourraient aider à la croissance des arbres Actualités

Les séismes pourraient aider à la croissance des arbres

Récemment, une étude allemande a livré une conclusion plutôt surprenante. Il se pourrait bien que les tremblements de terre soient capables d’aider les arbres à pousser. Au Chili, où les séismes sont très fréquents, les chercheurs pensent avoir réussi à observer ce phénomène curieux.

L’étude d’une forêt de pins

Les tremblements de terre peuvent être dévastateurs comme l’a encore démontré la catastrophe à Haïti en août 2021 (un séisme de magnitude 7,2). Toutefois, ce genre d’aléa pourrait également favoriser la nature selon une étude publiée dans la revue JBR Biogeosciences en septembre 2021. Les chercheurs de l’Université de Potsdam (Allemagne) pensent en effet que les séismes soutiendraient la croissance de certains arbres.

L’hypothèse de départ des scientifiques était la suivante : la croissance des arbres dépend des réserves d’eau que les tremblements de terre secouent. « Les grands tremblements de terre peuvent augmenter la quantité de flux d’alimentation en eau, augmenter les niveaux des eaux souterraines et ainsi donner aux racines des plantes un meilleur accès à l’eau dans des environnements où elle est limitée […] Les arbres devraient en théorie enregistrer les réponses hydrologiques aux tremblements de terre en modifiant leurs taux de croissance », peut-on lire dans l’étude.

Afin de prouver leur théorie, ils ont étudié une forêt de pins au Chili. Rappelons que ce pays situé en plein sur la cordillère des Andes a été frappé par un séisme de magnitude 8,8 en 2010 près de Maule.

Un effet global léger et temporaire

Les chercheurs n’ont pas choisi les pins du Chili par hasard. En effet, étudier la taille de leurs cellules ainsi que leurs rapports isotopiques du carbone a été très utile. Les scientifiques ont ainsi pu comprendre comment les arbres ont poussé après le fameux séisme, qui plus est dans cette région se caractérisant par un climat très sec. L’étude a permis de comparer des échantillons d’arbres se trouvant au fond de la vallée de Maule, mais également sur les crêtes des collines. Or, les résultats laissent penser que certains arbres de la vallée ont connu une augmentation temporaire de leur croissance après le tremblement de terre.

Les chercheurs évoquent les preuves  suivantes : deux cernes dans le tronc ainsi que le rapport des isotopes de carbone dans les cellules des arbres. Ces preuves ont permis de les renseigner sur la santé des arbres, ainsi que leur croissance et leur niveau d’accès à l’eau. Si les arbres se trouvant sur les crêtes (en pente) n’ont pas autant poussé que certains arbres de la vallée, les résultats sont à relativiser. De l’aveu des chercheurs eux-mêmes, l’effet global du séisme est finalement assez léger et devrait surtout être temporaire.


Source : Yohan Demeure / Sciencepost

LE GUIDE Naturellement

Agenda . . .

11 - Aude

Jusqu’au 31 décembre

EXPOSITION
"VENI, VIDI... BÂTI !"

Le musée Narbo Via présente sa première exposition temporaire, Veni, Vidi… Bâti ! Cette dernière proposera une réflexion sur la persistance du prestigieux héritage architectural de la Rome antique et interrogera la notion de « fragment », architectural et archéologique.

Narbo Via
2 avenue André Mècle
11100 Narbonne
04 68 90 28 90
https://narbovia.fr


25 - Doubs

Jusqu'au 9 janvier 2022

EXPOSITION
"DESTINS DE CIRQUE"

Cette exposition présente les destins des femmes et hommes du cirque entre ombres et lumières. Costumes, affiches, instruments de musique, gravures originales, films … évoquent l’art du cirque du XVIIIe siècle à nos jours.
Les fabuleux dessins aquarellés des sœurs Vesque, les planches uniques du grand costumier Gérard Vicaire éclairent ces destins de cirque.

Saline royale
Grande rue
25610 ARC-ET-SENANS
03 81 54 45 45
www.salineroyale.com


34 - Hérault

Jusqu'au 27 mars 2022

EXPOSITION
"JEAN-FRANCIS AUBURTIN, UN ÂGE D'OR"

Jean-Francis Auburtin (1866-1930) s’inscrit dans la longue procession des peintres sur le motif : Delacroix, Courbet, Boudin, Jongkind, Monet...
En une centaine d'œuvres, le Musée de Lodève propose une rétrospective de ce peintre à redécouvrir.

Musée de Lodève
Square George Auric
34700 Lodève
04 67 88 86 10
www.museedelodeve.fr


35 - Ille-et-Vilaine

Jusqu'au 18 décembre

EXPOSITION
"CHÂTEAU DE FOUGÈRE : ARCHÉOLOGIE, LE PASSÉ DÉVOILÉ"

L'archéologie nous permet de comprendre le quotidien et les savoirs-faire de nos ancêtres.
Découvrez à travers cette exposition le fonctionnement d'une fouille archéologique et les objets enfouis dans le sol du territoire depuis des centaines d'anées...

Château de Fougères
Place Pierre Symon
35300 Fougères
02 99 99 79 59
www.chateau-fougeres.com


50 - Manche

Jusqu'au 2 janvier 2022

EXPOSITION
"LE PEUPLE DES DUNES, DES GAULOIS SOUS LA PLAGE"

Menée en partenariat avec l’INRAP. Dans cette exposition visant à valoriser le site archéologique gaulois découvert sous la plage d’Urville-Nacqueville, c’est une véritable immersion dans la vie quotidienne de nos ancêtres, à la fois navigateurs et commerçants, qui vous sont proposée.

Manoir du Tourp
Omonville-la-Rogue
50440 La Hague  
02 33 01 85 89
www.letourp.com


71 - Saône et Loire

Jusqu'au 31 décembre

EXPOSITION
"LES COULEURS DU CHAROLAIS-BRIONNAIS"

Ils sont nés ici, y ont grandi ; ils y résident pour la plupart ou y séjournent durant les vacances…leur point commun ? Ils l’ont tous dans la tête et dans le cœur ! Le Charolais-Brionnais sera mis à l’honneur à travers 130 photographies des membres du groupe Facebook « Les Couleurs du Charolais-Brionnais ».

La Maison du Charolais
43 Route de Mâcon, RCEA N79 sortie 12
71120 Charolles
03 85 88 04 00
www.maison-charolais.com


88 - Vosges

Du 3 décembre au 2 janvier

EPINAL
"VILLAGE DE SAINT-NICOLAS"

Marché d'Artisans d'Art, manège en bois.

Place Pinau
88000 Épinal
06 80 10 76 31
www.tourisme-epinal.com

Lieux:

Découvrir toutes les activités