Bienvenue dans un nouveau monde... le notre

Les pangolins, menacés par le braconnage, sont désormais protégés
Actualités

Les pangolins, menacés par le braconnage, sont désormais protégés

Il a hérité du triste titre de mammifère le plus braconné au monde. Le pangolin, menacé d’extinction en raison de ses écailles qui en font un animal unique au monde mais également la source de tous les trafics, vient de voir son horizon se dégager. Mercredi 28 septembre, les 183 Etats membres de la Convention internationale sur le commerce d’espèces sauvages menacées d’extinction (Cites), réunis pour douze jours à Johannesbourg (Afrique du Sud), ont décidé de lui accorder le plus haut degré de protection : le fourmilier a été inscrit à l’annexe I de la Cites, qui interdit le commerce international des espèces menacées d’extinction, au lieu de l’annexe II où il était jusqu’à présent relégué – qui autorise, en le réglementant, le commerce des espèces vulnérables.

« C’est un immense succès et une rare bonne nouvelle pour l’une des espèces les plus menacées au monde, s’est réjouie dans un communiqué Ginette Hemley, la chef de la délégation du Fonds mondial pour la nature (WWF). Cette protection totale écarte toute question relative à leur commerce légal et rendra la tâche plus difficile aux trafiquants qui seront plus lourdement sanctionnés. »

Mais d’avertir : « La lutte ne s’achève pas ici. Les pays parties à la Cites doivent maintenant se mobilier pour que la décision soit appliquée. » « D’ici dix ans, tous les pangolins pourraient être rayés de la carte », avait ainsi prévenu la délégation du Nigeria qui soumettait cette résolution au vote de la Cites.
Un million de pangolins vendus illégalement

Ces animaux étranges, jusque-là dans l’ombre d’autres espèces braconnées plus « emblématiques » comme les éléphants ou les rhinocéros, restent méconnus du grand public et des chercheurs, incapables de donner une estimation de leur population mondiale. Les experts préviennent malgré tout que leur disparition modifierait l’écosystème des forêts tropicales, en augmentant les populations de fourmis et de termites dont ils se nourrissent avec leur interminable langue – aussi longue que leur corps.

Reste une certitude : les pangolins, tous classés sur la liste rouge des espèces menacées d’extinction en 2014, font l’objet d’un véritable massacre. Plus d’un million d’entre eux ont été chassés et capturés au cours de la dernière décennie, rappelle le Fonds international pour la protection des animaux (IFAW), et ce « en dépit d’un embargo sur le commerce international des quatre espèces de pangolin asiatique » entré en vigueur en 2000. En 2007, la Chine avait quelque peu régulé le commerce de ses écailles, qui ne peuvent plus être utilisées que dans certains hôpitaux et pour la fabrication de médicaments brevetés. Mais le commerce illégal se poursuit.

Tous les mois, les douanes de pays asiatiques, mais aussi françaises ou américaines, découvrent des centaines de peaux de pangolins, des tonnes de viande ou des kilos d’écailles dans des bagages ou des camions. Dernière saisie en date : fin août, 657 fourmiliers congelés, dissimulés dans les congélateurs d’une maison, ont trouvés par la police indonésienne sur l’île de Java. Ces animaux, qui proviennent principalement de Malaisie, d’Indonésie et du Vietnam en Asie, et du Nigeria et du Cameroun en Afrique, sont essentiellement destinés aux tables chinoises et vietnamiennes.

Vertus thérapeutiques ou aphrodisiaques infondées

Leur chair considérée comme délicate, mais aussi leurs os et leurs organes, y sont très prisés. Selon les défenseurs des pangolins, des restaurateurs peuvent dépenser jusqu’à 1 750 euros par animal pour en proposer à leurs clients. Des guérisseurs prêtent aussi à ses écailles en kératine – la même matière que la corne de rhinocéros ou les ongles humains –ainsi qu’à son sang des vertus thérapeutiques ou aphrodisiaques – infondées, faut-il le rappeler. Enfin, dans certaines cultures traditionnelles africaines, l’animal est connu pour éloigner le mauvais œil.

Solitaire et vulnérable, le pangolin est une proie facile pour les braconniers. L’animal, qui pèse entre 2 et 35 kilos et mesure entre 30 et 80 cm selon l’espèce, se roule en boule quand il est menacé : les contrebandiers n’ont alors plus qu’à le ramasser et l’enfermer dans un sac.

En Afrique et en Asie, les trafics de pangolins empruntent les mêmes routes que ceux de cornes de rhinocéros ou de peau, d’organes et d’os de fauves, également au menu de la Cites jusqu’au 5 octobre.



Source : Le Monde
Crédit : Ruslan Rugoals / Flickr - CC BY-NC-SA

Les pangolins, menacés par le braconnage, sont désormais protégés Actualités

Les pangolins, menacés par le braconnage, sont désormais protégés

Il a hérité du triste titre de mammifère le plus braconné au monde. Le pangolin, menacé d’extinction en raison de ses écailles qui en font un animal unique au monde mais également la source de tous les trafics, vient de voir son horizon se dégager. Mercredi 28 septembre, les 183 Etats membres de la Convention internationale sur le commerce d’espèces sauvages menacées d’extinction (Cites), réunis pour douze jours à Johannesbourg (Afrique du Sud), ont décidé de lui accorder le plus haut degré de protection : le fourmilier a été inscrit à l’annexe I de la Cites, qui interdit le commerce international des espèces menacées d’extinction, au lieu de l’annexe II où il était jusqu’à présent relégué – qui autorise, en le réglementant, le commerce des espèces vulnérables.

« C’est un immense succès et une rare bonne nouvelle pour l’une des espèces les plus menacées au monde, s’est réjouie dans un communiqué Ginette Hemley, la chef de la délégation du Fonds mondial pour la nature (WWF). Cette protection totale écarte toute question relative à leur commerce légal et rendra la tâche plus difficile aux trafiquants qui seront plus lourdement sanctionnés. »

Mais d’avertir : « La lutte ne s’achève pas ici. Les pays parties à la Cites doivent maintenant se mobilier pour que la décision soit appliquée. » « D’ici dix ans, tous les pangolins pourraient être rayés de la carte », avait ainsi prévenu la délégation du Nigeria qui soumettait cette résolution au vote de la Cites.
Un million de pangolins vendus illégalement

Ces animaux étranges, jusque-là dans l’ombre d’autres espèces braconnées plus « emblématiques » comme les éléphants ou les rhinocéros, restent méconnus du grand public et des chercheurs, incapables de donner une estimation de leur population mondiale. Les experts préviennent malgré tout que leur disparition modifierait l’écosystème des forêts tropicales, en augmentant les populations de fourmis et de termites dont ils se nourrissent avec leur interminable langue – aussi longue que leur corps.

Reste une certitude : les pangolins, tous classés sur la liste rouge des espèces menacées d’extinction en 2014, font l’objet d’un véritable massacre. Plus d’un million d’entre eux ont été chassés et capturés au cours de la dernière décennie, rappelle le Fonds international pour la protection des animaux (IFAW), et ce « en dépit d’un embargo sur le commerce international des quatre espèces de pangolin asiatique » entré en vigueur en 2000. En 2007, la Chine avait quelque peu régulé le commerce de ses écailles, qui ne peuvent plus être utilisées que dans certains hôpitaux et pour la fabrication de médicaments brevetés. Mais le commerce illégal se poursuit.

Tous les mois, les douanes de pays asiatiques, mais aussi françaises ou américaines, découvrent des centaines de peaux de pangolins, des tonnes de viande ou des kilos d’écailles dans des bagages ou des camions. Dernière saisie en date : fin août, 657 fourmiliers congelés, dissimulés dans les congélateurs d’une maison, ont trouvés par la police indonésienne sur l’île de Java. Ces animaux, qui proviennent principalement de Malaisie, d’Indonésie et du Vietnam en Asie, et du Nigeria et du Cameroun en Afrique, sont essentiellement destinés aux tables chinoises et vietnamiennes.

Vertus thérapeutiques ou aphrodisiaques infondées

Leur chair considérée comme délicate, mais aussi leurs os et leurs organes, y sont très prisés. Selon les défenseurs des pangolins, des restaurateurs peuvent dépenser jusqu’à 1 750 euros par animal pour en proposer à leurs clients. Des guérisseurs prêtent aussi à ses écailles en kératine – la même matière que la corne de rhinocéros ou les ongles humains –ainsi qu’à son sang des vertus thérapeutiques ou aphrodisiaques – infondées, faut-il le rappeler. Enfin, dans certaines cultures traditionnelles africaines, l’animal est connu pour éloigner le mauvais œil.

Solitaire et vulnérable, le pangolin est une proie facile pour les braconniers. L’animal, qui pèse entre 2 et 35 kilos et mesure entre 30 et 80 cm selon l’espèce, se roule en boule quand il est menacé : les contrebandiers n’ont alors plus qu’à le ramasser et l’enfermer dans un sac.

En Afrique et en Asie, les trafics de pangolins empruntent les mêmes routes que ceux de cornes de rhinocéros ou de peau, d’organes et d’os de fauves, également au menu de la Cites jusqu’au 5 octobre.



Source : Le Monde
Crédit : Ruslan Rugoals / Flickr - CC BY-NC-SA

LE GUIDE Naturellement

Agenda . . .

01 - Ain

Du 30  août au 13 septembre

CONCERTS
"LES MUSICALES DU PARC DES OISEAUX"

Des artistes engagés en faveur de la protection de l’environnement et des musiciens de légende viendront fêter les 50 ans du Parc des Oiseaux.
Paul Personne - Zazie - Paolo Comte - Daniel Guichard - Vitaa & Slimane - The Dire Straits Expérience - Ibrahim Maalouf - Maxime Le Forestier - Yannick Noah - Louis Bertignac - Gauvin Sers - La Rue Ketanou.

Parc des Oiseaux
01330 Villars Les Dombes
04 74 98 05 54
www.parcdesoiseaux.com


09 - Ariège

Le 15 février

"FABRIQUE TA FLÈCHE ET TON PROPULSEUR ! "

Au coin du feu, vous vous transformerez en chasseur préhistorique ! Vous fabriquerezune flèche et un propulseur en bois avec les moyens disponibles au néolithique… Le tout se terminera par un bon goûter de chez nous !
Le samedi 15 février 2020 de 14h à 17h30. Sur inscription. 8,50 €/adulte – 7 €/enfant.

Au Pays des Traces
Ferme de Miguet
09190 Saint-Lizier    
05 61 66 47 98
www.paysdestraces.fr


Le 22 février

BALLADE EN RAQUETTE
"À LA DÉCOUVERTE DES TRACES DANS LA NEIGE..."

Venez découvrir la neige autrement. Vous apprendrez à lire la neige, à fabriquer un abri, à allumer un feu dans la neige ou interpréter des traces sur la neige...(Pique-nique tiré du sac).
Le samedi 22 février de 10h à 17h30. Sur inscription. 30 €/adulte & 25 €/enfant à partir de 12 ans. Location de raquettes : 5 €/personne.

Au Pays des Traces
Ferme de Miguet
09190 Saint-Lizier    
05 61 66 47 98
www.paysdestraces.fr


11 - Aude

Le 26 janvier

"L'UNIVERS DES POTIERS"

Plongez dans l'univers des potiers lors d'une visite guidée au musée. Tarif : 5 € / 3 €

Amphoralis
Allée des potiers
11590 Sallèles d’Aude
04 68 46 89 48
www.amphoralis.com


22 - Côtes d'Armor

Du 15 décembre au 15 mars

EXPOSITION
"FRONDAISONS"
La fabrique d’un maquis de l’Argoat

Le pôle de l'Étang-Neuf présente l'oeuvre de Sophie Zénon, "Frondaisons", la fabrique de l'image d'un maquis de l'Argoat, une exposition de photographies et de vidéos.

Pôle de l'Étang-Neuf
22480 Saint-Connan
02 96 47 17 66
www.etangneufbretagne.com


25 - Doubs

Du 15 février au 3 mai 2020

EXPOSITION
"GEORGES FESSY ET LA PHOTOGRAPHIE"

Exposition en coproduction avec le Familistère de Guise. Georges Fessy et la photographie est une rétrospective présentée à travers plus d’une centaine de photographies qui traduit la diversité d’une vie de photographe : paysages, portraits, natures mortes, objets d’art, vues d’architectures.

Saline royale
Grande Rue
25610 Arc et Senans
www.salineroyale.com


30 - Gard

Jusqu'au 8 mars

EXPOSITION
« FEU », l’expo brûlante de la rentrée au Pont du Gard

FEU conçue par Universcience qui propose d’explorer la thématique de la maîtrise du feu par l’humain. Accessible dès 9 ans, cette exposition rassemble des installations audiovisuelles, des dispositifs multimédia et des expériences interactives ainsi que de nombreux objets visant à enrichir la connaissance des visiteurs et à déconstruire les idées reçues.

Site du Pont du Gard
La Bégude
400 route du Pont du Gard
30210 Vers-Pont-du-Gard
04 66 37 50 99
www.pontdugard.fr


34 - Hérault

Jusqu'au 23 février

EXPOSITION
"Ensor, Magritte, Alechinsky..."

L'exposition invite à un cheminement sensible sur les sentiers de l'art Belge à travers une sélection de chefsd’oeuvre des collections du Musée d'Ixelles (Bruxelles).

Musée de Lodève
square George Auric
34700 Lodève
04 67 88 86 10
www.museedelodeve.fr


39 - Jura

Du 20 janvier au 2 avril

ATELIERS
"L’ŒIL ET LA MAIN"

Le Musée de la Lunette organise  une visite de l’exposition temporaire « Les lunettes en voient de toutes les couleurs ». Les enfants découvriront l’utilisation de la couleur en lunetterie, ses principes et surtout son design inspirant ! Ils participeront par la suite à un atelier artistique animé par l’une de nos artistes plasticiennes. Cet atelier est à destination des scolaires, de la maternelle au collège.

Musée de la Lunette
Place Jean Jaurès
39400 Morez - Hauts de Bienne
03 84 33 39 30
www.musee-lunette.fr


63 - Puy-de-Dôme

Janvier et février

"CLASSE NEIGE A PETITS PRIX"

Au Centre des Volcans propose un passeport Évasion Glacée à petits prix pour les derniers créneaux disponibles en janvier et février 2020.Venez découvrir les volcans sous la neige...

Au Centre des Volcans
Rue du Frère Genestier
63230 Pontgibaud
04 73 68 18 18 / 06 21 30 79 36
www.au-centre-des-volcans.fr


De janvier à mars

SEJOURS SCOLAIRES
"LES 4 ÉLÉMENTS" et "L'AUVERGNE DES NEIGES"

Des tarifs imbattables sur les séjours scolaires pour les mois de janvier, février et mars 2020 ! Séjours à réserver rapidement.

.Au Centre des Volcans
Rue du Frère Genestier
63230 Pontgibaud
04 73 68 18 18 / 06 21 30 79 36
www.au-centre-des-volcans.fr


65 - Hautes-Pyrénées

Le 15 février

EXPÉDITION SOUTERRAINE
"GRAVER ET PEINDRE DANS UNE GROTTE"

Aller au fond d’une grotte pour peindre ou graver n’est pas une chose anodine ! Évoluer sur un sol accidenté, marcher, ramper ou encore escalader des parois dans l’obscurité et l’humidité montre que nos ancêtres prenaient des risques insensés ! Venez vivre un parcours initiatique dans la préhistoire. Réservation obligatoire. A partir de 8 ans.

Grottes préhistoriques de Gargas/Nestplori@
Route départementale 261
65660 Aventignan
https://grottesdegargas.fr


81 - Tarn

Jusqu'au 2 février

EXPOSITION
"PRESQUE"

Emmanuelle Pernet nous présente cette année, au travers d’une vingtaine de des-sins et d’une installation, son travail sur le mouvement et la persistance rétinienne.

Muséum d’histoire naturelle Philadelphe-Thomas
2 place Philadelphe Thomas
81600 Gaillac
05 63 57 36 31
www.ville-gaillac.fr

Lieux:

Découvrir toutes les activités