Bienvenue dans un nouveau monde... le notre

Le blob : étrange organisme dont les propriétés fascinent les scientifiques
Actualités

Le blob : étrange organisme dont les propriétés fascinent les scientifiques

Elle s'appelle Physarum polycephalum, mais on l'appelle généralement "blob", à ne pas confondre avec le "blobfish", un poisson des abysses. Cette moisissure, qui vit en zone fraîche et humide, fascine tant les scientifiques que les internautes. Et pour cause, le blob défie les lois de la biologie.

Cet être inclassable prend la forme d'une mousse jaune, étrange et gluante. Elle n'est composée que d'une seule cellule, se nourrit de champignons, mais n'est pas nocive ou dangereuse -contrairement aux spécimens des films de science-fiction qui lui ont donné son nom.
 
Un être intelligent, mais sans cerveau

Malgré son absence de cerveau, le blob est intelligent. Il est capable d'apprendre et de mémoriser des informations, notamment en ce qui concerne la nourriture. Cette mémoire spatiale lui permet de ne pas repasser deux fois au même endroit. Et pour éviter les erreurs, il peut apprendre de ses congénères, en fusionnant.

Grâce à diverses expériences, des chercheurs du CNRS ont constaté qu'en installant côte à côte des blobs, l'un expérimenté, l'autre non, le nouvel individu répondait aux mêmes caractéristiques que celui qui avait de l'expérience. Et cet apprentissage fonctionnait avec autant de blobs fusionnés que nécessaire. Une fois séparés, ils retrouvent leur mémoire d'origine.

En revanche, un blob coupé en morceaux devient autant de blobs individuels et complètement identiques, mais ceux-ci peuvent collaborer pour fusionner à nouveau afin de redevenir un specimen plus important, capable de trouver l'issue d'un labyrinthe en empruntant le chemin le plus court.

Indestructible?

Intelligente, l'étrange bête semble aussi particulièrement coriace, quasi immortel. Et pour cause, un blob de 1,3 kilomètres carrés a été observé dans les Appalaches, aux États-Unis. Et s'il résiste au fait d'être découpé, il est aussi incroyablement résistant. Audrey Dussutour, spécialiste du physarum polycephalum et auteure de "Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le blob sans jamais oser le demander", travaille avec la même souche depuis huit ans, alors qu'elle la tient d'un laboratoire américain qui l'avait depuis soixante ans.  

Dans une interview au Monde, La chercheuse explique notamment que lorsqu'il fatigue "au bout de quelques mois", il suffit alors de le sécher. "Il perd 70 % de ses protéines et redevient neuf."

De plus, le blob possède 720 compositions génétiques définissant le sexe, contre deux pour nous. Les blobs qui se rencontrent ont donc 719 chances sur 720 de pouvoir se reproduire. À ce rythme, il risque bien de perdurer plus longtemps sur la planète que l'être humain.  
 

Source : L'Express
Crédit : Audrey Dussutour/CNRS

Un blob, Physarum polycephalum de son nom scientifique, a un diamètre d'environ 10 centimètres et est composé d'une unique cellule.

Le blob : étrange organisme dont les propriétés fascinent les scientifiques Actualités

Le blob : étrange organisme dont les propriétés fascinent les scientifiques

Elle s'appelle Physarum polycephalum, mais on l'appelle généralement "blob", à ne pas confondre avec le "blobfish", un poisson des abysses. Cette moisissure, qui vit en zone fraîche et humide, fascine tant les scientifiques que les internautes. Et pour cause, le blob défie les lois de la biologie.

Cet être inclassable prend la forme d'une mousse jaune, étrange et gluante. Elle n'est composée que d'une seule cellule, se nourrit de champignons, mais n'est pas nocive ou dangereuse -contrairement aux spécimens des films de science-fiction qui lui ont donné son nom.
 
Un être intelligent, mais sans cerveau

Malgré son absence de cerveau, le blob est intelligent. Il est capable d'apprendre et de mémoriser des informations, notamment en ce qui concerne la nourriture. Cette mémoire spatiale lui permet de ne pas repasser deux fois au même endroit. Et pour éviter les erreurs, il peut apprendre de ses congénères, en fusionnant.

Grâce à diverses expériences, des chercheurs du CNRS ont constaté qu'en installant côte à côte des blobs, l'un expérimenté, l'autre non, le nouvel individu répondait aux mêmes caractéristiques que celui qui avait de l'expérience. Et cet apprentissage fonctionnait avec autant de blobs fusionnés que nécessaire. Une fois séparés, ils retrouvent leur mémoire d'origine.

En revanche, un blob coupé en morceaux devient autant de blobs individuels et complètement identiques, mais ceux-ci peuvent collaborer pour fusionner à nouveau afin de redevenir un specimen plus important, capable de trouver l'issue d'un labyrinthe en empruntant le chemin le plus court.

Indestructible?

Intelligente, l'étrange bête semble aussi particulièrement coriace, quasi immortel. Et pour cause, un blob de 1,3 kilomètres carrés a été observé dans les Appalaches, aux États-Unis. Et s'il résiste au fait d'être découpé, il est aussi incroyablement résistant. Audrey Dussutour, spécialiste du physarum polycephalum et auteure de "Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le blob sans jamais oser le demander", travaille avec la même souche depuis huit ans, alors qu'elle la tient d'un laboratoire américain qui l'avait depuis soixante ans.  

Dans une interview au Monde, La chercheuse explique notamment que lorsqu'il fatigue "au bout de quelques mois", il suffit alors de le sécher. "Il perd 70 % de ses protéines et redevient neuf."

De plus, le blob possède 720 compositions génétiques définissant le sexe, contre deux pour nous. Les blobs qui se rencontrent ont donc 719 chances sur 720 de pouvoir se reproduire. À ce rythme, il risque bien de perdurer plus longtemps sur la planète que l'être humain.  
 

Source : L'Express
Crédit : Audrey Dussutour/CNRS

Un blob, Physarum polycephalum de son nom scientifique, a un diamètre d'environ 10 centimètres et est composé d'une unique cellule.

LE GUIDE Naturellement

Agenda . . .

04 - Alpes de Haute-Provence

20 mai
RANDONNÉE VTT "LA JARLANDINE"

Randonnées en VTT sur la montagne de Lure ouvert à tous, dans un département avec 5000 km d’itinéraires balisés, 240 circuits, mais aussi 3 Grandes Traversées VTT, testées et approuvées par la presse VTT nationale et internationale. Tarif spécial pour les hébergements au camping Sunêlia l’Hippocampe à Volonne.

Ville de Château-Arnoux-Saint-Auban
Hôtel de Ville
1 rue Victorin Maurel
04160 Château-Arnoux-Saint-Auban
04 92 33 20 00
http://www.chateau-arnoux-saint-auban.fr


3 au 7 août
CORSO DE LA LAVANDE

Au pays des champs de lavande, très joli Corso de fleurs avec des parades de jour et de nuit, animations musicales, marché artisanale, feu d’artifice.

Comité des fêtes
1 boulevard Martin Bret
04000 Digne-les-Bains
06 34 41 86 29
www.cdf-dignelesbains.fr


30 juin au 6 juillet
CHAMPIONNAT DE PARAPENTE OZONE

Compétition amicale de parapente entre les différents pilotes mondiaux et expérimentés, avec des vols dans une zone magnifique au départ de la montagne de Chabre dans la Vallée de la Méouge !

Montagne de Chabre
Châteauneuf de Chabre
05300 Val Buëch-Méouge
04 92 65 09 38


30 - GARD

14 avril au 1er mai
"VENEZ VOLER DANS LA GROTTE DE LA SALAMANDRE"

Vivez une expérience extraordinaire : voler en ballon dans une énorme caverne… Embarquer dans l’’Aéroplume, un ballon plus léger que l’’air, mu par la force humaine.

Grotte de la Salamandre
30430 Méjannes le Clap
04 66 600 600
www.grottedelasalamandre.com


42 - LOIRE

10 janvier au 31 mai
EXPOSITION "FIBRES"

L'exposition présente l'origine, les caractéritstiques et l'utilisation de fibres végétales, animales et synthétiques que l'on retrouve dans l'industrie textile et au quotidien.
Une section consacrée à l'utilisation de fibres diverses dans la création artistiques présente des oeuvres d'Anne Mangeot et Ghislaine Berlier Garcia.

La Maison du Passementier
20 rue Victor Hugo
42650 Saint-Jean-Bonnefonds
04 77 95 09 82
www.ville-st-jean-bonnefonds.fr/-maisondupassementier-


50 - MANCHE

5 février au 31 août
EXPOSITION "SCIENCES EXTRAORDINAIRES"

"Des récits de Jules Verne aux mondes de demain". Une exposition entièrement consacrée à l’auteur et sa vision de l’univers futuriste.

Planétarium Ludiver
1700 rue de la Libération
Tonneville - 50460 La Hague
02 33 78 13 80
www.ludiver.com


18 et 19 juillet
FESTIVAL DE FUSÉES À EAU

Venez fabriquez la plus belle fusée et surtout la plus rapide !
•Ateliers de construction de fusées à eau en continu pour toute la famille
•Décollages de vos fusées dans le parc paysager

Planétarium Ludiver
1700 rue de la Libération
Tonneville - 50460 La Hague
02 33 78 13 80
www.ludiver.com


3 août
NUIT DES ÉTOILES

A l’occasion de cette soirée exceptionnelle, les visiteurs découvriront gratuitement les mystères de la voûte céleste dès 20h et tout au long de la soirée. De nombreuses animations adaptées à chaque public, ponctueront cette soirée. Des ateliers spécialement adaptés au jeune public et aux familles seront proposés.

Planétarium Ludiver
1700 rue de la Libération
Tonneville - 50460 La Hague
02 33 78 13 80
www.ludiver.com


70 - Haute-Saône

3 avril au 30 septembre
EXPOSITION « MARTIN LUTHER KING »

Maison de la Négritude et des Droits de l'Homme
25 Grande Rue
70290 Champagney
03 84 23 25 45
http://www.maisondelanegritude.fr


83 - Var

17 et 18 mars
5ÈME JOURNÉES DES PLANTES RARES ET DE COLLECTION
Domaine d’Orvès, jardin remarquable

Le Domaine d’Orvès
71 avenue de la Libération (D46)
83160 La-Valette-du-Var
04 94 20 53 25
www.domainedorves.fr

Lieux:

Découvrir toutes les activités