Bienvenue dans un nouveau monde... le notre

La Lune, alliée de chasse de la chouette effraie
Actualités

La Lune, alliée de chasse de la chouette effraie

Prêtez-vous à l’exercice suivant. Demandez à des amis, collègues ou parents, si selon eux, une chouette effraie de couleur blanche chasse mieux les nuits de pleine Lune. Il est probable qu’on vous réponde que la clarté lunaire, les rendant plus visibles, complique leur chasse. Et « voilà ce qui est remarquable : le résultat que nous obtenons dans notre étude est totalement contre-intuitif », explique Alexandre Roulin, professeur au département d’écologie et d’évolution à l’université de Lausanne.  

Aussi appelée effraie des clochers ou dame blanche, Tyto alba possède un plumage allant du blanc au roux foncé, en passant par toutes les teintes intermédiaires. Ce rapace nocturne est très cosmopolite : présent sur presque tous les continents, il s’adapte aux contraintes géographiques locales. « Dans le sud de l’Europe, le plumage blanc est plus courant, alors que dans le Nord-Est, on trouve davantage de chouettes rousses », commente Alexandre Roulin, l’un des auteurs de l’étude parue dans Nature Ecology & Evolution. Avec une teneur supérieure en mélatonine, le plumage roux, en effet, protègerait mieux contre contre le froid.

ableaux de chasse selon la Lune

Pendant 20 ans, l’équipe d’Alexandre Roulin a observé le comportement des chouettes effraie sauvages grâce à des traqueurs GPS placés sur leur dos des mâles. Ces données lui ont permis de comparer leurs tableaux de chasse en fonction des cycles lunaires. Une nuit de pleine Lune, les chouettes blanches – pourtant plus visibles que leur consœurs au plumage roux – chassent mieux leur proie, les campagnols.

Pensez aux phares de votre voiture, la nuit : leur lumière aveuglante paralyse certains animaux, notamment les rongeurs. Il en serait de même avec la blancheur de la chouette effraie, supposent les chercheurs. De fait, par ciel couvert, ces prédateurs se révèlent des chasseurs moins efficaces. Alexandre Roulin émet donc l’hypothèse que « les nuages bloquent une partie de la lumière de la Lune, qui serait autrement réfléchie sur son plumage blanc ».

Pour confirmer cette piste, retour au laboratoire. Les chercheurs ont appliqué sur le plumage d’une chouette blanche empaillée un produit destiné à réduire sa capacité à réfléchir la lumière. Ils ont ensuite placé un campagnol dans une cage et chronométré son temps d’immobilisation face à la créature. Sans surprise, le rongeur est resté moins longtemps immobile que face à une chouette réelle, étant ainsi plus difficile à capturer.

La couleur blanche de la chouette effraie lui confère donc un avantage incontestable pour la chasse, même si elle la prive d’un camouflage nécessaire en plein jour. Un bénéfice qui l’emporte probablement sur l’inconvénient du point de vue de l’évolution, puisque les chouettes effraie blanches « sont globalement plus nombreuses au niveau mondial », précise Alexandre Roulin.


Source : Nature Ecology & Evolution
Crédit : Alexandre Roulin

La chouette vit sur presque tous les continents, faisant d'elle un animal cosmopolite et passionnant.

La Lune, alliée de chasse de la chouette effraie Actualités

La Lune, alliée de chasse de la chouette effraie

Prêtez-vous à l’exercice suivant. Demandez à des amis, collègues ou parents, si selon eux, une chouette effraie de couleur blanche chasse mieux les nuits de pleine Lune. Il est probable qu’on vous réponde que la clarté lunaire, les rendant plus visibles, complique leur chasse. Et « voilà ce qui est remarquable : le résultat que nous obtenons dans notre étude est totalement contre-intuitif », explique Alexandre Roulin, professeur au département d’écologie et d’évolution à l’université de Lausanne.  

Aussi appelée effraie des clochers ou dame blanche, Tyto alba possède un plumage allant du blanc au roux foncé, en passant par toutes les teintes intermédiaires. Ce rapace nocturne est très cosmopolite : présent sur presque tous les continents, il s’adapte aux contraintes géographiques locales. « Dans le sud de l’Europe, le plumage blanc est plus courant, alors que dans le Nord-Est, on trouve davantage de chouettes rousses », commente Alexandre Roulin, l’un des auteurs de l’étude parue dans Nature Ecology & Evolution. Avec une teneur supérieure en mélatonine, le plumage roux, en effet, protègerait mieux contre contre le froid.

ableaux de chasse selon la Lune

Pendant 20 ans, l’équipe d’Alexandre Roulin a observé le comportement des chouettes effraie sauvages grâce à des traqueurs GPS placés sur leur dos des mâles. Ces données lui ont permis de comparer leurs tableaux de chasse en fonction des cycles lunaires. Une nuit de pleine Lune, les chouettes blanches – pourtant plus visibles que leur consœurs au plumage roux – chassent mieux leur proie, les campagnols.

Pensez aux phares de votre voiture, la nuit : leur lumière aveuglante paralyse certains animaux, notamment les rongeurs. Il en serait de même avec la blancheur de la chouette effraie, supposent les chercheurs. De fait, par ciel couvert, ces prédateurs se révèlent des chasseurs moins efficaces. Alexandre Roulin émet donc l’hypothèse que « les nuages bloquent une partie de la lumière de la Lune, qui serait autrement réfléchie sur son plumage blanc ».

Pour confirmer cette piste, retour au laboratoire. Les chercheurs ont appliqué sur le plumage d’une chouette blanche empaillée un produit destiné à réduire sa capacité à réfléchir la lumière. Ils ont ensuite placé un campagnol dans une cage et chronométré son temps d’immobilisation face à la créature. Sans surprise, le rongeur est resté moins longtemps immobile que face à une chouette réelle, étant ainsi plus difficile à capturer.

La couleur blanche de la chouette effraie lui confère donc un avantage incontestable pour la chasse, même si elle la prive d’un camouflage nécessaire en plein jour. Un bénéfice qui l’emporte probablement sur l’inconvénient du point de vue de l’évolution, puisque les chouettes effraie blanches « sont globalement plus nombreuses au niveau mondial », précise Alexandre Roulin.


Source : Nature Ecology & Evolution
Crédit : Alexandre Roulin

La chouette vit sur presque tous les continents, faisant d'elle un animal cosmopolite et passionnant.

LE GUIDE Naturellement

Agenda . . .


22 - Côtes d'Armor

Du 22 janvier au 12 mars

ATELIERS PEINTURE

"Aquarelle" avec Fanny Dreveau - Samedis 22 Janvier et 19 février de 10h à 16h30h
"Peinture à l'huile et clair-obscur" avec Jos Van de Ven - Vendredis 28 Janvier et 4 Mars de 10h à 16h30
"Calligraphie chinoise et abstraction" avec Sophie Deliss - Samedis 5 Février et 12 Mars de 10h à 16h30
"ARTIS" Arts Plastiques avec Claire Amossé - Samedis 12 Février et 5 Mars de 10h à 16H30

Pôle de l'Étang-Neuf
Musée de la Résistance en Argoat
22480 Saint-Connan
02 96 47 17 66
www.etangneufbretagne.com


34 - Hérault

Jusqu'au 27 mars 2022

EXPOSITION
"JEAN-FRANCIS AUBURTIN, UN ÂGE D'OR"

Jean-Francis Auburtin (1866-1930) s’inscrit dans la longue procession des peintres sur le motif : Delacroix, Courbet, Boudin, Jongkind, Monet...
En une centaine d'œuvres, le Musée de Lodève propose une rétrospective de ce peintre à redécouvrir.

Musée de Lodève
Square George Auric
34700 Lodève
04 67 88 86 10
www.museedelodeve.fr


39 - Jura

Jusqu'au 15 mars

EXPOSITION
"FRONTIÈRES DE SEL"

Reproductions d’objets, contenus numériques, vidéos et extraits sonores, archives inédites vous dévoileront tous les secrets du commerce du sel.
Une part belle sera également faite aux métiers de la restauration et du patrimoine avec la présentation en timelapse du travail de l’atelier Lythos, qui a réalisé un fac-similé de la borne destiné à être replacé sur le lieu de découverte à Montigny-les-Arsures.

La Grande Saline
3 place des salines
39110 Salins-les-Bains
03 84 73 10 92
www.salinesdesalins.com


71 - Saône et Loire

Le 16 février

ATELIERS
"BRICO RECUP"

Réutiliser, récupérer, créer, s’amuser… Voilà le programme de notre atelier récup’ où nous transformerons rouleaux de papier toilette, boîtes à œufs et bouteilles plastique en petits animaux et autres petits bricolages rigolos à emporter à la maison. A partir de 6 ans. De 14 h à 16 h .

Centre EDEN
26 rue de l’Eglise
71290 Cuisery
03 85 27 08 00
www.centre-eden71.fr


Le 23 février

ATELIERS
"NICHOIRS ET CIE"

Présentation de nichoirs, conseil sur leur fabrication et leur installation. Assemblage d’un modèle en salle (choix à faire parmi 3 références). Tout public, enfants à partir de 9 ans. Dd 14 h à 16 h 30.

Centre EDEN
26 rue de l’Eglise
71290 Cuisery
03 85 27 08 00
www.centre-eden71.fr


88 - Vosges

Du 5 février au 18 septembre  

EXPOSITION
"POSADA, GENIE DE LA GRAVURE"

Cette exposition, première rétrospective en France de l’œuvre de José Guadalupe Posada (1852-1913) nous permet d’admirer l’inventivité et la dextérité d’un des grands maîtres de la gravure internationale qui a délaissé une carrière toute tracée pour mettre son talent au service de la presse populaire : illustrations de faits divers, contes, chansons... et les fameuses Calaveras.

Musée de l'Image
42 quai de Dogneville
88000 Épinal
03 29 81 48 30
https://museedelimage.fr

Lieux:

Découvrir toutes les activités