Bienvenue dans un nouveau monde... le notre

Découverte d'un oiseau très rare, mi-mâle mi-femelle
Actualités

Découverte d'un oiseau très rare, mi-mâle mi-femelle

Il y a quelques jours, des biologistes américains ont documenté un rare cas de gynandromorphisme chez un Cardinal à poitrine rose. Autrement dit, l’oiseau présentait un côté mâle et un côté femelle.

Récemment, des chercheurs de la réserve naturelle de Powdermill (Pennsylvanie) ont capturé et bagué un Cardinal à poitrine rose (Pheucticus ludovicianus) pas comme les autres.

Ces oiseaux sont en effet normalement sexuellement dimorphes, ce qui signifie que les mâles et les femelles ont des colorations de plumage différentes. Les mâles ont des tectrices (des plumes courtes de couverture) tirant sur le rose et des plumes noires, tandis que les femelles ont des tectrices jaunes avec des ailes tirant davantage sur le brun. Cet étrange spécimen est quant à lui gynandromorphe. Autrement dit, comme coupé en deux, il présente une moitié femelle, et une moitié mâle.

“C’était spectaculaire“

Le gynandromorphisme est un phénomène connu. Des cas ont en effet été répertoriés chez les abeilles, mais aussi chez des papillons, des crustacés et d’autres oiseaux, mais pratiquement aucun chez les mammifères. En 64 ans de baguage, le centre de recherche aviaire de Powdermill assure de son côté n’avoir enregistré qu’une poignée de ces spécimens.

“C’était spectaculaire“, s’enthousiasme Annie Lindsay, responsable du programme de baguage d’oiseaux de la réserve. Elle souligne également que ces différences de couleurs seront d’autant plus marquées au printemps, pendant la saison de reproduction.

Ce phénomène relativement rare est encore assez mal compris. Néanmoins, les chercheurs supposent que cet oiseau est le résultat d’un événement biologique inhabituel au cours duquel deux spermatozoïdes ont fécondé un ovule possédant deux noyaux au lieu d’un.

Dans ce cas précis, l’ovule peut alors développer des chromosomes sexuels mâles d’un côté et des chromosomes sexuels femelles de l’autre. Notez que contrairement aux hermaphrodites qui possèdent également des organes génitaux des deux sexes, les gynandromorphes sont entièrement mâles d’un côté du corps et femelles de l’autre. Autrement, ce Cardinal possède un testicule à droite et un ovaire à gauche.

Un oiseau capable de se reproduire ?

L’une des questions qui taraudent le plus les chercheurs est de savoir si cet oiseau peut se reproduire. Étant donné que seul l’ovaire gauche est fonctionnel chez les oiseaux et que le côté gauche de cet oiseau correspond au “côté femelle”, ce Cardinal pourrait en théorie pouvoir s’accoupler avec un mâle et produire une progéniture.

En revanche, les chercheurs soulignent que sa capacité à se reproduire pourrait également dépendre du fait qu’il chante comme un mâle, ce qui pourrait attirer les femelles et susciter une réponse territoriale des autres mâles.

En attendant, les chercheurs ont prélevé quelques-unes de ses plumes dans le but d’analyser son ADN. L’oiseau a quant à lui depuis été relâché dans la nature.

Pour les curieux, rappelons qu’une équipe de chercheurs avait également détaillé, en avril dernier, la découverte inédite d’un cas de gynandromorphe chez une abeille encore vivante.


Source : Science Alert
Crédit : Annie Lindsay

Découverte d'un oiseau très rare, mi-mâle mi-femelle Actualités

Découverte d'un oiseau très rare, mi-mâle mi-femelle

Il y a quelques jours, des biologistes américains ont documenté un rare cas de gynandromorphisme chez un Cardinal à poitrine rose. Autrement dit, l’oiseau présentait un côté mâle et un côté femelle.

Récemment, des chercheurs de la réserve naturelle de Powdermill (Pennsylvanie) ont capturé et bagué un Cardinal à poitrine rose (Pheucticus ludovicianus) pas comme les autres.

Ces oiseaux sont en effet normalement sexuellement dimorphes, ce qui signifie que les mâles et les femelles ont des colorations de plumage différentes. Les mâles ont des tectrices (des plumes courtes de couverture) tirant sur le rose et des plumes noires, tandis que les femelles ont des tectrices jaunes avec des ailes tirant davantage sur le brun. Cet étrange spécimen est quant à lui gynandromorphe. Autrement dit, comme coupé en deux, il présente une moitié femelle, et une moitié mâle.

“C’était spectaculaire“

Le gynandromorphisme est un phénomène connu. Des cas ont en effet été répertoriés chez les abeilles, mais aussi chez des papillons, des crustacés et d’autres oiseaux, mais pratiquement aucun chez les mammifères. En 64 ans de baguage, le centre de recherche aviaire de Powdermill assure de son côté n’avoir enregistré qu’une poignée de ces spécimens.

“C’était spectaculaire“, s’enthousiasme Annie Lindsay, responsable du programme de baguage d’oiseaux de la réserve. Elle souligne également que ces différences de couleurs seront d’autant plus marquées au printemps, pendant la saison de reproduction.

Ce phénomène relativement rare est encore assez mal compris. Néanmoins, les chercheurs supposent que cet oiseau est le résultat d’un événement biologique inhabituel au cours duquel deux spermatozoïdes ont fécondé un ovule possédant deux noyaux au lieu d’un.

Dans ce cas précis, l’ovule peut alors développer des chromosomes sexuels mâles d’un côté et des chromosomes sexuels femelles de l’autre. Notez que contrairement aux hermaphrodites qui possèdent également des organes génitaux des deux sexes, les gynandromorphes sont entièrement mâles d’un côté du corps et femelles de l’autre. Autrement, ce Cardinal possède un testicule à droite et un ovaire à gauche.

Un oiseau capable de se reproduire ?

L’une des questions qui taraudent le plus les chercheurs est de savoir si cet oiseau peut se reproduire. Étant donné que seul l’ovaire gauche est fonctionnel chez les oiseaux et que le côté gauche de cet oiseau correspond au “côté femelle”, ce Cardinal pourrait en théorie pouvoir s’accoupler avec un mâle et produire une progéniture.

En revanche, les chercheurs soulignent que sa capacité à se reproduire pourrait également dépendre du fait qu’il chante comme un mâle, ce qui pourrait attirer les femelles et susciter une réponse territoriale des autres mâles.

En attendant, les chercheurs ont prélevé quelques-unes de ses plumes dans le but d’analyser son ADN. L’oiseau a quant à lui depuis été relâché dans la nature.

Pour les curieux, rappelons qu’une équipe de chercheurs avait également détaillé, en avril dernier, la découverte inédite d’un cas de gynandromorphe chez une abeille encore vivante.


Source : Science Alert
Crédit : Annie Lindsay

LE GUIDE Naturellement

Agenda . . .

04 - Alpes de Haute Provence

Du 5 juin 2020 au 15 décembre

VISITE LUDIQUE
SALAGON, PARC & JARDINS

Une nouveauté pour les familles : un jeu de la cocotte pour explorer les jardins et découvrir les secrets du monument de Salagon de façon ludique !

Musée de Salagon
04300 Mane
04 92 75 70 50
www.musee-de-salagon.com


Du 5 juin au 15 décembre

COURSE D'ORIENTATION
MUSÉE DE PRÉHISTOIRE DES GORGES DU VERDON

Une course d’orientation familiale pour découvrir le village préhistorique. A l'aide du dépliant disponible gratuitement à l'accueil du Musée, participez à cette course d’orientation ludique et instructive qui vous conduira tout droit vers le village préhistorique reconstitué.

Musée de Préhistoire des Gorges du Verdon
Route de Montmeyan
04500 Quinson
04 92 74 09 59
www.museeprehistoire.com


Jusqu'en novembre

EXPOSITION
LE "RHINOCÉROS" DE XAVIER VEILHAN

Le musée accueille le "Rhinocéros" de Xavier Veilhan. Vous pourrez admirer cette œuvre spectaculaire appartenant au Centre Pompidou jusqu'en novembre 2020.

Musée de Préhistoire des Gorges du Verdon
Route de Montmeyan
04500 Quinson
04 92 74 09 59
www.museeprehistoire.com


13 - Bouches du Rhône

Du 7 au 15 janvier 2021

BALADES EN MER
CONGRÈS MONDIAL DE LA NATURE DE L’UICN

Lors de ce rendez vous, des balades en mer à bord de l'Hélios, la seule vedette à passagers hybride de la compagnie Marseillaise ICARD MARITME, seront organisées par : Le parc National de la Côte Bleue : 10 juin - Le conservatoire du littoral : 11 & 16 juin - Le parc National des Calanques : 15 & 20 juin.

1 quai Marcel Pagnol
13007 Marseille
04 91 330 329
www.iucncongress2020


21 - Côte d'Or

Jusqu'au 2 janvier 2022

EXPOSITION
"AU COEUR DES SAISONS"

Et si on prenait le temps de regarder passer les saisons, de vivre à leur rythme, de redécouvrir le plaisir d'observer la Nature et ses changements.
Cette nouvelle exposition, conçue et réalisée par le Jardin des sciences et Biodiversité, vous plonge « Au coeur des saisons », de façon ludique et accessible à tous les publics, en famille comme entre amis…

Jardin des sciences & biodiversité
Jardin de l’Arquebuse
14 rue Jehan de Marville & 1 avenue Albert 1er
21000 DIJON
03 80 48 82 00
www.dijon.fr


34 - Hérault

Du 26 septembre au 28 février 2021

EXPOSITION
"DERNIERS IMPRESSIONNISTES"

Des paysages maritimes de la Bretagne aux plaisirs des plages de la Belle Époque, des paysages urbains ou champêtres aux portraits virtuoses, partez sur les pas des peintres intimistes ayant tous respiré le parfum de l’impressionnisme.
Riche de 70 peintures et d’une trentaine de dessins ou lithographies, l’exposition qui fait étape à Lodève est la première en France à rendre à ce courant l’importance qui lui revient.

Musée de Lodève
Square George Auric
34700 Lodève
04 67 88 86 10
www.museedelodeve.fr


50 - Manche

Septembre & octobre

ATELIERS MANOIR DU TOURP

Pour découvrir le patrimoine en s’amusant, le manoir vous propose des ateliers à destination de tous les publics...
23 septembre : Atelier des petits "aquarelle" - 3 octobre : Atelier famille "poterie" - 7 octobre : Atelier des petits "cuir" - 20 octobre : Atelier vacances "matelotage" - 22 octobre : Atelier des petits "aquarelle".

Manoir du Tourp
Omonville-la-Rogue
50440 La Hague  
02 33 01 85 89
www.letourp.com


Jusqu'au 15 novembre

EXPOSITION PHOTOGRAPHIQUE
"VIE SAUVAGE EN COTENTIN"

Une exposition pour les curieux de nature mais aussi pour les amateurs de belles images... L’association "Regards" basée à Cormelles-le-Royal dans le Calvados rassemble des photographes naturalistes, passionnés d’image et de nature.

Manoir du Tourp
Omonville-la-Rogue
50440 La Hague  
02 33 01 85 89
www.letourp.com


67 - Bas-Rhin

A partir du 4 juillet

ESCAPE GAME LIGNE MAGINOT

Participez à une partie d'escape game et découvrez la Ligne Maginot comme si vous y étiez soldat!
Dans l'antre de la forteresse sont cachés les indices qui vous permettront de sauver l'équipage de l’asphyxie... Attention, vous n'avez que 40 minutes !
Equipes de 2 à 6 joueurs. A partir de 10 ans accompagnés de leurs parents.

Forteresse de la Ligne Maginot
Route D65 direction Pfaffenbronn
67510 Lembach
03 88 94 48 62 / 03 88 94 43 16
www.lignemaginot.fr


71 - Saône et Loire

Jusqu'au 1er novembre

EXPOSITION
"BÊTISE ET BALIVERNES, IDÉES REÇUES SUR LA NATURE"

« les chauves-souris s'accrochent dans les cheveux » ; « les grenouilles sont vertes et les crapauds marron » ; « les moustiques préfèrent les peaux sucrées… », autant d’idées reçues et de fausses informations qui ont souvent la vie dure ! Une scénographie originale et les illustrations humoristiques de Roland Garrigue raviront aussi bien les petits que les grands !

Centre EDEN
26 rue de l’Eglise
71290 Cuisery
03 85 27 08 00
www.centre-eden71.fr

Lieux:

Découvrir toutes les activités