Bienvenue dans un nouveau monde... le notre

Découverte d'un amphibien possédant des glandes à venin comme les serpents
Actualités

Découverte d'un amphibien possédant des glandes à venin comme les serpents

Que l'on ne s'y trompe pas : les Cécilies ne sont pas des serpents. Ils n'ont certes pas de membres comme ces derniers mais ils font partie des amphibiens et non des reptiles. Cependant, une nouvelle étude menée par des chercheurs brésiliens et publiée le 3 juillet 2020 dans la revue IScience révèle que chez une espèce particulière de Cécilies, le Siphonops annulatus, des glandes se situant près des dents pourraient permettre de libérer du venin comme le font leurs lointains cousins, les serpents.

Une même origine biologique que les glandes des serpents

Les Cécilies sont quasiment aveugles et produisent au niveau de leur tête un mucus qui les aide à mieux se faufiler dans la terre. En étudiant les glandes qui produisent ce composé, Pedro Luiz Mailho-Fontana, co-auteur de l'étude, a eu la surprise de découvrir des glandes jamais décrites auparavant chez Siphonops annulatus. Situées dans les mâchoires supérieure et inférieure, ces glandes sont remplies de liquide et s'ouvrent sur des canaux qui se prolongent jusqu'à la base de chaque dent. Et chez ce Cécilie, les dents ne manquent pas. Il en compte deux rangées sur la mâchoire supérieure et une sur la mâchoire inférieure. Coniques et pointues, elles lui permettent de produire une morsure puissante.

Une analyse embryonnaire a permis de découvrir que ces glandes nouvellement découvertes proviennent d'un tissu différent de celles à mucus. "Ces glandes buccales se développent à partir du tissu dentaire, et c'est la même origine développementale que nous trouvons dans les glandes à venin des reptiles", explique dans un communiqué le Dr Mailho-Fontana. Ont-elles également la même utilité c'est-à-dire peuvent-elles permettre d'immobiliser une proie ? "Puisque les Cécilies n'ont ni bras ni jambes, la bouche est le seul outil qu'ils possèdent pour chasser", explique la co-auteure et biologiste Marta Maria Antoniazzi. L'idée que ces amphibiens soient venimeux ne semble donc pas saugrenue.

Une sécrétion qui a de grandes chances d'être toxique

Une analyse préliminaire du liquide contenu dans ces glandes donnent d'ailleurs des résultats qui corroborent cette hypothèse. Elle a permis de détecter une forte activité de la phospholipase A2, une protéine commune dans les toxines produites par certains animaux notamment les reptiles, les guêpes et les abeilles. "Nous pensons qu'ils activent leurs glandes buccales au moment où ils mordent et que ces biomolécules spécialisées sont incorporées dans leurs sécrétions", poursuit Marta Maria Antoniazzi. Mais de nouvelles analyses biochimiques seront nécessaires pour s'assurer de sa toxicité. Si les résultats sont positifs, ces glandes pourraient correspondre à une forme primitive de celles utilisées par les serpents. "Les serpents sont apparus durant le Crétacé il y a probablement 100 millions d'années, mais les Cécilies sont beaucoup plus vieux : ils ont environ 250 millions d'années", souligne Carlos Jared, également co-auteur de l'étude. Les Cécilies pourraient donc être les vertébrés les plus anciens vivant sur terre possédant des glandes à venin orales.


Source : Anne-Sophie Tassart / Sciences et Avenir
Crédit : Carlos Jared

Un Siphonops annulatus.

Découverte d'un amphibien possédant des glandes à venin comme les serpents Actualités

Découverte d'un amphibien possédant des glandes à venin comme les serpents

Que l'on ne s'y trompe pas : les Cécilies ne sont pas des serpents. Ils n'ont certes pas de membres comme ces derniers mais ils font partie des amphibiens et non des reptiles. Cependant, une nouvelle étude menée par des chercheurs brésiliens et publiée le 3 juillet 2020 dans la revue IScience révèle que chez une espèce particulière de Cécilies, le Siphonops annulatus, des glandes se situant près des dents pourraient permettre de libérer du venin comme le font leurs lointains cousins, les serpents.

Une même origine biologique que les glandes des serpents

Les Cécilies sont quasiment aveugles et produisent au niveau de leur tête un mucus qui les aide à mieux se faufiler dans la terre. En étudiant les glandes qui produisent ce composé, Pedro Luiz Mailho-Fontana, co-auteur de l'étude, a eu la surprise de découvrir des glandes jamais décrites auparavant chez Siphonops annulatus. Situées dans les mâchoires supérieure et inférieure, ces glandes sont remplies de liquide et s'ouvrent sur des canaux qui se prolongent jusqu'à la base de chaque dent. Et chez ce Cécilie, les dents ne manquent pas. Il en compte deux rangées sur la mâchoire supérieure et une sur la mâchoire inférieure. Coniques et pointues, elles lui permettent de produire une morsure puissante.

Une analyse embryonnaire a permis de découvrir que ces glandes nouvellement découvertes proviennent d'un tissu différent de celles à mucus. "Ces glandes buccales se développent à partir du tissu dentaire, et c'est la même origine développementale que nous trouvons dans les glandes à venin des reptiles", explique dans un communiqué le Dr Mailho-Fontana. Ont-elles également la même utilité c'est-à-dire peuvent-elles permettre d'immobiliser une proie ? "Puisque les Cécilies n'ont ni bras ni jambes, la bouche est le seul outil qu'ils possèdent pour chasser", explique la co-auteure et biologiste Marta Maria Antoniazzi. L'idée que ces amphibiens soient venimeux ne semble donc pas saugrenue.

Une sécrétion qui a de grandes chances d'être toxique

Une analyse préliminaire du liquide contenu dans ces glandes donnent d'ailleurs des résultats qui corroborent cette hypothèse. Elle a permis de détecter une forte activité de la phospholipase A2, une protéine commune dans les toxines produites par certains animaux notamment les reptiles, les guêpes et les abeilles. "Nous pensons qu'ils activent leurs glandes buccales au moment où ils mordent et que ces biomolécules spécialisées sont incorporées dans leurs sécrétions", poursuit Marta Maria Antoniazzi. Mais de nouvelles analyses biochimiques seront nécessaires pour s'assurer de sa toxicité. Si les résultats sont positifs, ces glandes pourraient correspondre à une forme primitive de celles utilisées par les serpents. "Les serpents sont apparus durant le Crétacé il y a probablement 100 millions d'années, mais les Cécilies sont beaucoup plus vieux : ils ont environ 250 millions d'années", souligne Carlos Jared, également co-auteur de l'étude. Les Cécilies pourraient donc être les vertébrés les plus anciens vivant sur terre possédant des glandes à venin orales.


Source : Anne-Sophie Tassart / Sciences et Avenir
Crédit : Carlos Jared

Un Siphonops annulatus.

LE GUIDE Naturellement

Agenda . . .

04 - Alpes de Haute Provence

Du 5 juin 2020 au 15 décembre

VISITE LUDIQUE
SALAGON, PARC & JARDINS

Une nouveauté pour les familles : un jeu de la cocotte pour explorer les jardins et découvrir les secrets du monument de Salagon de façon ludique !

Musée de Salagon
04300 Mane
04 92 75 70 50
www.musee-de-salagon.com


Du 5 juin au 15 décembre

COURSE D'ORIENTATION
MUSÉE DE PRÉHISTOIRE DES GORGES DU VERDON

Une course d’orientation familiale pour découvrir le village préhistorique. A l'aide du dépliant disponible gratuitement à l'accueil du Musée, participez à cette course d’orientation ludique et instructive qui vous conduira tout droit vers le village préhistorique reconstitué.

Musée de Préhistoire des Gorges du Verdon
Route de Montmeyan
04500 Quinson
04 92 74 09 59
www.museeprehistoire.com


Jusqu'en novembre

EXPOSITION
LE "RHINOCÉROS" DE XAVIER VEILHAN

Le musée accueille le "Rhinocéros" de Xavier Veilhan. Vous pourrez admirer cette œuvre spectaculaire appartenant au Centre Pompidou jusqu'en novembre 2020.

Musée de Préhistoire des Gorges du Verdon
Route de Montmeyan
04500 Quinson
04 92 74 09 59
www.museeprehistoire.com


13 - Bouches du Rhône

Du 7 au 15 janvier 2021

BALADES EN MER
CONGRÈS MONDIAL DE LA NATURE DE L’UICN

Lors de ce rendez vous, des balades en mer à bord de l'Hélios, la seule vedette à passagers hybride de la compagnie Marseillaise ICARD MARITME, seront organisées par : Le parc National de la Côte Bleue : 10 juin - Le conservatoire du littoral : 11 & 16 juin - Le parc National des Calanques : 15 & 20 juin.

1 quai Marcel Pagnol
13007 Marseille
04 91 330 329
www.iucncongress2020


21 - Côte d'Or

Jusqu'au 2 janvier 2022

EXPOSITION
"AU COEUR DES SAISONS"

Et si on prenait le temps de regarder passer les saisons, de vivre à leur rythme, de redécouvrir le plaisir d'observer la Nature et ses changements.
Cette nouvelle exposition, conçue et réalisée par le Jardin des sciences et Biodiversité, vous plonge « Au coeur des saisons », de façon ludique et accessible à tous les publics, en famille comme entre amis…

Jardin des sciences & biodiversité
Jardin de l’Arquebuse
14 rue Jehan de Marville & 1 avenue Albert 1er
21000 DIJON
03 80 48 82 00
www.dijon.fr


34 - Hérault

Du 26 septembre au 28 février 2021

EXPOSITION
"DERNIERS IMPRESSIONNISTES"

Des paysages maritimes de la Bretagne aux plaisirs des plages de la Belle Époque, des paysages urbains ou champêtres aux portraits virtuoses, partez sur les pas des peintres intimistes ayant tous respiré le parfum de l’impressionnisme.
Riche de 70 peintures et d’une trentaine de dessins ou lithographies, l’exposition qui fait étape à Lodève est la première en France à rendre à ce courant l’importance qui lui revient.

Musée de Lodève
Square George Auric
34700 Lodève
04 67 88 86 10
www.museedelodeve.fr


50 - Manche

Septembre & octobre

ATELIERS MANOIR DU TOURP

Pour découvrir le patrimoine en s’amusant, le manoir vous propose des ateliers à destination de tous les publics...
23 septembre : Atelier des petits "aquarelle" - 3 octobre : Atelier famille "poterie" - 7 octobre : Atelier des petits "cuir" - 20 octobre : Atelier vacances "matelotage" - 22 octobre : Atelier des petits "aquarelle".

Manoir du Tourp
Omonville-la-Rogue
50440 La Hague  
02 33 01 85 89
www.letourp.com


Jusqu'au 15 novembre

EXPOSITION PHOTOGRAPHIQUE
"VIE SAUVAGE EN COTENTIN"

Une exposition pour les curieux de nature mais aussi pour les amateurs de belles images... L’association "Regards" basée à Cormelles-le-Royal dans le Calvados rassemble des photographes naturalistes, passionnés d’image et de nature.

Manoir du Tourp
Omonville-la-Rogue
50440 La Hague  
02 33 01 85 89
www.letourp.com


67 - Bas-Rhin

A partir du 4 juillet

ESCAPE GAME LIGNE MAGINOT

Participez à une partie d'escape game et découvrez la Ligne Maginot comme si vous y étiez soldat!
Dans l'antre de la forteresse sont cachés les indices qui vous permettront de sauver l'équipage de l’asphyxie... Attention, vous n'avez que 40 minutes !
Equipes de 2 à 6 joueurs. A partir de 10 ans accompagnés de leurs parents.

Forteresse de la Ligne Maginot
Route D65 direction Pfaffenbronn
67510 Lembach
03 88 94 48 62 / 03 88 94 43 16
www.lignemaginot.fr


71 - Saône et Loire

Jusqu'au 1er novembre

EXPOSITION
"BÊTISE ET BALIVERNES, IDÉES REÇUES SUR LA NATURE"

« les chauves-souris s'accrochent dans les cheveux » ; « les grenouilles sont vertes et les crapauds marron » ; « les moustiques préfèrent les peaux sucrées… », autant d’idées reçues et de fausses informations qui ont souvent la vie dure ! Une scénographie originale et les illustrations humoristiques de Roland Garrigue raviront aussi bien les petits que les grands !

Centre EDEN
26 rue de l’Eglise
71290 Cuisery
03 85 27 08 00
www.centre-eden71.fr

Lieux:

Découvrir toutes les activités