Bienvenue dans un nouveau monde... le notre

Galapagos : découverte d'une tortue appartenant à une espèce disparue depuis 100 ans
Actualités

Galapagos : découverte d'une tortue appartenant à une espèce disparue depuis 100 ans

L’Equateur a confirmé mardi, après des analyses ADN, que la tortue géante découverte en 2019 dans l'archipel des Galapagos appartient bien à une espèce que les experts pensaient éteinte depuis plus d’un siècle. « On la croyait éteinte depuis plus de 100 ans ! Nous avons confirmé son existence. La tortue de l’espèce Chelonoidis phantasticus a été découverte aux #Galapagos », a tweeté le ministre de l' Environnement, Gustavo Manrique.

Afin de déterminer précisément son espèce, une équipe de généticiens de l’université américaine de Yale a comparé l’ADN de cette tortue femelle retrouvée sur l’île de Fernandina avec celui d’un mâle, le dernier à avoir été répertorié aux Galapagos en 1906. Ce spécimen est aujourd’hui une pièce de musée et appartient à l’Académie des sciences de Californie.

Sauver l’espèce

La tortue géante Chelonoidis phantasticus est endémique de Fernandina, une île inhabitée de 638 km2 des Galapagos, archipel volcanique du Pacifique célèbre pour sa faune et sa flore uniques au monde. Elle est l’une des 15 espèces de tortues géantes recensées dans l’archipel, dont deux éteintes, la Chelonoidis spp de l’île Santa Fe, et la Chelonoidis abigdoni de l’île Pinta.

« Cette découverte renforce bien sûr notre espoir de sauver cette espèce, afin de lui éviter un destin similaire à celui de George le solitaire », l’emblème de l’archipel, a souligné Danny Rueda, le directeur du Parc national des Galapagos (PNG), selon des propos rapportés par le ministère de l’Environnement. George, dernier spécimen de la Chelonoidis abingdoni, était mort sans descendance en 2012 faute d’avoir accepté de s’accoupler avec des femelles d’espèces similaires.

Une nouvelle expédition

Le ministère a également annoncé que des gardes du parc national et des scientifiques préparent pour le second semestre une expédition sur l’île Fernandina pour y rechercher d’autres spécimens de Chelonoidis phantasticus. La femelle adulte, découverte en 2019 lors d’une expédition organisée par le PNG et l’organisation environnementale américaine Galapagos Conservancy, était dissimulée dans la végétation qui pousse entre les coulées de lave pétrifiée du volcan La Cumbre, l’un des plus actifs de la planète.

Les tortues géantes sont arrivées il y a trois à quatre millions d’années dans l’archipel des Galapagos, situé à 1.000 km des côtes d’Equateur​ et dont le naturaliste anglais Charles Darwin s’est servi pour développer sa théorie sur l’évolution des espèces. Il semble qu’elles aient été ensuite dispersées sur les îles par les courants marins et qu’ainsi se sont développées 15 espèces différentes, dont deux sont aujourd’hui éteintes.


Source : AFP / 20 Minutes
Crédit : Daniela Brik/EFE/SIPA

Galapagos : découverte d'une tortue appartenant à une espèce disparue depuis 100 ans Actualités

Galapagos : découverte d'une tortue appartenant à une espèce disparue depuis 100 ans

L’Equateur a confirmé mardi, après des analyses ADN, que la tortue géante découverte en 2019 dans l'archipel des Galapagos appartient bien à une espèce que les experts pensaient éteinte depuis plus d’un siècle. « On la croyait éteinte depuis plus de 100 ans ! Nous avons confirmé son existence. La tortue de l’espèce Chelonoidis phantasticus a été découverte aux #Galapagos », a tweeté le ministre de l' Environnement, Gustavo Manrique.

Afin de déterminer précisément son espèce, une équipe de généticiens de l’université américaine de Yale a comparé l’ADN de cette tortue femelle retrouvée sur l’île de Fernandina avec celui d’un mâle, le dernier à avoir été répertorié aux Galapagos en 1906. Ce spécimen est aujourd’hui une pièce de musée et appartient à l’Académie des sciences de Californie.

Sauver l’espèce

La tortue géante Chelonoidis phantasticus est endémique de Fernandina, une île inhabitée de 638 km2 des Galapagos, archipel volcanique du Pacifique célèbre pour sa faune et sa flore uniques au monde. Elle est l’une des 15 espèces de tortues géantes recensées dans l’archipel, dont deux éteintes, la Chelonoidis spp de l’île Santa Fe, et la Chelonoidis abigdoni de l’île Pinta.

« Cette découverte renforce bien sûr notre espoir de sauver cette espèce, afin de lui éviter un destin similaire à celui de George le solitaire », l’emblème de l’archipel, a souligné Danny Rueda, le directeur du Parc national des Galapagos (PNG), selon des propos rapportés par le ministère de l’Environnement. George, dernier spécimen de la Chelonoidis abingdoni, était mort sans descendance en 2012 faute d’avoir accepté de s’accoupler avec des femelles d’espèces similaires.

Une nouvelle expédition

Le ministère a également annoncé que des gardes du parc national et des scientifiques préparent pour le second semestre une expédition sur l’île Fernandina pour y rechercher d’autres spécimens de Chelonoidis phantasticus. La femelle adulte, découverte en 2019 lors d’une expédition organisée par le PNG et l’organisation environnementale américaine Galapagos Conservancy, était dissimulée dans la végétation qui pousse entre les coulées de lave pétrifiée du volcan La Cumbre, l’un des plus actifs de la planète.

Les tortues géantes sont arrivées il y a trois à quatre millions d’années dans l’archipel des Galapagos, situé à 1.000 km des côtes d’Equateur​ et dont le naturaliste anglais Charles Darwin s’est servi pour développer sa théorie sur l’évolution des espèces. Il semble qu’elles aient été ensuite dispersées sur les îles par les courants marins et qu’ainsi se sont développées 15 espèces différentes, dont deux sont aujourd’hui éteintes.


Source : AFP / 20 Minutes
Crédit : Daniela Brik/EFE/SIPA

LE GUIDE Naturellement

Agenda . . .


22 - Côtes d'Armor

Du 22 janvier au 12 mars

ATELIERS PEINTURE

"Aquarelle" avec Fanny Dreveau - Samedis 22 Janvier et 19 février de 10h à 16h30h
"Peinture à l'huile et clair-obscur" avec Jos Van de Ven - Vendredis 28 Janvier et 4 Mars de 10h à 16h30
"Calligraphie chinoise et abstraction" avec Sophie Deliss - Samedis 5 Février et 12 Mars de 10h à 16h30
"ARTIS" Arts Plastiques avec Claire Amossé - Samedis 12 Février et 5 Mars de 10h à 16H30

Pôle de l'Étang-Neuf
Musée de la Résistance en Argoat
22480 Saint-Connan
02 96 47 17 66
www.etangneufbretagne.com


34 - Hérault

Jusqu'au 27 mars 2022

EXPOSITION
"JEAN-FRANCIS AUBURTIN, UN ÂGE D'OR"

Jean-Francis Auburtin (1866-1930) s’inscrit dans la longue procession des peintres sur le motif : Delacroix, Courbet, Boudin, Jongkind, Monet...
En une centaine d'œuvres, le Musée de Lodève propose une rétrospective de ce peintre à redécouvrir.

Musée de Lodève
Square George Auric
34700 Lodève
04 67 88 86 10
www.museedelodeve.fr


39 - Jura

Jusqu'au 15 mars

EXPOSITION
"FRONTIÈRES DE SEL"

Reproductions d’objets, contenus numériques, vidéos et extraits sonores, archives inédites vous dévoileront tous les secrets du commerce du sel.
Une part belle sera également faite aux métiers de la restauration et du patrimoine avec la présentation en timelapse du travail de l’atelier Lythos, qui a réalisé un fac-similé de la borne destiné à être replacé sur le lieu de découverte à Montigny-les-Arsures.

La Grande Saline
3 place des salines
39110 Salins-les-Bains
03 84 73 10 92
www.salinesdesalins.com


71 - Saône et Loire

Le 16 février

ATELIERS
"BRICO RECUP"

Réutiliser, récupérer, créer, s’amuser… Voilà le programme de notre atelier récup’ où nous transformerons rouleaux de papier toilette, boîtes à œufs et bouteilles plastique en petits animaux et autres petits bricolages rigolos à emporter à la maison. A partir de 6 ans. De 14 h à 16 h .

Centre EDEN
26 rue de l’Eglise
71290 Cuisery
03 85 27 08 00
www.centre-eden71.fr


Le 23 février

ATELIERS
"NICHOIRS ET CIE"

Présentation de nichoirs, conseil sur leur fabrication et leur installation. Assemblage d’un modèle en salle (choix à faire parmi 3 références). Tout public, enfants à partir de 9 ans. Dd 14 h à 16 h 30.

Centre EDEN
26 rue de l’Eglise
71290 Cuisery
03 85 27 08 00
www.centre-eden71.fr


88 - Vosges

Du 5 février au 18 septembre  

EXPOSITION
"POSADA, GENIE DE LA GRAVURE"

Cette exposition, première rétrospective en France de l’œuvre de José Guadalupe Posada (1852-1913) nous permet d’admirer l’inventivité et la dextérité d’un des grands maîtres de la gravure internationale qui a délaissé une carrière toute tracée pour mettre son talent au service de la presse populaire : illustrations de faits divers, contes, chansons... et les fameuses Calaveras.

Musée de l'Image
42 quai de Dogneville
88000 Épinal
03 29 81 48 30
https://museedelimage.fr

Lieux:

Découvrir toutes les activités