Bienvenue dans un nouveau monde... le notre

"Champignons magiques" : pourquoi sont-ils devenus hallucinogènes
Actualités

"Champignons magiques" : pourquoi sont-ils devenus hallucinogènes

En étudiant différentes sortes de "champignons magiques", des chercheurs pensent avoir compris pourquoi ces organismes se sont mis à produire une substance hallucinogène. Elle servirait en réalité pour les champignons de véritable mécanisme de survie.

Présents sur Terre depuis des millions d'années, les champignons sont des organismes fascinants dont la biologie n'a pas encore révélé tous ses secrets. A l'heure actuelle, plus de 100.000 espèces sont répertoriées mais on estime que leur nombre dépasserait le million et certaines se distinguent par des caractéristiques pour le moins insolites. C'est le cas des fameux "champignons magiques".

Ces spécimens ont la particularité de produire des substances hallucinogènes entrainant divers troubles sensoriels ainsi que des symptômes plus généraux. L'une des substances les plus connues et répandues est la psilocybine. Mais pourquoi les champignons ont-ils développé un tel pouvoir ? Le mystère intrigue depuis longtemps. D'autant plus que les scientifiques ont constaté que la psilocybine est produite par de nombreux champignons qui appartiennent pourtant à des espèces non apparentées.

Grâce à une nouvelle étude publiée dans la revue Evolution Letters, des biologistes pensent avoir résolu l'énigme. Comme on peut s'en douter, les champignons ne sont pas devenus hallucinogènes pour que les humains se mettent à les consommer. Au contraire même, ce pouvoir jouerait en réalité le rôle de mécanisme de survie pour les champignons.

Un transfert horizontal de gènes

Pour en arriver à cette conclusion, les biologistes de l'Université d'Etat de l'Ohio et de l'Université du Tennessee ont étudié un groupe de champignons fabriquant tous de la psilocybine mais qui n'étaient pas apparentés. Ils ont ainsi constaté que l'ensemble des gènes responsables de la production de la substance était très similaire de l'un à l'autre. Ces gènes étaient même plus similaires que d'autres trouvés pourtant dans des espèces de champignons étroitement apparentées.

Cette observation suggère que ces particularités génétiques n'auraient pas été héritées d'un ancêtre commun mais plutôt qu'elles se seraient transférées directement entre des espèces éloignées. Un phénomène connu sous le nom de "transfert horizontal de gènes" (ou HGT). Il peut avoir lieu grâce à divers processus comme par exemple des virus qui prélèvent des gènes d'une espèce pour la transférer chez une autre.

Cependant, une question demeure : "Quel est le rôle de la psilocybine dans la nature ?", relève Jason Slot qui a dirigé les recherches. L'origine du transfert horizontal de gènes associé à la substance demeure inconnue, mais les spécialistes estiment que ce type de phénomène se produit généralement dans la nature en réponse à des facteurs de stress ou des opportunités apparaissant dans l'environnement.

Une substance qui coupe l'appétit des insectes

C'est en partant de cette hypothèse que Jason Slot et ses collègues ont découvert un indice : les gènes responsables de la fabrication de psilocybine ont semblé s'être transférés dans un environnement comportant de nombreux insectes mangeurs de champignons. Une observation qui a pris un sens nouveau en s'intéressant aux effets de la substance.

Une fois dans l'organisme, la psilocybine interfère avec un neurotransmetteur particulier et perturbe son fonctionnement. Or, si ce mode d'action provoque des hallucinations chez l'humain notamment, chez les insectes, il a un autre effet plus pervers : il diminue leur appétit. "Nous pensons que les champignons ont évolué pour devenir hallucinogènes parce que cela réduit les chances d'être mangé par des insectes", explique Jason Slot.

"La psilocybine ne fait probablement pas qu'avoir un mauvais goût ou empoisonner les prédateurs. Ces champignons altèrent "l'esprit" des insectes - s'ils en ont un - afin de répondre à leurs propres besoins", poursuit-il dans un communiqué. La substance leur servirait donc de mécanisme de survie, du moins face aux insectes. Car face aux humains, à l'inverse, elle a conduit à un intérêt tout particulier pour ces champignons !


Source : Gentside Découverte
Crédit : KOEN SUYK / ANP

"Champignons magiques" : pourquoi sont-ils devenus hallucinogènes Actualités

"Champignons magiques" : pourquoi sont-ils devenus hallucinogènes

En étudiant différentes sortes de "champignons magiques", des chercheurs pensent avoir compris pourquoi ces organismes se sont mis à produire une substance hallucinogène. Elle servirait en réalité pour les champignons de véritable mécanisme de survie.

Présents sur Terre depuis des millions d'années, les champignons sont des organismes fascinants dont la biologie n'a pas encore révélé tous ses secrets. A l'heure actuelle, plus de 100.000 espèces sont répertoriées mais on estime que leur nombre dépasserait le million et certaines se distinguent par des caractéristiques pour le moins insolites. C'est le cas des fameux "champignons magiques".

Ces spécimens ont la particularité de produire des substances hallucinogènes entrainant divers troubles sensoriels ainsi que des symptômes plus généraux. L'une des substances les plus connues et répandues est la psilocybine. Mais pourquoi les champignons ont-ils développé un tel pouvoir ? Le mystère intrigue depuis longtemps. D'autant plus que les scientifiques ont constaté que la psilocybine est produite par de nombreux champignons qui appartiennent pourtant à des espèces non apparentées.

Grâce à une nouvelle étude publiée dans la revue Evolution Letters, des biologistes pensent avoir résolu l'énigme. Comme on peut s'en douter, les champignons ne sont pas devenus hallucinogènes pour que les humains se mettent à les consommer. Au contraire même, ce pouvoir jouerait en réalité le rôle de mécanisme de survie pour les champignons.

Un transfert horizontal de gènes

Pour en arriver à cette conclusion, les biologistes de l'Université d'Etat de l'Ohio et de l'Université du Tennessee ont étudié un groupe de champignons fabriquant tous de la psilocybine mais qui n'étaient pas apparentés. Ils ont ainsi constaté que l'ensemble des gènes responsables de la production de la substance était très similaire de l'un à l'autre. Ces gènes étaient même plus similaires que d'autres trouvés pourtant dans des espèces de champignons étroitement apparentées.

Cette observation suggère que ces particularités génétiques n'auraient pas été héritées d'un ancêtre commun mais plutôt qu'elles se seraient transférées directement entre des espèces éloignées. Un phénomène connu sous le nom de "transfert horizontal de gènes" (ou HGT). Il peut avoir lieu grâce à divers processus comme par exemple des virus qui prélèvent des gènes d'une espèce pour la transférer chez une autre.

Cependant, une question demeure : "Quel est le rôle de la psilocybine dans la nature ?", relève Jason Slot qui a dirigé les recherches. L'origine du transfert horizontal de gènes associé à la substance demeure inconnue, mais les spécialistes estiment que ce type de phénomène se produit généralement dans la nature en réponse à des facteurs de stress ou des opportunités apparaissant dans l'environnement.

Une substance qui coupe l'appétit des insectes

C'est en partant de cette hypothèse que Jason Slot et ses collègues ont découvert un indice : les gènes responsables de la fabrication de psilocybine ont semblé s'être transférés dans un environnement comportant de nombreux insectes mangeurs de champignons. Une observation qui a pris un sens nouveau en s'intéressant aux effets de la substance.

Une fois dans l'organisme, la psilocybine interfère avec un neurotransmetteur particulier et perturbe son fonctionnement. Or, si ce mode d'action provoque des hallucinations chez l'humain notamment, chez les insectes, il a un autre effet plus pervers : il diminue leur appétit. "Nous pensons que les champignons ont évolué pour devenir hallucinogènes parce que cela réduit les chances d'être mangé par des insectes", explique Jason Slot.

"La psilocybine ne fait probablement pas qu'avoir un mauvais goût ou empoisonner les prédateurs. Ces champignons altèrent "l'esprit" des insectes - s'ils en ont un - afin de répondre à leurs propres besoins", poursuit-il dans un communiqué. La substance leur servirait donc de mécanisme de survie, du moins face aux insectes. Car face aux humains, à l'inverse, elle a conduit à un intérêt tout particulier pour ces champignons !


Source : Gentside Découverte
Crédit : KOEN SUYK / ANP

LE GUIDE Naturellement

Agenda . . .

11 - Aude

Du 10 janvier 2019 au 14 février

COURS DE POTERIE : RAKU

Animés par la potière Cécile Dussaud. Jeudis 10, 17, 24, 31 janvier et 14 février, de 18h à 20h, à Amphoralis. La cuisson à la technique japonaise du raku sera ensuite effectuée le dimanche 24 février, de 14h à 18h.

Amphoralis
Allée des potiers
11590 Sallèles d’Aude
04 68 46 89 48
www.amphoralis.com


27 janvier

VISITE GUIDÉE
POTIERS GALLO-ROMAINS

Découvrez l’activité des potiers gallo-romains et de leur véritable « usine » d’amphores.

Amphoralis
Allée des potiers
11590 Sallèles d’Aude
04 68 46 89 48
www.amphoralis.com


14 - Calvados

Jusqu’au 29 février 2020

EXPOSITION
"LES REQUINS ! 430 MILLIONS D’ANNÉES D’ÉVOLUTION"

Découvrez la grande diversité des requins, allant d’espèces de petites tailles, jusqu’aux poissons géants dont les dents sont plus grandes qu’une main humaine.
Cette exposition évoque également le grand danger auquel ils sont confrontés : l’Homme. Venez découvrir de nouvelles espèces et apprendre en vous amusant grâce à une fresque digitale.

Paléospace
Avenue Jean Moulin
14640 Villers-sur-Mer
02 31 81 77 60
www.paleospace-villers.fr


21 - Côte d'Or

Jusqu’au 31 mars 2019

EXPOSITION PLEIN-AIR
"IMPACTS ! HOMME-NATURE"

Venez découvrir les relations homme-nature au plus près du vivant !
De l’évolution du comportement animal à celui du climat et des milieux naturels, les chercheurs de Bourgogne et de Franche-Comté tentent de comprendre le rôle de l’Homme dans ces changements. Traversez ville, campagne et forêt et voyagez jusqu’aux pôles pour observer ces recherches in vivo !

Le Jardin des sciences
Parc de l’Arquebuse
21000 Dijon
03 80 48 82 00
www.dijon.fr


22 - Côtes d'Armor

22 février

CONFÉRENCE - SPECTACLE
"HISTOIRE ET ÉVOLUTION DE LA LUNE"

Pour l’ouverture de cette année du 50ème anniversaire de la mission Apollo 9, répétition générale avant le voyage vers la Lune, cette séance spéciale vous emmènera à la découverte de notre satellite.
Vendredi 22 février à 17h30. Tarif 4 €.

Planétarium de Bretagne
Parc du Radôme
22560 Pleumeur-Bodou
02 96 15 80 30
www.planetarium-bretagne.fr


25 - Doubs

Jusqu'au 22 avril 2019

EXPOSITION "FROID"

Véritable plongée dans l’univers du froid, l’exposition met en scène les multiples facettes du froid et plonge le visiteur dans des univers différents :
vie quotidienne, milieux extrêmes, biologie, physique, chimie, recherche, technologie, science-fiction... et l’invite à expérimenter.

Saline royale
Grande rue
25610 Arc-et-Senans
03 81 54 45 45
www.salineroyale.com


30 - Gard

Du 9 février au 10 mars

EXPOSITION
"VOLCANS, LA VIE DE LA TERRE"

Découvrez les grands mécanismes des profondeurs de la Terre, les menaces et richesses que représentent les volcans grâce à une vingtaine de manipulations interactives.
Exposition gratuite, tout public. Entrée libre de 10h à 18h en semaine ; 14h-18h samedi et dimanche.

Le Visiatome
CEA Marcoule
04 66 39 78 78
www.visiatome.fr


14 février

CONFÉRENCE-SPECTACLE
"MATHÉMATIQUES, MAGIE ET MYSTÈRE

Durant cette conférence, des exemples de création de tours magiques à partir des maths seront présentés, et réciproquement  des tours de magie seront décortiqués pour y découvrir des maths.
Jeudi 14 février à 18h. Gratuit, sur réservation sur www.visiatome.fr(conseillée à partir de 11 ans).

Le Visiatome
CEA Marcoule
04 66 39 78 78
www.visiatome.fr


44 - Loire Atlantique

Du 8 au 19 mai 2019

EXPOSITION
"LES FLORALIES INTERNATIONALES DE NANTES"

Lors de cette prestigieuse manifestation florale, les visiteurs seront invités à découvrir dans le cadre exceptionnel du Parc de la Beaujoire des scènes ornementales élaborées par des professionnels et des amateurs passionnés.
Une représentation florale de haut niveau qui contribuera à les étonner, les dépayser, les faire rêver...

Floralies Internationales
Parc des Expositions de la Beaujoire
Route de Saint-Joseph de Porterie
44300 Nantes
http://comite-des-floralies.com/fre/

Lieux:

Découvrir toutes les activités