Bienvenue dans un nouveau monde... le notre

Certaines guêpes construisent des nids fluorescents
Actualités

Certaines guêpes construisent des nids fluorescents

Une biomatière fluorescente exceptionnellement brillante a été isolée sur les nids de plusieurs espèces de guêpes du genre Polistes. Les spectres de fluorescence des membranes des cocons ont en effet révélé des bandes d’émission étroites dans la gamme verte du spectre visible. C’est une première.

Les capacités de biofluorescence et de bioluminescence sont développées chez de nombreux organismes, notamment chez les champignons, les poissons, le phytoplancton, les reptiles ou encore les amphibiens. Une poignée de mammifères en sont également capables tels que certains opossums, des écureuils volants placentaires ou encore les Wombats et les ornithorynques.

Plus récemment, des chercheurs ont découvert que certaines guêpes construisaient quant à elles des nids fluorescents. Leurs travaux sont publiés dans le Journal of the Royal Society Interface.

Des nids verts chez les Polistes

La découverte s’est produite tout à fait par hasard au nord du Vietnam. Dans le cadre d’une expédition visant à documenter des insectes fluorescents dans la forêt tropicale avec des lampes UV, Bernd Schöllhorn et son équipe de l’Université de Paris sont tombés sur des nids de guêpes émettant une lueur verte sous la lumière ultraviolette la nuit (entre 360 ​​et 400 nanomètres de longueur d’onde). Ce phénomène n’ayant jamais été observé dans le passé, les chercheurs ont donc rapporté ces échantillons en laboratoire pour les étudier plus en détail.

Tous les nids analysés appartenaient à des Polistes, certaines de guêpes les plus distribuées en France. D’ailleurs, les auteurs de l’étude ont découvert que plusieurs nids récupérés depuis dans notre pays, mais également en Amazonie brillaient également sous une lumière UV, bien que tous affichaient une intensité et une couleur légèrement différentes les uns des autres, certains pouvant être identifiés à vingt mètres de distance.

Des raisons encore floues

Les scientifiques essaient toujours de comprendre les raisons pour lesquelles certaines espèces ont développé ces capacités de fluorescence. Selon eux, ces nids pourraient par exemple aider les guêpes à rentrer chez elles la nuit ou leur permettre de distinguer un nid d’un autre. Il se pourrait aussi que cela participe au développement des larves en proposant une source de lumière de substitution pendant la saison des pluies. Enfin, il pourrait même s’agir d’un trait “vestigial” (qui a perdu sa fonction originale au fil de l’évolution) toujours présent, car il ne désavantage pas les guêpes. Pour tenter de le comprendre, les chercheurs prévoient de continuer leurs analyses et comparaisons.


Source : Brise Louvet / Sciencepost
Crédit : Bernd Schöllhorn et Serge Berthier

Certaines guêpes construisent des nids fluorescents Actualités

Certaines guêpes construisent des nids fluorescents

Une biomatière fluorescente exceptionnellement brillante a été isolée sur les nids de plusieurs espèces de guêpes du genre Polistes. Les spectres de fluorescence des membranes des cocons ont en effet révélé des bandes d’émission étroites dans la gamme verte du spectre visible. C’est une première.

Les capacités de biofluorescence et de bioluminescence sont développées chez de nombreux organismes, notamment chez les champignons, les poissons, le phytoplancton, les reptiles ou encore les amphibiens. Une poignée de mammifères en sont également capables tels que certains opossums, des écureuils volants placentaires ou encore les Wombats et les ornithorynques.

Plus récemment, des chercheurs ont découvert que certaines guêpes construisaient quant à elles des nids fluorescents. Leurs travaux sont publiés dans le Journal of the Royal Society Interface.

Des nids verts chez les Polistes

La découverte s’est produite tout à fait par hasard au nord du Vietnam. Dans le cadre d’une expédition visant à documenter des insectes fluorescents dans la forêt tropicale avec des lampes UV, Bernd Schöllhorn et son équipe de l’Université de Paris sont tombés sur des nids de guêpes émettant une lueur verte sous la lumière ultraviolette la nuit (entre 360 ​​et 400 nanomètres de longueur d’onde). Ce phénomène n’ayant jamais été observé dans le passé, les chercheurs ont donc rapporté ces échantillons en laboratoire pour les étudier plus en détail.

Tous les nids analysés appartenaient à des Polistes, certaines de guêpes les plus distribuées en France. D’ailleurs, les auteurs de l’étude ont découvert que plusieurs nids récupérés depuis dans notre pays, mais également en Amazonie brillaient également sous une lumière UV, bien que tous affichaient une intensité et une couleur légèrement différentes les uns des autres, certains pouvant être identifiés à vingt mètres de distance.

Des raisons encore floues

Les scientifiques essaient toujours de comprendre les raisons pour lesquelles certaines espèces ont développé ces capacités de fluorescence. Selon eux, ces nids pourraient par exemple aider les guêpes à rentrer chez elles la nuit ou leur permettre de distinguer un nid d’un autre. Il se pourrait aussi que cela participe au développement des larves en proposant une source de lumière de substitution pendant la saison des pluies. Enfin, il pourrait même s’agir d’un trait “vestigial” (qui a perdu sa fonction originale au fil de l’évolution) toujours présent, car il ne désavantage pas les guêpes. Pour tenter de le comprendre, les chercheurs prévoient de continuer leurs analyses et comparaisons.


Source : Brise Louvet / Sciencepost
Crédit : Bernd Schöllhorn et Serge Berthier

LE GUIDE Naturellement

Agenda . . .

11 - Aude

Jusqu’au 31 décembre

EXPOSITION
"VENI, VIDI... BÂTI !"

Le musée Narbo Via présente sa première exposition temporaire, Veni, Vidi… Bâti ! Cette dernière proposera une réflexion sur la persistance du prestigieux héritage architectural de la Rome antique et interrogera la notion de « fragment », architectural et archéologique.

Narbo Via
2 avenue André Mècle
11100 Narbonne
04 68 90 28 90
https://narbovia.fr


25 - Doubs

Jusqu'au 9 janvier 2022

EXPOSITION
"DESTINS DE CIRQUE"

Cette exposition présente les destins des femmes et hommes du cirque entre ombres et lumières. Costumes, affiches, instruments de musique, gravures originales, films … évoquent l’art du cirque du XVIIIe siècle à nos jours.
Les fabuleux dessins aquarellés des sœurs Vesque, les planches uniques du grand costumier Gérard Vicaire éclairent ces destins de cirque.

Saline royale
Grande rue
25610 ARC-ET-SENANS
03 81 54 45 45
www.salineroyale.com


34 - Hérault

Jusqu'au 27 mars 2022

EXPOSITION
"JEAN-FRANCIS AUBURTIN, UN ÂGE D'OR"

Jean-Francis Auburtin (1866-1930) s’inscrit dans la longue procession des peintres sur le motif : Delacroix, Courbet, Boudin, Jongkind, Monet...
En une centaine d'œuvres, le Musée de Lodève propose une rétrospective de ce peintre à redécouvrir.

Musée de Lodève
Square George Auric
34700 Lodève
04 67 88 86 10
www.museedelodeve.fr


35 - Ille-et-Vilaine

Jusqu'au 18 décembre

EXPOSITION
"CHÂTEAU DE FOUGÈRE : ARCHÉOLOGIE, LE PASSÉ DÉVOILÉ"

L'archéologie nous permet de comprendre le quotidien et les savoirs-faire de nos ancêtres.
Découvrez à travers cette exposition le fonctionnement d'une fouille archéologique et les objets enfouis dans le sol du territoire depuis des centaines d'anées...

Château de Fougères
Place Pierre Symon
35300 Fougères
02 99 99 79 59
www.chateau-fougeres.com


50 - Manche

Jusqu'au 2 janvier 2022

EXPOSITION
"LE PEUPLE DES DUNES, DES GAULOIS SOUS LA PLAGE"

Menée en partenariat avec l’INRAP. Dans cette exposition visant à valoriser le site archéologique gaulois découvert sous la plage d’Urville-Nacqueville, c’est une véritable immersion dans la vie quotidienne de nos ancêtres, à la fois navigateurs et commerçants, qui vous sont proposée.

Manoir du Tourp
Omonville-la-Rogue
50440 La Hague  
02 33 01 85 89
www.letourp.com


71 - Saône et Loire

Jusqu'au 31 décembre

EXPOSITION
"LES COULEURS DU CHAROLAIS-BRIONNAIS"

Ils sont nés ici, y ont grandi ; ils y résident pour la plupart ou y séjournent durant les vacances…leur point commun ? Ils l’ont tous dans la tête et dans le cœur ! Le Charolais-Brionnais sera mis à l’honneur à travers 130 photographies des membres du groupe Facebook « Les Couleurs du Charolais-Brionnais ».

La Maison du Charolais
43 Route de Mâcon, RCEA N79 sortie 12
71120 Charolles
03 85 88 04 00
www.maison-charolais.com


88 - Vosges

Du 3 décembre au 2 janvier

EPINAL
"VILLAGE DE SAINT-NICOLAS"

Marché d'Artisans d'Art, manège en bois.

Place Pinau
88000 Épinal
06 80 10 76 31
www.tourisme-epinal.com

Lieux:

Découvrir toutes les activités