Bienvenue dans un nouveau monde... le notre

Angola : découverte d'une espèce de mygale à corne
Actualités

Angola : découverte d'une espèce de mygale à corne

John Midgley et Ian Engelbrecht ont découvert une nouvelle espèce d'araignée, qui possède une protubérance de près d'un centimètre sur le dos. Les chercheurs font partie du projet Okavango Wilderness Project (OWP), porté par le National Geographic depuis 2015. Lors d'une expédition au Sud-Ouest de l'Angola, les scientifiques ont repéré plusieurs spécimens de l'espèce, nommée Ceratogyrus attonitifer, qui habite aux environs de zones humides.

L'équipe raconte dans un article publié dans le journal African Invertebrates qu'ils ont choisi le nom attonitifer, "qui apporte l'étonnement", pour exprimer leur stupéfaction au moment de la découverte de la mygale.

Une "corne" au milieu de la carapace

La protubérance d'environ un centimètre au centre de la carapace est un cas exceptionnel parmi les araignées. Les auteurs de la publication annoncent : "Aucune autre araignée au monde ne possède une protubérance pareille". Sa longueur est unique car elle fait environ un centimètre, soit presque un tiers de l'animal. La "corne" de la mygale est souple, et sa fonction est encore inconnue. D'autres araignées possèdent des "cornes", comme les Sphaerobothria ou les Umbyquyra, mais dans tous ces autres cas les structures sont rigides.

L'araignée Ceratogyrus attonitifer vit dans les zones humides

Ces mygales creusent des terriers de 40 centimètres de profondeur dans les zones de marais entourés de savane où elles habitent. Les chercheurs ont déposé des objets devant les terriers, qu'elles ont immédiatement attaqués. Une photo de cette araignée dans une impressionnante posture défensive a été capturée par la même équipe de scientifiques.

La partie angolaise du delta de l'Okavango a été peu explorée par les scientifiques

Même si elle n'était pas répertoriée dans la classification internationale, cette espèce était déjà connue de la population bantoue des Luchazi, qui lui donne le nom de “Chandachuly”. Les Luchazi ont rapporté que cette mygale chassait principalement les insectes et que son venin n'était pas dangereux pour l'homme. La zone de l'Okavango, l'un des plus grands deltas intérieurs du monde, a longtemps été très difficile d'accès, à cause de la guerre civile angolaise et des contraintes logistiques pour accéder au centre du pays. La cartographie de la biodiversité du site est donc loin d'être finie.


Source : Sciences et Avenir
Crédit : Ian Enelbrecht

Angola : découverte d'une espèce de mygale à corne Actualités

Angola : découverte d'une espèce de mygale à corne

John Midgley et Ian Engelbrecht ont découvert une nouvelle espèce d'araignée, qui possède une protubérance de près d'un centimètre sur le dos. Les chercheurs font partie du projet Okavango Wilderness Project (OWP), porté par le National Geographic depuis 2015. Lors d'une expédition au Sud-Ouest de l'Angola, les scientifiques ont repéré plusieurs spécimens de l'espèce, nommée Ceratogyrus attonitifer, qui habite aux environs de zones humides.

L'équipe raconte dans un article publié dans le journal African Invertebrates qu'ils ont choisi le nom attonitifer, "qui apporte l'étonnement", pour exprimer leur stupéfaction au moment de la découverte de la mygale.

Une "corne" au milieu de la carapace

La protubérance d'environ un centimètre au centre de la carapace est un cas exceptionnel parmi les araignées. Les auteurs de la publication annoncent : "Aucune autre araignée au monde ne possède une protubérance pareille". Sa longueur est unique car elle fait environ un centimètre, soit presque un tiers de l'animal. La "corne" de la mygale est souple, et sa fonction est encore inconnue. D'autres araignées possèdent des "cornes", comme les Sphaerobothria ou les Umbyquyra, mais dans tous ces autres cas les structures sont rigides.

L'araignée Ceratogyrus attonitifer vit dans les zones humides

Ces mygales creusent des terriers de 40 centimètres de profondeur dans les zones de marais entourés de savane où elles habitent. Les chercheurs ont déposé des objets devant les terriers, qu'elles ont immédiatement attaqués. Une photo de cette araignée dans une impressionnante posture défensive a été capturée par la même équipe de scientifiques.

La partie angolaise du delta de l'Okavango a été peu explorée par les scientifiques

Même si elle n'était pas répertoriée dans la classification internationale, cette espèce était déjà connue de la population bantoue des Luchazi, qui lui donne le nom de “Chandachuly”. Les Luchazi ont rapporté que cette mygale chassait principalement les insectes et que son venin n'était pas dangereux pour l'homme. La zone de l'Okavango, l'un des plus grands deltas intérieurs du monde, a longtemps été très difficile d'accès, à cause de la guerre civile angolaise et des contraintes logistiques pour accéder au centre du pays. La cartographie de la biodiversité du site est donc loin d'être finie.


Source : Sciences et Avenir
Crédit : Ian Enelbrecht

LE GUIDE Naturellement

Agenda . . .


22 - Côtes d'Armor

Du 22 janvier au 12 mars

ATELIERS PEINTURE

"Aquarelle" avec Fanny Dreveau - Samedis 22 Janvier et 19 février de 10h à 16h30h
"Peinture à l'huile et clair-obscur" avec Jos Van de Ven - Vendredis 28 Janvier et 4 Mars de 10h à 16h30
"Calligraphie chinoise et abstraction" avec Sophie Deliss - Samedis 5 Février et 12 Mars de 10h à 16h30
"ARTIS" Arts Plastiques avec Claire Amossé - Samedis 12 Février et 5 Mars de 10h à 16H30

Pôle de l'Étang-Neuf
Musée de la Résistance en Argoat
22480 Saint-Connan
02 96 47 17 66
www.etangneufbretagne.com


34 - Hérault

Jusqu'au 27 mars 2022

EXPOSITION
"JEAN-FRANCIS AUBURTIN, UN ÂGE D'OR"

Jean-Francis Auburtin (1866-1930) s’inscrit dans la longue procession des peintres sur le motif : Delacroix, Courbet, Boudin, Jongkind, Monet...
En une centaine d'œuvres, le Musée de Lodève propose une rétrospective de ce peintre à redécouvrir.

Musée de Lodève
Square George Auric
34700 Lodève
04 67 88 86 10
www.museedelodeve.fr


39 - Jura

Jusqu'au 15 mars

EXPOSITION
"FRONTIÈRES DE SEL"

Reproductions d’objets, contenus numériques, vidéos et extraits sonores, archives inédites vous dévoileront tous les secrets du commerce du sel.
Une part belle sera également faite aux métiers de la restauration et du patrimoine avec la présentation en timelapse du travail de l’atelier Lythos, qui a réalisé un fac-similé de la borne destiné à être replacé sur le lieu de découverte à Montigny-les-Arsures.

La Grande Saline
3 place des salines
39110 Salins-les-Bains
03 84 73 10 92
www.salinesdesalins.com


71 - Saône et Loire

Le 16 février

ATELIERS
"BRICO RECUP"

Réutiliser, récupérer, créer, s’amuser… Voilà le programme de notre atelier récup’ où nous transformerons rouleaux de papier toilette, boîtes à œufs et bouteilles plastique en petits animaux et autres petits bricolages rigolos à emporter à la maison. A partir de 6 ans. De 14 h à 16 h .

Centre EDEN
26 rue de l’Eglise
71290 Cuisery
03 85 27 08 00
www.centre-eden71.fr


Le 23 février

ATELIERS
"NICHOIRS ET CIE"

Présentation de nichoirs, conseil sur leur fabrication et leur installation. Assemblage d’un modèle en salle (choix à faire parmi 3 références). Tout public, enfants à partir de 9 ans. Dd 14 h à 16 h 30.

Centre EDEN
26 rue de l’Eglise
71290 Cuisery
03 85 27 08 00
www.centre-eden71.fr


88 - Vosges

Du 5 février au 18 septembre  

EXPOSITION
"POSADA, GENIE DE LA GRAVURE"

Cette exposition, première rétrospective en France de l’œuvre de José Guadalupe Posada (1852-1913) nous permet d’admirer l’inventivité et la dextérité d’un des grands maîtres de la gravure internationale qui a délaissé une carrière toute tracée pour mettre son talent au service de la presse populaire : illustrations de faits divers, contes, chansons... et les fameuses Calaveras.

Musée de l'Image
42 quai de Dogneville
88000 Épinal
03 29 81 48 30
https://museedelimage.fr

Lieux:

Découvrir toutes les activités