Bienvenue dans un nouveau monde... le notre

Pourquoi les pigeons marchent-ils en balançant leur tête ?
Actualités

Pourquoi les pigeons marchent-ils en balançant leur tête ?

Les pigeons marchent en balançant leur tête en avant. D’autres oiseaux le font, comme les poules. Mais pour quoi faire, exactement ? Si la démarche paraît comique au premier abord, elle résulte en réalité d’un processus évolutif très intelligent.

La première fois que l’on s’est réellement posé la question, c’était en 1978. Des chercheurs de l’Université Queen’s, au Canada, avaient placé des pigeons dans une cage en Plexiglas avec un tapis roulant à l’intérieur. Le but était de pouvoir analyser la démarche de ces oiseaux. En examinant les images au ralenti, ils ont découvert que ces mouvements de tête se décomposaient en deux parties : une phase de “poussée” et une phase de “retenue”.

« Durant la phase de poussée, la tête est avancée d’environ 5 centimètres par rapport au corps, explique Michael Land, biologiste à l’Université de Sussex au Royaume-Uni. Elle est suivie d’une phase de maintien pendant laquelle la tête reste immobile dans l’espace, ce qui signifie qu’elle recule par rapport au corps en mouvement ».

La tête part donc vers l’avant, et attend que le corps la rattrape. Mais pourquoi ? Ce comportement tient en réalité à la façon dont ces oiseaux voient le monde.

Traitement visuel

Les chercheurs de l’expérience de 1978 ont en effet découvert que les pigeons ne balançaient pas leur tête lorsque leur environnement visuel restait immobile. C’est cette observation qui a permis de comprendre que le fait de mouvoir leur tête permet à ces oiseaux de stabiliser leur vision du monde en mouvement qui les entoure.

Le fait de maintenir la tête fixe durant la phase de maintien donne en effet aux pigeons un moment pour traiter visuellement leur environnement en attendant que leur corps ne la rattrape. C’est cette « pause » dans la démarche qui permet à ces oiseaux d’évaluer la présence de prédateurs, de voitures ou de nourriture, par exemple.

Notez, comme expliqué en intro, que les pigeons ne sont pas les seuls à évoluer comme ça. Les poulets, les hérons, les cigognes ou les grues en sont de parfaits exemples. Nous utilisons de notre côté la même astuce visuelle, à la différence qu’au lieu de bouger notre tête, nous utilisons des mouvements rapides et saccadés de nos globes oculaires pour nous aider à améliorer notre vision lorsque nous nous déplaçons dans l’espace.

« Nos yeux ne bougent pas de façon fluide et continue. Ils sautent en réalité d’un endroit à un autre, note en effet le chercheur. Une fois que l’œil atteint le point final d’une saccade, il reste collé pendant une courte durée, suffisamment longtemps pour stabiliser l’image du monde sur la rétine afin que nous puissions la traiter ».


Source : Université de Sussex
Crédit : Pixabay

Pourquoi les pigeons marchent-ils en balançant leur tête ? Actualités

Pourquoi les pigeons marchent-ils en balançant leur tête ?

Les pigeons marchent en balançant leur tête en avant. D’autres oiseaux le font, comme les poules. Mais pour quoi faire, exactement ? Si la démarche paraît comique au premier abord, elle résulte en réalité d’un processus évolutif très intelligent.

La première fois que l’on s’est réellement posé la question, c’était en 1978. Des chercheurs de l’Université Queen’s, au Canada, avaient placé des pigeons dans une cage en Plexiglas avec un tapis roulant à l’intérieur. Le but était de pouvoir analyser la démarche de ces oiseaux. En examinant les images au ralenti, ils ont découvert que ces mouvements de tête se décomposaient en deux parties : une phase de “poussée” et une phase de “retenue”.

« Durant la phase de poussée, la tête est avancée d’environ 5 centimètres par rapport au corps, explique Michael Land, biologiste à l’Université de Sussex au Royaume-Uni. Elle est suivie d’une phase de maintien pendant laquelle la tête reste immobile dans l’espace, ce qui signifie qu’elle recule par rapport au corps en mouvement ».

La tête part donc vers l’avant, et attend que le corps la rattrape. Mais pourquoi ? Ce comportement tient en réalité à la façon dont ces oiseaux voient le monde.

Traitement visuel

Les chercheurs de l’expérience de 1978 ont en effet découvert que les pigeons ne balançaient pas leur tête lorsque leur environnement visuel restait immobile. C’est cette observation qui a permis de comprendre que le fait de mouvoir leur tête permet à ces oiseaux de stabiliser leur vision du monde en mouvement qui les entoure.

Le fait de maintenir la tête fixe durant la phase de maintien donne en effet aux pigeons un moment pour traiter visuellement leur environnement en attendant que leur corps ne la rattrape. C’est cette « pause » dans la démarche qui permet à ces oiseaux d’évaluer la présence de prédateurs, de voitures ou de nourriture, par exemple.

Notez, comme expliqué en intro, que les pigeons ne sont pas les seuls à évoluer comme ça. Les poulets, les hérons, les cigognes ou les grues en sont de parfaits exemples. Nous utilisons de notre côté la même astuce visuelle, à la différence qu’au lieu de bouger notre tête, nous utilisons des mouvements rapides et saccadés de nos globes oculaires pour nous aider à améliorer notre vision lorsque nous nous déplaçons dans l’espace.

« Nos yeux ne bougent pas de façon fluide et continue. Ils sautent en réalité d’un endroit à un autre, note en effet le chercheur. Une fois que l’œil atteint le point final d’une saccade, il reste collé pendant une courte durée, suffisamment longtemps pour stabiliser l’image du monde sur la rétine afin que nous puissions la traiter ».


Source : Université de Sussex
Crédit : Pixabay

LE GUIDE Naturellement

Agenda . . .

22 - Côtes d'Armor

Le 22 décembre

SEANCES AU PLANETARIUM DE BRETAGNE

A l'occasion du solstice, le Planétarium de Bretagne vous invite pour deux séances au tarif spécial de 4 €.  A 15h00 : "Les astres et les Marées". A 16h00 : "Le phénomène des saisons".

Planétarium de Bretagne
Parc du Radôme
22560 Pleumeur-Bodou
02 96 15 80 30
www.planetarium-bretagne.fr


25 - Doubs

Jusqu'au 5 janvier 2020

EXPOSITION
« LE MONDE DE JULES VERNE »

L’exposition présente le créateur et poète, évoque ses voyages extraordinaires d’un nouveau genre littéraire puis explore sa quête de l’ailleurs.
Gravures, affiches de cinéma, maquettes, dessins de reconstitutions des machines de Jules Verne, carte géante représentant les itinéraires des personnages…rythment le parcours de l’exposition.

Saline royale
Grande Rue
25610 Arc et Senans
www.salineroyale.com


Du 15 février au 3 mai 2020

EXPOSITION
« GEORGES FESSY ET LA PHOTOGRAPHIE »

Exposition en coproduction avec le Familistère de Guise. Georges Fessy et la photographie est une rétrospective présentée à travers plus d’une centaine de photographies qui traduit la diversité d’une vie de photographe : paysages, portraits, natures mortes, objets d’art, vues d’architectures.

Saline royale
Grande Rue
25610 Arc et Senans
www.salineroyale.com


30 - Gard

Jusqu'au 8 mars 2020

EXPOSITION
« FEU », l’expo brûlante de la rentrée au Pont du Gard

FEU conçue par Universcience qui propose d’explorer la thématique de la maîtrise du feu par l’humain. Accessible dès 9 ans, cette exposition rassemble des installations audiovisuelles, des dispositifs multimédia et des expériences interactives ainsi que de nombreux objets visant à enrichir la connaissance des visiteurs et à déconstruire les idées reçues.

Site du Pont du Gard
La Bégude
400 route du Pont du Gard
30210 Vers-Pont-du-Gard
04 66 37 50 99
www.pontdugard.fr


34 - Hérault

Jusqu'au 23 février 2020

EXPOSITION
Ensor, Magritte, Alechinsky...

L'exposition invite à un cheminement sensible sur les sentiers de l'art Belge à travers une sélection de chefsd’oeuvre des collections du Musée d'Ixelles (Bruxelles).

Musée de Lodève
square George Auric
34700 Lodève
04 67 88 86 10
www.museedelodeve.fr


50 - Manche

Jusqu'au 5 janvier 2020

EXPOSITION
"DÉTOURS EN COTENTIN"

Il y a sept ans, la famille du photographe Gustave Bazire (1893-1941) découvre 1 400 plaques de verre. Aujourd'hui, le Cotentin expose les vues de l'artiste.

Manoir du Tourp
Omonville-la-Rogue
50440 La Hague  
02 33 01 85 89
www.letourp.com


63 - Puy-de-Dôme

Janvier et février

"CLASSE NEIGE A PETITS PRIX"

Au Centre des Volcans propose un passeport Évasion Glacée à petits prix pour les derniers créneaux disponibles en janvier et février 2020.Venez découvrir les volcans sous la neige...

Au Centre des Volcans
Rue du Frère Genestier
63230 Pontgibaud
04 73 68 18 18 / 06 21 30 79 36
www.au-centre-des-volcans.fr


88 - Vosges

Du 22 au 24 novembre

SALON DE LA CREATION TEXTILE ET MODE
"COUSU DE FIL ROUGE"

Le Salon « Cousu de fil rouge » invite les amoureux des belles choses, à la Rotonde de Thaon-les-Vosges, dans une ambiance Art-Déco aux allures de grands magasins parisiens.
Plus de 50 artisans d’art du Grand Est viennent présenter leurs trésors sur un salon rythmé par les animations spectaculaires, où la beauté rivalise avec l’ingéniosité.

Office de Tourisme d'Epinal
6 place Saint-Goëry
88000 Epinal
Tél. 03 29 82 53 32
www.tourisme-epinal.com


Du 30 novembre au 1er décembre

SALON MINÉRAUX, FOSSILES, BIJOUX, LITHOTHÉRAPIE

Pour cette 2ème édition, à Epinal, une trentaine d'exposants professionnels viennent de la France entière pour exposer et vendre des minéraux et fossiles du monde entier.
Des créateurs de bijoux en pierres naturelles seront présents et vous pourrez également trouver des pierres de santé pour la lithothérapie.

Office de Tourisme d'Epinal
6 place Saint-Goëry
88000 Epinal
Tél. 03 29 82 53 32
www.tourisme-epinal.com

Lieux:

Découvrir toutes les activités