Bienvenue dans un nouveau monde... le notre

Des chercheurs créent le matériau le plus noir au monde
Actualités

Des chercheurs créent le matériau le plus noir au monde

Absorber un maximum de lumière, la nature sait le faire. Nous savons en effet que les plumes des oiseaux de paradis peuvent absorber jusqu’à 99,95 % des photons entrants. Tenter de copier la nature est revanche beaucoup plus compliqué. Mais pas impossible. En témoigne ce nouveau projet entrepris par des chercheurs de MIT. Ces derniers expliquent en effet avoir mis au point un matériau constitué de nanotubes de carbone capable d’absorber 99,96 % de la lumière entrante. Cette matière, la plus noire jamais développée, a récemment été présentée lors d’une exposition intitulée The Redemption of Vanity, tenue à New York. À cette occasion, les chercheurs ont enveloppé un diamant de 16,78 carats, d’une valeur estimée à 2 millions de dollars, avec le nouveau matériau. L’effet est tout simplement saisissant.

Un matériau développé par hasard

Cette nouvelle découverte a été faite un peu par hasard. Brian Wardle et Diemut Strebe, du MIT, n’étaient en effet pas partis pour créer le matériau “le plus noir du monde”. Ils avaient dans l’idée de faire grandir des nanotubes de carbone sur des matériaux conducteurs afin d’améliorer leurs propriétés électriques et thermiques. Pour ces travaux, ils se sont concentrés sur l’aluminium.

En manipulant le matériau, les chercheurs se sont alors aperçus qu’une couche d’oxyde le recouvrait à chaque fois qu’il était exposé à l’air, freinant ainsi ses capacités conductrices et thermiques. Ils ont alors eu l’idée de plonger leurs feuilles d’aluminium dans du chlorure de sodium, ce qui a eu pour effet de “grignoter” la couche d’oxyde. Puis ils ont positionné le matériau dans un environnement privé d’oxygène pour éviter toute ré-oxydation.

Les chercheurs ont ensuite placé l’aluminium dans un four dans le but de faire grandir des cultures de nanotubes de carbone. Comme prévu, la technique a permis d’améliorer considérablement les propriétés conductrices et thermiques du métal. Mais ce qui les a surpris, c’était la “couleur” du matériau. « Je me souviens avoir remarqué à quel point il était noir avant de faire croître des nanotubes de carbone, puis après la croissance, il semblait encore plus sombre, explique Brian Wardle. J’ai donc pensé que je devais mesurer la réflectance optique de l’échantillon ».

Ces tests ont alors montré que le matériau absorbait plus de 99 995 % de la lumière entrante. Et ce sous tous les angles. La technique – en plus de nous dévoiler un objet artistique – pourrait avoir des implications dans le domaine de l’optique spatial. Il pourrait, par exemple, être utilisé pour mettre au point des œillères capables de réduire l’éblouissement indésirable dans les télescopes. De quoi faciliter la recherche d’exoplanètes, par exemple.


Source : Massachusetts Institute of Technology
Crédit : Diemut Strebe / MIT

A gauche, un diamant jaune de 16,78 carats. A droite, le même recouvert du matériau fabriqué par les chercheurs du MIT.

Des chercheurs créent le matériau le plus noir au monde Actualités

Des chercheurs créent le matériau le plus noir au monde

Absorber un maximum de lumière, la nature sait le faire. Nous savons en effet que les plumes des oiseaux de paradis peuvent absorber jusqu’à 99,95 % des photons entrants. Tenter de copier la nature est revanche beaucoup plus compliqué. Mais pas impossible. En témoigne ce nouveau projet entrepris par des chercheurs de MIT. Ces derniers expliquent en effet avoir mis au point un matériau constitué de nanotubes de carbone capable d’absorber 99,96 % de la lumière entrante. Cette matière, la plus noire jamais développée, a récemment été présentée lors d’une exposition intitulée The Redemption of Vanity, tenue à New York. À cette occasion, les chercheurs ont enveloppé un diamant de 16,78 carats, d’une valeur estimée à 2 millions de dollars, avec le nouveau matériau. L’effet est tout simplement saisissant.

Un matériau développé par hasard

Cette nouvelle découverte a été faite un peu par hasard. Brian Wardle et Diemut Strebe, du MIT, n’étaient en effet pas partis pour créer le matériau “le plus noir du monde”. Ils avaient dans l’idée de faire grandir des nanotubes de carbone sur des matériaux conducteurs afin d’améliorer leurs propriétés électriques et thermiques. Pour ces travaux, ils se sont concentrés sur l’aluminium.

En manipulant le matériau, les chercheurs se sont alors aperçus qu’une couche d’oxyde le recouvrait à chaque fois qu’il était exposé à l’air, freinant ainsi ses capacités conductrices et thermiques. Ils ont alors eu l’idée de plonger leurs feuilles d’aluminium dans du chlorure de sodium, ce qui a eu pour effet de “grignoter” la couche d’oxyde. Puis ils ont positionné le matériau dans un environnement privé d’oxygène pour éviter toute ré-oxydation.

Les chercheurs ont ensuite placé l’aluminium dans un four dans le but de faire grandir des cultures de nanotubes de carbone. Comme prévu, la technique a permis d’améliorer considérablement les propriétés conductrices et thermiques du métal. Mais ce qui les a surpris, c’était la “couleur” du matériau. « Je me souviens avoir remarqué à quel point il était noir avant de faire croître des nanotubes de carbone, puis après la croissance, il semblait encore plus sombre, explique Brian Wardle. J’ai donc pensé que je devais mesurer la réflectance optique de l’échantillon ».

Ces tests ont alors montré que le matériau absorbait plus de 99 995 % de la lumière entrante. Et ce sous tous les angles. La technique – en plus de nous dévoiler un objet artistique – pourrait avoir des implications dans le domaine de l’optique spatial. Il pourrait, par exemple, être utilisé pour mettre au point des œillères capables de réduire l’éblouissement indésirable dans les télescopes. De quoi faciliter la recherche d’exoplanètes, par exemple.


Source : Massachusetts Institute of Technology
Crédit : Diemut Strebe / MIT

A gauche, un diamant jaune de 16,78 carats. A droite, le même recouvert du matériau fabriqué par les chercheurs du MIT.

LE GUIDE Naturellement

Agenda . . .


22 - Côtes d'Armor

Du 22 janvier au 12 mars

ATELIERS PEINTURE

"Aquarelle" avec Fanny Dreveau - Samedis 22 Janvier et 19 février de 10h à 16h30h
"Peinture à l'huile et clair-obscur" avec Jos Van de Ven - Vendredis 28 Janvier et 4 Mars de 10h à 16h30
"Calligraphie chinoise et abstraction" avec Sophie Deliss - Samedis 5 Février et 12 Mars de 10h à 16h30
"ARTIS" Arts Plastiques avec Claire Amossé - Samedis 12 Février et 5 Mars de 10h à 16H30

Pôle de l'Étang-Neuf
Musée de la Résistance en Argoat
22480 Saint-Connan
02 96 47 17 66
www.etangneufbretagne.com


34 - Hérault

Jusqu'au 27 mars 2022

EXPOSITION
"JEAN-FRANCIS AUBURTIN, UN ÂGE D'OR"

Jean-Francis Auburtin (1866-1930) s’inscrit dans la longue procession des peintres sur le motif : Delacroix, Courbet, Boudin, Jongkind, Monet...
En une centaine d'œuvres, le Musée de Lodève propose une rétrospective de ce peintre à redécouvrir.

Musée de Lodève
Square George Auric
34700 Lodève
04 67 88 86 10
www.museedelodeve.fr


39 - Jura

Jusqu'au 15 mars

EXPOSITION
"FRONTIÈRES DE SEL"

Reproductions d’objets, contenus numériques, vidéos et extraits sonores, archives inédites vous dévoileront tous les secrets du commerce du sel.
Une part belle sera également faite aux métiers de la restauration et du patrimoine avec la présentation en timelapse du travail de l’atelier Lythos, qui a réalisé un fac-similé de la borne destiné à être replacé sur le lieu de découverte à Montigny-les-Arsures.

La Grande Saline
3 place des salines
39110 Salins-les-Bains
03 84 73 10 92
www.salinesdesalins.com


71 - Saône et Loire

Le 16 février

ATELIERS
"BRICO RECUP"

Réutiliser, récupérer, créer, s’amuser… Voilà le programme de notre atelier récup’ où nous transformerons rouleaux de papier toilette, boîtes à œufs et bouteilles plastique en petits animaux et autres petits bricolages rigolos à emporter à la maison. A partir de 6 ans. De 14 h à 16 h .

Centre EDEN
26 rue de l’Eglise
71290 Cuisery
03 85 27 08 00
www.centre-eden71.fr


Le 23 février

ATELIERS
"NICHOIRS ET CIE"

Présentation de nichoirs, conseil sur leur fabrication et leur installation. Assemblage d’un modèle en salle (choix à faire parmi 3 références). Tout public, enfants à partir de 9 ans. Dd 14 h à 16 h 30.

Centre EDEN
26 rue de l’Eglise
71290 Cuisery
03 85 27 08 00
www.centre-eden71.fr


88 - Vosges

Du 5 février au 18 septembre  

EXPOSITION
"POSADA, GENIE DE LA GRAVURE"

Cette exposition, première rétrospective en France de l’œuvre de José Guadalupe Posada (1852-1913) nous permet d’admirer l’inventivité et la dextérité d’un des grands maîtres de la gravure internationale qui a délaissé une carrière toute tracée pour mettre son talent au service de la presse populaire : illustrations de faits divers, contes, chansons... et les fameuses Calaveras.

Musée de l'Image
42 quai de Dogneville
88000 Épinal
03 29 81 48 30
https://museedelimage.fr

Lieux:

Découvrir toutes les activités