Bienvenue dans un nouveau monde... le notre

Comment les veines et les artères s’organisent
Actualités

Comment les veines et les artères s’organisent

Le réseau de vaisseaux sanguins est remarquable par sa complexité et son organisation. Les artères transportent le sang oxygéné et les nutriments vers les organes. Le sang passe ensuite par des capillaires avant d’être évacué par les veines. Ce réseau se met en place durant l’embryogenèse (on parle de vasculature). Mais de nombreux aspects de sa formation restent incompris. En outre, certaines stratégies pour lutter contre les tumeurs cancéreuses consistent à s’attaquer à la néoangiogenèse, c’est-à-dire à la création de nouveaux vaisseaux sanguins qui irriguent les tumeurs. Pour ces raisons, il est crucial de comprendre comment le réseau vasculaire s’établit chez l’embryon. Vincent Fleury, du Laboratoire matière et systèmes complexes, à Paris, et ses collègues ont développé une nouvelle technique d’imagerie qui permet de suivre le développement des vaisseaux sanguins. Ils ont ainsi mis en évidence certains processus clés de la vasculature.

Depuis le xixe siècle, les biologistes utilisent l’embryon de poulet comme modèle pour étudier la genèse du réseau vasculaire. Il est en effet possible d’observer son développement en retirant un morceau, voire l’ensemble de la coquille. Les chercheurs étudient en particulier une membrane qui se développe juste sous la coquille et se vascularise au cours des premiers jours du développement de l’embryon. Le réseau est d’abord constitué d’un ensemble de capillaires, parmi lesquelles se développent ensuite les veines et les artères. De nombreuses propriétés de la circulation sanguine semblent jouer un rôle dans la structuration du réseau sanguin, par exemple les pulsations liées aux battements du cœur.

Un aspect particulier de ce réseau est l’organisation des artères par rapport aux veines. Dans un réseau sain, les artères et les veines s’intercalent, tout en étant reliées par des capillaires. On observe cette structure dans la membrane de l’œuf de poule, mais aussi dans la rétine humaine, par exemple. Ce motif intercalé semble essentiel pour garantir la bonne oxygénation des organes irrigués. Dans les cas où des artères se connectent directement à des veines (et forment des fistules), les échanges gazeux (dioxygène et dioxyde de carbone) se font mal. Comment une telle organisation se met-elle en place, avec des vaisseaux qui s’attirent assez pour se connecter via les capillaires tout en s’évitant pour ne pas former de fistules ?

Pour mieux comprendre ce phénomène, Vincent Fleury et ses collègues ont développé une nouvelle méthode d’imagerie optique in vivo pour visualiser les vaisseaux sanguins dans des embryons de poulet. Ils ont utilisé les globules rouges comme traceurs, sans ajouter un marqueur fluorescent ou coloré dans les hématies. La difficulté de la méthode consiste à éliminer les effets parasites liés aux mouvements de l’embryon. Les chercheurs ont corrigé cet effet en prenant un grand nombre d’images et en comparant les images successives.
A lire aussi : Pourquoi les veines sont-elles bleues ?

Par cette méthode, les chercheurs ont d’abord observé que l’extrémité des artérioles (la partie la plus étroite des artères) est aplatie, à la façon d’un tuyau écrasé, alors que le reste de ces vaisseaux est parfaitement cylindrique. Cette forme empêche le sang de s’évacuer par cette partie du vaisseau, contrairement à ce que l’on pensait. Le sang s’écoule donc dans les capillaires en amont de l’extrémité de l’artériole et dans des directions perpendiculaires. En outre, la zone aplatie s’accompagne d’une inflammation et d’une rigidification des tissus. Ces derniers ont un effet de répulsion local sur les veines, qui sont repoussées de cette zone. Par ailleurs, les veines sont attirées par une force de cisaillement là où le sang s’écoule le plus, en amont de l’extrémité de l’artère. La conjonction de ces deux phénomènes, attractif et répulsif, conduit à la structure entrelacée des artères et des veines.

Les chercheurs espèrent que la compréhension de la vasculature servira de point de départ pour étudier les organisations vasculaires dysfonctionnelles, comme la néoangiogenèse des tumeurs de certains cancers.

 

Source : Pour la Science
Crédit : S. Richard et al.

Les artères (ici horizontales, en vert clair) et les veines (horizontales, en vert foncé) s’intercalent de façon régulière et sont reliées par un réseau de fins capillaires.

Comment les veines et les artères s’organisent Actualités

Comment les veines et les artères s’organisent

Le réseau de vaisseaux sanguins est remarquable par sa complexité et son organisation. Les artères transportent le sang oxygéné et les nutriments vers les organes. Le sang passe ensuite par des capillaires avant d’être évacué par les veines. Ce réseau se met en place durant l’embryogenèse (on parle de vasculature). Mais de nombreux aspects de sa formation restent incompris. En outre, certaines stratégies pour lutter contre les tumeurs cancéreuses consistent à s’attaquer à la néoangiogenèse, c’est-à-dire à la création de nouveaux vaisseaux sanguins qui irriguent les tumeurs. Pour ces raisons, il est crucial de comprendre comment le réseau vasculaire s’établit chez l’embryon. Vincent Fleury, du Laboratoire matière et systèmes complexes, à Paris, et ses collègues ont développé une nouvelle technique d’imagerie qui permet de suivre le développement des vaisseaux sanguins. Ils ont ainsi mis en évidence certains processus clés de la vasculature.

Depuis le xixe siècle, les biologistes utilisent l’embryon de poulet comme modèle pour étudier la genèse du réseau vasculaire. Il est en effet possible d’observer son développement en retirant un morceau, voire l’ensemble de la coquille. Les chercheurs étudient en particulier une membrane qui se développe juste sous la coquille et se vascularise au cours des premiers jours du développement de l’embryon. Le réseau est d’abord constitué d’un ensemble de capillaires, parmi lesquelles se développent ensuite les veines et les artères. De nombreuses propriétés de la circulation sanguine semblent jouer un rôle dans la structuration du réseau sanguin, par exemple les pulsations liées aux battements du cœur.

Un aspect particulier de ce réseau est l’organisation des artères par rapport aux veines. Dans un réseau sain, les artères et les veines s’intercalent, tout en étant reliées par des capillaires. On observe cette structure dans la membrane de l’œuf de poule, mais aussi dans la rétine humaine, par exemple. Ce motif intercalé semble essentiel pour garantir la bonne oxygénation des organes irrigués. Dans les cas où des artères se connectent directement à des veines (et forment des fistules), les échanges gazeux (dioxygène et dioxyde de carbone) se font mal. Comment une telle organisation se met-elle en place, avec des vaisseaux qui s’attirent assez pour se connecter via les capillaires tout en s’évitant pour ne pas former de fistules ?

Pour mieux comprendre ce phénomène, Vincent Fleury et ses collègues ont développé une nouvelle méthode d’imagerie optique in vivo pour visualiser les vaisseaux sanguins dans des embryons de poulet. Ils ont utilisé les globules rouges comme traceurs, sans ajouter un marqueur fluorescent ou coloré dans les hématies. La difficulté de la méthode consiste à éliminer les effets parasites liés aux mouvements de l’embryon. Les chercheurs ont corrigé cet effet en prenant un grand nombre d’images et en comparant les images successives.
A lire aussi : Pourquoi les veines sont-elles bleues ?

Par cette méthode, les chercheurs ont d’abord observé que l’extrémité des artérioles (la partie la plus étroite des artères) est aplatie, à la façon d’un tuyau écrasé, alors que le reste de ces vaisseaux est parfaitement cylindrique. Cette forme empêche le sang de s’évacuer par cette partie du vaisseau, contrairement à ce que l’on pensait. Le sang s’écoule donc dans les capillaires en amont de l’extrémité de l’artériole et dans des directions perpendiculaires. En outre, la zone aplatie s’accompagne d’une inflammation et d’une rigidification des tissus. Ces derniers ont un effet de répulsion local sur les veines, qui sont repoussées de cette zone. Par ailleurs, les veines sont attirées par une force de cisaillement là où le sang s’écoule le plus, en amont de l’extrémité de l’artère. La conjonction de ces deux phénomènes, attractif et répulsif, conduit à la structure entrelacée des artères et des veines.

Les chercheurs espèrent que la compréhension de la vasculature servira de point de départ pour étudier les organisations vasculaires dysfonctionnelles, comme la néoangiogenèse des tumeurs de certains cancers.

 

Source : Pour la Science
Crédit : S. Richard et al.

Les artères (ici horizontales, en vert clair) et les veines (horizontales, en vert foncé) s’intercalent de façon régulière et sont reliées par un réseau de fins capillaires.

LE GUIDE Naturellement

Agenda . . .

03 - Allier

Du 1er juin au 30 septembre

EXPOSITION
"HALTE AUX ENVAHISSEURS"

Découvrez les espèces exotiques envahissantes installées sur le trrritoire de Montluçon Communauté. Des conseils sont également donnés pour les identifier et éviter leur propagation.

Maison de la Combraille
Place Pierre Bitard
03420 Marcillat-en-Combraille
04 70 51 10 23
maisondelacombraille.over-blog.com


07 - Ardèche

Du 17 mai au 11 octobre

CANOE KAYAK EN ARDECHE

Canoë Kayak 07 propose cette saison des journées découvertes permettant de découvrir cette activité gratuitement.
Les 17 et 24 mai, 7, 14, 21, 28 juin, 5 juillet, 30 aout, 6, 13, 20, 27 septembre et 4, 11 octobre.
Mini-descente du pont d’Arc, 8 km, le matin à 9h à AM à 15h, sur réservation au 04 75 37 17 79 ou par email : charmasson.yves@wanadoo.fr

Canoë Kayak 07
Quartier de Châmes
07150 Vallon Pont d’Arc
04 75 88 03 06
www.canoekayak07.com


11 - Aude

Du 30 avril au 4 mai  

ATELIER FOUILLE ET DÉMONSTRATION DE TOURNAGE

Accompagnés par une potière et un archéologue spécialiste de la construction terre, les enfants sont invités à plonger les mains dans l’argile pour découvrir tous les potentiels de la matière, du modelage et tournage de poteries à la construction en terre. Enfants à partir de 6 ans.

Amphoralis
Allée des potiers
11590 Sallèles-d’Aude
04 68 46 89 48
www.amphoralis.com


Le 5 mai

CONCERT
UXLO BRIGA

Le chant des roches : un trio à quatre, Uxlo Briga, présente son premier concert audioscopique. Dimanche 5 mai à 17h. Gratuit.

Musée du Quercorb
16 rue Barry du Lion
11230 Puivert
09 67 27 81 51
www.museequercorb.com


2 juin

CONCERT
CANTO-LOU Chants occitans

Chœur mixte, Canto-Lou interprète les chants traditionnels du Languedoc, dans une expression rustique. Dimanche 2 juin. Gratuit.

Musée du Quercorb
16 rue Barry du Lion
11230 Puivert
09 67 27 81 51
www.museequercorb.com


21 - Côte d'Or

Du 5 avril au 17 novembre

EXPOSITION
"NATURE INCOGNITO" : la face cachée des villes

Vous me reconnaissez ? Je fais partie des millions d’espèces sauvages, animales ou végétales qui vivent dans les villes, tout près de chez nous et qui, pour la plupart, demeurent « Incognito » !
La nouvelle exposition du Jardin des sciences & Biodiversité vous invite à voir la ville autrement

Le Jardin des Sciences
Parc de l’Arquebuse
1 avenue Albert 1er & 14 rue Jehan de Marville
21000 Dijon
03 80 48 82 00
www.dijon.fr


37 - Indre-et-Loire

Du 2 mai au 2 septembre

EXPOSITIONS
"1519, LA MORT DE LÉONARD DE VINCI"

La naissance d’un mythe » dans les collections de la Bibliothèque Nationale de France.

Château royal d’Amboise
Montée de l’Emir Abd el Kader
37400 Amboise
02 47 57 00 98
www.chateau-amboise.com


40 - Landes

Les 5, 6 et 7 juillet

FÊTE DE LA PRÉHISTOIRE

Tout le village se met à l’heure de la Préhistoire avec de nombreux ateliers, des conférences, un marché artisanal, des animations pour les enfants, des spectacles et des concerts !

Maison de la Dame
404 rue du Musée
40330 Brassempouy
05 58 89 21 73
www.prehistoire-brassempouy.fr


Le 13 août  

REPAS PRÉHISTORIQUE

L'association les Puits dans le désert propose de découvrir les modes de cuisson et les saveurs de la préhistoire. Sur réservation.

Maison de la Dame
404 rue du Musée
40330 Brassempouy
05 58 89 21 73
www.prehistoire-brassempouy.fr


44 - Loire Atlantique

Du 8 au 19 mai 2019

EXPOSITION
"LES FLORALIES INTERNATIONALES DE NANTES"

Lors de cette prestigieuse manifestation florale, les visiteurs seront invités à découvrir dans le cadre exceptionnel du Parc de la Beaujoire des scènes ornementales élaborées par des professionnels et des amateurs passionnés.
Une représentation florale de haut niveau qui contribuera à les étonner, les dépayser, les faire rêver...

Floralies Internationales
Parc des Expositions de la Beaujoire
Route de Saint-Joseph de Porterie
44300 Nantes
http://comite-des-floralies.com/fre/


50 - Manche

Du 9 février au 2 juin

EXPOSITION
"FABULEUX OUTILS DE JARDIN"

Guillaume Pellerin a rassemblé pendant plus de 40 ans dans son jardin botanique de Vauville une très grande collection d’outils de jardin anciens. Cette exposition vous dévoile tous les secrets d’une culture aussi ancienne que l’humanité, à travers les outils classés selon leur fonction, de la préparation du sol à la plantation, l’arrosage ou encore la récolte. Gratuit.

Le Manoir du Tourp
Omonville-la-Rogue
50440 La Hague  
02 33 01 85 89
www.letourp.com


62 - Pas-de-Calais

Du 18 mai au 12 juin

FESTIVAL DE L’ARBRE ET DES CHEMINS RURAUX

Les Hauts-de-France mettent à l'honneur leurs forêts, bois et massifs à travers un programme foisonnant de sorties nature et d'animations portées par des associations, des entreprises, des habitants... En famille ou entre amis, vivez au rythme du Festival de l'arbre et des chemins ruraux.

Moulin Musée Wintenberger
Place du Château
62270 Frévent
06 33 65 26 06 / 07 89 81 25 93
www.villedefrevent.com


71 - Saône et Loire

Du 6 avril au 3 novembre

EXPOSITION
"VU, PAS VU, PAS PRIS …"
Mimétisme et camouflage dans la nature

Manger ou être mangé... la lutte pour la survie dans le monde animal passe par différents stratagèmes. Illustrations, animaux vivants ou naturalisés, tout est mis en œuvre dans l’exposition pour que mimétisme, camouflage, et dissimulation n’aient plus de secret pour vous.

Centre Eden
26 rue de l’Eglise
71290 Cuisery
03 85 27 08 00
www.centre-eden71.fr

Lieux:

Découvrir toutes les activités