Bienvenue dans un nouveau monde... le notre

Un signal radio inexpliqué en provenance du centre de la galaxie
Actualités

Un signal radio inexpliqué en provenance du centre de la galaxie

C’est du jamais vu… Un signal radio en provenance du centre de la Voie lactée laisse les chercheurs perplexes, selon une étude menée par l’université de Sydney, et publiée le 12 octobre 2021 dans Astrophysical Journal. Il a d’abord été capté par le radiotélescope australien ASKAP. A six reprises, entre janvier et septembre 2020, les astronomes ont enregistré un signal très irrégulier, son intensité pouvant varier de 1 à 100 avant de disparaître, puis reparaître quelques heures ou jours plus tard, de manière totalement aléatoire. Et c'est un signal uniquement radio. Les chercheurs ont tenté de trouver sa trace dans d’autres domaines du spectre électromagnétique : X, infrarouge, visible. En vain. Pour l’heure, "ASKAP J173608.2-321635", son nom actuel faute de mieux, est donc uniquement une source radio… Mais de quel type ?

"La plus étrange propriété de ce signal est sa très grande polarisation"

En novembre 2020, l’équipe fait appel au radiotélescope MeerKAT en Afrique du Sud, plus sensible afin de compléter l'étude. Au début, silence radio, c’est le cas de le dire… Puis, le 7 février 2021, la source réapparaît, intense, avant de disparaître au bout d’une journée seulement. Pas de quoi fournir beaucoup de nouveaux éléments à l’équipe. En revanche, l’étude du signal confirme une autre particularité déjà enregistrée par ASKAP. "La plus étrange propriété de ce signal est sa très grande polarisation. Cela signifie que sa lumière oscille dans une seule direction, mais cette direction tourne au fil du temps", explique sur le site de l’Université de Sydney Zinteng Wang, co-auteur de la publication. En effet, la lumière, quel que soit le domaine (radio, visible, UV, X...), est une onde électromagnétique composée d’un champ électrique (E), et d’un champ magnétique (B), perpendiculaires l’un à l’autre. Ils sont situés dans un plan lui-même perpendiculaire à la direction de propagation du rayon lumineux. Lorsque l’onde n’est pas polarisée, le couple (E,B) tourne autour de cet axe de manière aléatoire. En revanche, si le champ E pointe toujours dans la même direction, l’onde est polarisée de manière rectiligne. Si E décrit un cercle, la polarisation est circulaire. Enfin, s’il tourne autour de son axe et voit son intensité varier, la polarisation est elliptique. Dans le cas de ASKAP J173608.2-321635, la polarisation est rectiligne et circulaire… Plusieurs phénomènes peuvent être à l'origine d'une polarisation de la lumière. En astronomie, les plus courants sont la diffusion de la lumière à travers des nuages de poussières ou de gaz. Ou la présence d’un fort champ magnétique. Les sources de polarisation sont donc nombreuses, il est impossible de savoir si la lumière est polarisée au niveau de l’astre, ou bien par la traversée de matières interstellaires entre la source et nous.

Une nouvelle catégorie d'astres ?

L'étude de la polarisation ne renseigne donc guère les chercheurs sur la nature de la source. L’équipe d’astronomes a donc passé en revue différents candidats répondant plus ou moins aux caractéristiques extraordinaires de ASKAP J173608.2-321635. De fait, les objets à la luminosité variable sont légion : pulsar, supernova, sursaut gamma, étoiles variables… "Au début, nous avons pensé qu'il pouvait s'agir d'un pulsar – une étoile morte, très dense, en rotation – ou bien d'un type d'étoile soumise à d'énormes éruptions solaires. Mais les signaux de cette nouvelle source ne correspondent pas à ce que nous attendons de ces types d'objets célestes", constate Zinteng Wang. Faute de mieux, ASKAP J173608.2-321635 a donc été classé parmi les galactic center radio transients (GCRT), ou "signaux transitoires du centre galactique". Trois objets de ce type ont été découverts depuis 2002, sans que leur nature ait été identifiée. ASKAP J173608.2-321635 est-il de la famille ? Cela prouverait que décidément, une catégorie encore non identifiée mais significative d’astres peuple bel et bien le centre de la galaxie. Mais là encore, l'étrange signal brouille les pistes. "Bien que ASKAP J173608.2-321635, partage certaines propriétés avec les GCRT, il existe également des différences. Et comme nous ne comprenons pas vraiment ces sources, de toute façon, cela ajoute au mystère…", résume David Kaplan, de l’Université du Wisconsin-Milwaukee.


Source : Fabrice Nicot / Sciences et Avenir
Crédit : South African Radio Astronomy Observ

Ce radio télescope a participé à l'étude du mystérieux signal.

Un signal radio inexpliqué en provenance du centre de la galaxie Actualités

Un signal radio inexpliqué en provenance du centre de la galaxie

C’est du jamais vu… Un signal radio en provenance du centre de la Voie lactée laisse les chercheurs perplexes, selon une étude menée par l’université de Sydney, et publiée le 12 octobre 2021 dans Astrophysical Journal. Il a d’abord été capté par le radiotélescope australien ASKAP. A six reprises, entre janvier et septembre 2020, les astronomes ont enregistré un signal très irrégulier, son intensité pouvant varier de 1 à 100 avant de disparaître, puis reparaître quelques heures ou jours plus tard, de manière totalement aléatoire. Et c'est un signal uniquement radio. Les chercheurs ont tenté de trouver sa trace dans d’autres domaines du spectre électromagnétique : X, infrarouge, visible. En vain. Pour l’heure, "ASKAP J173608.2-321635", son nom actuel faute de mieux, est donc uniquement une source radio… Mais de quel type ?

"La plus étrange propriété de ce signal est sa très grande polarisation"

En novembre 2020, l’équipe fait appel au radiotélescope MeerKAT en Afrique du Sud, plus sensible afin de compléter l'étude. Au début, silence radio, c’est le cas de le dire… Puis, le 7 février 2021, la source réapparaît, intense, avant de disparaître au bout d’une journée seulement. Pas de quoi fournir beaucoup de nouveaux éléments à l’équipe. En revanche, l’étude du signal confirme une autre particularité déjà enregistrée par ASKAP. "La plus étrange propriété de ce signal est sa très grande polarisation. Cela signifie que sa lumière oscille dans une seule direction, mais cette direction tourne au fil du temps", explique sur le site de l’Université de Sydney Zinteng Wang, co-auteur de la publication. En effet, la lumière, quel que soit le domaine (radio, visible, UV, X...), est une onde électromagnétique composée d’un champ électrique (E), et d’un champ magnétique (B), perpendiculaires l’un à l’autre. Ils sont situés dans un plan lui-même perpendiculaire à la direction de propagation du rayon lumineux. Lorsque l’onde n’est pas polarisée, le couple (E,B) tourne autour de cet axe de manière aléatoire. En revanche, si le champ E pointe toujours dans la même direction, l’onde est polarisée de manière rectiligne. Si E décrit un cercle, la polarisation est circulaire. Enfin, s’il tourne autour de son axe et voit son intensité varier, la polarisation est elliptique. Dans le cas de ASKAP J173608.2-321635, la polarisation est rectiligne et circulaire… Plusieurs phénomènes peuvent être à l'origine d'une polarisation de la lumière. En astronomie, les plus courants sont la diffusion de la lumière à travers des nuages de poussières ou de gaz. Ou la présence d’un fort champ magnétique. Les sources de polarisation sont donc nombreuses, il est impossible de savoir si la lumière est polarisée au niveau de l’astre, ou bien par la traversée de matières interstellaires entre la source et nous.

Une nouvelle catégorie d'astres ?

L'étude de la polarisation ne renseigne donc guère les chercheurs sur la nature de la source. L’équipe d’astronomes a donc passé en revue différents candidats répondant plus ou moins aux caractéristiques extraordinaires de ASKAP J173608.2-321635. De fait, les objets à la luminosité variable sont légion : pulsar, supernova, sursaut gamma, étoiles variables… "Au début, nous avons pensé qu'il pouvait s'agir d'un pulsar – une étoile morte, très dense, en rotation – ou bien d'un type d'étoile soumise à d'énormes éruptions solaires. Mais les signaux de cette nouvelle source ne correspondent pas à ce que nous attendons de ces types d'objets célestes", constate Zinteng Wang. Faute de mieux, ASKAP J173608.2-321635 a donc été classé parmi les galactic center radio transients (GCRT), ou "signaux transitoires du centre galactique". Trois objets de ce type ont été découverts depuis 2002, sans que leur nature ait été identifiée. ASKAP J173608.2-321635 est-il de la famille ? Cela prouverait que décidément, une catégorie encore non identifiée mais significative d’astres peuple bel et bien le centre de la galaxie. Mais là encore, l'étrange signal brouille les pistes. "Bien que ASKAP J173608.2-321635, partage certaines propriétés avec les GCRT, il existe également des différences. Et comme nous ne comprenons pas vraiment ces sources, de toute façon, cela ajoute au mystère…", résume David Kaplan, de l’Université du Wisconsin-Milwaukee.


Source : Fabrice Nicot / Sciences et Avenir
Crédit : South African Radio Astronomy Observ

Ce radio télescope a participé à l'étude du mystérieux signal.

LE GUIDE Naturellement

Agenda . . .

11 - Aude

Jusqu’au 31 décembre

EXPOSITION
"VENI, VIDI... BÂTI !"

Le musée Narbo Via présente sa première exposition temporaire, Veni, Vidi… Bâti ! Cette dernière proposera une réflexion sur la persistance du prestigieux héritage architectural de la Rome antique et interrogera la notion de « fragment », architectural et archéologique.

Narbo Via
2 avenue André Mècle
11100 Narbonne
04 68 90 28 90
https://narbovia.fr


25 - Doubs

Jusqu'au 9 janvier 2022

EXPOSITION
"DESTINS DE CIRQUE"

Cette exposition présente les destins des femmes et hommes du cirque entre ombres et lumières. Costumes, affiches, instruments de musique, gravures originales, films … évoquent l’art du cirque du XVIIIe siècle à nos jours.
Les fabuleux dessins aquarellés des sœurs Vesque, les planches uniques du grand costumier Gérard Vicaire éclairent ces destins de cirque.

Saline royale
Grande rue
25610 ARC-ET-SENANS
03 81 54 45 45
www.salineroyale.com


34 - Hérault

Jusqu'au 27 mars 2022

EXPOSITION
"JEAN-FRANCIS AUBURTIN, UN ÂGE D'OR"

Jean-Francis Auburtin (1866-1930) s’inscrit dans la longue procession des peintres sur le motif : Delacroix, Courbet, Boudin, Jongkind, Monet...
En une centaine d'œuvres, le Musée de Lodève propose une rétrospective de ce peintre à redécouvrir.

Musée de Lodève
Square George Auric
34700 Lodève
04 67 88 86 10
www.museedelodeve.fr


35 - Ille-et-Vilaine

Jusqu'au 18 décembre

EXPOSITION
"CHÂTEAU DE FOUGÈRE : ARCHÉOLOGIE, LE PASSÉ DÉVOILÉ"

L'archéologie nous permet de comprendre le quotidien et les savoirs-faire de nos ancêtres.
Découvrez à travers cette exposition le fonctionnement d'une fouille archéologique et les objets enfouis dans le sol du territoire depuis des centaines d'anées...

Château de Fougères
Place Pierre Symon
35300 Fougères
02 99 99 79 59
www.chateau-fougeres.com


50 - Manche

Jusqu'au 2 janvier 2022

EXPOSITION
"LE PEUPLE DES DUNES, DES GAULOIS SOUS LA PLAGE"

Menée en partenariat avec l’INRAP. Dans cette exposition visant à valoriser le site archéologique gaulois découvert sous la plage d’Urville-Nacqueville, c’est une véritable immersion dans la vie quotidienne de nos ancêtres, à la fois navigateurs et commerçants, qui vous sont proposée.

Manoir du Tourp
Omonville-la-Rogue
50440 La Hague  
02 33 01 85 89
www.letourp.com


71 - Saône et Loire

Jusqu'au 31 décembre

EXPOSITION
"LES COULEURS DU CHAROLAIS-BRIONNAIS"

Ils sont nés ici, y ont grandi ; ils y résident pour la plupart ou y séjournent durant les vacances…leur point commun ? Ils l’ont tous dans la tête et dans le cœur ! Le Charolais-Brionnais sera mis à l’honneur à travers 130 photographies des membres du groupe Facebook « Les Couleurs du Charolais-Brionnais ».

La Maison du Charolais
43 Route de Mâcon, RCEA N79 sortie 12
71120 Charolles
03 85 88 04 00
www.maison-charolais.com


88 - Vosges

Du 3 décembre au 2 janvier

EPINAL
"VILLAGE DE SAINT-NICOLAS"

Marché d'Artisans d'Art, manège en bois.

Place Pinau
88000 Épinal
06 80 10 76 31
www.tourisme-epinal.com

Lieux:

Découvrir toutes les activités