Bienvenue dans un nouveau monde... le notre

Trois astéroïdes près de la Terre cette semaine du 7 mai 2018
Actualités

Trois astéroïdes près de la Terre cette semaine du 7 mai 2018

Dans les cieux de cette semaine du 7 mai 2018, trois astéroïdes seront au voisinage de la Terre : 1999 FN19, 2016 JQ5 et 2008 TZ3. Tous trois sont des géocroiseurs, des objets qui risquent à un moment de couper l'orbite de la Terre et peut-être même d'entrer en collision avec elle. Ce ne sera toutefois pas pour ce coup-ci, chacun d'entre eux passant à une distance "raisonnable" de notre planète pour cette fois.

La défense planétaire, une réalité encore balbutiante

Le premier des trois astéroïdes qui passera à proximité de la Terre, ce lundi 7 mai au soir, se nomme "1999 FN19". Comme son appellation l'indique, il a été observé pour la première fois en 1999, durant le mois de mars. C'est un gros caillou dont la taille est estimée entre 88 et 196 mètres de diamètre. Il restera à bonne distance de notre planète, à environ dix fois la distance Terre-Lune. Et il ne devrait poser aucun problème lors de ses prochains passages et ce jusqu'à la fin du siècle prochain. Le second visiteur, 2016 JQ5, est attendu pour le 8 mai. Beaucoup plus petit que son prédécesseur, il mesure entre 6 et 15 mètres de diamètre, il passera bien plus près de nous à environ 1,2 distance lunaire. Enfin, le 9 mai sera le tour du plus gros des trois : 2008 TZ3 mesure entre 220 et 500 mètres de diamètre et il restera bien tranquillement à 6,5 fois la distance lunaire.

2008 TZ3 est classé comme un un objet potentiellement dangereux (abrégé par PHO - Potentially Hazardous Object en anglais). Ces astéroïdes qui mesurent plus de 140 mètres de diamètre et dont la trajectoire les amènent à moins de 19,5 distances lunaires sont particulièrement surveillés par les astronomes. Si l'un d'eux venait percuter la Terre les conséquences seraient en effet catastrophiques comme l'on peut s'en rendre compte dans notre infographie qui simule l'impact d'un astéroïde de 50 mètres de diamètre. Environ 1700 objets rentrent dans cette catégorie et sont suivis avec attention. Aucun ne présente de danger pour l'avenir proche mais impossible de prévoir leur comportement dans 1000 ou 10.000 ans. Immanquablement l'un d'entre eux se retrouvera sur une trajectoire d'impact avec la Terre. Pour ne pas connaître le sort des dinosaures, l'humanité commence à mettre en place une défense planétaire qui outre la surveillance vise à détourner les astéroïdes menaçants.

Il y a trois techniques principales pour dévier les astéroïdes. La première consiste à lancer une ogive nucléaire dans l'espace et à la faire exploser près de l'astéroïde afin que l'énergie dégagée le dévie. Mais elle n'est valable que pour les astéroïdes très gros et aucune mission n'est actuellement envisagée pour la tester. La deuxième méthode est celle du tracteur gravitationnel, valable pour les astéroïdes de petite taille, et pour lesquels on dispose de beaucoup de temps pour agir. Elle consiste à envoyer un assemblage assez massif de satellites artificiels près de l'astéroïde. La force de gravitation qui s'exercera permettra de modifier petit à petit l'orbite de l'astéroïde. Là non plus, il n'y a pas de projets pour évaluer cette méthode qui soit en cours. Enfin, la troisième technique celle de l'impacteur cinétique, qui consiste à percuter de plein fouet le corps céleste avec une grosse fusée ou un satellite. C'est cette option qu'a choisie la Nasa pour se première tentative de détourner de son orbite un corps céleste. C'est la mission DART qui doit décoller en 2020 pour frapper la petite lune de l'astéroïde Dydimos en 2022.


Source : Sciences et Avenir
Crédit : JGT / SCIENCE PHOTO LIBRARY /AFP

Représentation d'un astéroïde se dirigeant vers la Terre.

Trois astéroïdes près de la Terre cette semaine du 7 mai 2018 Actualités

Trois astéroïdes près de la Terre cette semaine du 7 mai 2018

Dans les cieux de cette semaine du 7 mai 2018, trois astéroïdes seront au voisinage de la Terre : 1999 FN19, 2016 JQ5 et 2008 TZ3. Tous trois sont des géocroiseurs, des objets qui risquent à un moment de couper l'orbite de la Terre et peut-être même d'entrer en collision avec elle. Ce ne sera toutefois pas pour ce coup-ci, chacun d'entre eux passant à une distance "raisonnable" de notre planète pour cette fois.

La défense planétaire, une réalité encore balbutiante

Le premier des trois astéroïdes qui passera à proximité de la Terre, ce lundi 7 mai au soir, se nomme "1999 FN19". Comme son appellation l'indique, il a été observé pour la première fois en 1999, durant le mois de mars. C'est un gros caillou dont la taille est estimée entre 88 et 196 mètres de diamètre. Il restera à bonne distance de notre planète, à environ dix fois la distance Terre-Lune. Et il ne devrait poser aucun problème lors de ses prochains passages et ce jusqu'à la fin du siècle prochain. Le second visiteur, 2016 JQ5, est attendu pour le 8 mai. Beaucoup plus petit que son prédécesseur, il mesure entre 6 et 15 mètres de diamètre, il passera bien plus près de nous à environ 1,2 distance lunaire. Enfin, le 9 mai sera le tour du plus gros des trois : 2008 TZ3 mesure entre 220 et 500 mètres de diamètre et il restera bien tranquillement à 6,5 fois la distance lunaire.

2008 TZ3 est classé comme un un objet potentiellement dangereux (abrégé par PHO - Potentially Hazardous Object en anglais). Ces astéroïdes qui mesurent plus de 140 mètres de diamètre et dont la trajectoire les amènent à moins de 19,5 distances lunaires sont particulièrement surveillés par les astronomes. Si l'un d'eux venait percuter la Terre les conséquences seraient en effet catastrophiques comme l'on peut s'en rendre compte dans notre infographie qui simule l'impact d'un astéroïde de 50 mètres de diamètre. Environ 1700 objets rentrent dans cette catégorie et sont suivis avec attention. Aucun ne présente de danger pour l'avenir proche mais impossible de prévoir leur comportement dans 1000 ou 10.000 ans. Immanquablement l'un d'entre eux se retrouvera sur une trajectoire d'impact avec la Terre. Pour ne pas connaître le sort des dinosaures, l'humanité commence à mettre en place une défense planétaire qui outre la surveillance vise à détourner les astéroïdes menaçants.

Il y a trois techniques principales pour dévier les astéroïdes. La première consiste à lancer une ogive nucléaire dans l'espace et à la faire exploser près de l'astéroïde afin que l'énergie dégagée le dévie. Mais elle n'est valable que pour les astéroïdes très gros et aucune mission n'est actuellement envisagée pour la tester. La deuxième méthode est celle du tracteur gravitationnel, valable pour les astéroïdes de petite taille, et pour lesquels on dispose de beaucoup de temps pour agir. Elle consiste à envoyer un assemblage assez massif de satellites artificiels près de l'astéroïde. La force de gravitation qui s'exercera permettra de modifier petit à petit l'orbite de l'astéroïde. Là non plus, il n'y a pas de projets pour évaluer cette méthode qui soit en cours. Enfin, la troisième technique celle de l'impacteur cinétique, qui consiste à percuter de plein fouet le corps céleste avec une grosse fusée ou un satellite. C'est cette option qu'a choisie la Nasa pour se première tentative de détourner de son orbite un corps céleste. C'est la mission DART qui doit décoller en 2020 pour frapper la petite lune de l'astéroïde Dydimos en 2022.


Source : Sciences et Avenir
Crédit : JGT / SCIENCE PHOTO LIBRARY /AFP

Représentation d'un astéroïde se dirigeant vers la Terre.

LE GUIDE Naturellement

Agenda . . .

04 - Alpes de Haute-Provence

Du 3 au 7 août
CORSO DE LA LAVANDE

Au pays des champs de lavande, très joli Corso de fleurs avec des parades de jour et de nuit, animations musicales, marché artisanale, feu d’artifice.

Comité des fêtes
1 boulevard Martin Bret
04000 Digne-les-Bains
06 34 41 86 29
www.cdf-dignelesbains.fr


05 - Hautes Alpes

Du 30 juin au 6 juillet
CHAMPIONNAT DE PARAPENTE OZONE

Compétition amicale de parapente entre les différents pilotes mondiaux et expérimentés, avec des vols dans une zone magnifique au départ de la montagne de Chabre dans la Vallée de la Méouge !

Montagne de Chabre
Châteauneuf de Chabre
05300 Val Buëch-Méouge
04 92 65 09 38


14 - Calvados

24 juin
Visite guidée "ODYSSÉE JURASSIQUE"

Partez à la découverte du monde jurassique à travers les fossiles trouvés à Villers-sur-Mer avec l’un des médiateurs scientifiques du musée. Une visite ludique et pleine de découvertes pour petits et grands. Durée : 1h00.

Paléospace
Avenue Jean Moulin
14640 Villers-sur-Mer
02 31 81 77 60
www.paleospace-villers.fr


Jusqu’au 29 février 2020
Exposition
LES REQUINS ! 430 MILLIONS D’ANNÉES D’ÉVOLUTION

Découvrez la grande diversité des requins, allant d’espèces de petites tailles, jusqu’aux poissons géants dont les dents sont plus grandes qu’une main humaine.
Cette exposition évoque également le grand danger auquel ils sont confrontés : l’Homme. Venez découvrir de nouvelles espèces et apprendre en vous amusant grâce à une fresque digitale.

Paléospace
Avenue Jean Moulin
14640 Villers-sur-Mer
02 31 81 77 60
www.paleospace-villers.fr


21 - Côte d'Or

27 mai
FÊTE DE LA NATURE ET DE LA BIODIVERSITÉ

Dans le cadre de l'opération nationale "Fête de la nature", le Jardin des Sciences organise pour la 5ème année consécutive, un après-midi festif dans le parc de l'Arquebuse. Cette manifestation est l'occasion de faire connaître et valoriser les actions de chacun en faveur de la biodiversité et de privilégier un « contact direct avec la nature.

Le Jardin des sciences
Parc de l’Arquebuse
21000 Dijon
03 80 48 82 00
www.dijon.fr


Jusqu’au 6 janvier 2019
Exposition " GRAINES"

Elles sont partout… Du petit-déjeuner au coucher, dans nos vêtements, dans notre alimentation, dans nos parcs et jardins… sans même y penser elles font partie de notre quotidien et sont un pilier de la biodiversité végétale.
Cette nouvelle exposition, très ludique, propose à tous les visiteurs de découvrir une grande variété de graines d’ici et d’ailleurs et de s’interroger sur leurs enjeux dans un contexte de changement climatique et sociétal.

Le Jardin des sciences
Parc de l’Arquebuse
21000 Dijon
03 80 48 82 00
www.dijon.fr


Du 27 mai au 3 septembre
Exposition de plein-air
"AMIS POLLINISATEURS, BIENVENUE EN VILLE !"

En ville vivent des centaines d'espèces d'insectes, dont beaucoup jouent un rôle très utile pour les humains : en butinant de fleurs en fleurs à la recherche de nourriture, ils transportent le pollen, assurant ainsi la reproduction d'un grand nombre de plantes. Ce sont des pollinisateurs !

Le Jardin des sciences
Parc de l’Arquebuse
21000 Dijon
03 80 48 82 00
www.dijon.fr


30 - Gard

Du 5 mai au 30 septembre
"O3" Rétrospective de 25 ans de l'art du cube

Nicolas GAL, peintre plasticien présentera une Dériode de création en cube, des oeuvres de jeunesse où est figurée avec les mythes méditerranéens, jusqu'à des oeuvres plus récentes dénonçant l'exil moderne lié à l'eau.

La Maison de l'eau
30122 Les Plantiers
04 66 30 36 55 / 04 66 25 83 41
www.caussesaigoualcevennes.fr


42 - LOIRE

Du 10 janvier au 31 mai
Exposition "FIBRES"

L'exposition présente l'origine, les caractéritstiques et l'utilisation de fibres végétales, animales et synthétiques que l'on retrouve dans l'industrie textile et au quotidien.
Une section consacrée à l'utilisation de fibres diverses dans la création artistiques présente des oeuvres d'Anne Mangeot et Ghislaine Berlier Garcia.

La Maison du Passementier
20 rue Victor Hugo
42650 Saint-Jean-Bonnefonds
04 77 95 09 82
www.ville-st-jean-bonnefonds.fr/-maisondupassementier-


50 - MANCHE

Du 5 février au 31 août
Exposition "SCIENCES EXTRAORDINAIRES"

"Des récits de Jules Verne aux mondes de demain". Une exposition entièrement consacrée à l’auteur et sa vision de l’univers futuriste.

Planétarium Ludiver
1700 rue de la Libération
Tonneville - 50460 La Hague
02 33 78 13 80
www.ludiver.com


18 et 19 juillet
FESTIVAL DE FUSÉES À EAU

Venez fabriquez la plus belle fusée et surtout la plus rapide !
•Ateliers de construction de fusées à eau en continu pour toute la famille
•Décollages de vos fusées dans le parc paysager

Planétarium Ludiver
1700 rue de la Libération
Tonneville - 50460 La Hague
02 33 78 13 80
www.ludiver.com


3 août
NUIT DES ÉTOILES

A l’occasion de cette soirée exceptionnelle, les visiteurs découvriront gratuitement les mystères de la voûte céleste dès 20h et tout au long de la soirée. De nombreuses animations adaptées à chaque public, ponctueront cette soirée. Des ateliers spécialement adaptés au jeune public et aux familles seront proposés.

Planétarium Ludiver
1700 rue de la Libération
Tonneville - 50460 La Hague
02 33 78 13 80
www.ludiver.com


70 - Haute-Saône

► Du 3 avril au 30 septembre
EXPOSITION « MARTIN LUTHER KING »

Maison de la Négritude et des Droits de l'Homme
25 Grande Rue
70290 Champagney
03 84 23 25 45
http://www.maisondelanegritude.fr

Lieux:

Découvrir toutes les activités