Bienvenue dans un nouveau monde... le notre

Naissance d'une planète en direct
Actualités

Naissance d'une planète en direct

Les planètes naissent dans l'environnement proche des étoiles jeunes, à partir du matériau laissé par la formation de ces dernières. Si les grandes lignes de cette naissance sont bien connues, les modèles diffèrent sur les mécanismes précis qui entrent en jeu. La raison ? Le manque de données observationnelles. La majorité des milliers de planètes découvertes jusqu'ici se trouve autour d'étoiles adultes, où le processus de formation planétaire est terminé. D'où l'importance de ce premier cliché d'une planète encore en train de se former, obtenu à l'aide de l'instrument Sphere, l'une des caméras chasseuses de planètes les plus puissantes, installée au Very Large Telescope, au Chili.

Le scénario général de formation des planètes a pour point de départ les poussières et le gaz en orbite dans un disque autour de l'étoile, dans les premiers stades de son existence. Dans ce disque circumstellaire, les poussières commencent à s'agglomérer, formant des grumeaux de taille croissante. Plus ils grossissent, plus leur attraction gravitationnelle leur permet d'accréter le matériau alentour. S'ils deviennent assez massifs et qu'ils ne sont pas situés trop proches de leur étoile, ils finissent par attirer une vaste quantité de gaz, jusqu'à devenir des planètes géantes gazeuses, du type de Jupiter. Comment observer ces bébés planètes ? Avec une équipe internationale, nous nous sommes intéressés à l'étoile PDS 70, à 370 années-lumière du Système solaire, dont on sait que le disque d'accrétion possède un sillon, indice qu'il pourrait abriter une planète.

Recouverte de nuages

Alors que les étoiles atteignent des âges de plusieurs milliards d'années, PDS 70, avec 5,4 millions d'années seulement, est dans sa prime jeunesse, encore entourée de son disque circumstellaire. Grâce à la précision de l'instrument Sphere, nous avons pu obtenir ce cliché qui fait apparaître une planète - PDS 70 b - qui a déjà rassemblé une grande partie du matériau qui l'entourait, créant un large sillon dans le disque. C'est la première fois qu'est prise une image aussi claire d'une planète en formation dans son disque natal. PDS 70 b est une planète géante gazeuse, de plusieurs fois la masse de Jupiter, en orbite autour de son étoile à 22 fois la distance Terre-Soleil. À l'aide d'une analyse spectrographique, nous avons déterminé que son atmosphère était à une température de 1 000 °C et qu'elle était recouverte de nuages, conformément aux modèles de formation d'une planète très jeune.

Des observations dans le domaine radio, à l'aide de l'antenne Alma, permettraient de rechercher la poussière circum-planétaire et, dans l'infrarouge moyen - comme ce qui est attendu avec le télescope spatial James-Webb, successeur de Hubble -, nous pourrions mieux caractériser son atmosphère. L'étude des planètes naissantes ne fait que commencer.


Source : La recherche
Crédit : ESO / A. Muller et al.

Naissance d'une planète en direct Actualités

Naissance d'une planète en direct

Les planètes naissent dans l'environnement proche des étoiles jeunes, à partir du matériau laissé par la formation de ces dernières. Si les grandes lignes de cette naissance sont bien connues, les modèles diffèrent sur les mécanismes précis qui entrent en jeu. La raison ? Le manque de données observationnelles. La majorité des milliers de planètes découvertes jusqu'ici se trouve autour d'étoiles adultes, où le processus de formation planétaire est terminé. D'où l'importance de ce premier cliché d'une planète encore en train de se former, obtenu à l'aide de l'instrument Sphere, l'une des caméras chasseuses de planètes les plus puissantes, installée au Very Large Telescope, au Chili.

Le scénario général de formation des planètes a pour point de départ les poussières et le gaz en orbite dans un disque autour de l'étoile, dans les premiers stades de son existence. Dans ce disque circumstellaire, les poussières commencent à s'agglomérer, formant des grumeaux de taille croissante. Plus ils grossissent, plus leur attraction gravitationnelle leur permet d'accréter le matériau alentour. S'ils deviennent assez massifs et qu'ils ne sont pas situés trop proches de leur étoile, ils finissent par attirer une vaste quantité de gaz, jusqu'à devenir des planètes géantes gazeuses, du type de Jupiter. Comment observer ces bébés planètes ? Avec une équipe internationale, nous nous sommes intéressés à l'étoile PDS 70, à 370 années-lumière du Système solaire, dont on sait que le disque d'accrétion possède un sillon, indice qu'il pourrait abriter une planète.

Recouverte de nuages

Alors que les étoiles atteignent des âges de plusieurs milliards d'années, PDS 70, avec 5,4 millions d'années seulement, est dans sa prime jeunesse, encore entourée de son disque circumstellaire. Grâce à la précision de l'instrument Sphere, nous avons pu obtenir ce cliché qui fait apparaître une planète - PDS 70 b - qui a déjà rassemblé une grande partie du matériau qui l'entourait, créant un large sillon dans le disque. C'est la première fois qu'est prise une image aussi claire d'une planète en formation dans son disque natal. PDS 70 b est une planète géante gazeuse, de plusieurs fois la masse de Jupiter, en orbite autour de son étoile à 22 fois la distance Terre-Soleil. À l'aide d'une analyse spectrographique, nous avons déterminé que son atmosphère était à une température de 1 000 °C et qu'elle était recouverte de nuages, conformément aux modèles de formation d'une planète très jeune.

Des observations dans le domaine radio, à l'aide de l'antenne Alma, permettraient de rechercher la poussière circum-planétaire et, dans l'infrarouge moyen - comme ce qui est attendu avec le télescope spatial James-Webb, successeur de Hubble -, nous pourrions mieux caractériser son atmosphère. L'étude des planètes naissantes ne fait que commencer.


Source : La recherche
Crédit : ESO / A. Muller et al.

LE GUIDE Naturellement

Agenda . . .

14 - Calvados

Jusqu’au 29 février 2020

EXPOSITION
"LES REQUINS ! 430 MILLIONS D’ANNÉES D’ÉVOLUTION"

Découvrez la grande diversité des requins, allant d’espèces de petites tailles, jusqu’aux poissons géants dont les dents sont plus grandes qu’une main humaine.
Cette exposition évoque également le grand danger auquel ils sont confrontés : l’Homme. Venez découvrir de nouvelles espèces et apprendre en vous amusant grâce à une fresque digitale.

Paléospace
Avenue Jean Moulin
14640 Villers-sur-Mer
02 31 81 77 60
www.paleospace-villers.fr


21 - Côte d'Or

Jusqu’au 6 janvier 2019

EXPOSITION
"GRAINES"

Elles sont partout… Du petit-déjeuner au coucher, dans nos vêtements, dans notre alimentation, dans nos parcs et jardins… sans même y penser elles font partie de notre quotidien et sont un pilier de la biodiversité végétale.
Cette nouvelle exposition, très ludique, propose à tous les visiteurs de découvrir une grande variété de graines d’ici et d’ailleurs et de s’interroger sur leurs enjeux dans un contexte de changement climatique et sociétal.

Le Jardin des sciences
Parc de l’Arquebuse
21000 Dijon
03 80 48 82 00
www.dijon.fr


Jusqu’au 31 mars 2019

EXPOSITION PLEIN-AIR
"IMPACTS ! HOMME-NATURE"

Venez découvrir les relations homme-nature au plus près du vivant !
De l’évolution du comportement animal à celui du climat et des milieux naturels, les chercheurs de Bourgogne et de Franche-Comté tentent de comprendre le rôle de l’Homme dans ces changements. Traversez ville, campagne et forêt et voyagez jusqu’aux pôles pour observer ces recherches in vivo !

Le Jardin des sciences
Parc de l’Arquebuse
21000 Dijon
03 80 48 82 00
www.dijon.fr


25 - Doubs

Jusqu'au 22 avril 2019

EXPOSITION "FROID"

Véritable plongée dans l’univers du froid, l’exposition met en scène les multiples facettes du froid et plonge le visiteur dans des univers différents :
vie quotidienne, milieux extrêmes, biologie, physique, chimie, recherche, technologie, science-fiction... et l’invite à expérimenter.

Saline royale
Grande rue
25610 Arc-et-Senans
03 81 54 45 45
www.salineroyale.com


41 - Loir et Cher

Jusqu'au 31 décembre

LES JARDINS DE CHAMBORD

Le château a retrouvé en 2017 ses jardins à la française du XVIIIe siècle avec six hectares et demi au pied de la façade nord du château : plus de 600 arbres, 800 arbustes, 200 rosiers, 15 250 plantes...

Office de Tourisme de Blois-Chambord
23 place du château
41000 Blois
02 54 90 41 41
www.bloischambord.com


44 - Loire Atlantique

 

Du 8 au 19 mai 2019

EXPOSITION
"LES FLORALIES INTERNATIONALES DE NANTES"

Lors de cette prestigieuse manifestation florale, les visiteurs seront invités à découvrir dans le cadre exceptionnel du Parc de la Beaujoire des scènes ornementales élaborées par des professionnels et des amateurs passionnés.
Une représentation florale de haut niveau qui contribuera à les étonner, les dépayser, les faire rêver...

Floralies Internationales
Parc des Expositions de la Beaujoire
Route de Saint-Joseph de Porterie
44300 Nantes
http://comite-des-floralies.com/fre/


61 - Orne

Jusqu'au 23 décembre

EXPOSITION "LES HAIES"

Ecomusée du Perche
Prieuré de Sainte-Gauburge
61130 Saint-Cyr-la-Rosiere
02 33 73 48 06
www.ecomuseeduperche.fr


76 - Seine Maritime

Jusqu'au 15 décembre

EXPOSITION
"L’ABBÉ PIERRE PHOTOGRAPHE, UN REGARD SUR LE MONDE"

L'exposition présente soixante-dix photographies inédites prises par l’abbé Pierre lui-même dans de nombreux pays. Elles témoignent de la vitalité des personnes pauvres dans le monde et dévoilent le regard lucide et plein d’amour.

Centre abbé Pierre - Emmaüs
Route d'Emmaüs
76690 Esteville
02 35 23 87 76
www.centre-abbe-pierre-emmaus.org

Lieux:

Découvrir toutes les activités