Bienvenue dans un nouveau monde... le notre

Découverte de deux planètes semblables à la Terre situées à 12,5 années-lumière
Actualités

Découverte de deux planètes semblables à la Terre situées à 12,5 années-lumière

L'étoile de Teegarden est située à 12,5 années-lumière de la Terre, c'est l'une de nos proches voisines. Teegarden est une naine rouge faiblement lumineuse et relativement froide (autour de 2700 K contre plus de 5000 K pour le Soleil). Elle a été découverte très récemment, en 2003, par Bonnard J. Teegarden, astrophysicien à la Nasa. Une équipe internationale d'astrophysiciens a passé trois années à l'étudier et a découvert deux exoplanètes en orbite autour d'elle.

Deux exoplanètes semblables à la Terre

C'est grâce à l'instrument Carmenes, installé sur l'Observatoire de Calar Alto en Espagne, que ces deux exoplanètes légèrement plus grosses que la Terre ont été découvertes. Carmenes est un spectrographe qui fonctionne dans le proche infrarouge et qui est dédié à la recherche de planètes de type terrestre en orbite autour d'étoiles faiblement lumineuses, comme Teegarden. Les deux astres, ont été identifiés par la méthode des vitesses radiales (voir plus bas). Tous deux résident dans la zone habitable de leur système, là où de l'eau à l'état liquide peut être présente. Rien n'indique toutefois que ce soit le cas.

Les scientifiques publient leur découverte dans la revue Astronomy & Astrophysics, ils y précisent que ces deux exoplanètes pourraient appartenir à un système plus vaste et que d'autres planètes sont peut-être à dénicher autour de l'étoile de Teegarden.

La méthode des vitesses radiales, comment ça marche ?

La présence d’une planète en orbite autour d’une étoile provoque des mouvements réguliers de cette dernière. Pour un observateur terrestre, l’étoile s’éloigne et se rapproche. Ces changements s’accompagnent d’un décalage de son spectre lumineux, vers le rouge quand elle s’éloigne, vers le bleu quand elle se rapproche. Ces très subtils décalages peuvent être observés par des spectrographes comme l'instrument HARPS de l'ESO ou Carmenes.

La méthode la plus usitée pour découvrir des exoplanètes est celle des transits planétaires qui consiste à détecter l'infime baisse de luminosité produite quand une planète passe devant son étoile. Elle ne peut être employée que sur des étoiles qui ont une position bien précise par rapport au plan orbital. Une condition qui est remplie, mais inversée, pour les deux planètes de Teegarden : des astronomes situés sur l'une d'elles pourraient détecter la Terre en l'observant passer devant le Soleil.


Source : Sciences et Avenir
Crédit : University of Göttingen, Institute for Astrophysics

Deux nouvelles exoplanètes identifiées autour d'une étoile proche du Soleil et dans leur zone habitable.

Découverte de deux planètes semblables à la Terre situées à 12,5 années-lumière Actualités

Découverte de deux planètes semblables à la Terre situées à 12,5 années-lumière

L'étoile de Teegarden est située à 12,5 années-lumière de la Terre, c'est l'une de nos proches voisines. Teegarden est une naine rouge faiblement lumineuse et relativement froide (autour de 2700 K contre plus de 5000 K pour le Soleil). Elle a été découverte très récemment, en 2003, par Bonnard J. Teegarden, astrophysicien à la Nasa. Une équipe internationale d'astrophysiciens a passé trois années à l'étudier et a découvert deux exoplanètes en orbite autour d'elle.

Deux exoplanètes semblables à la Terre

C'est grâce à l'instrument Carmenes, installé sur l'Observatoire de Calar Alto en Espagne, que ces deux exoplanètes légèrement plus grosses que la Terre ont été découvertes. Carmenes est un spectrographe qui fonctionne dans le proche infrarouge et qui est dédié à la recherche de planètes de type terrestre en orbite autour d'étoiles faiblement lumineuses, comme Teegarden. Les deux astres, ont été identifiés par la méthode des vitesses radiales (voir plus bas). Tous deux résident dans la zone habitable de leur système, là où de l'eau à l'état liquide peut être présente. Rien n'indique toutefois que ce soit le cas.

Les scientifiques publient leur découverte dans la revue Astronomy & Astrophysics, ils y précisent que ces deux exoplanètes pourraient appartenir à un système plus vaste et que d'autres planètes sont peut-être à dénicher autour de l'étoile de Teegarden.

La méthode des vitesses radiales, comment ça marche ?

La présence d’une planète en orbite autour d’une étoile provoque des mouvements réguliers de cette dernière. Pour un observateur terrestre, l’étoile s’éloigne et se rapproche. Ces changements s’accompagnent d’un décalage de son spectre lumineux, vers le rouge quand elle s’éloigne, vers le bleu quand elle se rapproche. Ces très subtils décalages peuvent être observés par des spectrographes comme l'instrument HARPS de l'ESO ou Carmenes.

La méthode la plus usitée pour découvrir des exoplanètes est celle des transits planétaires qui consiste à détecter l'infime baisse de luminosité produite quand une planète passe devant son étoile. Elle ne peut être employée que sur des étoiles qui ont une position bien précise par rapport au plan orbital. Une condition qui est remplie, mais inversée, pour les deux planètes de Teegarden : des astronomes situés sur l'une d'elles pourraient détecter la Terre en l'observant passer devant le Soleil.


Source : Sciences et Avenir
Crédit : University of Göttingen, Institute for Astrophysics

Deux nouvelles exoplanètes identifiées autour d'une étoile proche du Soleil et dans leur zone habitable.

LE GUIDE Naturellement

Agenda . . .


34 - Hérault

Jusqu'au 27 mars 2022

EXPOSITION
"JEAN-FRANCIS AUBURTIN, UN ÂGE D'OR"

Jean-Francis Auburtin (1866-1930) s’inscrit dans la longue procession des peintres sur le motif : Delacroix, Courbet, Boudin, Jongkind, Monet...
En une centaine d'œuvres, le Musée de Lodève propose une rétrospective de ce peintre à redécouvrir.

Musée de Lodève
Square George Auric
34700 Lodève
04 67 88 86 10
www.museedelodeve.fr


39 - Jura

Jusqu'au 15 mars

EXPOSITION
"FRONTIÈRES DE SEL"

Reproductions d’objets, contenus numériques, vidéos et extraits sonores, archives inédites vous dévoileront tous les secrets du commerce du sel.
Une part belle sera également faite aux métiers de la restauration et du patrimoine avec la présentation en timelapse du travail de l’atelier Lythos, qui a réalisé un fac-similé de la borne destiné à être replacé sur le lieu de découverte à Montigny-les-Arsures.

La Grande Saline
3 place des salines
39110 Salins-les-Bains
03 84 73 10 92
www.salinesdesalins.com


71 - Saône et Loire

Le 16 février

ATELIERS
"BRICO RECUP"

Réutiliser, récupérer, créer, s’amuser… Voilà le programme de notre atelier récup’ où nous transformerons rouleaux de papier toilette, boîtes à œufs et bouteilles plastique en petits animaux et autres petits bricolages rigolos à emporter à la maison. A partir de 6 ans. De 14 h à 16 h .

Centre EDEN
26 rue de l’Eglise
71290 Cuisery
03 85 27 08 00
www.centre-eden71.fr


Le 23 février

ATELIERS
"NICHOIRS ET CIE"

Présentation de nichoirs, conseil sur leur fabrication et leur installation. Assemblage d’un modèle en salle (choix à faire parmi 3 références). Tout public, enfants à partir de 9 ans. Dd 14 h à 16 h 30.

Centre EDEN
26 rue de l’Eglise
71290 Cuisery
03 85 27 08 00
www.centre-eden71.fr


88 - Vosges

Du 5 février au 18 septembre  

EXPOSITION
"POSADA, GENIE DE LA GRAVURE"

Cette exposition, première rétrospective en France de l’œuvre de José Guadalupe Posada (1852-1913) nous permet d’admirer l’inventivité et la dextérité d’un des grands maîtres de la gravure internationale qui a délaissé une carrière toute tracée pour mettre son talent au service de la presse populaire : illustrations de faits divers, contes, chansons... et les fameuses Calaveras.

Musée de l'Image
42 quai de Dogneville
88000 Épinal
03 29 81 48 30
https://museedelimage.fr

Lieux:

Découvrir toutes les activités