Bienvenue dans un nouveau monde... le notre

Une recette contre la gueule de bois dans un papyrus grec du 2e siècle
Actualités

Une recette contre la gueule de bois dans un papyrus grec du 2e siècle

Ah la gueule de bois ! Même les Grecs anciens se préoccupaient déjà de ces désagréments des lendemains d'ivresse qui conjuguent maux de tête et nausées… C'est du moins ce qu'ont découvert en 2015 des chercheurs qui sont parvenus à traduire une "recette" retrouvée sur un papyrus du IIe siècle de notre ère et destinée à soigner ce malaise. Il y est notamment conseillé aux noceurs de "porter une chaîne de feuilles de Chamaedaphne d'Alexandrie", soit le laurier d'Alexandrie. Ce texte fait partie d'un ensemble de 39 papyrus médicaux antiques - plus précisément, 38 papyrus et un parchemin – appartenant à la célèbre collection exhumée au 19e siècle sur le site d'Oxyrhynchos, en Egypte.

Le patient doit porter un collier de feuilles, mais il devait aussi porter sur eux des mots magiques écrits sur le papyrus"

Publié sous la référence 5245, cet antidote propose contre les douloureux excès de boissons des traitements très répandus alors dans l'Antiquité. "L'utilisation d'amulettes y est recommandée. Le patient doit porter un collier de feuilles, mais il devait aussi porter sur eux des mots magiques écrits sur le papyrus", explique Henry Benjamin, du département grec et latin de l'Université College, à Londres, l'un des auteurs de cette traduction. Ce papyrus, en partie incomplet, contient également des traitements pour diverses affections oculaires : "Pour les orgelets, il faut décapiter des fourmis et s'en frotter les yeux et le cou. Pour avoir une vue perçante, il faut enduire ses yeux de suc de Cyrénaïque [sans doute du silphium, peut-être la Férula tingitana, une herbacée utilisée à diverses fins médicales dans l'antiquité, NDLR] ; Pour l'ophtalmie, écrire certaines formules sur un petit morceau de papyrus et le porter en permanence avec soi", poursuit le spécialiste.

Ces papyrus médicaux, aux frontières de la médecine et de la magie - dits "iatro-magiques" - concernaient aussi des traitements contre les ulcères, les maux de dents… ou les hémorroïdes. Ils s'adressaient à des divinités et puissances supérieures et devaient être portés autour du cou ou du poignet, pliés dans de petits étuis.

À ce jour, soixante-dix papyrus médicaux, la plupart émanant de savants reconnus de l'époque, ont été publiés par l'Egypt Exploration Society dans la série "Papyrus d'Oxyrhynchos". Une publication longue et lente de milliers de documents débutés il y a un siècle. L'ensemble de ces trésors est conservé à la Bibliothèque Sackler de l'université d'Oxford (Grande-Bretagne).


Source : Sciences et Avenir
Crédit : Copyright: Egypt Exploration Society

Le Papyrus d'Oxyrhynchos n°5245 et sa recette contre l'ivresse.

Une recette contre la gueule de bois dans un papyrus grec du 2e siècle Actualités

Une recette contre la gueule de bois dans un papyrus grec du 2e siècle

Ah la gueule de bois ! Même les Grecs anciens se préoccupaient déjà de ces désagréments des lendemains d'ivresse qui conjuguent maux de tête et nausées… C'est du moins ce qu'ont découvert en 2015 des chercheurs qui sont parvenus à traduire une "recette" retrouvée sur un papyrus du IIe siècle de notre ère et destinée à soigner ce malaise. Il y est notamment conseillé aux noceurs de "porter une chaîne de feuilles de Chamaedaphne d'Alexandrie", soit le laurier d'Alexandrie. Ce texte fait partie d'un ensemble de 39 papyrus médicaux antiques - plus précisément, 38 papyrus et un parchemin – appartenant à la célèbre collection exhumée au 19e siècle sur le site d'Oxyrhynchos, en Egypte.

Le patient doit porter un collier de feuilles, mais il devait aussi porter sur eux des mots magiques écrits sur le papyrus"

Publié sous la référence 5245, cet antidote propose contre les douloureux excès de boissons des traitements très répandus alors dans l'Antiquité. "L'utilisation d'amulettes y est recommandée. Le patient doit porter un collier de feuilles, mais il devait aussi porter sur eux des mots magiques écrits sur le papyrus", explique Henry Benjamin, du département grec et latin de l'Université College, à Londres, l'un des auteurs de cette traduction. Ce papyrus, en partie incomplet, contient également des traitements pour diverses affections oculaires : "Pour les orgelets, il faut décapiter des fourmis et s'en frotter les yeux et le cou. Pour avoir une vue perçante, il faut enduire ses yeux de suc de Cyrénaïque [sans doute du silphium, peut-être la Férula tingitana, une herbacée utilisée à diverses fins médicales dans l'antiquité, NDLR] ; Pour l'ophtalmie, écrire certaines formules sur un petit morceau de papyrus et le porter en permanence avec soi", poursuit le spécialiste.

Ces papyrus médicaux, aux frontières de la médecine et de la magie - dits "iatro-magiques" - concernaient aussi des traitements contre les ulcères, les maux de dents… ou les hémorroïdes. Ils s'adressaient à des divinités et puissances supérieures et devaient être portés autour du cou ou du poignet, pliés dans de petits étuis.

À ce jour, soixante-dix papyrus médicaux, la plupart émanant de savants reconnus de l'époque, ont été publiés par l'Egypt Exploration Society dans la série "Papyrus d'Oxyrhynchos". Une publication longue et lente de milliers de documents débutés il y a un siècle. L'ensemble de ces trésors est conservé à la Bibliothèque Sackler de l'université d'Oxford (Grande-Bretagne).


Source : Sciences et Avenir
Crédit : Copyright: Egypt Exploration Society

Le Papyrus d'Oxyrhynchos n°5245 et sa recette contre l'ivresse.

LE GUIDE Naturellement

Agenda . . .

30 - GARD

14 avril au 1er mai
"VENEZ VOLER DANS LA GROTTE DE LA SALAMANDRE"

Vivez une expérience extraordinaire : voler en ballon dans une énorme caverne… Embarquer dans l’’Aéroplume, un ballon plus léger que l’’air, mu par la force humaine.

Grotte de la Salamandre
30430 Méjannes le Clap
04 66 600 600
www.grottedelasalamandre.com


42 - LOIRE

Du 10 janvier au 31 mai
EXPOSITION "FIBRES"

L'exposition présente l'origine, les caractéritstiques et l'utilisation de fibres végétales, animales et synthétiques que l'on retrouve dans l'industrie textile et au quotidien.
Une section consacrée à l'utilisation de fibres diverses dans la création artistiques présente des oeuvres d'Anne Mangeot et Ghislaine Berlier Garcia.

La Maison du Passementier
20 rue Victor Hugo
42650 Saint-Jean-Bonnefonds
04 77 95 09 82
http://www.ville-st-jean-bonnefonds.fr/-maisondupassementier-


50 - MANCHE

Du 18 et 19 juillet
FESTIVAL DE FUSÉES À EAU

Venez fabriquez la plus belle fusée et surtout la plus rapide !
•Ateliers de construction de fusées à eau en continu pour toute la famille
•Décollages de vos fusées dans le parc paysager

Planétarium Ludiver
1700 rue de la Libération
Tonneville - 50460 La Hague
02 33 78 13 80
www.ludiver.com


Le 3 août
NUIT DES ÉTOILES

A l’occasion de cette soirée exceptionnelle, les visiteurs découvriront gratuitement les mystères de la voûte céleste dès 20h et tout au long de la soirée. De nombreuses animations adaptées à chaque public, ponctueront cette soirée. Des ateliers spécialement adaptés au jeune public et aux familles seront proposés.

Planétarium Ludiver
1700 rue de la Libération
Tonneville - 50460 La Hague
02 33 78 13 80
www.ludiver.com


81 - TARN

Du 1er décembre au 31 janvier 2018
FESTIVAL DES LANTERNES
Féérie des lumières d'Asie

Chaque soir à la tombée de la nuit, la féérie des lanternes chinoises illumine le site classé du parc Foucaud.
Autour du château, sous les arbres millénaires ornés de lumière, dans les bassins et pièces d'eau, vingt tableaux se succèdent entre pagodes, temples asiatiques, animaux fantastiques, nénuphars et autres pandas.

Parc de Foucaud
Avenue Dom Vaysette
81600 Gaillac
https://festivaldeslanternes-gaillac.fr

Lieux:

Découvrir toutes les activités