Bienvenue dans un nouveau monde... le notre

Un trou grand comme trois fois la Bretagne découvert au milieu de l'Antarctique
Actualités

Un trou grand comme trois fois la Bretagne découvert au milieu de l'Antarctique

C'est un phénomène qu'on n'avait plus vu depuis 40 ans. Un trou s'est formé ces derniers mois dans la glace hivernale de l'océan Antarctique, que les chercheurs hésitent à attribuer au changement climatique. Au maximum de son extension, il mesurait au moins 50 000 km², voire 80 000 km² selon le site d'actualité Motherboard, soit la superficie de la région Nouvelle-Aquitaine !

Ces étendues dépourvues de glace, appelées «polynies», peuvent se former dans l'océan Arctique ou son pendant austral, l'océan Antarctique, mais il est rare qu'ils atteignent cette taille, surtout aussi loin du large.

A l'hiver 1974, la communauté scientifique avait aperçu pour la première fois une vaste polynie dans la même région, la mer de Weddell. Il mesurait 300 000 km² et s'était fait remarquer les deux hivers suivants, avant de se faire discret. Mais les concentrations de glace demeurèrent faibles jusqu'à aujourd'hui. Les scientifiques ont observé l'apparition à nouveau d'un trou au cours l'hiver 2016. Il est cette année nettement plus gros que l'an dernier.

Des courants d'eau plus chaude

Les eaux profondes dans la région de Weddell seraient plus chaudes et plus salées que les eaux de surface. Les polynies seraient la conséquence d'un cycle : les courants font remonter de l'eau plus chaude qui libère de la chaleur dans l'air, la glace fond, l'eau à la surface refroidit avant de couler.

Selon les scientifiques qui étudient le phénomène, il est trop tôt pour incriminer le réchauffement climatique. En revanche, la fonte de glace a incontestablement des effets sur la température de l'eau et donc, au moins localement, sur le climat.

Interrogé par National Geographic, Kent Moore, professeur de physique à l'Université de Toronto (Canada), reste prudent : «Nous ne comprenons pas vraiment les impacts à long-terme des polynies.»
 

Source : Le Parisien
Crédit : EARTHDATA/NASA

La polynie de Weddell, le 25 septembre 2017.

Un trou grand comme trois fois la Bretagne découvert au milieu de l'Antarctique Actualités

Un trou grand comme trois fois la Bretagne découvert au milieu de l'Antarctique

C'est un phénomène qu'on n'avait plus vu depuis 40 ans. Un trou s'est formé ces derniers mois dans la glace hivernale de l'océan Antarctique, que les chercheurs hésitent à attribuer au changement climatique. Au maximum de son extension, il mesurait au moins 50 000 km², voire 80 000 km² selon le site d'actualité Motherboard, soit la superficie de la région Nouvelle-Aquitaine !

Ces étendues dépourvues de glace, appelées «polynies», peuvent se former dans l'océan Arctique ou son pendant austral, l'océan Antarctique, mais il est rare qu'ils atteignent cette taille, surtout aussi loin du large.

A l'hiver 1974, la communauté scientifique avait aperçu pour la première fois une vaste polynie dans la même région, la mer de Weddell. Il mesurait 300 000 km² et s'était fait remarquer les deux hivers suivants, avant de se faire discret. Mais les concentrations de glace demeurèrent faibles jusqu'à aujourd'hui. Les scientifiques ont observé l'apparition à nouveau d'un trou au cours l'hiver 2016. Il est cette année nettement plus gros que l'an dernier.

Des courants d'eau plus chaude

Les eaux profondes dans la région de Weddell seraient plus chaudes et plus salées que les eaux de surface. Les polynies seraient la conséquence d'un cycle : les courants font remonter de l'eau plus chaude qui libère de la chaleur dans l'air, la glace fond, l'eau à la surface refroidit avant de couler.

Selon les scientifiques qui étudient le phénomène, il est trop tôt pour incriminer le réchauffement climatique. En revanche, la fonte de glace a incontestablement des effets sur la température de l'eau et donc, au moins localement, sur le climat.

Interrogé par National Geographic, Kent Moore, professeur de physique à l'Université de Toronto (Canada), reste prudent : «Nous ne comprenons pas vraiment les impacts à long-terme des polynies.»
 

Source : Le Parisien
Crédit : EARTHDATA/NASA

La polynie de Weddell, le 25 septembre 2017.

LE GUIDE Naturellement

Agenda . . .

21 - COTES-D'OR

Du 8 avril 2017 au 7 janvier 2018
"SAUVAGES"

Lynx boréal, Ours brun, Loup gris, Renard roux et Loutre d'Europe.
Cette nouvelle exposition propose une mise en scène originale adaptée à un public familial. De nombreuses illustrations, schémas, spécimens naturalisés, pièces archéologiques et ostéologiques, témoignages d’experts… apportent des éléments objectifs, de façon claire et synthétique sur ces cinq Mammifères Carnivores. Le visiteur pourra ainsi, en toute connaissance de cause, avoir un avis éclairé sur la place qu’il serait prêt à leur laisser.

Jardin des sciences
Avenue Albert 1er & 14 rue Jehan de Marville (Parc de l’Arquebuse)
21000 Dijon
03 80 48 82 00
www.dijon.fr


30 - GARD

14 avril au 1er mai
"VENEZ VOLER DANS LA GROTTE DE LA SALAMANDRE"

Vivez une expérience extraordinaire : voler en ballon dans une énorme caverne… Embarquer dans l’’Aéroplume, un ballon plus léger que l’’air, mu par la force humaine.

Grotte de la Salamandre
30430 Méjannes le Clap
04 66 600 600
www.grottedelasalamandre.com


40 - LANDES

Du 15 avril au 26 novembre

"L'ART DES CHASSEURS PRÉHISTORIQUES"

A travers cette exposition, la Maison de la Dame propose de découvrir toutes les facettes de l'art des chasseurs préhistoriques.

La Maison de la Dame de Brassempouy
404 rue du Musée
40330 Brassempouy
05 58 89 21 73
www.prehistoire-brassempouy.fr


70 - HAUTE-SAONE

Du 29 septembre au 22 décembre
"LA SÉGRÉGATION ET LA GLOIRE, LES SOLDATS NOIRS-AMÉRICAINS AU CŒUR DE LA GRANDE GUERRE"

Cette exposition traite de l’engagement des noirs-américains dans la 1ère guerre mondiale. Ces derniers bien que libérés de l’esclavage en 1865 subissaient alors des discriminations économiques et sociales auxquelles s’ajoutaient dans les états du Sud des Etats-Unis, la ségrégation raciale.

Maison de la Négritude et des Droits de l'Homme
24 Grande Rue
70290 Champagney
03 84 23 25 45
www.maisondelanegritude.fr


74 - HAUTE-SAVOIE

Jusqu'au 31 décembre 2018
EXPOSITION TEMPORAIRE
"Sibérie centrale et orientale"

Muséum des Papillons
et Insectes du Château de Faverges

293 chemin de la Vie Plaine
74210 Faverges
07 78 41 33 51
www.museum-faverges.com


81 - TARN

Du 1er décembre au 31 janvier 2018
FESTIVAL DES LANTERNES
Féérie des lumières d'Asie

Chaque soir à la tombée de la nuit, la féérie des lanternes chinoises illumine le site classé du parc Foucaud.
Autour du château, sous les arbres millénaires ornés de lumière, dans les bassins et pièces d'eau, vingt tableaux se succèdent entre pagodes, temples asiatiques, animaux fantastiques, nénuphars et autres pandas.

Parc de Foucaud
Avenue Dom Vaysette
81600 Gaillac
https://festivaldeslanternes-gaillac.fr

Lieux:

Découvrir toutes les activités