Bienvenue dans un nouveau monde... le notre

Premières bouteilles de gaz issu de résidus de betterave vendues en Alsace
Actualités

Premières bouteilles de gaz issu de résidus de betterave vendues en Alsace

C’est une première française, et peut-être bien mondiale. Cette semaine, Butagaz a commercialisé, ou plutôt même offert, à Benfeld en Alsace, ses vingt toutes premières bouteilles de gaz (de 10 à 15 %) biosourcé. Un composant issu de végétaux, et plus précisément de résidus de betterave (sucrière), de paille et de copeaux de bois.

Derrière le procédé : Global bioénergies, société basée à Evry au sud de Paris - et partenaire depuis un an du fournisseur d’énergie (dont de gaz aux particuliers) Butagaz. « Notre entreprise a été créée avec la vision de transformer les résidus agricoles et forestiers en hydrocarbures », récite Marc Delcourt, directeur général.

Des micro-organismes et une fermentation

En clair, pour transformer les résidus végétaux en bio-isobutène (ou bio-propylène), le laboratoire de la boîte à la soixantaine de salariés utilise des micro-organismes (des bactéries) qui interviennent lors d’une fermentation dans des cuves. Un procédé aussi pensé pour des biocarburants, des matériaux chimiques ou cosmétiques.

« C’est une avancée importante pour prendre part à la transition énergétique, vante Emmanuel Mannooretonil, chargé des nouveaux business chez Butagaz. On partage un rêve, celui de voir les déchets et résidus de l’industrie sucrière alimenter nos produits sur le long terme. » Sans que le consommateur n’y voie pour autant de changement.

Une grande usine en projet en Champagne pour 2021

Après ce petit teasing effectué à l’Intermarché de Benfeld, au sud de Strasbourg, près du site de fabrication de sucre d’Erstein - du groupe Cristal Union, un autre partenaire -, les clients devront cependant attendre trois ans avant de retrouver ces bouteilles de gaz partiellement biosourcé commercialisées largement dans les supermarchés.

Si la première bouteille est sortie en septembre 2017 du démonstrateur mis en place sur le site d’une ex-raffinerie allemande (avec cinq kilos de résidus de betterave pour un kilo de gaz), une usine capable de produire 50.000 tonnes par an est en projet en Champagne (près de Reims ou Troyes) pour 2021. Reste à lever 115 millions d’euros.

Une fois commercialisé auprès du grand public, ce gaz biosourcé (de 10 à 15 %, une quantité modérée visant ainsi une installation progressive de la filière) coûtera probablement un peu plus cher. Mais, selon ses créateurs, une telle avancée permettra aussi de réduire de 40 % les émissions de carbone vis-à-vis des bouteilles normales.
 

Source : 20 Minutes
Crédit : Ehrecke/Creative Commons/Pixabay.

Le gaz biosourcé est notamment fabriqué à base de résidus de betterave sucrière.

Premières bouteilles de gaz issu de résidus de betterave vendues en Alsace Actualités

Premières bouteilles de gaz issu de résidus de betterave vendues en Alsace

C’est une première française, et peut-être bien mondiale. Cette semaine, Butagaz a commercialisé, ou plutôt même offert, à Benfeld en Alsace, ses vingt toutes premières bouteilles de gaz (de 10 à 15 %) biosourcé. Un composant issu de végétaux, et plus précisément de résidus de betterave (sucrière), de paille et de copeaux de bois.

Derrière le procédé : Global bioénergies, société basée à Evry au sud de Paris - et partenaire depuis un an du fournisseur d’énergie (dont de gaz aux particuliers) Butagaz. « Notre entreprise a été créée avec la vision de transformer les résidus agricoles et forestiers en hydrocarbures », récite Marc Delcourt, directeur général.

Des micro-organismes et une fermentation

En clair, pour transformer les résidus végétaux en bio-isobutène (ou bio-propylène), le laboratoire de la boîte à la soixantaine de salariés utilise des micro-organismes (des bactéries) qui interviennent lors d’une fermentation dans des cuves. Un procédé aussi pensé pour des biocarburants, des matériaux chimiques ou cosmétiques.

« C’est une avancée importante pour prendre part à la transition énergétique, vante Emmanuel Mannooretonil, chargé des nouveaux business chez Butagaz. On partage un rêve, celui de voir les déchets et résidus de l’industrie sucrière alimenter nos produits sur le long terme. » Sans que le consommateur n’y voie pour autant de changement.

Une grande usine en projet en Champagne pour 2021

Après ce petit teasing effectué à l’Intermarché de Benfeld, au sud de Strasbourg, près du site de fabrication de sucre d’Erstein - du groupe Cristal Union, un autre partenaire -, les clients devront cependant attendre trois ans avant de retrouver ces bouteilles de gaz partiellement biosourcé commercialisées largement dans les supermarchés.

Si la première bouteille est sortie en septembre 2017 du démonstrateur mis en place sur le site d’une ex-raffinerie allemande (avec cinq kilos de résidus de betterave pour un kilo de gaz), une usine capable de produire 50.000 tonnes par an est en projet en Champagne (près de Reims ou Troyes) pour 2021. Reste à lever 115 millions d’euros.

Une fois commercialisé auprès du grand public, ce gaz biosourcé (de 10 à 15 %, une quantité modérée visant ainsi une installation progressive de la filière) coûtera probablement un peu plus cher. Mais, selon ses créateurs, une telle avancée permettra aussi de réduire de 40 % les émissions de carbone vis-à-vis des bouteilles normales.
 

Source : 20 Minutes
Crédit : Ehrecke/Creative Commons/Pixabay.

Le gaz biosourcé est notamment fabriqué à base de résidus de betterave sucrière.

LE GUIDE Naturellement

Agenda . . .

14 - Calvados

Jusqu’au 29 février 2020

EXPOSITION
"LES REQUINS ! 430 MILLIONS D’ANNÉES D’ÉVOLUTION"

Découvrez la grande diversité des requins, allant d’espèces de petites tailles, jusqu’aux poissons géants dont les dents sont plus grandes qu’une main humaine.
Cette exposition évoque également le grand danger auquel ils sont confrontés : l’Homme. Venez découvrir de nouvelles espèces et apprendre en vous amusant grâce à une fresque digitale.

Paléospace
Avenue Jean Moulin
14640 Villers-sur-Mer
02 31 81 77 60
www.paleospace-villers.fr


21 - Côte d'Or

Jusqu’au 6 janvier 2019

EXPOSITION
"GRAINES"

Elles sont partout… Du petit-déjeuner au coucher, dans nos vêtements, dans notre alimentation, dans nos parcs et jardins… sans même y penser elles font partie de notre quotidien et sont un pilier de la biodiversité végétale.
Cette nouvelle exposition, très ludique, propose à tous les visiteurs de découvrir une grande variété de graines d’ici et d’ailleurs et de s’interroger sur leurs enjeux dans un contexte de changement climatique et sociétal.

Le Jardin des sciences
Parc de l’Arquebuse
21000 Dijon
03 80 48 82 00
www.dijon.fr


Jusqu’au 31 mars 2019

EXPOSITION PLEIN-AIR
"IMPACTS ! HOMME-NATURE"

Venez découvrir les relations homme-nature au plus près du vivant !
De l’évolution du comportement animal à celui du climat et des milieux naturels, les chercheurs de Bourgogne et de Franche-Comté tentent de comprendre le rôle de l’Homme dans ces changements. Traversez ville, campagne et forêt et voyagez jusqu’aux pôles pour observer ces recherches in vivo !

Le Jardin des sciences
Parc de l’Arquebuse
21000 Dijon
03 80 48 82 00
www.dijon.fr


25 - Doubs

Jusqu'au 22 avril 2019

EXPOSITION "FROID"

Véritable plongée dans l’univers du froid, l’exposition met en scène les multiples facettes du froid et plonge le visiteur dans des univers différents :
vie quotidienne, milieux extrêmes, biologie, physique, chimie, recherche, technologie, science-fiction... et l’invite à expérimenter.

Saline royale
Grande rue
25610 Arc-et-Senans
03 81 54 45 45
www.salineroyale.com


41 - Loir et Cher

Jusqu'au 31 décembre

LES JARDINS DE CHAMBORD

Le château a retrouvé en 2017 ses jardins à la française du XVIIIe siècle avec six hectares et demi au pied de la façade nord du château : plus de 600 arbres, 800 arbustes, 200 rosiers, 15 250 plantes...

Office de Tourisme de Blois-Chambord
23 place du château
41000 Blois
02 54 90 41 41
www.bloischambord.com


44 - Loire Atlantique

 

Du 8 au 19 mai 2019

EXPOSITION
"LES FLORALIES INTERNATIONALES DE NANTES"

Lors de cette prestigieuse manifestation florale, les visiteurs seront invités à découvrir dans le cadre exceptionnel du Parc de la Beaujoire des scènes ornementales élaborées par des professionnels et des amateurs passionnés.
Une représentation florale de haut niveau qui contribuera à les étonner, les dépayser, les faire rêver...

Floralies Internationales
Parc des Expositions de la Beaujoire
Route de Saint-Joseph de Porterie
44300 Nantes
http://comite-des-floralies.com/fre/


61 - Orne

Jusqu'au 23 décembre

EXPOSITION "LES HAIES"

Ecomusée du Perche
Prieuré de Sainte-Gauburge
61130 Saint-Cyr-la-Rosiere
02 33 73 48 06
www.ecomuseeduperche.fr


76 - Seine Maritime

Jusqu'au 15 décembre

EXPOSITION
"L’ABBÉ PIERRE PHOTOGRAPHE, UN REGARD SUR LE MONDE"

L'exposition présente soixante-dix photographies inédites prises par l’abbé Pierre lui-même dans de nombreux pays. Elles témoignent de la vitalité des personnes pauvres dans le monde et dévoilent le regard lucide et plein d’amour.

Centre abbé Pierre - Emmaüs
Route d'Emmaüs
76690 Esteville
02 35 23 87 76
www.centre-abbe-pierre-emmaus.org

Lieux:

Découvrir toutes les activités