Bienvenue dans un nouveau monde... le notre

Pollution : New Delhi en «état d'urgence de santé publique»
Actualités

Pollution : New Delhi en «état d'urgence de santé publique»

À l'heure où l'empreinte de l'homme sur la planète est au cœur de la COP23 qui se déroule actuellement en Allemagne, la capitale indienne New Delhi toussait ce mardi dans l'un de ces brouillards polluants qui lui valent sa sinistre réputation de mégapole parmi les plus polluées au monde. Depuis le réveil, les larges artères de la ville étaient voilées de gris. Les appartements ressemblaient à des fumoirs. Des petits commerçants de rue s'étaient noués un chiffon sur le visage, protection bien dérisoire.

En milieu d'après-midi, heure où les concentrations de particules en suspension sont pourtant plus basses, les différents compteurs de Delhi affichaient des niveaux dangereux de particules ultra-fines (PM2,5), entre 300 et 650. L'OMS recommande de ne pas dépasser 25 en moyenne quotidienne pour la santé. «Au moment où je suis sorti de chez moi, j'ai commencé à tousser et mes yeux se sont mis à me brûler. C'est insupportable pour les humains», a déclaré à l'AFP Naresh Yadav, un employé de banque. Les habitants ont été priés de ne pas quitter leur domicile.

Alarmée, l'association médicale indienne a estimé que la capitale se trouvait en «état d'urgence de santé publique» et appelé les décideurs à réagir. Respirer l'air de la ville équivaudrait à fumer plus de 50 cigarettes en une journée. «Delhi est devenu invivable, particulièrement pour les enfants», a réagi Vipin Malhotra, un homme d'affaires. En raison de la mauvaise visibilité, une piste de l'aéroport international a dû être fermée. Les autorités locales réfléchissent aussi à fermer les écoles. En effet, les prévisions météorologiques augurent d'une situation identique pour les jours à venir.

Les épisodes de «smog» sont récurrents en automne et hiver à New Delhi, que l'OMS avait classée en 2014 comme ville la plus polluée au monde. Le froid et l'absence de vent plaquent au sol les émissions polluantes des véhicules, usines et centrales, les empêchant de se dissiper. Ces particules en suspension accentuent les risques de maladies cardiovasculaires et de cancer des poumons. Les plus petites d'entre elles (PM2,5), grandes comme un trentième d'un diamètre de cheveu humain, parviennent à travers les poumons à s'infiltrer dans l'organisme et le sang.
 

Source : AFP
Crédit : SAJJAD HUSSAIN / AFP

Des piétons marchent devant l'India Gate memorial, que l'on distingue à peine.

Pollution : New Delhi en «état d'urgence de santé publique» Actualités

Pollution : New Delhi en «état d'urgence de santé publique»

À l'heure où l'empreinte de l'homme sur la planète est au cœur de la COP23 qui se déroule actuellement en Allemagne, la capitale indienne New Delhi toussait ce mardi dans l'un de ces brouillards polluants qui lui valent sa sinistre réputation de mégapole parmi les plus polluées au monde. Depuis le réveil, les larges artères de la ville étaient voilées de gris. Les appartements ressemblaient à des fumoirs. Des petits commerçants de rue s'étaient noués un chiffon sur le visage, protection bien dérisoire.

En milieu d'après-midi, heure où les concentrations de particules en suspension sont pourtant plus basses, les différents compteurs de Delhi affichaient des niveaux dangereux de particules ultra-fines (PM2,5), entre 300 et 650. L'OMS recommande de ne pas dépasser 25 en moyenne quotidienne pour la santé. «Au moment où je suis sorti de chez moi, j'ai commencé à tousser et mes yeux se sont mis à me brûler. C'est insupportable pour les humains», a déclaré à l'AFP Naresh Yadav, un employé de banque. Les habitants ont été priés de ne pas quitter leur domicile.

Alarmée, l'association médicale indienne a estimé que la capitale se trouvait en «état d'urgence de santé publique» et appelé les décideurs à réagir. Respirer l'air de la ville équivaudrait à fumer plus de 50 cigarettes en une journée. «Delhi est devenu invivable, particulièrement pour les enfants», a réagi Vipin Malhotra, un homme d'affaires. En raison de la mauvaise visibilité, une piste de l'aéroport international a dû être fermée. Les autorités locales réfléchissent aussi à fermer les écoles. En effet, les prévisions météorologiques augurent d'une situation identique pour les jours à venir.

Les épisodes de «smog» sont récurrents en automne et hiver à New Delhi, que l'OMS avait classée en 2014 comme ville la plus polluée au monde. Le froid et l'absence de vent plaquent au sol les émissions polluantes des véhicules, usines et centrales, les empêchant de se dissiper. Ces particules en suspension accentuent les risques de maladies cardiovasculaires et de cancer des poumons. Les plus petites d'entre elles (PM2,5), grandes comme un trentième d'un diamètre de cheveu humain, parviennent à travers les poumons à s'infiltrer dans l'organisme et le sang.
 

Source : AFP
Crédit : SAJJAD HUSSAIN / AFP

Des piétons marchent devant l'India Gate memorial, que l'on distingue à peine.

LE GUIDE Naturellement

Agenda . . .

21 - COTES-D'OR

Du 8 avril 2017 au 7 janvier 2018
"SAUVAGES"

Lynx boréal, Ours brun, Loup gris, Renard roux et Loutre d'Europe.
Cette nouvelle exposition propose une mise en scène originale adaptée à un public familial. De nombreuses illustrations, schémas, spécimens naturalisés, pièces archéologiques et ostéologiques, témoignages d’experts… apportent des éléments objectifs, de façon claire et synthétique sur ces cinq Mammifères Carnivores. Le visiteur pourra ainsi, en toute connaissance de cause, avoir un avis éclairé sur la place qu’il serait prêt à leur laisser.

Jardin des sciences
Avenue Albert 1er & 14 rue Jehan de Marville (Parc de l’Arquebuse)
21000 Dijon
03 80 48 82 00
www.dijon.fr


30 - GARD

14 avril au 1er mai
"VENEZ VOLER DANS LA GROTTE DE LA SALAMANDRE"

Vivez une expérience extraordinaire : voler en ballon dans une énorme caverne… Embarquer dans l’’Aéroplume, un ballon plus léger que l’’air, mu par la force humaine.

Grotte de la Salamandre
30430 Méjannes le Clap
04 66 600 600
www.grottedelasalamandre.com


40 - LANDES

Du 15 avril au 26 novembre

"L'ART DES CHASSEURS PRÉHISTORIQUES"

A travers cette exposition, la Maison de la Dame propose de découvrir toutes les facettes de l'art des chasseurs préhistoriques.

La Maison de la Dame de Brassempouy
404 rue du Musée
40330 Brassempouy
05 58 89 21 73
www.prehistoire-brassempouy.fr


70 - HAUTE-SAONE

Du 29 septembre au 22 décembre
"LA SÉGRÉGATION ET LA GLOIRE, LES SOLDATS NOIRS-AMÉRICAINS AU CŒUR DE LA GRANDE GUERRE"

Cette exposition traite de l’engagement des noirs-américains dans la 1ère guerre mondiale. Ces derniers bien que libérés de l’esclavage en 1865 subissaient alors des discriminations économiques et sociales auxquelles s’ajoutaient dans les états du Sud des Etats-Unis, la ségrégation raciale.

Maison de la Négritude et des Droits de l'Homme
24 Grande Rue
70290 Champagney
03 84 23 25 45
www.maisondelanegritude.fr


74 - HAUTE-SAVOIE

Jusqu'au 31 décembre 2018
EXPOSITION TEMPORAIRE
"Sibérie centrale et orientale"

Muséum des Papillons
et Insectes du Château de Faverges

293 chemin de la Vie Plaine
74210 Faverges
07 78 41 33 51
www.museum-faverges.com


81 - TARN

Du 1er décembre au 31 janvier 2018
FESTIVAL DES LANTERNES
Féérie des lumières d'Asie

Chaque soir à la tombée de la nuit, la féérie des lanternes chinoises illumine le site classé du parc Foucaud.
Autour du château, sous les arbres millénaires ornés de lumière, dans les bassins et pièces d'eau, vingt tableaux se succèdent entre pagodes, temples asiatiques, animaux fantastiques, nénuphars et autres pandas.

Parc de Foucaud
Avenue Dom Vaysette
81600 Gaillac
https://festivaldeslanternes-gaillac.fr

Lieux:

Découvrir toutes les activités