Bienvenue dans un nouveau monde... le notre

Obèse et maltraité, l'unique éléphant du Pakistan va quitter le pays
Actualités

Obèse et maltraité, l'unique éléphant du Pakistan va quitter le pays

Kaavan était un mignon éléphanteau quand le Sri Lanka l'a offert au Pakistan en 1985. Trente-cinq ans plus tard, c'est un pachyderme obèse, après des années de maltraitance, qui s'apprête à quitter Islamabad, illustrant l'indignité des zoos pakistanais.

En mai 2020, la justice, outrée par le traitement réservé aux animaux du zoo de la capitale, a ordonné le transfert d'une partie d'entre eux vers des cieux plus cléments. Deux mois plus tard, deux lions sont morts, probablement de stress, quand on les a sortis de leur étroite cage. Des autruches les ont accompagnés au paradis des animaux malheureux. L'ourse, frappée d'une tumeur, ne fait toujours que tourner sur elle-même dans un enclos minuscule. Quand Kaavan, héros malgré lui de cette ménagerie fatiguée, tirera bientôt sa révérence.

Son salut est venu d'une vétérinaire californienne, Samar Khan, scandalisée il y a quelques années pendant la visite du zoo. "J'ai été horrifiée de découvrir qu'il était enchaîné depuis 28 ans", se souvient-elle, interrogée par l'AFP. La chanteuse Cher s'est ensuite emparée de la cause de l'éléphant.

En route pour les forêts du Cambodge

Après une lutte acharnée de défenseurs des animaux pakistanais, la délivrance approche. Vendredi 4 septembre, une équipe d'experts internationaux, armée de fléchettes tranquillisantes, a fait le check-up de Kaavan, le premier depuis 2016, avant son départ prévu pour les forêts du Cambodge. Attiré par une cuve de bananes et du pain, puis anesthésié à trois reprises, le pachyderme a globalement donné satisfaction. "Il est en bonne condition générale (...) mais il est totalement obèse", commente le vétérinaire en chef Frank Goeritz, qui travaille pour le groupe autrichien de protection de sauvetage des animaux Four Paws International.

"Il pèse beaucoup trop et ses pieds sont horribles", poursuit-il, tout en chantonnant "My way", de Frank Sinatra, pour calmer l'éléphant, dont les ongles, fissurés et malformés, requièrent selon lui des soins médicaux.

Kaavan a mangé jusqu'à 200 kilos de canne à sucre par jour et a été privé de stimuli intellectuels, d'où son comportement "stéréotypé", explique M. Goeritz. L'éléphant ne fait souvent que tourner sa tête et son tronc d'un côté à l'autre pendant des heures, nourrissant controverses et interrogations sur sa santé mentale. "Il s'ennuie. Il a indéniablement besoin de défis physiques et mentaux", estime le vétérinaire, qui a déjà soigné des éléphants à travers l'Afrique.

Une caisse de transport doit maintenant être construite et Kaavan devra s'y habituer avant qu'il puisse être transporté par avion cargo dans la réserve animalière cambodgienne où il doit refaire sa vie. Sa compagne Saheli, arrivée du Sri Lanka en 1990, est morte de la gangrène en 2012.

Des zoos aux conditions catastrophiques au Pakistan

Aux quatre coins du pays, les zoos pakistanais se distinguent par la médiocrité de leurs installations et la pauvreté des soins accordés aux animaux. En 2018, 30 d'entre eux avaient péri dans le zoo flambant neuf de Peshawar (nord-ouest), dont trois rares bébés léopards des neiges. En février, le cadavre d'un adolescent avait été retrouvé dans l'enclos des lions d'un parc animalier de Lahore (Est) où il travaillait.

Les droits des animaux sont loin de constituer une priorité au Pakistan. Des centaines d'animaux exotiques ont été importés ou élevés sur place ces dernières années. Pour que de riches Pakistanais puissent parader sur les réseaux sociaux avec des lions dans leurs 4X4 de luxe.


Source : Sciences et Avenir / AFP
Crédit : AFP - Aamir QURESHI

Des soigneurs pakistanais et des vétérinaires d'un ONG internationale nourrissent Kavaan avant qu'il ne subisse une série d'examens médicaux, le 4 septembre 2020 au zoo Marghazar d'Islamabad.

Obèse et maltraité, l'unique éléphant du Pakistan va quitter le pays Actualités

Obèse et maltraité, l'unique éléphant du Pakistan va quitter le pays

Kaavan était un mignon éléphanteau quand le Sri Lanka l'a offert au Pakistan en 1985. Trente-cinq ans plus tard, c'est un pachyderme obèse, après des années de maltraitance, qui s'apprête à quitter Islamabad, illustrant l'indignité des zoos pakistanais.

En mai 2020, la justice, outrée par le traitement réservé aux animaux du zoo de la capitale, a ordonné le transfert d'une partie d'entre eux vers des cieux plus cléments. Deux mois plus tard, deux lions sont morts, probablement de stress, quand on les a sortis de leur étroite cage. Des autruches les ont accompagnés au paradis des animaux malheureux. L'ourse, frappée d'une tumeur, ne fait toujours que tourner sur elle-même dans un enclos minuscule. Quand Kaavan, héros malgré lui de cette ménagerie fatiguée, tirera bientôt sa révérence.

Son salut est venu d'une vétérinaire californienne, Samar Khan, scandalisée il y a quelques années pendant la visite du zoo. "J'ai été horrifiée de découvrir qu'il était enchaîné depuis 28 ans", se souvient-elle, interrogée par l'AFP. La chanteuse Cher s'est ensuite emparée de la cause de l'éléphant.

En route pour les forêts du Cambodge

Après une lutte acharnée de défenseurs des animaux pakistanais, la délivrance approche. Vendredi 4 septembre, une équipe d'experts internationaux, armée de fléchettes tranquillisantes, a fait le check-up de Kaavan, le premier depuis 2016, avant son départ prévu pour les forêts du Cambodge. Attiré par une cuve de bananes et du pain, puis anesthésié à trois reprises, le pachyderme a globalement donné satisfaction. "Il est en bonne condition générale (...) mais il est totalement obèse", commente le vétérinaire en chef Frank Goeritz, qui travaille pour le groupe autrichien de protection de sauvetage des animaux Four Paws International.

"Il pèse beaucoup trop et ses pieds sont horribles", poursuit-il, tout en chantonnant "My way", de Frank Sinatra, pour calmer l'éléphant, dont les ongles, fissurés et malformés, requièrent selon lui des soins médicaux.

Kaavan a mangé jusqu'à 200 kilos de canne à sucre par jour et a été privé de stimuli intellectuels, d'où son comportement "stéréotypé", explique M. Goeritz. L'éléphant ne fait souvent que tourner sa tête et son tronc d'un côté à l'autre pendant des heures, nourrissant controverses et interrogations sur sa santé mentale. "Il s'ennuie. Il a indéniablement besoin de défis physiques et mentaux", estime le vétérinaire, qui a déjà soigné des éléphants à travers l'Afrique.

Une caisse de transport doit maintenant être construite et Kaavan devra s'y habituer avant qu'il puisse être transporté par avion cargo dans la réserve animalière cambodgienne où il doit refaire sa vie. Sa compagne Saheli, arrivée du Sri Lanka en 1990, est morte de la gangrène en 2012.

Des zoos aux conditions catastrophiques au Pakistan

Aux quatre coins du pays, les zoos pakistanais se distinguent par la médiocrité de leurs installations et la pauvreté des soins accordés aux animaux. En 2018, 30 d'entre eux avaient péri dans le zoo flambant neuf de Peshawar (nord-ouest), dont trois rares bébés léopards des neiges. En février, le cadavre d'un adolescent avait été retrouvé dans l'enclos des lions d'un parc animalier de Lahore (Est) où il travaillait.

Les droits des animaux sont loin de constituer une priorité au Pakistan. Des centaines d'animaux exotiques ont été importés ou élevés sur place ces dernières années. Pour que de riches Pakistanais puissent parader sur les réseaux sociaux avec des lions dans leurs 4X4 de luxe.


Source : Sciences et Avenir / AFP
Crédit : AFP - Aamir QURESHI

Des soigneurs pakistanais et des vétérinaires d'un ONG internationale nourrissent Kavaan avant qu'il ne subisse une série d'examens médicaux, le 4 septembre 2020 au zoo Marghazar d'Islamabad.

LE GUIDE Naturellement

Agenda . . .

04 - Alpes de Haute Provence

Du 5 juin 2020 au 15 décembre

VISITE LUDIQUE
SALAGON, PARC & JARDINS

Une nouveauté pour les familles : un jeu de la cocotte pour explorer les jardins et découvrir les secrets du monument de Salagon de façon ludique !

Salagon
04300 Mane
04 92 75 70 50
www.musee-de-salagon.com


Du 5 juin au 15 décembre

COURSE D'ORIENTATION
MUSÉE DE PRÉHISTOIRE DES GORGES DU VERDON

Une course d’orientation familiale pour découvrir le village préhistorique. A l'aide du dépliant disponible gratuitement à l'accueil du Musée, participez à cette course d’orientation ludique et instructive qui vous conduira tout droit vers le village préhistorique reconstitué.

Musée de Préhistoire des Gorges du Verdon
Route de Montmeyan
04500 Quinson
04 92 74 09 59
www.museeprehistoire.com


Jusqu'en novembre

EXPOSITION
LE "RHINOCÉROS" DE XAVIER VEILHAN

Le musée accueille le "Rhinocéros" de Xavier Veilhan. Vous pourrez admirer cette œuvre spectaculaire appartenant au Centre Pompidou jusqu'en novembre 2020.

Musée de Préhistoire des Gorges du Verdon
Route de Montmeyan
04500 Quinson
04 92 74 09 59
www.museeprehistoire.com


13 - Bouches du Rhône

Du 7 au 15 janvier 2021

BALADES EN MER
CONGRÈS MONDIAL DE LA NATURE DE L’UICN

Lors de ce rendez vous, des balades en mer à bord de l'Hélios, la seule vedette à passagers hybride de la compagnie Marseillaise ICARD MARITME, seront organisées par : Le parc National de la Côte Bleue : 10 juin - Le conservatoire du littoral : 11 & 16 juin - Le parc National des Calanques : 15 & 20 juin.

1 quai Marcel Pagnol
13007 Marseille
04 91 330 329
www.iucncongress2020


21 - Côte d'Or

Du 3 juillet au 2 janvier 2022

EXPOSITION
"AU COEUR DES SAISONS"

Et si on prenait le temps de regarder passer les saisons, de vivre à leur rythme, de redécouvrir le plaisir d'observer la Nature et ses changements.
Cette nouvelle exposition, conçue et réalisée par le Jardin des sciences et Biodiversité, vous plonge « Au coeur des saisons », de façon ludique et accessible à tous les publics, en famille comme entre amis…

Jardin des sciences & biodiversité
Jardin de l’Arquebuse
14 rue Jehan de Marville & 1 avenue Albert 1er
21000 DIJON
03 80 48 82 00
www.dijon.fr


34 - Hérault

Du 26 septembre au 28 février 2021

EXPOSITION
"DERNIERS IMPRESSIONNISTES"

Des paysages maritimes de la Bretagne aux plaisirs des plages de la Belle Époque, des paysages urbains ou champêtres aux portraits virtuoses, partez sur les pas des peintres intimistes ayant tous respiré le parfum de l’impressionnisme.
Riche de 70 peintures et d’une trentaine de dessins ou lithographies, l’exposition qui fait étape à Lodève est la première en France à rendre à ce courant l’importance qui lui revient.

Musée de Lodève
Square George Auric
34700 Lodève
04 67 88 86 10
www.museedelodeve.fr


50 - Manche

Septembre & octobre

ATELIERS MANOIR DU TOURP

Pour découvrir le patrimoine en s’amusant, le manoir vous propose des ateliers à destination de tous les publics...
23 septembre : Atelier des petits "aquarelle" - 3 octobre : Atelier famille "poterie" - 7 octobre : Atelier des petits "cuir" - 20 octobre : Atelier vacances "matelotage" - 22 octobre : Atelier des petits "aquarelle".

Manoir du Tourp
Omonville-la-Rogue
50440 La Hague  
02 33 01 85 89
www.letourp.com


Jusqu'au 15 novembre

EXPOSITION PHOTOGRAPHIQUE
"VIE SAUVAGE EN COTENTIN"

Une exposition pour les curieux de nature mais aussi pour les amateurs de belles images... L’association "Regards" basée à Cormelles-le-Royal dans le Calvados rassemble des photographes naturalistes, passionnés d’image et de nature.

Manoir du Tourp
Omonville-la-Rogue
50440 La Hague  
02 33 01 85 89
www.letourp.com


67 - Bas-Rhin

A partir du 4 juillet

ESCAPE GAME LIGNE MAGINOT

Participez à une partie d'escape game et découvrez la Ligne Maginot comme si vous y étiez soldat!
Dans l'antre de la forteresse sont cachés les indices qui vous permettront de sauver l'équipage de l’asphyxie... Attention, vous n'avez que 40 minutes !
Equipes de 2 à 6 joueurs. A partir de 10 ans accompagnés de leurs parents.

Forteresse de la Ligne Maginot
Route D65 direction Pfaffenbronn
67510 Lembach
03 88 94 48 62 / 03 88 94 43 16
www.lignemaginot.fr


71 - Saône et Loire

Jusqu'au 1er novembre

EXPOSITION
"BÊTISE ET BALIVERNES, IDÉES REÇUES SUR LA NATURE"

« les chauves-souris s'accrochent dans les cheveux » ; « les grenouilles sont vertes et les crapauds marron » ; « les moustiques préfèrent les peaux sucrées… », autant d’idées reçues et de fausses informations qui ont souvent la vie dure ! Une scénographie originale et les illustrations humoristiques de Roland Garrigue raviront aussi bien les petits que les grands !

Centre EDEN
26 rue de l’Eglise
71290 Cuisery
03 85 27 08 00
www.centre-eden71.fr


88 - Vosges

Du 2 au 13 octobre

FESTIVAL DE THEATRE BURLESQUE
"LES LARME" DU RIRE"

C’est la 37ème édition du festival incontournable du burlesque, dont le programme toujours aussi riche, éclectique et innovant, se veut accessible à tous.

Office de Tourisme
6 place Saint-Goëry
88000 Epinal
03 29 82 53 32
www.tourisme-epinal.com

Lieux:

Découvrir toutes les activités