Bienvenue dans un nouveau monde... le notre

Obèse et maltraité, l'unique éléphant du Pakistan va quitter le pays
Actualités

Obèse et maltraité, l'unique éléphant du Pakistan va quitter le pays

Kaavan était un mignon éléphanteau quand le Sri Lanka l'a offert au Pakistan en 1985. Trente-cinq ans plus tard, c'est un pachyderme obèse, après des années de maltraitance, qui s'apprête à quitter Islamabad, illustrant l'indignité des zoos pakistanais.

En mai 2020, la justice, outrée par le traitement réservé aux animaux du zoo de la capitale, a ordonné le transfert d'une partie d'entre eux vers des cieux plus cléments. Deux mois plus tard, deux lions sont morts, probablement de stress, quand on les a sortis de leur étroite cage. Des autruches les ont accompagnés au paradis des animaux malheureux. L'ourse, frappée d'une tumeur, ne fait toujours que tourner sur elle-même dans un enclos minuscule. Quand Kaavan, héros malgré lui de cette ménagerie fatiguée, tirera bientôt sa révérence.

Son salut est venu d'une vétérinaire californienne, Samar Khan, scandalisée il y a quelques années pendant la visite du zoo. "J'ai été horrifiée de découvrir qu'il était enchaîné depuis 28 ans", se souvient-elle, interrogée par l'AFP. La chanteuse Cher s'est ensuite emparée de la cause de l'éléphant.

En route pour les forêts du Cambodge

Après une lutte acharnée de défenseurs des animaux pakistanais, la délivrance approche. Vendredi 4 septembre, une équipe d'experts internationaux, armée de fléchettes tranquillisantes, a fait le check-up de Kaavan, le premier depuis 2016, avant son départ prévu pour les forêts du Cambodge. Attiré par une cuve de bananes et du pain, puis anesthésié à trois reprises, le pachyderme a globalement donné satisfaction. "Il est en bonne condition générale (...) mais il est totalement obèse", commente le vétérinaire en chef Frank Goeritz, qui travaille pour le groupe autrichien de protection de sauvetage des animaux Four Paws International.

"Il pèse beaucoup trop et ses pieds sont horribles", poursuit-il, tout en chantonnant "My way", de Frank Sinatra, pour calmer l'éléphant, dont les ongles, fissurés et malformés, requièrent selon lui des soins médicaux.

Kaavan a mangé jusqu'à 200 kilos de canne à sucre par jour et a été privé de stimuli intellectuels, d'où son comportement "stéréotypé", explique M. Goeritz. L'éléphant ne fait souvent que tourner sa tête et son tronc d'un côté à l'autre pendant des heures, nourrissant controverses et interrogations sur sa santé mentale. "Il s'ennuie. Il a indéniablement besoin de défis physiques et mentaux", estime le vétérinaire, qui a déjà soigné des éléphants à travers l'Afrique.

Une caisse de transport doit maintenant être construite et Kaavan devra s'y habituer avant qu'il puisse être transporté par avion cargo dans la réserve animalière cambodgienne où il doit refaire sa vie. Sa compagne Saheli, arrivée du Sri Lanka en 1990, est morte de la gangrène en 2012.

Des zoos aux conditions catastrophiques au Pakistan

Aux quatre coins du pays, les zoos pakistanais se distinguent par la médiocrité de leurs installations et la pauvreté des soins accordés aux animaux. En 2018, 30 d'entre eux avaient péri dans le zoo flambant neuf de Peshawar (nord-ouest), dont trois rares bébés léopards des neiges. En février, le cadavre d'un adolescent avait été retrouvé dans l'enclos des lions d'un parc animalier de Lahore (Est) où il travaillait.

Les droits des animaux sont loin de constituer une priorité au Pakistan. Des centaines d'animaux exotiques ont été importés ou élevés sur place ces dernières années. Pour que de riches Pakistanais puissent parader sur les réseaux sociaux avec des lions dans leurs 4X4 de luxe.


Source : Sciences et Avenir / AFP
Crédit : AFP - Aamir QURESHI

Des soigneurs pakistanais et des vétérinaires d'un ONG internationale nourrissent Kavaan avant qu'il ne subisse une série d'examens médicaux, le 4 septembre 2020 au zoo Marghazar d'Islamabad.

Obèse et maltraité, l'unique éléphant du Pakistan va quitter le pays Actualités

Obèse et maltraité, l'unique éléphant du Pakistan va quitter le pays

Kaavan était un mignon éléphanteau quand le Sri Lanka l'a offert au Pakistan en 1985. Trente-cinq ans plus tard, c'est un pachyderme obèse, après des années de maltraitance, qui s'apprête à quitter Islamabad, illustrant l'indignité des zoos pakistanais.

En mai 2020, la justice, outrée par le traitement réservé aux animaux du zoo de la capitale, a ordonné le transfert d'une partie d'entre eux vers des cieux plus cléments. Deux mois plus tard, deux lions sont morts, probablement de stress, quand on les a sortis de leur étroite cage. Des autruches les ont accompagnés au paradis des animaux malheureux. L'ourse, frappée d'une tumeur, ne fait toujours que tourner sur elle-même dans un enclos minuscule. Quand Kaavan, héros malgré lui de cette ménagerie fatiguée, tirera bientôt sa révérence.

Son salut est venu d'une vétérinaire californienne, Samar Khan, scandalisée il y a quelques années pendant la visite du zoo. "J'ai été horrifiée de découvrir qu'il était enchaîné depuis 28 ans", se souvient-elle, interrogée par l'AFP. La chanteuse Cher s'est ensuite emparée de la cause de l'éléphant.

En route pour les forêts du Cambodge

Après une lutte acharnée de défenseurs des animaux pakistanais, la délivrance approche. Vendredi 4 septembre, une équipe d'experts internationaux, armée de fléchettes tranquillisantes, a fait le check-up de Kaavan, le premier depuis 2016, avant son départ prévu pour les forêts du Cambodge. Attiré par une cuve de bananes et du pain, puis anesthésié à trois reprises, le pachyderme a globalement donné satisfaction. "Il est en bonne condition générale (...) mais il est totalement obèse", commente le vétérinaire en chef Frank Goeritz, qui travaille pour le groupe autrichien de protection de sauvetage des animaux Four Paws International.

"Il pèse beaucoup trop et ses pieds sont horribles", poursuit-il, tout en chantonnant "My way", de Frank Sinatra, pour calmer l'éléphant, dont les ongles, fissurés et malformés, requièrent selon lui des soins médicaux.

Kaavan a mangé jusqu'à 200 kilos de canne à sucre par jour et a été privé de stimuli intellectuels, d'où son comportement "stéréotypé", explique M. Goeritz. L'éléphant ne fait souvent que tourner sa tête et son tronc d'un côté à l'autre pendant des heures, nourrissant controverses et interrogations sur sa santé mentale. "Il s'ennuie. Il a indéniablement besoin de défis physiques et mentaux", estime le vétérinaire, qui a déjà soigné des éléphants à travers l'Afrique.

Une caisse de transport doit maintenant être construite et Kaavan devra s'y habituer avant qu'il puisse être transporté par avion cargo dans la réserve animalière cambodgienne où il doit refaire sa vie. Sa compagne Saheli, arrivée du Sri Lanka en 1990, est morte de la gangrène en 2012.

Des zoos aux conditions catastrophiques au Pakistan

Aux quatre coins du pays, les zoos pakistanais se distinguent par la médiocrité de leurs installations et la pauvreté des soins accordés aux animaux. En 2018, 30 d'entre eux avaient péri dans le zoo flambant neuf de Peshawar (nord-ouest), dont trois rares bébés léopards des neiges. En février, le cadavre d'un adolescent avait été retrouvé dans l'enclos des lions d'un parc animalier de Lahore (Est) où il travaillait.

Les droits des animaux sont loin de constituer une priorité au Pakistan. Des centaines d'animaux exotiques ont été importés ou élevés sur place ces dernières années. Pour que de riches Pakistanais puissent parader sur les réseaux sociaux avec des lions dans leurs 4X4 de luxe.


Source : Sciences et Avenir / AFP
Crédit : AFP - Aamir QURESHI

Des soigneurs pakistanais et des vétérinaires d'un ONG internationale nourrissent Kavaan avant qu'il ne subisse une série d'examens médicaux, le 4 septembre 2020 au zoo Marghazar d'Islamabad.

LE GUIDE Naturellement

Agenda . . .

25 - Doubs

Jusqu'au 9 janvier 2022

EXPOSITION
"DESTINS DE CIRQUE"

Cette exposition présente les destins des femmes et hommes du cirque entre ombres et lumières. Costumes, affiches, instruments de musique, gravures originales, films … évoquent l’art du cirque du XVIIIe siècle à nos jours.
Les fabuleux dessins aquarellés des sœurs Vesque, les planches uniques du grand costumier Gérard Vicaire éclairent ces destins de cirque.

Saline royale
Grande rue
25610 ARC-ET-SENANS
03 81 54 45 45
www.salineroyale.com


34 - Hérault

Du 25 septembre 2021 au 27 mars 2022

EXPOSITION
"JEAN-FRANCIS AUBURTIN, UN ÂGE D'OR"

Jean-Francis Auburtin (1866-1930) s’inscrit dans la longue procession des peintres sur le motif : Delacroix, Courbet, Boudin, Jongkind, Monet...
En une centaine d'œuvres, le Musée de Lodève propose une rétrospective de ce peintre à redécouvrir.

Musée de Lodève
Square George Auric
34700 Lodève
04 67 88 86 10
www.museedelodeve.fr


41 - Loir et Cher

Jusqu'au 6 novembre

SON & LUMIERE
CHATEAU ROYAL DE BLOIS

Chaque soir, dès la tombée de la nuit, devenez le témoin d'une expérience époustouflante !
Sur les 4 façades de la cour, projections d'images vidéo monumentales et effets spéciaux immersifs s’emparent de l’architecture grandiose des lieux, métamorphosent le château et lui donnent vie.

Office de Tourisme de Blois-Chambord
23 place du château
41000 Blois
02 54 90 41 41
www.bloischambord.com


45 - Loiret

Du 9 au 24 octobre

CONCOURS PHOTOS
"AUTOMNE"  

L’automne est une saison extraordinaire à l’Arboretum des Grandes Bruyères. Les tableaux paysagers prennent des couleurs flamboyantes et les ambiances vous transportent en Chine et au Canada. Le rouge, l’orange et le jaune se déclinent en mille nuances éclatantes. Immergez-vous dans ces paysages, photographiez-les et tentez de gagner des cadeaux ! Ouvert à tous, petits et grands, amateurs et professionnels.

Arboretum des Grandes Bruyères
45450 Ingrannes
02 38 57 28 24
www.arboretumdesgrandesbruyeres.fr


Les 17 et 24 octobre

VISITES GUIDÉES - Arboretum des Grandes Bruyères
"DIMANCHE D'AUTOMNE"  

Visites guidées à 15h Certains arbres ont leurs plus beaux atours à l’automne. Ils revêtent leurs manteaux aux couleurs flamboyantes et créent entre eux des paysages exceptionnels. Au delà encore de la beauté, chacun a son histoire et ses petits secrets. Venez les découvrir et vous émerveiller ! Adulte 15 € / 6-12 ans 5 € / Gratuit jusqu'à 5 ans.

Arboretum des Grandes Bruyères
45450 Ingrannes
02 38 57 28 24
www.arboretumdesgrandesbruyeres.fr


50 - Manche

Jusqu'au 1er novembre

EXPOSITION
"RIVAGES"

Photographe et aventurière, Amélie Blondiaux a parcouru à l'automne 2020 l'intégralité du GR 223 pour capter les nombreuses facettes du littoral de la Manche et promouvoir la mobilité douce dans le département.

Manoir du Tourp
Omonville-la-Rogue
50440 La Hague  
02 33 01 85 89
www.letourp.com


Jusqu'au 2 janvier 2022

EXPOSITION
"LE PEUPLE DES DUNES, DES GAULOIS SOUS LA PLAGE"

Menée en partenariat avec l’INRAP. Dans cette exposition visant à valoriser le site archéologique gaulois découvert sous la plage d’Urville-Nacqueville, c’est une véritable immersion dans la vie quotidienne de nos ancêtres, à la fois navigateurs et commerçants, qui vous sont proposée.

Manoir du Tourp
Omonville-la-Rogue
50440 La Hague  
02 33 01 85 89
www.letourp.com


71 - Saône et Loire

Jusqu'au 7 novembre

EXPOSITION
"LA VIE SECRÈTE DU SOL"

Quand on sait que les organismes vivants du sol représentent environ ¼ des espèces animales connues et le rôle joué par ces organismes dans l’équilibre et la richesse des sols on comprend mieux l’importance de bien les connaitre pour mieux les protéger.
L’exposition « La vie secrète du sol », conçue et réalisée par le Centre Eden, lève le voile sur ce monde mystérieux, les mécanismes complexes et les interactions entre les organismes.

Centre EDEN
26 rue de l’Eglise
71290 Cuisery
03 85 27 08 00
www.centre-eden71.fr


Jusqu'au 31 décembre

EXPOSITION
"LES COULEURS DU CHAROLAIS-BRIONNAIS"

Ils sont nés ici, y ont grandi ; ils y résident pour la plupart ou y séjournent durant les vacances…leur point commun ? Ils l’ont tous dans la tête et dans le cœur ! Le Charolais-Brionnais sera mis à l’honneur à travers 130 photographies des membres du groupe Facebook « Les Couleurs du Charolais-Brionnais ».

La Maison du Charolais
43 Route de Mâcon, RCEA N79 sortie 12
71120 Charolles
03 85 88 04 00
www.maison-charolais.com


74 - Haute-Savoie

Du 23 octobre au 6 novembre

ACRO AVENTURES TALLOIRES
"CHASSE AU TRÉSOR D’HALLOWEEN"

Partez à la chasse au trésor. Une activité familiale accessible à tous ! "Hervé l’Araignée" de 3 à 7 ans et "Le Fantôme des Dents de Lanfon" de 8 à 13 ans.

Acro'Aventures Talloires
Route de Planfait
74290 Talloires
06 07 56 90 58
www.talloires.acro-aventures.com

Lieux:

Découvrir toutes les activités