Bienvenue dans un nouveau monde... le notre

L'évaporation de l'eau, une énergie du futur ?
Actualités

L'évaporation de l'eau, une énergie du futur ?

L'évaporation pourrait constituer une source d'énergie propre, renouvelable et abondante. C'est ce qu'estime une équipe de l’université de Columbia, à New York, qui a publié un article en ce sens dans Nature Communications du 26 septembre 2017. En 2015, la même équipe avait démontré que l’énergie générée par l’évaporation était capable de mouvoir un petit véhicule. Elle a, depuis, poursuivi ses travaux et conçu un « moteur à évaporation » qui repose sur un principe simple : des spores bactériennes s’étendent en absorbant l’humidité de l’air, puis se contractent en la libérant. Détail intéressant : ces bactéries, de type Bacillus subtilis, produisent leur mouvement d’expansion et de contraction même mortes ou endormies.

Mais l’équipe américaine est allée plus loin en calculant la quantité d’énergie que représente la vapeur dégagée par les grandes surfaces d’eau. Un potentiel sans doute considérable, puisque l’évaporation correspond à la moitié de l’énergie solaire reçue à la surface de la Terre. Rien qu’aux Etats-Unis, l’énergie de l’évaporation atteindrait la puissance de 325 GW, près de 70 % de la production électrique du pays en 2015.

Une estimation qui se veut réaliste

Pour calculer le chiffre de 325 GW, les chercheurs ont pris en compte les surfaces d’eau supérieures à 100 m2 (à l’exclusion des Grands Lacs). Bien sûr, il est inconcevable de recouvrir autant de lacs ou réserves d’eau, mais il s’agit d’une première estimation.

Outre son abondance, l’énergie de la vapeur d’eau présente un autre avantage : contrairement au solaire et à l’éolien, elle ne dépend pas des conditions météorologiques et n’est donc pas intermittente. En outre, le processus de production électrique à partir de vapeur permettrait de récupérer de l’eau, par exemple pour des travaux d’irrigation.

Cette recherche n’en est qu’à ses débuts et avant une mise en œuvre d’ampleur, il faudra s’assurer des conséquences possibles sur l’environnement immédiat, comme les ressources locales en eau, ou sur l’environnement plus éloigné, comme les interactions avec l’atmosphère.


Source : Universcience
Crédit : Chen et al.

Sur ce prototype, la moitié de la roue se trouve dans l'air sec et l'autre moitié dans l'environnement humide. Les ailettes se recourbent en environnement humide et redeviennent droites dans l'air sec. Le tout produit un mouvement continu de rotation.

L'évaporation de l'eau, une énergie du futur ? Actualités

L'évaporation de l'eau, une énergie du futur ?

L'évaporation pourrait constituer une source d'énergie propre, renouvelable et abondante. C'est ce qu'estime une équipe de l’université de Columbia, à New York, qui a publié un article en ce sens dans Nature Communications du 26 septembre 2017. En 2015, la même équipe avait démontré que l’énergie générée par l’évaporation était capable de mouvoir un petit véhicule. Elle a, depuis, poursuivi ses travaux et conçu un « moteur à évaporation » qui repose sur un principe simple : des spores bactériennes s’étendent en absorbant l’humidité de l’air, puis se contractent en la libérant. Détail intéressant : ces bactéries, de type Bacillus subtilis, produisent leur mouvement d’expansion et de contraction même mortes ou endormies.

Mais l’équipe américaine est allée plus loin en calculant la quantité d’énergie que représente la vapeur dégagée par les grandes surfaces d’eau. Un potentiel sans doute considérable, puisque l’évaporation correspond à la moitié de l’énergie solaire reçue à la surface de la Terre. Rien qu’aux Etats-Unis, l’énergie de l’évaporation atteindrait la puissance de 325 GW, près de 70 % de la production électrique du pays en 2015.

Une estimation qui se veut réaliste

Pour calculer le chiffre de 325 GW, les chercheurs ont pris en compte les surfaces d’eau supérieures à 100 m2 (à l’exclusion des Grands Lacs). Bien sûr, il est inconcevable de recouvrir autant de lacs ou réserves d’eau, mais il s’agit d’une première estimation.

Outre son abondance, l’énergie de la vapeur d’eau présente un autre avantage : contrairement au solaire et à l’éolien, elle ne dépend pas des conditions météorologiques et n’est donc pas intermittente. En outre, le processus de production électrique à partir de vapeur permettrait de récupérer de l’eau, par exemple pour des travaux d’irrigation.

Cette recherche n’en est qu’à ses débuts et avant une mise en œuvre d’ampleur, il faudra s’assurer des conséquences possibles sur l’environnement immédiat, comme les ressources locales en eau, ou sur l’environnement plus éloigné, comme les interactions avec l’atmosphère.


Source : Universcience
Crédit : Chen et al.

Sur ce prototype, la moitié de la roue se trouve dans l'air sec et l'autre moitié dans l'environnement humide. Les ailettes se recourbent en environnement humide et redeviennent droites dans l'air sec. Le tout produit un mouvement continu de rotation.

LE GUIDE Naturellement

Agenda . . .

21 - COTES-D'OR

Du 8 avril 2017 au 7 janvier 2018
"SAUVAGES"

Lynx boréal, Ours brun, Loup gris, Renard roux et Loutre d'Europe.
Cette nouvelle exposition propose une mise en scène originale adaptée à un public familial. De nombreuses illustrations, schémas, spécimens naturalisés, pièces archéologiques et ostéologiques, témoignages d’experts… apportent des éléments objectifs, de façon claire et synthétique sur ces cinq Mammifères Carnivores. Le visiteur pourra ainsi, en toute connaissance de cause, avoir un avis éclairé sur la place qu’il serait prêt à leur laisser.

Jardin des sciences
Avenue Albert 1er & 14 rue Jehan de Marville (Parc de l’Arquebuse)
21000 Dijon
03 80 48 82 00
www.dijon.fr


30 - GARD

14 avril au 1er mai
"VENEZ VOLER DANS LA GROTTE DE LA SALAMANDRE"

Vivez une expérience extraordinaire : voler en ballon dans une énorme caverne… Embarquer dans l’’Aéroplume, un ballon plus léger que l’’air, mu par la force humaine.

Grotte de la Salamandre
30430 Méjannes le Clap
04 66 600 600
www.grottedelasalamandre.com


40 - LANDES

Du 15 avril au 26 novembre

"L'ART DES CHASSEURS PRÉHISTORIQUES"

A travers cette exposition, la Maison de la Dame propose de découvrir toutes les facettes de l'art des chasseurs préhistoriques.

La Maison de la Dame de Brassempouy
404 rue du Musée
40330 Brassempouy
05 58 89 21 73
www.prehistoire-brassempouy.fr


70 - HAUTE-SAONE

Du 29 septembre au 22 décembre
"LA SÉGRÉGATION ET LA GLOIRE, LES SOLDATS NOIRS-AMÉRICAINS AU CŒUR DE LA GRANDE GUERRE"

Cette exposition traite de l’engagement des noirs-américains dans la 1ère guerre mondiale. Ces derniers bien que libérés de l’esclavage en 1865 subissaient alors des discriminations économiques et sociales auxquelles s’ajoutaient dans les états du Sud des Etats-Unis, la ségrégation raciale.

Maison de la Négritude et des Droits de l'Homme
24 Grande Rue
70290 Champagney
03 84 23 25 45
www.maisondelanegritude.fr


74 - HAUTE-SAVOIE

Jusqu'au 31 décembre 2018
EXPOSITION TEMPORAIRE
"Sibérie centrale et orientale"

Muséum des Papillons
et Insectes du Château de Faverges

293 chemin de la Vie Plaine
74210 Faverges
07 78 41 33 51
www.museum-faverges.com


81 - TARN

Du 1er décembre au 31 janvier 2018
FESTIVAL DES LANTERNES
Féérie des lumières d'Asie

Chaque soir à la tombée de la nuit, la féérie des lanternes chinoises illumine le site classé du parc Foucaud.
Autour du château, sous les arbres millénaires ornés de lumière, dans les bassins et pièces d'eau, vingt tableaux se succèdent entre pagodes, temples asiatiques, animaux fantastiques, nénuphars et autres pandas.

Parc de Foucaud
Avenue Dom Vaysette
81600 Gaillac
https://festivaldeslanternes-gaillac.fr

Lieux:

Découvrir toutes les activités