Bienvenue dans un nouveau monde... le notre

La Terre a perdu 28 000 milliards de tonnes de glace ces 20 dernières années
Actualités

La Terre a perdu 28 000 milliards de tonnes de glace ces 20 dernières années

Une des conséquences les plus directes du réchauffement climatique est l’altération des milieux marqués par la présence de glace. Pour la première fois, des scientifiques britanniques ont pu quantifier la perte de masse totale survenue entre 1994 et 2017. Des données obtenues grâce à la combinaison d’observations satellitaires et de modélisations numériques.

Les résultats – qualifiés de stupéfiants par les auteurs – révèlent une perte chiffrée à 28 trillions de tonnes de glace. Autrement dit, 28 mille milliards ou encore le nombre 28 suivi de 12 zéros. Pour donner une idée, cela suffirait à recouvrir l’ensemble du Royaume-Uni d’une calotte de 100 mètres d’épaisseur.

« Dans le passé, les chercheurs ont étudié des zones individuelles – telles que l’Antarctique ou le Groenland – où la glace fondait. Mais c’est la première fois que l’on regarde toute la glace qui a disparu de la planète dans son entièreté » note Andrew Shepherd, un des co-auteurs du papier.

Recul des glaces et niveau de la mer

Au cours de la période étudiée, l’Antarctique a contribué pour environ 10 trillions de tonnes à la perte totale, la banquise arctique pour 7,6 trillions, les glaciers de montagnes pour 6,2 trillions et enfin le Groenland pour 3,8 trillions. Néanmoins, il faut noter que tout ne participe pas à rehausser le niveau de la mer. En effet, seul l’altération des glaces continentales contribue réellement au phénomène – environ 46 % du total. Selon les chercheurs, l’élévation associée est de l’ordre de 3,5 centimètres en moyenne globale.

« Pour mettre cela en contexte, chaque centimètre d’élévation du niveau de la mer signifie qu’environ un million de personnes seront déplacées » souligne Andrew Shepherd. Or, la vitesse à laquelle la perte de glace se produit s’accélère. Entre 1994 et 2017, elle est passée de 0,8 trillion de tonnes par an à 1,2 trillion de tonnes par an. Une hausse de 57 %. Aussi, le niveau de la mer continuera à monter et ce de plus en plus rapidement.

Moins de glace, plus de réchauffement

En outre, le recul des zones englacées fait que la planète réfléchit de moins en moins de rayonnement solaire. C’est-à-dire que son albédo tend à diminuer. Un effet qui renforce encore un peu plus le réchauffement planétaire, toutes choses égales par ailleurs. Un cercle vicieux. Enfin, le document publié dans The Cryosphere Discussions ce 14 août rapporte que l’évolution constatée correspond au scénario le plus pessimiste avancé par le GIEC – le Groupe  d’experts Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat. Des résultats qui arrivent peu de temps après une étude annonçant que la calotte groenlandaise avait désormais passé un point de non-retour.
 

Source : Copernicus Publications / Siencepost

La Terre a perdu 28 000 milliards de tonnes de glace ces 20 dernières années Actualités

La Terre a perdu 28 000 milliards de tonnes de glace ces 20 dernières années

Une des conséquences les plus directes du réchauffement climatique est l’altération des milieux marqués par la présence de glace. Pour la première fois, des scientifiques britanniques ont pu quantifier la perte de masse totale survenue entre 1994 et 2017. Des données obtenues grâce à la combinaison d’observations satellitaires et de modélisations numériques.

Les résultats – qualifiés de stupéfiants par les auteurs – révèlent une perte chiffrée à 28 trillions de tonnes de glace. Autrement dit, 28 mille milliards ou encore le nombre 28 suivi de 12 zéros. Pour donner une idée, cela suffirait à recouvrir l’ensemble du Royaume-Uni d’une calotte de 100 mètres d’épaisseur.

« Dans le passé, les chercheurs ont étudié des zones individuelles – telles que l’Antarctique ou le Groenland – où la glace fondait. Mais c’est la première fois que l’on regarde toute la glace qui a disparu de la planète dans son entièreté » note Andrew Shepherd, un des co-auteurs du papier.

Recul des glaces et niveau de la mer

Au cours de la période étudiée, l’Antarctique a contribué pour environ 10 trillions de tonnes à la perte totale, la banquise arctique pour 7,6 trillions, les glaciers de montagnes pour 6,2 trillions et enfin le Groenland pour 3,8 trillions. Néanmoins, il faut noter que tout ne participe pas à rehausser le niveau de la mer. En effet, seul l’altération des glaces continentales contribue réellement au phénomène – environ 46 % du total. Selon les chercheurs, l’élévation associée est de l’ordre de 3,5 centimètres en moyenne globale.

« Pour mettre cela en contexte, chaque centimètre d’élévation du niveau de la mer signifie qu’environ un million de personnes seront déplacées » souligne Andrew Shepherd. Or, la vitesse à laquelle la perte de glace se produit s’accélère. Entre 1994 et 2017, elle est passée de 0,8 trillion de tonnes par an à 1,2 trillion de tonnes par an. Une hausse de 57 %. Aussi, le niveau de la mer continuera à monter et ce de plus en plus rapidement.

Moins de glace, plus de réchauffement

En outre, le recul des zones englacées fait que la planète réfléchit de moins en moins de rayonnement solaire. C’est-à-dire que son albédo tend à diminuer. Un effet qui renforce encore un peu plus le réchauffement planétaire, toutes choses égales par ailleurs. Un cercle vicieux. Enfin, le document publié dans The Cryosphere Discussions ce 14 août rapporte que l’évolution constatée correspond au scénario le plus pessimiste avancé par le GIEC – le Groupe  d’experts Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat. Des résultats qui arrivent peu de temps après une étude annonçant que la calotte groenlandaise avait désormais passé un point de non-retour.
 

Source : Copernicus Publications / Siencepost

LE GUIDE Naturellement

Agenda . . .

04 - Alpes de Haute Provence

Du 5 juin 2020 au 15 décembre

VISITE LUDIQUE
SALAGON, PARC & JARDINS

Une nouveauté pour les familles : un jeu de la cocotte pour explorer les jardins et découvrir les secrets du monument de Salagon de façon ludique !

Musée de Salagon
04300 Mane
04 92 75 70 50
www.musee-de-salagon.com


Du 5 juin au 15 décembre

COURSE D'ORIENTATION
MUSÉE DE PRÉHISTOIRE DES GORGES DU VERDON

Une course d’orientation familiale pour découvrir le village préhistorique. A l'aide du dépliant disponible gratuitement à l'accueil du Musée, participez à cette course d’orientation ludique et instructive qui vous conduira tout droit vers le village préhistorique reconstitué.

Musée de Préhistoire des Gorges du Verdon
Route de Montmeyan
04500 Quinson
04 92 74 09 59
www.museeprehistoire.com


13 - Bouches du Rhône

Du 7 au 15 janvier 2021

BALADES EN MER
CONGRÈS MONDIAL DE LA NATURE DE L’UICN

Lors de ce rendez vous, des balades en mer à bord de l'Hélios, la seule vedette à passagers hybride de la compagnie Marseillaise ICARD MARITME, seront organisées par : Le parc National de la Côte Bleue : 10 juin - Le conservatoire du littoral : 11 & 16 juin - Le parc National des Calanques : 15 & 20 juin.

1 quai Marcel Pagnol
13007 Marseille
04 91 330 329
www.iucncongress2020


21 - Côte d'Or

Jusqu'au 2 janvier 2022

EXPOSITION
"AU COEUR DES SAISONS"

Et si on prenait le temps de regarder passer les saisons, de vivre à leur rythme, de redécouvrir le plaisir d'observer la Nature et ses changements.
Cette nouvelle exposition, conçue et réalisée par le Jardin des sciences et Biodiversité, vous plonge « Au coeur des saisons », de façon ludique et accessible à tous les publics, en famille comme entre amis…

Jardin des sciences & biodiversité
Jardin de l’Arquebuse
14 rue Jehan de Marville & 1 avenue Albert 1er
21000 DIJON
03 80 48 82 00
www.dijon.fr


34 - Hérault

Du 26 septembre au 28 février 2021

EXPOSITION
"DERNIERS IMPRESSIONNISTES"

Des paysages maritimes de la Bretagne aux plaisirs des plages de la Belle Époque, des paysages urbains ou champêtres aux portraits virtuoses, partez sur les pas des peintres intimistes ayant tous respiré le parfum de l’impressionnisme.
Riche de 70 peintures et d’une trentaine de dessins ou lithographies, l’exposition qui fait étape à Lodève est la première en France à rendre à ce courant l’importance qui lui revient.

Musée de Lodève
Square George Auric
34700 Lodève
04 67 88 86 10
www.museedelodeve.fr

Lieux:

Découvrir toutes les activités