Bienvenue dans un nouveau monde... le notre

La Suisse prépare le premier vol solaire habité dans la stratosphère
Actualités

La Suisse prépare le premier vol solaire habité dans la stratosphère

Après le tour du monde historique de deux Suisses à bord de l’avion Solar Impulse, un autre aventurier suisse a dévoilé mercredi un avion solaire avec lequel il compte réaliser le premier vol solaire habité dans la stratosphère.

« Notre objectif est de démontrer qu’avec les technologies actuelles, il est possible de réaliser des prouesses qui dépassent le potentiel des énergies fossiles », a déclaré Raphaël Domjan, à l’origine du projet et futur pilote de l’avion SolarStratos.

En 2012, l’éco-aventurier, aujourd’hui âgé de 44 ans, avait déjà réalisé le premier tour du monde à l’énergie solaire à bord du bateau PlanetSolar.

Il a raconté que l’idée du projet SolarStratos lui était venu une nuit alors qu’il naviguait dans le Pacifique. Et après plus de deux ans de préparation, le rêve est devenu réalité.

L’avion bi-place blanc aux ailes démesurées a été présenté à la presse dans un hangar de la base militaire de Payerne (ouest de la Suisse). Long de 8,5 mètres pour une envergure de 24,8 mètres, il pèse quelque 450 kilos et est recouvert de 22 m2 de panneaux solaires qui lui procurent une autonomie d’environ 24 heures.

Ce sera le premier avion solaire habité à pénétrer la stratosphère, un exploit impossible à réaliser avec un avion à propulsion classique.

A 25 km d’altitude, on peut voir les étoiles en plein jour et la courbure de la Terre. Mais il y règne une température de -70° avec seulement 5% de la pression atmosphérique normale. Pour des raisons de poids l’avion ne sera pas pressurisé, obligeant le pilote à porter une combinaison d’astronaute fonctionnant uniquement à l’énergie solaire, autre première mondiale.

Le voyage jusqu’à la stratosphère durera environ cinq heures : deux heures et demi d’ascension, quinze minutes la tête dans les étoiles, puis trois heures pour redescendre sur terre.

« Les véhicules électriques et solaires comptent parmi les grands défis du 21ème siècle », a expliqué l’éco-aventurier. « Notre avion, qui pourra voler à une altitude de 25.000 mètres, ouvre une porte sur une aviation électrique et solaire commerciale, proche de l’espace ».

Les premiers vols tests se dérouleront dès février prochain et les premiers vols à moyenne altitude sont prévus dans le courant de l’été 2017. Les premiers vols stratosphériques sont eux envisagés pour 2018.

« Notre projet est porteur d’espoir et il fait rêver les petits comme les grands », a déclaré Roland Loos, directeur général de SolarXplorers, la structure en charge du développement et des applications futures de ce projet. « Il ouvre aussi la porte à de nouvelles connaissances scientifiques, à un prix abordable, dans le cadre de l’exploration et d’une utilisation pacifique de la stratosphère », a-t-il ajouté dans un communiqué.

La recherche et l’industrie suisses sont à la pointe dans le domaine de l’énergie solaire et des cellules photoélectriques.

En 2012, Raphaël Domjan et ses coéquipiers avaient bouclé à Monaco le premier tour du monde uniquement à l’énergie solaire. Son catamaran géant PlanetSolar, qu’il avait imaginé et construit, avait rejoint son point de départ en 584 jours, 23 heures et 31 minutes de navigation.

Deux autres Suisses, Bertrand Piccard et André Borschberg, ont réussi en juillet à boucler un tour du monde historique en volant jour et nuit à l’énergie solaire à bord de l’avion Solar Impulse 2.

Selon la presse suisse, le budget de l’aventure SolarStratos est sans commune mesure avec son illustre prédécesseur : autour de 10 millions de francs suisses (9,25 millions d’euros) contre plus de 170 millions (157 millions d’euros) pour Solar Impulse.

 

Source : AFP
Crédit : AFP FABRICE COFFRINI

L'avion SolarStratos le 7 décembre 2016 à Payerne (Suisse).

La Suisse prépare le premier vol solaire habité dans la stratosphère Actualités

La Suisse prépare le premier vol solaire habité dans la stratosphère

Après le tour du monde historique de deux Suisses à bord de l’avion Solar Impulse, un autre aventurier suisse a dévoilé mercredi un avion solaire avec lequel il compte réaliser le premier vol solaire habité dans la stratosphère.

« Notre objectif est de démontrer qu’avec les technologies actuelles, il est possible de réaliser des prouesses qui dépassent le potentiel des énergies fossiles », a déclaré Raphaël Domjan, à l’origine du projet et futur pilote de l’avion SolarStratos.

En 2012, l’éco-aventurier, aujourd’hui âgé de 44 ans, avait déjà réalisé le premier tour du monde à l’énergie solaire à bord du bateau PlanetSolar.

Il a raconté que l’idée du projet SolarStratos lui était venu une nuit alors qu’il naviguait dans le Pacifique. Et après plus de deux ans de préparation, le rêve est devenu réalité.

L’avion bi-place blanc aux ailes démesurées a été présenté à la presse dans un hangar de la base militaire de Payerne (ouest de la Suisse). Long de 8,5 mètres pour une envergure de 24,8 mètres, il pèse quelque 450 kilos et est recouvert de 22 m2 de panneaux solaires qui lui procurent une autonomie d’environ 24 heures.

Ce sera le premier avion solaire habité à pénétrer la stratosphère, un exploit impossible à réaliser avec un avion à propulsion classique.

A 25 km d’altitude, on peut voir les étoiles en plein jour et la courbure de la Terre. Mais il y règne une température de -70° avec seulement 5% de la pression atmosphérique normale. Pour des raisons de poids l’avion ne sera pas pressurisé, obligeant le pilote à porter une combinaison d’astronaute fonctionnant uniquement à l’énergie solaire, autre première mondiale.

Le voyage jusqu’à la stratosphère durera environ cinq heures : deux heures et demi d’ascension, quinze minutes la tête dans les étoiles, puis trois heures pour redescendre sur terre.

« Les véhicules électriques et solaires comptent parmi les grands défis du 21ème siècle », a expliqué l’éco-aventurier. « Notre avion, qui pourra voler à une altitude de 25.000 mètres, ouvre une porte sur une aviation électrique et solaire commerciale, proche de l’espace ».

Les premiers vols tests se dérouleront dès février prochain et les premiers vols à moyenne altitude sont prévus dans le courant de l’été 2017. Les premiers vols stratosphériques sont eux envisagés pour 2018.

« Notre projet est porteur d’espoir et il fait rêver les petits comme les grands », a déclaré Roland Loos, directeur général de SolarXplorers, la structure en charge du développement et des applications futures de ce projet. « Il ouvre aussi la porte à de nouvelles connaissances scientifiques, à un prix abordable, dans le cadre de l’exploration et d’une utilisation pacifique de la stratosphère », a-t-il ajouté dans un communiqué.

La recherche et l’industrie suisses sont à la pointe dans le domaine de l’énergie solaire et des cellules photoélectriques.

En 2012, Raphaël Domjan et ses coéquipiers avaient bouclé à Monaco le premier tour du monde uniquement à l’énergie solaire. Son catamaran géant PlanetSolar, qu’il avait imaginé et construit, avait rejoint son point de départ en 584 jours, 23 heures et 31 minutes de navigation.

Deux autres Suisses, Bertrand Piccard et André Borschberg, ont réussi en juillet à boucler un tour du monde historique en volant jour et nuit à l’énergie solaire à bord de l’avion Solar Impulse 2.

Selon la presse suisse, le budget de l’aventure SolarStratos est sans commune mesure avec son illustre prédécesseur : autour de 10 millions de francs suisses (9,25 millions d’euros) contre plus de 170 millions (157 millions d’euros) pour Solar Impulse.

 

Source : AFP
Crédit : AFP FABRICE COFFRINI

L'avion SolarStratos le 7 décembre 2016 à Payerne (Suisse).

LE GUIDE Naturellement

Agenda . . .

22 - Côtes d'Armor

Le 22 décembre

SEANCES AU PLANETARIUM DE BRETAGNE

A l'occasion du solstice, le Planétarium de Bretagne vous invite pour deux séances au tarif spécial de 4 €.  A 15h00 : "Les astres et les Marées". A 16h00 : "Le phénomène des saisons".

Planétarium de Bretagne
Parc du Radôme
22560 Pleumeur-Bodou
02 96 15 80 30
www.planetarium-bretagne.fr


25 - Doubs

Jusqu'au 5 janvier 2020

EXPOSITION
« LE MONDE DE JULES VERNE »

L’exposition présente le créateur et poète, évoque ses voyages extraordinaires d’un nouveau genre littéraire puis explore sa quête de l’ailleurs.
Gravures, affiches de cinéma, maquettes, dessins de reconstitutions des machines de Jules Verne, carte géante représentant les itinéraires des personnages…rythment le parcours de l’exposition.

Saline royale
Grande Rue
25610 Arc et Senans
www.salineroyale.com


Du 15 février au 3 mai 2020

EXPOSITION
« GEORGES FESSY ET LA PHOTOGRAPHIE »

Exposition en coproduction avec le Familistère de Guise. Georges Fessy et la photographie est une rétrospective présentée à travers plus d’une centaine de photographies qui traduit la diversité d’une vie de photographe : paysages, portraits, natures mortes, objets d’art, vues d’architectures.

Saline royale
Grande Rue
25610 Arc et Senans
www.salineroyale.com


30 - Gard

Jusqu'au 8 mars 2020

EXPOSITION
« FEU », l’expo brûlante de la rentrée au Pont du Gard

FEU conçue par Universcience qui propose d’explorer la thématique de la maîtrise du feu par l’humain. Accessible dès 9 ans, cette exposition rassemble des installations audiovisuelles, des dispositifs multimédia et des expériences interactives ainsi que de nombreux objets visant à enrichir la connaissance des visiteurs et à déconstruire les idées reçues.

Site du Pont du Gard
La Bégude
400 route du Pont du Gard
30210 Vers-Pont-du-Gard
04 66 37 50 99
www.pontdugard.fr


34 - Hérault

Jusqu'au 23 février 2020

EXPOSITION
Ensor, Magritte, Alechinsky...

L'exposition invite à un cheminement sensible sur les sentiers de l'art Belge à travers une sélection de chefsd’oeuvre des collections du Musée d'Ixelles (Bruxelles).

Musée de Lodève
square George Auric
34700 Lodève
04 67 88 86 10
www.museedelodeve.fr


50 - Manche

Jusqu'au 5 janvier 2020

EXPOSITION
"DÉTOURS EN COTENTIN"

Il y a sept ans, la famille du photographe Gustave Bazire (1893-1941) découvre 1 400 plaques de verre. Aujourd'hui, le Cotentin expose les vues de l'artiste.

Manoir du Tourp
Omonville-la-Rogue
50440 La Hague  
02 33 01 85 89
www.letourp.com


63 - Puy-de-Dôme

Janvier et février

"CLASSE NEIGE A PETITS PRIX"

Au Centre des Volcans propose un passeport Évasion Glacée à petits prix pour les derniers créneaux disponibles en janvier et février 2020.Venez découvrir les volcans sous la neige...

Au Centre des Volcans
Rue du Frère Genestier
63230 Pontgibaud
04 73 68 18 18 / 06 21 30 79 36
www.au-centre-des-volcans.fr


88 - Vosges

Du 22 au 24 novembre

SALON DE LA CREATION TEXTILE ET MODE
"COUSU DE FIL ROUGE"

Le Salon « Cousu de fil rouge » invite les amoureux des belles choses, à la Rotonde de Thaon-les-Vosges, dans une ambiance Art-Déco aux allures de grands magasins parisiens.
Plus de 50 artisans d’art du Grand Est viennent présenter leurs trésors sur un salon rythmé par les animations spectaculaires, où la beauté rivalise avec l’ingéniosité.

Office de Tourisme d'Epinal
6 place Saint-Goëry
88000 Epinal
Tél. 03 29 82 53 32
www.tourisme-epinal.com


Du 30 novembre au 1er décembre

SALON MINÉRAUX, FOSSILES, BIJOUX, LITHOTHÉRAPIE

Pour cette 2ème édition, à Epinal, une trentaine d'exposants professionnels viennent de la France entière pour exposer et vendre des minéraux et fossiles du monde entier.
Des créateurs de bijoux en pierres naturelles seront présents et vous pourrez également trouver des pierres de santé pour la lithothérapie.

Office de Tourisme d'Epinal
6 place Saint-Goëry
88000 Epinal
Tél. 03 29 82 53 32
www.tourisme-epinal.com

Lieux:

Découvrir toutes les activités