Bienvenue dans un nouveau monde... le notre

ITER : recréer l’énergie produite par les étoiles dans le sud de la France
Actualités

ITER : recréer l’énergie produite par les étoiles dans le sud de la France

Quinze ans après avoir reçu le feu vert officiel, des ingénieurs ont commencé mardi à assembler le très attendu réacteur ITER. Fruit d’une collaboration internationale, cette machine géante, construite près d’Aix-en-Provence, promet de maîtriser la fusion nucléaire. Autrement dit, l’énergie produite par les étoiles.

Nous dépendons actuellement de combustibles fossiles et de réacteurs à fission nucléaire pour produire suffisamment d’énergie. Les premiers sont polluants, et les seconds à l’origine de nombreux déchets radioactifs. C’est pourquoi, depuis plusieurs années maintenant, des parcs éoliens, solaires et hydroélectriques sont développés.

Ces énergies dites “renouvelables” sont très intéressantes sur le papier, mais elles ne sont pas suffisantes. C’est la raison pour laquelle de nombreuses têtes se tournent actuellement vers une autre source d’énergie : la fusion nucléaire. Autrement dit, l’énergie des étoiles.

Une énergie propre et illimitée

Dans chaque étoile, des réactions très violentes et très puissantes se produisent constamment. Des milliards de milliards d’atomes d’hydrogène se fracassent les uns contre les autres, ce qui a pour effet de rompre les liaisons atomiques. Ces atomes fusionnent ensuite pour former de l’hélium. Dès lors, les étoiles se mettent à briller, et à produire de la chaleur.

L’idée serait de pouvoir développer ici sur Terre les mêmes processus de fusion nucléaire, mais à plus petite échelle. Ce faisant, nous pourrions alors produire une quantité quasi illimitée d’énergie non polluante. Sur le papier, l’idée fait rêver. Le problème, c’est que maîtriser l’énergie des étoiles est plus facile à dire qu’à faire.

Pour ce faire, il faut en effet faire chauffer de l’hydrogène gazeux à plus de 100 millions de degrés jusqu’à former un nuage de plasma. Ce nuage doit ensuite être contrôlé avec des aimants puissants suffisamment longtemps pour que les atomes puissent fusionner et, finalement, libérer de l’énergie.

« Le plus grand projet scientifique de l’histoire de l’humanité »

Pour relever ce défi, 35 pays coopèrent actuellement dans le cadre d’un projet baptisé ITER. L’idée : construire un réacteur à fusion nucléaire géant. Et celui-ci verra le jour en France. À Saint-Paul-lès-Durance (Bouches-du-Rhône), plus exactement.

Au cours de ces dernières années, l’entreprise Vinci s’est attelée à construire la structure du réacteur. Cette opération est aujourd’hui terminée. Désormais, il s’agit d’assembler le réacteur lui-même. Ce projet d’assemblage a d’ailleurs officiellement débuté ce mardi 28 juillet.

« Avec la fusion, le nucléaire peut être une promesse d’avenir », en nous offrant « une énergie non polluante, décarbonée, sûre et pratiquement sans déchets », a souligné le président Emmanuel Macron dans une vidéo préenregistrée diffusée lors de la cérémonie organisée sur le site.

Des représentants de sept des partenaires d’ITER se sont également exprimés lors de cette cérémonie, tous à distance. Le chef de l’Etat sud-coréen, Moon Jae-In, a salué « le plus grand projet scientifique de l’histoire de l’humanité » et cette recherche de « nouvelles frontières scientifiques et technologiques », avec ce « rêve partagé de créer une énergie propre et sûre d’ici à 2050 ».

Le plus grand puzzle du monde

Au cours de ces dernières semaines, des centaines de milliers de composants du réacteur venus des quatre coins du monde ont été livrés sur le site. Certains, des aimants supraconducteurs extrêmement puissants, sont aussi hauts qu’un bâtiment de quatre étages et pèsent 360 tonnes chacun. Ils vont maintenant être minutieusement assemblés pour compléter ce qu’ITER décrit comme le “plus grand puzzle du monde”.

« Tous les aspects de la gestion de projet, de l’ingénierie des systèmes, de la gestion des risques et de la logistique de l’assemblage de la machine doivent fonctionner avec la précision d’une montre suisse, a déclaré le directeur général d’ITER Bernard Bigot. Nous avons un scénario complexe à suivre au cours des prochaines années ».

Quelques 2 300 personnes travailleront sur place pour assembler l’énorme machine. Ce projet devrait durer jusqu’à la fin 2024. Les premières expériences, elles, devraient débuter en décembre 2025.

ITER atteindra ensuite sa pleine puissance d’ici 2035, produisant environ 500 mégawatts d’énergie thermique, suffisamment pour alimenter 200 000 foyers.

En tant que projet expérimental, ce réacteur n’est pas conçu pour produire de l’électricité. En revanche, si la technologie fait ses preuves, alors les futurs réacteurs à fusion pourraient être capables d’alimenter plus de deux millions de foyers chacun à un coût opérationnel comparable à celui des réacteurs nucléaires conventionnels.
vinci iter


Source : Le Monde
Crédit : Iter

Le site de construction du plus puissant réacteur à fusion nucléaire du monde, dans le sud de la France.

ITER : recréer l’énergie produite par les étoiles dans le sud de la France Actualités

ITER : recréer l’énergie produite par les étoiles dans le sud de la France

Quinze ans après avoir reçu le feu vert officiel, des ingénieurs ont commencé mardi à assembler le très attendu réacteur ITER. Fruit d’une collaboration internationale, cette machine géante, construite près d’Aix-en-Provence, promet de maîtriser la fusion nucléaire. Autrement dit, l’énergie produite par les étoiles.

Nous dépendons actuellement de combustibles fossiles et de réacteurs à fission nucléaire pour produire suffisamment d’énergie. Les premiers sont polluants, et les seconds à l’origine de nombreux déchets radioactifs. C’est pourquoi, depuis plusieurs années maintenant, des parcs éoliens, solaires et hydroélectriques sont développés.

Ces énergies dites “renouvelables” sont très intéressantes sur le papier, mais elles ne sont pas suffisantes. C’est la raison pour laquelle de nombreuses têtes se tournent actuellement vers une autre source d’énergie : la fusion nucléaire. Autrement dit, l’énergie des étoiles.

Une énergie propre et illimitée

Dans chaque étoile, des réactions très violentes et très puissantes se produisent constamment. Des milliards de milliards d’atomes d’hydrogène se fracassent les uns contre les autres, ce qui a pour effet de rompre les liaisons atomiques. Ces atomes fusionnent ensuite pour former de l’hélium. Dès lors, les étoiles se mettent à briller, et à produire de la chaleur.

L’idée serait de pouvoir développer ici sur Terre les mêmes processus de fusion nucléaire, mais à plus petite échelle. Ce faisant, nous pourrions alors produire une quantité quasi illimitée d’énergie non polluante. Sur le papier, l’idée fait rêver. Le problème, c’est que maîtriser l’énergie des étoiles est plus facile à dire qu’à faire.

Pour ce faire, il faut en effet faire chauffer de l’hydrogène gazeux à plus de 100 millions de degrés jusqu’à former un nuage de plasma. Ce nuage doit ensuite être contrôlé avec des aimants puissants suffisamment longtemps pour que les atomes puissent fusionner et, finalement, libérer de l’énergie.

« Le plus grand projet scientifique de l’histoire de l’humanité »

Pour relever ce défi, 35 pays coopèrent actuellement dans le cadre d’un projet baptisé ITER. L’idée : construire un réacteur à fusion nucléaire géant. Et celui-ci verra le jour en France. À Saint-Paul-lès-Durance (Bouches-du-Rhône), plus exactement.

Au cours de ces dernières années, l’entreprise Vinci s’est attelée à construire la structure du réacteur. Cette opération est aujourd’hui terminée. Désormais, il s’agit d’assembler le réacteur lui-même. Ce projet d’assemblage a d’ailleurs officiellement débuté ce mardi 28 juillet.

« Avec la fusion, le nucléaire peut être une promesse d’avenir », en nous offrant « une énergie non polluante, décarbonée, sûre et pratiquement sans déchets », a souligné le président Emmanuel Macron dans une vidéo préenregistrée diffusée lors de la cérémonie organisée sur le site.

Des représentants de sept des partenaires d’ITER se sont également exprimés lors de cette cérémonie, tous à distance. Le chef de l’Etat sud-coréen, Moon Jae-In, a salué « le plus grand projet scientifique de l’histoire de l’humanité » et cette recherche de « nouvelles frontières scientifiques et technologiques », avec ce « rêve partagé de créer une énergie propre et sûre d’ici à 2050 ».

Le plus grand puzzle du monde

Au cours de ces dernières semaines, des centaines de milliers de composants du réacteur venus des quatre coins du monde ont été livrés sur le site. Certains, des aimants supraconducteurs extrêmement puissants, sont aussi hauts qu’un bâtiment de quatre étages et pèsent 360 tonnes chacun. Ils vont maintenant être minutieusement assemblés pour compléter ce qu’ITER décrit comme le “plus grand puzzle du monde”.

« Tous les aspects de la gestion de projet, de l’ingénierie des systèmes, de la gestion des risques et de la logistique de l’assemblage de la machine doivent fonctionner avec la précision d’une montre suisse, a déclaré le directeur général d’ITER Bernard Bigot. Nous avons un scénario complexe à suivre au cours des prochaines années ».

Quelques 2 300 personnes travailleront sur place pour assembler l’énorme machine. Ce projet devrait durer jusqu’à la fin 2024. Les premières expériences, elles, devraient débuter en décembre 2025.

ITER atteindra ensuite sa pleine puissance d’ici 2035, produisant environ 500 mégawatts d’énergie thermique, suffisamment pour alimenter 200 000 foyers.

En tant que projet expérimental, ce réacteur n’est pas conçu pour produire de l’électricité. En revanche, si la technologie fait ses preuves, alors les futurs réacteurs à fusion pourraient être capables d’alimenter plus de deux millions de foyers chacun à un coût opérationnel comparable à celui des réacteurs nucléaires conventionnels.
vinci iter


Source : Le Monde
Crédit : Iter

Le site de construction du plus puissant réacteur à fusion nucléaire du monde, dans le sud de la France.

LE GUIDE Naturellement

Agenda . . .

25 - Doubs

Jusqu'au 9 janvier 2022

EXPOSITION
"DESTINS DE CIRQUE"

Cette exposition présente les destins des femmes et hommes du cirque entre ombres et lumières. Costumes, affiches, instruments de musique, gravures originales, films … évoquent l’art du cirque du XVIIIe siècle à nos jours.
Les fabuleux dessins aquarellés des sœurs Vesque, les planches uniques du grand costumier Gérard Vicaire éclairent ces destins de cirque.

Saline royale
Grande rue
25610 ARC-ET-SENANS
03 81 54 45 45
www.salineroyale.com


34 - Hérault

Du 25 septembre 2021 au 27 mars 2022

EXPOSITION
"JEAN-FRANCIS AUBURTIN, UN ÂGE D'OR"

Jean-Francis Auburtin (1866-1930) s’inscrit dans la longue procession des peintres sur le motif : Delacroix, Courbet, Boudin, Jongkind, Monet...
En une centaine d'œuvres, le Musée de Lodève propose une rétrospective de ce peintre à redécouvrir.

Musée de Lodève
Square George Auric
34700 Lodève
04 67 88 86 10
www.museedelodeve.fr


41 - Loir et Cher

Jusqu'au 6 novembre

SON & LUMIERE
CHATEAU ROYAL DE BLOIS

Chaque soir, dès la tombée de la nuit, devenez le témoin d'une expérience époustouflante !
Sur les 4 façades de la cour, projections d'images vidéo monumentales et effets spéciaux immersifs s’emparent de l’architecture grandiose des lieux, métamorphosent le château et lui donnent vie.

Office de Tourisme de Blois-Chambord
23 place du château
41000 Blois
02 54 90 41 41
www.bloischambord.com


45 - Loiret

Du 9 au 24 octobre

CONCOURS PHOTOS
"AUTOMNE"  

L’automne est une saison extraordinaire à l’Arboretum des Grandes Bruyères. Les tableaux paysagers prennent des couleurs flamboyantes et les ambiances vous transportent en Chine et au Canada. Le rouge, l’orange et le jaune se déclinent en mille nuances éclatantes. Immergez-vous dans ces paysages, photographiez-les et tentez de gagner des cadeaux ! Ouvert à tous, petits et grands, amateurs et professionnels.

Arboretum des Grandes Bruyères
45450 Ingrannes
02 38 57 28 24
www.arboretumdesgrandesbruyeres.fr


Les 17 et 24 octobre

VISITES GUIDÉES - Arboretum des Grandes Bruyères
"DIMANCHE D'AUTOMNE"  

Visites guidées à 15h Certains arbres ont leurs plus beaux atours à l’automne. Ils revêtent leurs manteaux aux couleurs flamboyantes et créent entre eux des paysages exceptionnels. Au delà encore de la beauté, chacun a son histoire et ses petits secrets. Venez les découvrir et vous émerveiller ! Adulte 15 € / 6-12 ans 5 € / Gratuit jusqu'à 5 ans.

Arboretum des Grandes Bruyères
45450 Ingrannes
02 38 57 28 24
www.arboretumdesgrandesbruyeres.fr


50 - Manche

Jusqu'au 1er novembre

EXPOSITION
"RIVAGES"

Photographe et aventurière, Amélie Blondiaux a parcouru à l'automne 2020 l'intégralité du GR 223 pour capter les nombreuses facettes du littoral de la Manche et promouvoir la mobilité douce dans le département.

Manoir du Tourp
Omonville-la-Rogue
50440 La Hague  
02 33 01 85 89
www.letourp.com


Jusqu'au 2 janvier 2022

EXPOSITION
"LE PEUPLE DES DUNES, DES GAULOIS SOUS LA PLAGE"

Menée en partenariat avec l’INRAP. Dans cette exposition visant à valoriser le site archéologique gaulois découvert sous la plage d’Urville-Nacqueville, c’est une véritable immersion dans la vie quotidienne de nos ancêtres, à la fois navigateurs et commerçants, qui vous sont proposée.

Manoir du Tourp
Omonville-la-Rogue
50440 La Hague  
02 33 01 85 89
www.letourp.com


71 - Saône et Loire

Jusqu'au 7 novembre

EXPOSITION
"LA VIE SECRÈTE DU SOL"

Quand on sait que les organismes vivants du sol représentent environ ¼ des espèces animales connues et le rôle joué par ces organismes dans l’équilibre et la richesse des sols on comprend mieux l’importance de bien les connaitre pour mieux les protéger.
L’exposition « La vie secrète du sol », conçue et réalisée par le Centre Eden, lève le voile sur ce monde mystérieux, les mécanismes complexes et les interactions entre les organismes.

Centre EDEN
26 rue de l’Eglise
71290 Cuisery
03 85 27 08 00
www.centre-eden71.fr


Jusqu'au 31 décembre

EXPOSITION
"LES COULEURS DU CHAROLAIS-BRIONNAIS"

Ils sont nés ici, y ont grandi ; ils y résident pour la plupart ou y séjournent durant les vacances…leur point commun ? Ils l’ont tous dans la tête et dans le cœur ! Le Charolais-Brionnais sera mis à l’honneur à travers 130 photographies des membres du groupe Facebook « Les Couleurs du Charolais-Brionnais ».

La Maison du Charolais
43 Route de Mâcon, RCEA N79 sortie 12
71120 Charolles
03 85 88 04 00
www.maison-charolais.com


74 - Haute-Savoie

Du 23 octobre au 6 novembre

ACRO AVENTURES TALLOIRES
"CHASSE AU TRÉSOR D’HALLOWEEN"

Partez à la chasse au trésor. Une activité familiale accessible à tous ! "Hervé l’Araignée" de 3 à 7 ans et "Le Fantôme des Dents de Lanfon" de 8 à 13 ans.

Acro'Aventures Talloires
Route de Planfait
74290 Talloires
06 07 56 90 58
www.talloires.acro-aventures.com

Lieux:

Découvrir toutes les activités