Bienvenue dans un nouveau monde... le notre

Inde : "La rivière Yamuna est morte"
Actualités

Inde : "La rivière Yamuna est morte"

L'Inde est l'un des plus gros pollueurs du monde et ses rivières en sont les principales victimes. D’après le «Guardian», Brij Khandelwal, un activiste écologiste, aurait appelé la police pour signaler un «meurtre», celui de la rivière Yamuna. Cela fait maintenant plusieurs années qu’il n’y a plus aucune présence humaine dans cet affluent du Gange long de 1376 kilomètres. Ni plante ni poisson ne peuvent survivre dans un tel environnement.

"Mieux que du nectar"

Ces eaux décrites comme «mieux que du nectar» par le fondateur de l’Empire moghol au 16e siècle sont aujourd’hui recouvertes d’une épaisse mousse blanche produite par la saturation de composants chimiques. Seules les bactéries les plus résistantes survivent dans ce réservoir d’eau pour plus 60 millions d’Indiens. Cette pollution n’empêche cependant pas aux habitants de New Delhi de pénétrer dans ces eaux sombres et gluantes. La Yamuna faisant partie des sept fleuves sacrés, les hindous y plongent, sans la moindre hésitation, dans le but de se purifier.

Un décret pas vraiment respecté

«Scientifiquement parlant, la Yamuna est écologiquement morte», a expliqué Khandelwal au «Guardian». Dans son rapport donné à la police, des noms de hauts fonctionnaires gouvernementaux apparaissent comme responsables de l’empoisonnement de la rivière. D’après «India Today» la haute cour de l'État de Uttarakhand a décrété que le Gange et la Yamuna étaient des «entités vivantes», ayant le statut de personne morale. Le décret signé en mars dernier précise que ces cours d'eau seront représentés par leurs tuteurs légaux, qui seront «tenus de maintenir le statut des rivières et de promouvoir leur santé et leur bien-être».
 

Source : Paris Match

Inde : "La rivière Yamuna est morte" Actualités

Inde : "La rivière Yamuna est morte"

L'Inde est l'un des plus gros pollueurs du monde et ses rivières en sont les principales victimes. D’après le «Guardian», Brij Khandelwal, un activiste écologiste, aurait appelé la police pour signaler un «meurtre», celui de la rivière Yamuna. Cela fait maintenant plusieurs années qu’il n’y a plus aucune présence humaine dans cet affluent du Gange long de 1376 kilomètres. Ni plante ni poisson ne peuvent survivre dans un tel environnement.

"Mieux que du nectar"

Ces eaux décrites comme «mieux que du nectar» par le fondateur de l’Empire moghol au 16e siècle sont aujourd’hui recouvertes d’une épaisse mousse blanche produite par la saturation de composants chimiques. Seules les bactéries les plus résistantes survivent dans ce réservoir d’eau pour plus 60 millions d’Indiens. Cette pollution n’empêche cependant pas aux habitants de New Delhi de pénétrer dans ces eaux sombres et gluantes. La Yamuna faisant partie des sept fleuves sacrés, les hindous y plongent, sans la moindre hésitation, dans le but de se purifier.

Un décret pas vraiment respecté

«Scientifiquement parlant, la Yamuna est écologiquement morte», a expliqué Khandelwal au «Guardian». Dans son rapport donné à la police, des noms de hauts fonctionnaires gouvernementaux apparaissent comme responsables de l’empoisonnement de la rivière. D’après «India Today» la haute cour de l'État de Uttarakhand a décrété que le Gange et la Yamuna étaient des «entités vivantes», ayant le statut de personne morale. Le décret signé en mars dernier précise que ces cours d'eau seront représentés par leurs tuteurs légaux, qui seront «tenus de maintenir le statut des rivières et de promouvoir leur santé et leur bien-être».
 

Source : Paris Match

LE GUIDE Naturellement

Agenda . . .

21 - COTES-D'OR

Du 8 avril 2017 au 7 janvier 2018
"SAUVAGES"

Lynx boréal, Ours brun, Loup gris, Renard roux et Loutre d'Europe.
Cette nouvelle exposition propose une mise en scène originale adaptée à un public familial. De nombreuses illustrations, schémas, spécimens naturalisés, pièces archéologiques et ostéologiques, témoignages d’experts… apportent des éléments objectifs, de façon claire et synthétique sur ces cinq Mammifères Carnivores. Le visiteur pourra ainsi, en toute connaissance de cause, avoir un avis éclairé sur la place qu’il serait prêt à leur laisser.

Jardin des sciences
Avenue Albert 1er & 14 rue Jehan de Marville (Parc de l’Arquebuse)
21000 Dijon
03 80 48 82 00
www.dijon.fr


30 - GARD

14 avril au 1er mai
"VENEZ VOLER DANS LA GROTTE DE LA SALAMANDRE"

Vivez une expérience extraordinaire : voler en ballon dans une énorme caverne… Embarquer dans l’’Aéroplume, un ballon plus léger que l’’air, mu par la force humaine.

Grotte de la Salamandre
30430 Méjannes le Clap
04 66 600 600
www.grottedelasalamandre.com


40 - LANDES

Du 15 avril au 26 novembre

"L'ART DES CHASSEURS PRÉHISTORIQUES"

A travers cette exposition, la Maison de la Dame propose de découvrir toutes les facettes de l'art des chasseurs préhistoriques.

La Maison de la Dame de Brassempouy
404 rue du Musée
40330 Brassempouy
05 58 89 21 73
www.prehistoire-brassempouy.fr


70 - HAUTE-SAONE

Du 29 septembre au 22 décembre
"LA SÉGRÉGATION ET LA GLOIRE, LES SOLDATS NOIRS-AMÉRICAINS AU CŒUR DE LA GRANDE GUERRE"

Cette exposition traite de l’engagement des noirs-américains dans la 1ère guerre mondiale. Ces derniers bien que libérés de l’esclavage en 1865 subissaient alors des discriminations économiques et sociales auxquelles s’ajoutaient dans les états du Sud des Etats-Unis, la ségrégation raciale.

Maison de la Négritude et des Droits de l'Homme
24 Grande Rue
70290 Champagney
03 84 23 25 45
www.maisondelanegritude.fr


74 - HAUTE-SAVOIE

Jusqu'au 31 décembre 2018
EXPOSITION TEMPORAIRE
"Sibérie centrale et orientale"

Muséum des Papillons
et Insectes du Château de Faverges

293 chemin de la Vie Plaine
74210 Faverges
07 78 41 33 51
www.museum-faverges.com


81 - TARN

Du 1er décembre au 31 janvier 2018
FESTIVAL DES LANTERNES
Féérie des lumières d'Asie

Chaque soir à la tombée de la nuit, la féérie des lanternes chinoises illumine le site classé du parc Foucaud.
Autour du château, sous les arbres millénaires ornés de lumière, dans les bassins et pièces d'eau, vingt tableaux se succèdent entre pagodes, temples asiatiques, animaux fantastiques, nénuphars et autres pandas.

Parc de Foucaud
Avenue Dom Vaysette
81600 Gaillac
https://festivaldeslanternes-gaillac.fr

Lieux:

Découvrir toutes les activités