Bienvenue dans un nouveau monde... le notre

Florange : ArcelorMittal soupçonné d'avoir déversé de l'acide dans la nature
Actualités

Florange : ArcelorMittal soupçonné d'avoir déversé de l'acide dans la nature

Tous les jours, de décembre 2016 à février 2017, il déversait 24 m3 d'acide usagé dans le dépotoir de l'usine ArcelorMittal de Florange (Moselle), au lieu de le recycler. Voici ce qu'a révélé lundi à France Bleu Lorraine Nord un ancien chauffeur de camion sous-traitant de l'usine sidérurgique.

Sur ordre de ses supérieurs, cet employé - qui souhaite rester anonyme - effectuait cette tâche «avec la complicité de salariés d'Arcelor qui me donnaient les bons [de livraison]». Ces papiers stipulaient que le liquide n'était autre que «de la boue de fer ou de la boue d'épuration». De cette façon, l'entreprise évitait de confier l'acide au centre de recyclage de Malancourt-la-Montagne, -situé à une heure et demie de route-, une opération bien plus onéreuse.

«À Florange, je me retrouvais dans un crassier à devoir brancher mes tuyaux et déverser mon chargement en pleine nature, directement au sol, poursuit le chauffeur. Les rochers éclataient à cause de l'acidité du produit. Le soir, je rentrais avec les yeux rouges». Le chauffeur de camion, aujourd'hui au chômage, a fini par confier ses agissements à un pompier du site de Florange. L'entreprise l'a rapidement appris et décidé de le licencier pour «rupture de discrétion commerciale».

D'autres sous-traitants concernés ?

«France Bleu Lorraine Nord» n'est pas le premier média à traiter le dossier. Le 29 juin, «Le Républicain Lorrain», se basant sur le même témoignage, alerte que ces déversements de substances hautement toxiques, utilisées pour décaper l'acier transformé dans l'usine à froid, auraient déjà fait une victime. Un habitant du village mosellan affirme que son chien serait décédé trois semaine après bu du liquide au bord du crassier. «Sur place, nous avons effectivement constaté des traînées blanches sur le versant du crassier. Mais aussi des liquides orangés stagnants et autres mousses jaunes», décrit le journal.

Le lendemain, «Le Républicain Lorrain» ajoute qu’un autre sous-traitant -Malézieux- se serait lui aussi servi du dépotoir pour jeter les contenants des bassins d’orage, destinés à collecter les eaux polluées sur les routes. «On aspirait des bassins d’orage [sur le site d’ArcelorMittal], on pompait de la boue mélangée à de l’huile et des produits acide. On voyait les auréoles d’huile. Des produits qui devaient être traités chez Cédilor (NDLR. centre de recyclage situé à Malancourt-la-Montagne). Le personnel d’Arcelor, avec Veolia, faisait passer ça sous un autre nom. On allait tout déverser au crassier», confie un ancien salarié.

Arcelor nie toute responsabilité dans ces «prétendus versements»

«Il y a bien eu des déversements d'acide» dans le crassier de Marspich, où vont les déchets de l'usine ArcelorMittal de Florange, «mais on en ignore encore l'importance», a indiqué mardi Michel Liebgott, le président de la communauté d'agglomération du Val de Fensch à l'issue d'une réunion mardi avec les maires de Florange et Hayange ainsi que la direction d'ArcelorMittal.

Arcelor a nié toute responsabilité dans ces «prétendus versements», et ordonné l'ouverture d'une enquête interne «pour faire toute la lumière sur les faits». S'ils étaient avérés, «ils seraient extrêmement graves et contraires à toutes les règles d'ArcelorMittal en matière de gestion des résidus (...) et seraient le fait de personnes isolées au sein d’ArcelorMittal ou des entreprises sous-traitantes», a ajouté le groupe.

«Pour l'instant, ce qui est avéré c'est qu'il y a eu des versements d'acide, mais on n'en connaît pas l'importance», a expliqué Michel Liebgot. «Nous devons nous revoir la semaine prochaine, une fois que les enquêtes menées en interne par Arcelor ainsi que par la Dréal (direction régionale de l'environnement, ndlr) seront terminées», a-t-il ajouté, précisant que «la communauté d'agglomération se pose la question de porter plainte contre X», tout comme ArcelorMittal.
 

Source : Le Parisien
Crédit : PIERRE HECKLER / MAXPPP

Un ancien intérimaire d'une entreprises sous-traitante pour ArcelorMittal à Florange affirme avoir déversé de l'acide dans le crassier du site pendant trois mois.

Florange : ArcelorMittal soupçonné d'avoir déversé de l'acide dans la nature Actualités

Florange : ArcelorMittal soupçonné d'avoir déversé de l'acide dans la nature

Tous les jours, de décembre 2016 à février 2017, il déversait 24 m3 d'acide usagé dans le dépotoir de l'usine ArcelorMittal de Florange (Moselle), au lieu de le recycler. Voici ce qu'a révélé lundi à France Bleu Lorraine Nord un ancien chauffeur de camion sous-traitant de l'usine sidérurgique.

Sur ordre de ses supérieurs, cet employé - qui souhaite rester anonyme - effectuait cette tâche «avec la complicité de salariés d'Arcelor qui me donnaient les bons [de livraison]». Ces papiers stipulaient que le liquide n'était autre que «de la boue de fer ou de la boue d'épuration». De cette façon, l'entreprise évitait de confier l'acide au centre de recyclage de Malancourt-la-Montagne, -situé à une heure et demie de route-, une opération bien plus onéreuse.

«À Florange, je me retrouvais dans un crassier à devoir brancher mes tuyaux et déverser mon chargement en pleine nature, directement au sol, poursuit le chauffeur. Les rochers éclataient à cause de l'acidité du produit. Le soir, je rentrais avec les yeux rouges». Le chauffeur de camion, aujourd'hui au chômage, a fini par confier ses agissements à un pompier du site de Florange. L'entreprise l'a rapidement appris et décidé de le licencier pour «rupture de discrétion commerciale».

D'autres sous-traitants concernés ?

«France Bleu Lorraine Nord» n'est pas le premier média à traiter le dossier. Le 29 juin, «Le Républicain Lorrain», se basant sur le même témoignage, alerte que ces déversements de substances hautement toxiques, utilisées pour décaper l'acier transformé dans l'usine à froid, auraient déjà fait une victime. Un habitant du village mosellan affirme que son chien serait décédé trois semaine après bu du liquide au bord du crassier. «Sur place, nous avons effectivement constaté des traînées blanches sur le versant du crassier. Mais aussi des liquides orangés stagnants et autres mousses jaunes», décrit le journal.

Le lendemain, «Le Républicain Lorrain» ajoute qu’un autre sous-traitant -Malézieux- se serait lui aussi servi du dépotoir pour jeter les contenants des bassins d’orage, destinés à collecter les eaux polluées sur les routes. «On aspirait des bassins d’orage [sur le site d’ArcelorMittal], on pompait de la boue mélangée à de l’huile et des produits acide. On voyait les auréoles d’huile. Des produits qui devaient être traités chez Cédilor (NDLR. centre de recyclage situé à Malancourt-la-Montagne). Le personnel d’Arcelor, avec Veolia, faisait passer ça sous un autre nom. On allait tout déverser au crassier», confie un ancien salarié.

Arcelor nie toute responsabilité dans ces «prétendus versements»

«Il y a bien eu des déversements d'acide» dans le crassier de Marspich, où vont les déchets de l'usine ArcelorMittal de Florange, «mais on en ignore encore l'importance», a indiqué mardi Michel Liebgott, le président de la communauté d'agglomération du Val de Fensch à l'issue d'une réunion mardi avec les maires de Florange et Hayange ainsi que la direction d'ArcelorMittal.

Arcelor a nié toute responsabilité dans ces «prétendus versements», et ordonné l'ouverture d'une enquête interne «pour faire toute la lumière sur les faits». S'ils étaient avérés, «ils seraient extrêmement graves et contraires à toutes les règles d'ArcelorMittal en matière de gestion des résidus (...) et seraient le fait de personnes isolées au sein d’ArcelorMittal ou des entreprises sous-traitantes», a ajouté le groupe.

«Pour l'instant, ce qui est avéré c'est qu'il y a eu des versements d'acide, mais on n'en connaît pas l'importance», a expliqué Michel Liebgot. «Nous devons nous revoir la semaine prochaine, une fois que les enquêtes menées en interne par Arcelor ainsi que par la Dréal (direction régionale de l'environnement, ndlr) seront terminées», a-t-il ajouté, précisant que «la communauté d'agglomération se pose la question de porter plainte contre X», tout comme ArcelorMittal.
 

Source : Le Parisien
Crédit : PIERRE HECKLER / MAXPPP

Un ancien intérimaire d'une entreprises sous-traitante pour ArcelorMittal à Florange affirme avoir déversé de l'acide dans le crassier du site pendant trois mois.

LE GUIDE Naturellement

Agenda . . .


04 - Alpes de Haute-Provence

Jusqu'en avril 2023

EXPOSITION
"HABITER, HABITATS, HABITANTS"

Quels impacts les mutations urbaines du XXe siècle ont-elles eu sur les formes d’habiter dans un territoire marqué par la ruralité ? Etalement urbain, lotissements, éco-construction, chantiers et habitats participatifs… autant de thèmes qui sont abordés dans cette exposition qui donne la parole aux habitants.

Musée de Salagon
04300 Mane
04 92 75 70 50
www.musee-de-salagon.com


25 - Doubs

► Le 4 mars

"LA NUIT DE LA CHOUETTE"

Cette année encore, la LPO et la Saline royale organisent la Nuit de la chouette. Ateliers de découverte, observation sur le terrain et  pot de l’amitié à partager en famille ou entre amis.
De 18h à 21h30, sans réservation. Entrée gratuite.

Saline royale
Grande Rue
25610 Arc et Senans
03 81 54 45 13
www.salineroyale.com


► Du 5 mai au 5 novembre

EXPOSITION
"LE MONDE DE FOLON"

Hommage à Jean-Michel Folon (1934/2005), artiste belge à la création hybride et poétique représentant les grands maux de la société contemporaine. L’exposition à la Saline royale présentera plus de 200 œuvres issues de la Fondation Folon (affiches, dessins, sculptures…).

Saline royale
Grande Rue
25610 Arc et Senans
03 81 54 45 13
www.salineroyale.com


29 - Finistère

Jusqu'au 5 mars 2023

EXPOSITION
"VOYAGE EN TERRES AUSTRALES - CROZET & KERGUELEN 1772-2022"

Aujourd’hui, les archipels de Crozet et Kerguelen sont protégés par une réserve naturelle et élevés au rang de patrimoine mondial de l’UNESCO. Cet anniversaire est l’opportunité de raconter l’histoire de ces terres australes françaises à travers une exposition rassemblant objets et documents inédits.

Musée national de la Marine
Château de Brest
Rue du château 
29200 Brest
02 98 22 12 39
www.musee-marine.fr/brest


Les 6, 7 & 8 mai 2023

"LES JOURNÉES ROMAINES DE NÎMES, VERCINGÉTORIX

Grand spectacle historique. Plongez dans l’Histoire ! Dans les Arènes de Nîmes, 520 figurants venus de toute l’Europe vous font revivre l’histoire de Vercingétorix.
De Gergovie à Alesia, au plus près de la réalité historique, revivez les plus grandes batailles de la Guerre des Gaules qui opposa le légendaire chef gaulois au grand Jules César. Spectacles à 15h30.

Boulevard des Arènes
30000 Nîmes
04 66 21 82 56
www.arenes-nimes.com


34 - Hérault

Jusqu'au 19 mars 2023

EXPOSITION
"PAYSAGES DE COROT À SIMA"

Découvrez près de deux siècles d’art, deux siècles de perception de la nature, et deux siècles de vues à couper le souffle.
Des côtes de Normandie aux forêts du sud de la France, des terres alsaciennes aux pins des landes, découvrez notre pays à travers le regard des plus grands artistes des siècles derniers.

Musée de Lodève
Square George Auric
34700 Lodève
04 67 88 86 10
www.museedelodeve.fr


35 - Ille et Vilaine

► Jusqu'au 3 septembre 2023

EXPOSITION
"RACES BRETONNES : UNE HISTOIRE BIEN VIVANTE"

Vache Bretonne pie noir, mouton d'Ouessant et autres poule Coucou de Rennes s'invitent dans la salle d'exposition de l'Écomusée de la Bintinais !
Des œuvres d'art, des collections techniques et ethnographiques ainsi qu'une riche iconographie accompagnent cette plongée à la découverte des races bretonnes, emblèmes d'une histoire et d'un patrimoine bien vivants !

Écomusée de la Bintinais
Route de Châtillon-Sur-Seiche
35200 Rennes
02 99 51 38 15
www.ecomusee-rennes-metropole.fr


39 - Jura

► Du 4 février au 4 mars 

EXPOSITION
"ARTISANS, PASSEURS DE SAVOIR-FAIRE"

L'exposition vous emmène à la découverte des techniques, des défis et du parcours de 18 artisans formateurs, membres du réseau de l’Atelier des savoir-faire. 
Ainsi, les métiers de muretier, peintre sur soie, tailleur de pierre, sculpteur sur bois, céramiste... seront présenté à travers le regard de chaque artisan.
L’Atelier des savoir-faire propose pour chaque maîtrise exposée, des stages de formation tout au long de l’année.

L’Atelier des savoir-faire
1 Grand’Rue
39170 Ravilloles
03 84 42 65 06
www.atelierdessavoirfaire.fr


Jusqu'au 5 novembre 2023

EXPOSITION
"L'OURS DANS LA BIODIVERSITÉ POLAIRE"

Embarquez dans un voyage naturaliste au milieu des glaces, sur la piste de l’ours. A travers cette exposition, c’est la biodiversité polaire qui est mise à l’honneur.

Espace des Mondes Polaires
46 rue Croix de la Teppe 
39220 Prémanon
03 39 50 80 20
www.espacedesmondespolaires.org


► Du 4 février au 25 mars 2023

EXPOSITION
"BRUITS DE GLACE"

L'exposition "Bruits de glace" est un assemblage d'impressions, de textes et de dessins qui vous fera voyager dans les fjords de Groenland Est, lieux sillonnés en voiliers par Sarah Bovet en 2019.

Espace des Mondes Polaires
46 rue Croix de la Teppe 
39220 Prémanon
03 39 50 80 20
www.espacedesmondespolaires.org


73 - Savoie

Du 6 au 17 février 

ATELIERS
"L'EAU ET LES ANIMAUX LACUSTRES"

Pour ces vacances d'hiver Aqualis propose, à travers des ateliers où l'expérience scientifique parlera avec la création artistique, un programme autour de 2 grands thèmes : l'eau et la biodiversité.

Aqualis
52 esplanade Jean Murguet
73100 Aix-les-Bains
04 79 70 64 69
aqualis-lacdubourget.fr


62 - Pas-de-Calais

► Du 4 au 19 février

EXPOSITION 
"HÉRITAGE DES TEMPLIERS"

Le musée Bruno-Danvin de Saint Pol sur Ternoise offre son espace d’exposition à Daciana Pszota. L’artiste participe à diverses expositions collectives en Italie et en Roumanie.
Inspirée par l'histoire et la spiritualité, ses émotions personnelles s'expriment aussi dans ses œuvres.

Musée municipal Bruno Danvin
Rue Oscar Ricque
62130 Saint-Pol-sur-Ternoise
03 21 04 56 25 / 07 89 08 15 64 
www.saintpolsurternoise.fr


74 - Haute-Savoie

► A partir du 4 février

ACRO'AVENTURES REIGNIER
UN SITE MULTI-ACTIVITÉS ACCESSIBLE À TOUS

Le parcours de Reignier ouvrira du 4 au 19 février tous les jours, puis restera ouvert les mercredis et week-end jusqu'au samedi 1er avril (début de la grande saison).

Acro'Aventures Reignier
Route des Rocailles
74930 Reignier
06 43 16 27 59
www.reignier.acro-aventures.com


75 - Paris

Jusqu'au 25 février 2023

EXPOSITION
"CLEMENCEAU ET LES PHOTOGRAPHES DE L’INTIME"

Le parcours de l’exposition-focus suit les premiers pas de Clemenceau devant l’objectif de son père et, plus tard, en politique, sous l’œil de son ami Félix Nadar rencontré durant la Commune.
L’exposition- se clôture par des photographies de famille immortalisant les moments de bonheur et de complicité avec ses enfants et petits-enfants.

Musée Clemenceau
8 rue Benjamin Franklin,
75116 Paris
01 45 20 53 41
https://musee-clemenceau.fr


77 - Seine et Marne

Du 4 février au 5 mars

PARROT WORLD
"CARNAVAL DE RIO"

Finis les congés d'hiver pour le parc! Une nouvelle saison débute à Parrot World le samedi 4 février 2023 sur le thème du Carnaval de Rio avec plein d' animations. Au programme : ateliers maquillage, masques, coloriages, parade musicale...

Parrot World
Route de Guérard
77580 Crécy-la-Chapelle
01 86 70 06 84
www.parrotworld.fr

Lieux:

Découvrir toutes les activités