Bienvenue dans un nouveau monde... le notre

Environ 17% des denrées alimentaires atterrissent à la poubelle
Actualités

Environ 17% des denrées alimentaires atterrissent à la poubelle

En 2019 sur l’ensemble du globe, 931 millions de tonnes de nourriture ont été jetées dans les poubelles des ménages, des grossistes, des restaurants et d’autres services alimentaires, selon une nouvelle étude des Nations unies publiée ce jeudi. «Ce poids est à peu près l’équivalent de 23 millions de poids lourds de 40 tonnes, chargés à pleine capacité, en file indienne, ce qui permettrait de faire sept fois le tour de la Terre», estime le communiqué de presse du Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE). Ce dernier a établi un indice du gaspillage alimentaire pour mesurer ce qui est gaspillé non pas pendant la fabrication des produits mais en bout de chaîne, une fois qu’ils sont commercialisés. Le rapport publie ainsi les premières données obtenues. «La majeure partie de ce gaspillage provient des ménages, qui jettent 11% de la nourriture», précise le document, ce qui «suggère que le gaspillage alimentaire des consommateurs est deux fois plus important que les estimations précédentes». Les services de restauration sont eux responsables du gaspillage à hauteur de 5% et les points de vente au détail de 2%. Réalisé en partenariat avec l’ONG britannique Wrap, le rapport estime ainsi que 17% de la nourriture totale disponible pour les consommateurs a été gaspillée en 2019.

«Un problème mondial»

Cette tendance se retrouverait dans tous les pays, développés ou non. «Pendant de nombreuses années, nous avons estimé que le gaspillage alimentaire au sein des foyers était un problème important uniquement dans les pays développés», explique Marcus Gover, PDG de Wrap. «Grâce à la publication du rapport sur l’indice du gaspillage alimentaire, nous constatons que les choses ne sont pas aussi claires.» En France, plus de 5,5 millions de tonnes de déchets alimentaires sont jetées par an par les ménages, soit 85 kilos par personne. La situation est similaire en Birmanie, au Ghana et au Royaume-Uni. Le Nigeria arriverait en tête avec 189 kilos de nourriture par personne qui atterrit dans la poubelle en une année. «Le gaspillage alimentaire est un problème mondial», insiste l’ONU.

A cela s’ajoutent les pertes générées avant la commercialisation des aliments. En 2019, l‘Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) estimait, via son indice des pertes alimentaires, que 14% de la nourriture produite dans le monde était perdue entre le moment de la récolte et celui de la vente. Si l’on additionne les pertes et le gaspillage, un tiers de la nourriture produite dans le monde n’est finalement pas mangée.

Le rapport encourage à accentuer les efforts pour diminuer le gaspillage alimentaire, notamment au vu du contexte actuel. La FAO estime que 690 millions de personnes souffraient de la faim en 2019, «chiffre qui devrait augmenter fortement pendant et après le Covid-19», selon l’ONU. S’attaquer sérieusement à ce fléau permet aussi de diminuer nos émissions de gaz à effet de serre. «On estime que 8% à 10% des émissions sont associées à des aliments qui ne sont pas consommés», rappelle le rapport. L’un des objectifs des Nations unies consiste d’ailleurs à réduire de moitié le gaspillage alimentaire d’ici à 2030. L’indice calculé par le PNUE va permettre de mesurer les progrès effectués dans chaque pays. «Avec seulement 9 années devant nous, nous n’atteindrons pas la cible [au rythme actuel], avertit Marcus Gover, de Wrap. Cela doit être une priorité pour les gouvernements, les organisations internationales, les entreprises et les fondations philanthropiques.» Il va falloir mettre les bouchées doubles.


Source : Margaux Lacroux / Libération
Crédit : Getty Images

Environ 17% des denrées alimentaires atterrissent à la poubelle Actualités

Environ 17% des denrées alimentaires atterrissent à la poubelle

En 2019 sur l’ensemble du globe, 931 millions de tonnes de nourriture ont été jetées dans les poubelles des ménages, des grossistes, des restaurants et d’autres services alimentaires, selon une nouvelle étude des Nations unies publiée ce jeudi. «Ce poids est à peu près l’équivalent de 23 millions de poids lourds de 40 tonnes, chargés à pleine capacité, en file indienne, ce qui permettrait de faire sept fois le tour de la Terre», estime le communiqué de presse du Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE). Ce dernier a établi un indice du gaspillage alimentaire pour mesurer ce qui est gaspillé non pas pendant la fabrication des produits mais en bout de chaîne, une fois qu’ils sont commercialisés. Le rapport publie ainsi les premières données obtenues. «La majeure partie de ce gaspillage provient des ménages, qui jettent 11% de la nourriture», précise le document, ce qui «suggère que le gaspillage alimentaire des consommateurs est deux fois plus important que les estimations précédentes». Les services de restauration sont eux responsables du gaspillage à hauteur de 5% et les points de vente au détail de 2%. Réalisé en partenariat avec l’ONG britannique Wrap, le rapport estime ainsi que 17% de la nourriture totale disponible pour les consommateurs a été gaspillée en 2019.

«Un problème mondial»

Cette tendance se retrouverait dans tous les pays, développés ou non. «Pendant de nombreuses années, nous avons estimé que le gaspillage alimentaire au sein des foyers était un problème important uniquement dans les pays développés», explique Marcus Gover, PDG de Wrap. «Grâce à la publication du rapport sur l’indice du gaspillage alimentaire, nous constatons que les choses ne sont pas aussi claires.» En France, plus de 5,5 millions de tonnes de déchets alimentaires sont jetées par an par les ménages, soit 85 kilos par personne. La situation est similaire en Birmanie, au Ghana et au Royaume-Uni. Le Nigeria arriverait en tête avec 189 kilos de nourriture par personne qui atterrit dans la poubelle en une année. «Le gaspillage alimentaire est un problème mondial», insiste l’ONU.

A cela s’ajoutent les pertes générées avant la commercialisation des aliments. En 2019, l‘Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) estimait, via son indice des pertes alimentaires, que 14% de la nourriture produite dans le monde était perdue entre le moment de la récolte et celui de la vente. Si l’on additionne les pertes et le gaspillage, un tiers de la nourriture produite dans le monde n’est finalement pas mangée.

Le rapport encourage à accentuer les efforts pour diminuer le gaspillage alimentaire, notamment au vu du contexte actuel. La FAO estime que 690 millions de personnes souffraient de la faim en 2019, «chiffre qui devrait augmenter fortement pendant et après le Covid-19», selon l’ONU. S’attaquer sérieusement à ce fléau permet aussi de diminuer nos émissions de gaz à effet de serre. «On estime que 8% à 10% des émissions sont associées à des aliments qui ne sont pas consommés», rappelle le rapport. L’un des objectifs des Nations unies consiste d’ailleurs à réduire de moitié le gaspillage alimentaire d’ici à 2030. L’indice calculé par le PNUE va permettre de mesurer les progrès effectués dans chaque pays. «Avec seulement 9 années devant nous, nous n’atteindrons pas la cible [au rythme actuel], avertit Marcus Gover, de Wrap. Cela doit être une priorité pour les gouvernements, les organisations internationales, les entreprises et les fondations philanthropiques.» Il va falloir mettre les bouchées doubles.


Source : Margaux Lacroux / Libération
Crédit : Getty Images

LE GUIDE Naturellement

Agenda . . .

25 - Doubs

Jusqu'au 9 janvier 2022

EXPOSITION
"DESTINS DE CIRQUE"

Cette exposition présente les destins des femmes et hommes du cirque entre ombres et lumières. Costumes, affiches, instruments de musique, gravures originales, films … évoquent l’art du cirque du XVIIIe siècle à nos jours.
Les fabuleux dessins aquarellés des sœurs Vesque, les planches uniques du grand costumier Gérard Vicaire éclairent ces destins de cirque.

Saline royale
Grande rue
25610 ARC-ET-SENANS
03 81 54 45 45
www.salineroyale.com


34 - Hérault

A partir du 28 février

EXPOSITION - VISITE VIRTUELLE GRATUITE
"DERNIERS IMPRESSIONNISTES, LE TEMPS DE L'INTIMITÉ"

En raison de l'épidémie et de la fermeture nationale des musées, l'exposition n'aura malheureusement été ouverte au public que pendant cinq semaines.
La visite virtuelle est accessible gratuitement, depuis le site internet du Musée de Lodève et sans limite de temps. Les salles de l'exposition en 360°, les commentaires audio des œuvres... visitez l'exposition comme si vous y étiez sur votre ordinateur ou votre smartphone.
Visiter l'exposition

Musée de Lodève
Square George Auric
34700 Lodève
04 67 88 86 10
www.museedelodeve.fr


46 - Lot

Jusqu'en juin

JEU DE PISTE - MUSEE CHAMPOLLION
LE MUSÉE SORT DE SES MURS !

On vous invite à un jeu de piste autour de la maison natale de Jean-François Champollion pour tester vos connaissances sur le célèbre déchiffreur des hiéroglyphes, sur l’Égypte antique et sur les écritures du monde.
Installés derrière les vitrines, situées de la place Champollion à la rue Séguier en passant par la place des Écritures, 7 panneaux illustrés vous permettront de redécouvrir en famille le musée Champollion - Les Écritures du Monde et ses collections. Accès libre, tous les jours.

Musée Champollion
Place Champollion
46100 Figeac
05 65 50 31 08
www.musee-champollion.fr

Lieux:

Découvrir toutes les activités