Bienvenue dans un nouveau monde... le notre

En Europe, le nombre d'habitats naturels en mauvais état dépasse les 80%
Actualités

En Europe, le nombre d'habitats naturels en mauvais état dépasse les 80%

Avec plus de 80% des habitats naturels en mauvais état à travers son territoire, l'Union européenne doit mieux préserver sa nature dont la dégradation a des effets sur le bien-être des populations, prévient le 19 octobre 2020 un rapport de l'Agence européenne de l'Environnement (AEE).

Des menaces multiples

Ce chiffre témoigne d'une aggravation de la situation : entre 2007 et 2012, 77% des habitats naturels étaient en situation dite "défavorable", contre 81% pour la dernière période analysée (2013-2018). "Nous avons clairement besoin d'une remise à flot à grande échelle en Europe", a déclaré à la presse Carlos Romao, un des auteurs du rapport et expert auprès de l'AEE. "C'est une nécessité non seulement pour la biodiversité mais aussi pour le programme de lutte contre le changement climatique".

Moins de la moitié des oiseaux (47%) ont un statut de conservation qualifié de "bon" - 5 points de moins que lors de la précédente étude entre 2007-2012. Des espèces familières, comme l'alouette des champs, et des paysages ordinaires, à l'instar des plaines de bruyères, sont en déclin sur tout le continent. Les menaces auxquelles la nature est confrontée sont multiples : agriculture intensive, urbanisation - couplée aux activités touristiques et de loisirs -, exploitation non durable des forêts, pollution... Par exemple, les engrais ont un effet néfaste sur les petits mammifères comme les écureuils ou les hamsters.

67.000 activités humaines nocives pour l'environnement

D'autres défis émergent, au premier rang desquels le changement climatique qui provoque des sécheresses. En tout, sur les six années (2013-2018) concernées par le rapport, l'AEE a répertorié 67.000 activités humaines responsables de la dégradation de la nature au sein des 28 pays de l'UE (Royaume-Uni inclus). Source supplémentaire d'inquiétude, les habitats importants pour les pollinisateurs, primordiaux pour notre biodiversité, ont un statut de conservation plus dégradé que les autres, relève le rapport.

Le tableau n'est pas tout noir. Le statut de conservation des espèces animales est jugé bon pour 27% d'entre elles, un chiffre peu élevé mais en amélioration de 4 points par rapport à la période précédente. Autre point positif, les efforts de préservation paient : les sites naturels couverts par le réseau Natura 2000 de l'UE sont mieux conservés que les autres habitats, assure l'AEE. Ces zones couvrent 18% de terres (stable par rapport à 2012) et 10% (+4 points) des mers au sein de l'UE. L'ONG environnementale Noah, membre de l'organisation "Les amis de la Terre", a demandé début octobre 2020 de porter ces ratios à 30%.


Source : AFP / Sciences et Avenir
Crédit : AFP/Archives - JEAN-FRANCOIS MONIER

Avec plus de 80% des habitats naturels en mauvais état à travers son territoire, l'Union européenne doit mieux préserver sa nature dont la dégradation a des effets sur le bien-être des populations.

En Europe, le nombre d'habitats naturels en mauvais état dépasse les 80% Actualités

En Europe, le nombre d'habitats naturels en mauvais état dépasse les 80%

Avec plus de 80% des habitats naturels en mauvais état à travers son territoire, l'Union européenne doit mieux préserver sa nature dont la dégradation a des effets sur le bien-être des populations, prévient le 19 octobre 2020 un rapport de l'Agence européenne de l'Environnement (AEE).

Des menaces multiples

Ce chiffre témoigne d'une aggravation de la situation : entre 2007 et 2012, 77% des habitats naturels étaient en situation dite "défavorable", contre 81% pour la dernière période analysée (2013-2018). "Nous avons clairement besoin d'une remise à flot à grande échelle en Europe", a déclaré à la presse Carlos Romao, un des auteurs du rapport et expert auprès de l'AEE. "C'est une nécessité non seulement pour la biodiversité mais aussi pour le programme de lutte contre le changement climatique".

Moins de la moitié des oiseaux (47%) ont un statut de conservation qualifié de "bon" - 5 points de moins que lors de la précédente étude entre 2007-2012. Des espèces familières, comme l'alouette des champs, et des paysages ordinaires, à l'instar des plaines de bruyères, sont en déclin sur tout le continent. Les menaces auxquelles la nature est confrontée sont multiples : agriculture intensive, urbanisation - couplée aux activités touristiques et de loisirs -, exploitation non durable des forêts, pollution... Par exemple, les engrais ont un effet néfaste sur les petits mammifères comme les écureuils ou les hamsters.

67.000 activités humaines nocives pour l'environnement

D'autres défis émergent, au premier rang desquels le changement climatique qui provoque des sécheresses. En tout, sur les six années (2013-2018) concernées par le rapport, l'AEE a répertorié 67.000 activités humaines responsables de la dégradation de la nature au sein des 28 pays de l'UE (Royaume-Uni inclus). Source supplémentaire d'inquiétude, les habitats importants pour les pollinisateurs, primordiaux pour notre biodiversité, ont un statut de conservation plus dégradé que les autres, relève le rapport.

Le tableau n'est pas tout noir. Le statut de conservation des espèces animales est jugé bon pour 27% d'entre elles, un chiffre peu élevé mais en amélioration de 4 points par rapport à la période précédente. Autre point positif, les efforts de préservation paient : les sites naturels couverts par le réseau Natura 2000 de l'UE sont mieux conservés que les autres habitats, assure l'AEE. Ces zones couvrent 18% de terres (stable par rapport à 2012) et 10% (+4 points) des mers au sein de l'UE. L'ONG environnementale Noah, membre de l'organisation "Les amis de la Terre", a demandé début octobre 2020 de porter ces ratios à 30%.


Source : AFP / Sciences et Avenir
Crédit : AFP/Archives - JEAN-FRANCOIS MONIER

Avec plus de 80% des habitats naturels en mauvais état à travers son territoire, l'Union européenne doit mieux préserver sa nature dont la dégradation a des effets sur le bien-être des populations.

LE GUIDE Naturellement

Agenda . . .

04 - Alpes de Haute Provence

Du 5 juin 2020 au 15 décembre

VISITE LUDIQUE
SALAGON, PARC & JARDINS

Une nouveauté pour les familles : un jeu de la cocotte pour explorer les jardins et découvrir les secrets du monument de Salagon de façon ludique !

Musée de Salagon
04300 Mane
04 92 75 70 50
www.musee-de-salagon.com


Du 5 juin au 15 décembre

COURSE D'ORIENTATION
MUSÉE DE PRÉHISTOIRE DES GORGES DU VERDON

Une course d’orientation familiale pour découvrir le village préhistorique. A l'aide du dépliant disponible gratuitement à l'accueil du Musée, participez à cette course d’orientation ludique et instructive qui vous conduira tout droit vers le village préhistorique reconstitué.

Musée de Préhistoire des Gorges du Verdon
Route de Montmeyan
04500 Quinson
04 92 74 09 59
www.museeprehistoire.com


13 - Bouches du Rhône

Du 7 au 15 janvier 2021

BALADES EN MER
CONGRÈS MONDIAL DE LA NATURE DE L’UICN

Lors de ce rendez vous, des balades en mer à bord de l'Hélios, la seule vedette à passagers hybride de la compagnie Marseillaise ICARD MARITME, seront organisées par : Le parc National de la Côte Bleue : 10 juin - Le conservatoire du littoral : 11 & 16 juin - Le parc National des Calanques : 15 & 20 juin.

1 quai Marcel Pagnol
13007 Marseille
04 91 330 329
www.iucncongress2020


21 - Côte d'Or

Jusqu'au 2 janvier 2022

EXPOSITION
"AU COEUR DES SAISONS"

Et si on prenait le temps de regarder passer les saisons, de vivre à leur rythme, de redécouvrir le plaisir d'observer la Nature et ses changements.
Cette nouvelle exposition, conçue et réalisée par le Jardin des sciences et Biodiversité, vous plonge « Au coeur des saisons », de façon ludique et accessible à tous les publics, en famille comme entre amis…

Jardin des sciences & biodiversité
Jardin de l’Arquebuse
14 rue Jehan de Marville & 1 avenue Albert 1er
21000 DIJON
03 80 48 82 00
www.dijon.fr


34 - Hérault

Du 26 septembre au 28 février 2021

EXPOSITION
"DERNIERS IMPRESSIONNISTES"

Des paysages maritimes de la Bretagne aux plaisirs des plages de la Belle Époque, des paysages urbains ou champêtres aux portraits virtuoses, partez sur les pas des peintres intimistes ayant tous respiré le parfum de l’impressionnisme.
Riche de 70 peintures et d’une trentaine de dessins ou lithographies, l’exposition qui fait étape à Lodève est la première en France à rendre à ce courant l’importance qui lui revient.

Musée de Lodève
Square George Auric
34700 Lodève
04 67 88 86 10
www.museedelodeve.fr

Lieux:

Découvrir toutes les activités