Bienvenue dans un nouveau monde... le notre

Des lampadaires solaires qui diffusent lumière et énergie
Actualités

Des lampadaires solaires qui diffusent lumière et énergie

En 2015, plus d'un milliard de personnes dans le monde ne sont pas encore reliées au réseau électrique, chiffre un rapport de la banque mondiale. Ce nombre se réduit d'années en années, mais cette électrification est longue et coûteuse lorsqu'il s'agit d'équiper des très zones isolées, avec des moyens classiques. Dans ces zones, les panneaux photovoltaïques constituent une solution intéressante pour mettre rapidement en place de petits réseaux indépendants. Ainsi, la société française Sunna Design développe depuis 2010 une solution qui rassemble plusieurs innovations technologiques. Elle consiste en des lampadaires surmontés de panneaux solaires et équipés d'une batterie NiMH (nickel-hydrures). D'après l'entreprise, cette technologie, développée en partenariat avec l'INES (institut national de l'énergie solaire), permettrait à la batterie de fonctionner même dans un environnement où la température est très importante (jusqu'à 70°C) et ce pendant dix ans. "C'est bien plus que les batteries au plomb qu'il faut remplacer tous les 2 à 4 ans" chiffre Jean-Baptiste Lenoir, directeur des nouveaux marchés pour l'entreprise, que Sciences et Avenir a rencontré à la galerie des solutions du Grand Palais durant la COP21. 

L'énergie stockée par cette batterie permet au lampadaire de fournir de l'électricité pendant deux à trois nuits avant qu'une autre recharge ne soit nécessaire. Cette électricité est redistribuée soit à des rangées de diodes lumineuses à basse consommation, soit  via des câbles à des boîtiers électriques placés dans des maisons alentours. Les habitants peuvent alors brancher dessus un dispositif d'éclairage fait de lampes à basse consommation, ou recharger leurs appareils électroniques (portables, radios, baladeurs...) via le jeu de câbles fournis.

Adieu piles, bougies, kérosène...Un dispositif remboursé en trois ans!

L'électricité ainsi fournie aux habitants n'est pas gratuite "mais elle revient moins cher que d'acheter régulièrement des bougies ou des piles pour recharger les lampes torches ou les radios" assure Jean-Baptiste Lenoir. "Les 600 millions d’Africains qui n’ont accès à l’électricité dépensent jusqu'à 30% de leurs revenus en bougies, piles et kérosène. Et 80% d’entre eux possèdent un téléphone mobile : pour le charger, ils doivent parfois faire des kilomètres et payer jusqu'à 50 centimes d'euros" avance la start-up, qui facture 20 centimes d'euros par jour l'accès à ce service. Un service contrôlé à distance en temps réel. Avec ce tarif, l'entreprise assure qu'il est possible de rembourser en trois ans les frais de fourniture et d'installation de ce lampadaire (un peu plus de 1700 euros) qui alimente huit foyers.

Sunna Design entend d'ailleurs non pas faire financer le déploiement de ses infrastructures via du crowdfunding (financement participatif) mais via du "crowdlending". Le principe, comme son nom l'indique, consiste à prêter de l'argent qui sera remboursé en 36 mois avec intérêt au fil du déploiement de ce dispositif. Aujourd'hui, Sunna Design aurait déjà mis en place 5000 de ces lampadaires. La prochaine étape est d'en déployer 500 au Sénégal début 2016, grâce au succès de la campagne de prêt participatif en cours.   

 

Source : Sciences et avenir
Crédit : Florian Coat

Des lampadaires solaires qui diffusent lumière et énergie Actualités

Des lampadaires solaires qui diffusent lumière et énergie

En 2015, plus d'un milliard de personnes dans le monde ne sont pas encore reliées au réseau électrique, chiffre un rapport de la banque mondiale. Ce nombre se réduit d'années en années, mais cette électrification est longue et coûteuse lorsqu'il s'agit d'équiper des très zones isolées, avec des moyens classiques. Dans ces zones, les panneaux photovoltaïques constituent une solution intéressante pour mettre rapidement en place de petits réseaux indépendants. Ainsi, la société française Sunna Design développe depuis 2010 une solution qui rassemble plusieurs innovations technologiques. Elle consiste en des lampadaires surmontés de panneaux solaires et équipés d'une batterie NiMH (nickel-hydrures). D'après l'entreprise, cette technologie, développée en partenariat avec l'INES (institut national de l'énergie solaire), permettrait à la batterie de fonctionner même dans un environnement où la température est très importante (jusqu'à 70°C) et ce pendant dix ans. "C'est bien plus que les batteries au plomb qu'il faut remplacer tous les 2 à 4 ans" chiffre Jean-Baptiste Lenoir, directeur des nouveaux marchés pour l'entreprise, que Sciences et Avenir a rencontré à la galerie des solutions du Grand Palais durant la COP21. 

L'énergie stockée par cette batterie permet au lampadaire de fournir de l'électricité pendant deux à trois nuits avant qu'une autre recharge ne soit nécessaire. Cette électricité est redistribuée soit à des rangées de diodes lumineuses à basse consommation, soit  via des câbles à des boîtiers électriques placés dans des maisons alentours. Les habitants peuvent alors brancher dessus un dispositif d'éclairage fait de lampes à basse consommation, ou recharger leurs appareils électroniques (portables, radios, baladeurs...) via le jeu de câbles fournis.

Adieu piles, bougies, kérosène...Un dispositif remboursé en trois ans!

L'électricité ainsi fournie aux habitants n'est pas gratuite "mais elle revient moins cher que d'acheter régulièrement des bougies ou des piles pour recharger les lampes torches ou les radios" assure Jean-Baptiste Lenoir. "Les 600 millions d’Africains qui n’ont accès à l’électricité dépensent jusqu'à 30% de leurs revenus en bougies, piles et kérosène. Et 80% d’entre eux possèdent un téléphone mobile : pour le charger, ils doivent parfois faire des kilomètres et payer jusqu'à 50 centimes d'euros" avance la start-up, qui facture 20 centimes d'euros par jour l'accès à ce service. Un service contrôlé à distance en temps réel. Avec ce tarif, l'entreprise assure qu'il est possible de rembourser en trois ans les frais de fourniture et d'installation de ce lampadaire (un peu plus de 1700 euros) qui alimente huit foyers.

Sunna Design entend d'ailleurs non pas faire financer le déploiement de ses infrastructures via du crowdfunding (financement participatif) mais via du "crowdlending". Le principe, comme son nom l'indique, consiste à prêter de l'argent qui sera remboursé en 36 mois avec intérêt au fil du déploiement de ce dispositif. Aujourd'hui, Sunna Design aurait déjà mis en place 5000 de ces lampadaires. La prochaine étape est d'en déployer 500 au Sénégal début 2016, grâce au succès de la campagne de prêt participatif en cours.   

 

Source : Sciences et avenir
Crédit : Florian Coat

LE GUIDE Naturellement

Agenda . . .

25 - Doubs

Jusqu'au 9 janvier 2022

EXPOSITION
"DESTINS DE CIRQUE"

Cette exposition présente les destins des femmes et hommes du cirque entre ombres et lumières. Costumes, affiches, instruments de musique, gravures originales, films … évoquent l’art du cirque du XVIIIe siècle à nos jours.
Les fabuleux dessins aquarellés des sœurs Vesque, les planches uniques du grand costumier Gérard Vicaire éclairent ces destins de cirque.

Saline royale
Grande rue
25610 ARC-ET-SENANS
03 81 54 45 45
www.salineroyale.com


34 - Hérault

Du 25 septembre 2021 au 27 mars 2022

EXPOSITION
"JEAN-FRANCIS AUBURTIN, UN ÂGE D'OR"

Jean-Francis Auburtin (1866-1930) s’inscrit dans la longue procession des peintres sur le motif : Delacroix, Courbet, Boudin, Jongkind, Monet...
En une centaine d'œuvres, le Musée de Lodève propose une rétrospective de ce peintre à redécouvrir.

Musée de Lodève
Square George Auric
34700 Lodève
04 67 88 86 10
www.museedelodeve.fr


41 - Loir et Cher

Jusqu'au 6 novembre

SON & LUMIERE
CHATEAU ROYAL DE BLOIS

Chaque soir, dès la tombée de la nuit, devenez le témoin d'une expérience époustouflante !
Sur les 4 façades de la cour, projections d'images vidéo monumentales et effets spéciaux immersifs s’emparent de l’architecture grandiose des lieux, métamorphosent le château et lui donnent vie.

Office de Tourisme de Blois-Chambord
23 place du château
41000 Blois
02 54 90 41 41
www.bloischambord.com


45 - Loiret

Du 9 au 24 octobre

CONCOURS PHOTOS
"AUTOMNE"  

L’automne est une saison extraordinaire à l’Arboretum des Grandes Bruyères. Les tableaux paysagers prennent des couleurs flamboyantes et les ambiances vous transportent en Chine et au Canada. Le rouge, l’orange et le jaune se déclinent en mille nuances éclatantes. Immergez-vous dans ces paysages, photographiez-les et tentez de gagner des cadeaux ! Ouvert à tous, petits et grands, amateurs et professionnels.

Arboretum des Grandes Bruyères
45450 Ingrannes
02 38 57 28 24
www.arboretumdesgrandesbruyeres.fr


Les 17 et 24 octobre

VISITES GUIDÉES - Arboretum des Grandes Bruyères
"DIMANCHE D'AUTOMNE"  

Visites guidées à 15h Certains arbres ont leurs plus beaux atours à l’automne. Ils revêtent leurs manteaux aux couleurs flamboyantes et créent entre eux des paysages exceptionnels. Au delà encore de la beauté, chacun a son histoire et ses petits secrets. Venez les découvrir et vous émerveiller ! Adulte 15 € / 6-12 ans 5 € / Gratuit jusqu'à 5 ans.

Arboretum des Grandes Bruyères
45450 Ingrannes
02 38 57 28 24
www.arboretumdesgrandesbruyeres.fr


50 - Manche

Jusqu'au 1er novembre

EXPOSITION
"RIVAGES"

Photographe et aventurière, Amélie Blondiaux a parcouru à l'automne 2020 l'intégralité du GR 223 pour capter les nombreuses facettes du littoral de la Manche et promouvoir la mobilité douce dans le département.

Manoir du Tourp
Omonville-la-Rogue
50440 La Hague  
02 33 01 85 89
www.letourp.com


Jusqu'au 2 janvier 2022

EXPOSITION
"LE PEUPLE DES DUNES, DES GAULOIS SOUS LA PLAGE"

Menée en partenariat avec l’INRAP. Dans cette exposition visant à valoriser le site archéologique gaulois découvert sous la plage d’Urville-Nacqueville, c’est une véritable immersion dans la vie quotidienne de nos ancêtres, à la fois navigateurs et commerçants, qui vous sont proposée.

Manoir du Tourp
Omonville-la-Rogue
50440 La Hague  
02 33 01 85 89
www.letourp.com


71 - Saône et Loire

Jusqu'au 7 novembre

EXPOSITION
"LA VIE SECRÈTE DU SOL"

Quand on sait que les organismes vivants du sol représentent environ ¼ des espèces animales connues et le rôle joué par ces organismes dans l’équilibre et la richesse des sols on comprend mieux l’importance de bien les connaitre pour mieux les protéger.
L’exposition « La vie secrète du sol », conçue et réalisée par le Centre Eden, lève le voile sur ce monde mystérieux, les mécanismes complexes et les interactions entre les organismes.

Centre EDEN
26 rue de l’Eglise
71290 Cuisery
03 85 27 08 00
www.centre-eden71.fr


Jusqu'au 31 décembre

EXPOSITION
"LES COULEURS DU CHAROLAIS-BRIONNAIS"

Ils sont nés ici, y ont grandi ; ils y résident pour la plupart ou y séjournent durant les vacances…leur point commun ? Ils l’ont tous dans la tête et dans le cœur ! Le Charolais-Brionnais sera mis à l’honneur à travers 130 photographies des membres du groupe Facebook « Les Couleurs du Charolais-Brionnais ».

La Maison du Charolais
43 Route de Mâcon, RCEA N79 sortie 12
71120 Charolles
03 85 88 04 00
www.maison-charolais.com


74 - Haute-Savoie

Du 23 octobre au 6 novembre

ACRO AVENTURES TALLOIRES
"CHASSE AU TRÉSOR D’HALLOWEEN"

Partez à la chasse au trésor. Une activité familiale accessible à tous ! "Hervé l’Araignée" de 3 à 7 ans et "Le Fantôme des Dents de Lanfon" de 8 à 13 ans.

Acro'Aventures Talloires
Route de Planfait
74290 Talloires
06 07 56 90 58
www.talloires.acro-aventures.com

Lieux:

Découvrir toutes les activités