Bienvenue dans un nouveau monde... le notre

Des bactéries pour consolider les digues
Actualités

Des bactéries pour consolider les digues

Le biomimétisme - ingénierie qui s'inspire du vivant - est au cœur du projet Boréal (pour Biorenforcement des ouvrages en remblais) développé au Centre d'analyse comportementale des ouvrages hydrauliques (CACOH), sur le Port Edouard-Herriot au bord du Rhône. La bactérie utilisée, Sporosarcina pasteurii, a en effet la capacité naturelle de créer des cristaux de calcite pouvant agglomérer des grains de sable. Ce procédé est déjà utilisé dans le BTP par la société Soletanche Bachy, partenaire du projet. Mais pour l'appliquer au renforcement des digues, et pallier notamment le phénomène d'érosion interne, il a fallu "lever le verrou" de son utilisation dans le domaine de l'hydraulique, une première mondiale, souligne Aurélie Garandet, ingénieure à la CNR.

Remplacer le ciment

Au sein du CACOH, un cœur de digue a été modélisé sur 8 mètres de longueur, 4 mètres de largeur et plus de 2 mètres de haut. "

Cela nous permet de nous retrouver dans les conditions d'un chantier réel", explique Annette Esnault, cheffe de projet chez Soletanche Bachy. Les bactéries, additionnées d'une solution calcifiante, ont été injectées dans différents matériaux et en seulement quelques jours, elles ont formé dans du sable un bloc d'environ deux mètres de diamètre. Selon Mme Garandet, elles pourraient remplacer à l'avenir le ciment et les résines injectées actuellement pour renforcer les digues, avec "l'avantage de conserver la porosité des sols pour permettre aux nappes phréatiques de circuler".

Pour un autre projet concernant la Loire, ce même laboratoire a reproduit à l'échelle 1/100e deux bras du fleuve et le pont de Bellevue près de Nantes, soit une maquette de 35 mètres de long. Face au phénomène de baisse de niveau du cours d'eau, il est envisagé de construire un ouvrage destiné à en ralentir l'écoulement et donc le charriage du sable, qui creuse le lit. Grâce à cette maquette, les ingénieurs reproduisent l'écoulement de l'eau et étudient le comportement des grains de sable, remplacés pour l'expérience par des grains de plastique. "Une journée sur site représente une minute en laboratoire", estime l'ingénieur Damien Alliau, de la CNR. "Notre expertise nous permet de travailler sur des ouvrages très ambitieux", se félicite Laurence Duchesne, responsable du CACOH, qui intervient aussi dans des projets internationaux comme les nouvelles écluses du canal de Panama ou le barrage d'Itaipu au Brésil. Créé en 1936, il emploie 50 personnes.
 

Source : Siences et Avenir
Crédit : AFP/Archives - PHILIPPE HUGUEN

Un homme regarde des dommages causés par le passage d'une tempête à Wimereux, dans le Pas-de-Calais, le 6 janvier 2018.

Des bactéries pour consolider les digues Actualités

Des bactéries pour consolider les digues

Le biomimétisme - ingénierie qui s'inspire du vivant - est au cœur du projet Boréal (pour Biorenforcement des ouvrages en remblais) développé au Centre d'analyse comportementale des ouvrages hydrauliques (CACOH), sur le Port Edouard-Herriot au bord du Rhône. La bactérie utilisée, Sporosarcina pasteurii, a en effet la capacité naturelle de créer des cristaux de calcite pouvant agglomérer des grains de sable. Ce procédé est déjà utilisé dans le BTP par la société Soletanche Bachy, partenaire du projet. Mais pour l'appliquer au renforcement des digues, et pallier notamment le phénomène d'érosion interne, il a fallu "lever le verrou" de son utilisation dans le domaine de l'hydraulique, une première mondiale, souligne Aurélie Garandet, ingénieure à la CNR.

Remplacer le ciment

Au sein du CACOH, un cœur de digue a été modélisé sur 8 mètres de longueur, 4 mètres de largeur et plus de 2 mètres de haut. "

Cela nous permet de nous retrouver dans les conditions d'un chantier réel", explique Annette Esnault, cheffe de projet chez Soletanche Bachy. Les bactéries, additionnées d'une solution calcifiante, ont été injectées dans différents matériaux et en seulement quelques jours, elles ont formé dans du sable un bloc d'environ deux mètres de diamètre. Selon Mme Garandet, elles pourraient remplacer à l'avenir le ciment et les résines injectées actuellement pour renforcer les digues, avec "l'avantage de conserver la porosité des sols pour permettre aux nappes phréatiques de circuler".

Pour un autre projet concernant la Loire, ce même laboratoire a reproduit à l'échelle 1/100e deux bras du fleuve et le pont de Bellevue près de Nantes, soit une maquette de 35 mètres de long. Face au phénomène de baisse de niveau du cours d'eau, il est envisagé de construire un ouvrage destiné à en ralentir l'écoulement et donc le charriage du sable, qui creuse le lit. Grâce à cette maquette, les ingénieurs reproduisent l'écoulement de l'eau et étudient le comportement des grains de sable, remplacés pour l'expérience par des grains de plastique. "Une journée sur site représente une minute en laboratoire", estime l'ingénieur Damien Alliau, de la CNR. "Notre expertise nous permet de travailler sur des ouvrages très ambitieux", se félicite Laurence Duchesne, responsable du CACOH, qui intervient aussi dans des projets internationaux comme les nouvelles écluses du canal de Panama ou le barrage d'Itaipu au Brésil. Créé en 1936, il emploie 50 personnes.
 

Source : Siences et Avenir
Crédit : AFP/Archives - PHILIPPE HUGUEN

Un homme regarde des dommages causés par le passage d'une tempête à Wimereux, dans le Pas-de-Calais, le 6 janvier 2018.

LE GUIDE Naturellement

Agenda . . .

14 - Calvados

Jusqu’au 29 février 2020

EXPOSITION
"LES REQUINS ! 430 MILLIONS D’ANNÉES D’ÉVOLUTION"

Découvrez la grande diversité des requins, allant d’espèces de petites tailles, jusqu’aux poissons géants dont les dents sont plus grandes qu’une main humaine.
Cette exposition évoque également le grand danger auquel ils sont confrontés : l’Homme. Venez découvrir de nouvelles espèces et apprendre en vous amusant grâce à une fresque digitale.

Paléospace
Avenue Jean Moulin
14640 Villers-sur-Mer
02 31 81 77 60
www.paleospace-villers.fr


21 - Côte d'Or

Jusqu’au 6 janvier 2019

EXPOSITION
"GRAINES"

Elles sont partout… Du petit-déjeuner au coucher, dans nos vêtements, dans notre alimentation, dans nos parcs et jardins… sans même y penser elles font partie de notre quotidien et sont un pilier de la biodiversité végétale.
Cette nouvelle exposition, très ludique, propose à tous les visiteurs de découvrir une grande variété de graines d’ici et d’ailleurs et de s’interroger sur leurs enjeux dans un contexte de changement climatique et sociétal.

Le Jardin des sciences
Parc de l’Arquebuse
21000 Dijon
03 80 48 82 00
www.dijon.fr


Jusqu’au 31 mars 2019

EXPOSITION PLEIN-AIR
"IMPACTS ! HOMME-NATURE"

Venez découvrir les relations homme-nature au plus près du vivant !
De l’évolution du comportement animal à celui du climat et des milieux naturels, les chercheurs de Bourgogne et de Franche-Comté tentent de comprendre le rôle de l’Homme dans ces changements. Traversez ville, campagne et forêt et voyagez jusqu’aux pôles pour observer ces recherches in vivo !

Le Jardin des sciences
Parc de l’Arquebuse
21000 Dijon
03 80 48 82 00
www.dijon.fr


25 - Doubs

Jusqu'au 22 avril 2019

EXPOSITION "FROID"

Véritable plongée dans l’univers du froid, l’exposition met en scène les multiples facettes du froid et plonge le visiteur dans des univers différents :
vie quotidienne, milieux extrêmes, biologie, physique, chimie, recherche, technologie, science-fiction... et l’invite à expérimenter.

Saline royale
Grande rue
25610 Arc-et-Senans
03 81 54 45 45
www.salineroyale.com


41 - Loir et Cher

Jusqu'au 31 décembre

LES JARDINS DE CHAMBORD

Le château a retrouvé en 2017 ses jardins à la française du XVIIIe siècle avec six hectares et demi au pied de la façade nord du château : plus de 600 arbres, 800 arbustes, 200 rosiers, 15 250 plantes...

Office de Tourisme de Blois-Chambord
23 place du château
41000 Blois
02 54 90 41 41
www.bloischambord.com


44 - Loire Atlantique

 

Du 8 au 19 mai 2019

EXPOSITION
"LES FLORALIES INTERNATIONALES DE NANTES"

Lors de cette prestigieuse manifestation florale, les visiteurs seront invités à découvrir dans le cadre exceptionnel du Parc de la Beaujoire des scènes ornementales élaborées par des professionnels et des amateurs passionnés.
Une représentation florale de haut niveau qui contribuera à les étonner, les dépayser, les faire rêver...

Floralies Internationales
Parc des Expositions de la Beaujoire
Route de Saint-Joseph de Porterie
44300 Nantes
http://comite-des-floralies.com/fre/


61 - Orne

Jusqu'au 23 décembre

EXPOSITION "LES HAIES"

Ecomusée du Perche
Prieuré de Sainte-Gauburge
61130 Saint-Cyr-la-Rosiere
02 33 73 48 06
www.ecomuseeduperche.fr


76 - Seine Maritime

Jusqu'au 15 décembre

EXPOSITION
"L’ABBÉ PIERRE PHOTOGRAPHE, UN REGARD SUR LE MONDE"

L'exposition présente soixante-dix photographies inédites prises par l’abbé Pierre lui-même dans de nombreux pays. Elles témoignent de la vitalité des personnes pauvres dans le monde et dévoilent le regard lucide et plein d’amour.

Centre abbé Pierre - Emmaüs
Route d'Emmaüs
76690 Esteville
02 35 23 87 76
www.centre-abbe-pierre-emmaus.org

Lieux:

Découvrir toutes les activités