Bienvenue dans un nouveau monde... le notre

Dépolluer grâce à... une mousse
Actualités

Dépolluer grâce à... une mousse

Toxicité pour le système immunitaire et l'appareil reproducteur, anémie, déficience rénale, impacts sur le développement du cerveau et du système nerveux... La liste que l'Organisation mondiale de la santé dresse des conséquences possibles d'une intoxication au plomb a tout du portrait-robot d'un tueur. Pour lutter contre la contamination des eaux et des sols à la suite d'activités industrielles, des solutions de remédiation existent : excavation, sédimentation chimique, résines échangeuses d'ions. Mais elles sont gourmandes en énergie fossile.

Une alternative, qui se développe depuis plusieurs dizaines d'années, utilise la capacité de certaines plantes à immobiliser, dégrader ou accumuler les polluants. L'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie a pu montrer que ces méthodes de bioremédiation ont un coût bien inférieur aux approches mécaniques et physico-chimiques. Une équipe de l'Institut Riken, au Japon, vient d'ailleurs de s'intéresser à Funaria hygrometrica, aussi appelée « la mousse de feu », que l'on trouve fréquemment sur les sites pollués aux métaux lourds, comme les anciens sites miniers.

Parois cellulaires

Les résultats de leurs expériences montrent qu'elle est capable d'adsorber une très grande quantité de plomb. L'accumulation se fait principalement au niveau des parois cellulaires, qui s'épaississent alors. Mais la particularité de F. hygrometrica tient à sa capacité de fixation : elle peut engranger le plomb jusqu'à ce qu'il représente 74 % de sa masse sèche ! Et ce, sans impacter gravement sa croissance, au contraire d'autres mousses. Enfin, elle accumule également, bien que plus faiblement, d'autres métaux comme l'or, le chrome ou le platine.

Alors, la mousse de feu, nouvelle arme fatale dans la chasse aux éléments traces métalliques (ETM) ? Pas sûr, tempère Claude Grison, directrice du laboratoire de chimie bio-inspirée et d'innovations écologiques, près de Montpellier. Selon elle, le procédé « sera difficile à industrialiser, car le rendement en biomasse est faible ». En effet, les chercheurs japonais n'ont pas utilisé la plante entière, mais des cultures de cellules correspondant aux tout premiers stades de croissance de la mousse. Traiter de gros volumes d'eau polluée nécessiterait donc de maîtriser la culture de ces cellules à très grande échelle.

Autre obstacle, le plomb s'accumule principalement dans les sols, car il est très peu soluble dans l'eau, précise Philippe Bataillard, du Bureau de recherches géologiques et minières. Traiter des sols pollués demanderait donc d'ajouter une étape de remise en solution du plomb, pour le rendre biodisponible. Deux limites qui devront être contournées pour que F. hygrometrica sorte un jour des laboratoires.


Source : La Recherche

Dépolluer grâce à... une mousse Actualités

Dépolluer grâce à... une mousse

Toxicité pour le système immunitaire et l'appareil reproducteur, anémie, déficience rénale, impacts sur le développement du cerveau et du système nerveux... La liste que l'Organisation mondiale de la santé dresse des conséquences possibles d'une intoxication au plomb a tout du portrait-robot d'un tueur. Pour lutter contre la contamination des eaux et des sols à la suite d'activités industrielles, des solutions de remédiation existent : excavation, sédimentation chimique, résines échangeuses d'ions. Mais elles sont gourmandes en énergie fossile.

Une alternative, qui se développe depuis plusieurs dizaines d'années, utilise la capacité de certaines plantes à immobiliser, dégrader ou accumuler les polluants. L'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie a pu montrer que ces méthodes de bioremédiation ont un coût bien inférieur aux approches mécaniques et physico-chimiques. Une équipe de l'Institut Riken, au Japon, vient d'ailleurs de s'intéresser à Funaria hygrometrica, aussi appelée « la mousse de feu », que l'on trouve fréquemment sur les sites pollués aux métaux lourds, comme les anciens sites miniers.

Parois cellulaires

Les résultats de leurs expériences montrent qu'elle est capable d'adsorber une très grande quantité de plomb. L'accumulation se fait principalement au niveau des parois cellulaires, qui s'épaississent alors. Mais la particularité de F. hygrometrica tient à sa capacité de fixation : elle peut engranger le plomb jusqu'à ce qu'il représente 74 % de sa masse sèche ! Et ce, sans impacter gravement sa croissance, au contraire d'autres mousses. Enfin, elle accumule également, bien que plus faiblement, d'autres métaux comme l'or, le chrome ou le platine.

Alors, la mousse de feu, nouvelle arme fatale dans la chasse aux éléments traces métalliques (ETM) ? Pas sûr, tempère Claude Grison, directrice du laboratoire de chimie bio-inspirée et d'innovations écologiques, près de Montpellier. Selon elle, le procédé « sera difficile à industrialiser, car le rendement en biomasse est faible ». En effet, les chercheurs japonais n'ont pas utilisé la plante entière, mais des cultures de cellules correspondant aux tout premiers stades de croissance de la mousse. Traiter de gros volumes d'eau polluée nécessiterait donc de maîtriser la culture de ces cellules à très grande échelle.

Autre obstacle, le plomb s'accumule principalement dans les sols, car il est très peu soluble dans l'eau, précise Philippe Bataillard, du Bureau de recherches géologiques et minières. Traiter des sols pollués demanderait donc d'ajouter une étape de remise en solution du plomb, pour le rendre biodisponible. Deux limites qui devront être contournées pour que F. hygrometrica sorte un jour des laboratoires.


Source : La Recherche

LE GUIDE Naturellement

Agenda . . .

11 - Aude

Du 10 janvier 2019 au 14 février

COURS DE POTERIE : RAKU

Animés par la potière Cécile Dussaud. Jeudis 10, 17, 24, 31 janvier et 14 février, de 18h à 20h, à Amphoralis. La cuisson à la technique japonaise du raku sera ensuite effectuée le dimanche 24 février, de 14h à 18h.

Amphoralis
Allée des potiers
11590 Sallèles d’Aude
04 68 46 89 48
www.amphoralis.com


27 janvier

VISITE GUIDÉE
POTIERS GALLO-ROMAINS

Découvrez l’activité des potiers gallo-romains et de leur véritable « usine » d’amphores.

Amphoralis
Allée des potiers
11590 Sallèles d’Aude
04 68 46 89 48
www.amphoralis.com


14 - Calvados

Jusqu’au 29 février 2020

EXPOSITION
"LES REQUINS ! 430 MILLIONS D’ANNÉES D’ÉVOLUTION"

Découvrez la grande diversité des requins, allant d’espèces de petites tailles, jusqu’aux poissons géants dont les dents sont plus grandes qu’une main humaine.
Cette exposition évoque également le grand danger auquel ils sont confrontés : l’Homme. Venez découvrir de nouvelles espèces et apprendre en vous amusant grâce à une fresque digitale.

Paléospace
Avenue Jean Moulin
14640 Villers-sur-Mer
02 31 81 77 60
www.paleospace-villers.fr


21 - Côte d'Or

Jusqu’au 31 mars 2019

EXPOSITION PLEIN-AIR
"IMPACTS ! HOMME-NATURE"

Venez découvrir les relations homme-nature au plus près du vivant !
De l’évolution du comportement animal à celui du climat et des milieux naturels, les chercheurs de Bourgogne et de Franche-Comté tentent de comprendre le rôle de l’Homme dans ces changements. Traversez ville, campagne et forêt et voyagez jusqu’aux pôles pour observer ces recherches in vivo !

Le Jardin des sciences
Parc de l’Arquebuse
21000 Dijon
03 80 48 82 00
www.dijon.fr


22 - Côtes d'Armor

22 février

CONFÉRENCE - SPECTACLE
"HISTOIRE ET ÉVOLUTION DE LA LUNE"

Pour l’ouverture de cette année du 50ème anniversaire de la mission Apollo 9, répétition générale avant le voyage vers la Lune, cette séance spéciale vous emmènera à la découverte de notre satellite.
Vendredi 22 février à 17h30. Tarif 4 €.

Planétarium de Bretagne
Parc du Radôme
22560 Pleumeur-Bodou
02 96 15 80 30
www.planetarium-bretagne.fr


25 - Doubs

Jusqu'au 22 avril 2019

EXPOSITION "FROID"

Véritable plongée dans l’univers du froid, l’exposition met en scène les multiples facettes du froid et plonge le visiteur dans des univers différents :
vie quotidienne, milieux extrêmes, biologie, physique, chimie, recherche, technologie, science-fiction... et l’invite à expérimenter.

Saline royale
Grande rue
25610 Arc-et-Senans
03 81 54 45 45
www.salineroyale.com


30 - Gard

Du 9 février au 10 mars

EXPOSITION
"VOLCANS, LA VIE DE LA TERRE"

Découvrez les grands mécanismes des profondeurs de la Terre, les menaces et richesses que représentent les volcans grâce à une vingtaine de manipulations interactives.
Exposition gratuite, tout public. Entrée libre de 10h à 18h en semaine ; 14h-18h samedi et dimanche.

Le Visiatome
CEA Marcoule
04 66 39 78 78
www.visiatome.fr


14 février

CONFÉRENCE-SPECTACLE
"MATHÉMATIQUES, MAGIE ET MYSTÈRE

Durant cette conférence, des exemples de création de tours magiques à partir des maths seront présentés, et réciproquement  des tours de magie seront décortiqués pour y découvrir des maths.
Jeudi 14 février à 18h. Gratuit, sur réservation sur www.visiatome.fr(conseillée à partir de 11 ans).

Le Visiatome
CEA Marcoule
04 66 39 78 78
www.visiatome.fr


44 - Loire Atlantique

Du 8 au 19 mai 2019

EXPOSITION
"LES FLORALIES INTERNATIONALES DE NANTES"

Lors de cette prestigieuse manifestation florale, les visiteurs seront invités à découvrir dans le cadre exceptionnel du Parc de la Beaujoire des scènes ornementales élaborées par des professionnels et des amateurs passionnés.
Une représentation florale de haut niveau qui contribuera à les étonner, les dépayser, les faire rêver...

Floralies Internationales
Parc des Expositions de la Beaujoire
Route de Saint-Joseph de Porterie
44300 Nantes
http://comite-des-floralies.com/fre/

Lieux:

Découvrir toutes les activités