Bienvenue dans un nouveau monde... le notre

Chili : faire pousser des légumes dans le désert le plus aride du monde
Actualités

Chili : faire pousser des légumes dans le désert le plus aride du monde

Le désert d'Atacama au Chili, le plus aride de la planète, peut-il se transformer en un verdoyant potager ? De l'eau de mer désalinisée et la technique de l'agriculture hydroponique pourraient permettre de réaliser cette prouesse. Entre les dunes de cette vaste étendue tantôt rocailleuse, tantôt sabloneuse située dans le nord du pays, à quelque 1.200 km au nord de Santiago, se cache le plus grand site du pays à employer cette méthode de culture hors-sol et le seul en Amérique Latine à s'approvisionner en eau dessalée.

L'hydroponie permet de cultiver des légumes en plein désert

"Tout ce qui est produit dans le sol peut être produit en hydroponique", rappelle Dolores Jiménez, présidente de la coopérative Association d'agriculture de l'Altos La Portada (AGRALPA) rassemblant 140 producteurs installés en plein désert, à une trentaine de kms de la ville d'Antofagasta. Enthousiasmée par ce projet, elle n'a pas hésité à mettre fin à sa carrière d'institutrice pour se lancer dans cette technique où les plantes sont cultivées dans des réceptacles peu profonds dans lesquels sont introduits les nutriments nécessaires à leur croissance. Tous les types de légumes et de fruits peuvent être cultivés en hydroponie, mais les laitues et les blettes sont les stars incontestables de ce projet pilote soutenu par l'Etat, qui a accordé une concession de 100 hectares avec l'objectif de "gagner du terrain sur le désert".

La production ne fonctionne pour l'instant qu'à 23% de ses capacités - tous les membres de la coopérative n'ont pas encore commencé leur production - mais Altos La Portada fournit d'ores et déjà entre 20 et 30 tonnes de légumes aux supermarchés d'Antofagasta tous les mois. A ses débuts en 2011, la coopérative a dû faire face à plusieurs obstacles: le manque d'électricité et, bien sûr, la difficulté de s'approvisionner en eau, d'autant que l'eau locale est de médiocre qualité, chargée d'arsenic et de bore.

Les "fous du désert" utiliseront une usine de désalinisation

Mais ces problèmes sont sur le point d'être résolus. L'infrastructure dispose déjà de lignes électriques et à partir de la fin de l'année l'usine de désalinisation qui approvisionne à 80% la ville d'Antofagasta, livrera à la plantation via des canalisations "42.000 m3 par mois au lieu de 4.000 m3" actuellement, explique le responsable régional de l'agriculture, Gerardo Castro. Cela contribuera à réduire le coût de l'eau, puisque les agriculteurs ne dépendront pas de camions ou de transporteurs pour la livraison du précieux liquide.

"Quand nous avons commencé ce projet, on nous appelait les fous du désert. Mais notre rêve était d'avoir un verger dans le désert. On a donc voyagé dans les déserts d'Almeria en Espagne et d'Israël, qui sont tout aussi arides, pour avoir plus d'expertise", raconte Dolores Jiménez, qui précise qu'aucun fertilisant ou pesticide n'est utilisé dans les cultures.

Les agriculteurs s'inspirent des techniques de culture utilisées dans les zones arides

Glen Arcos, photographe reconverti en cultivateur hydroponique, a dégoté un marché de niche dans la culture de la menthe et de la menthe poivrée, utilisées dans les populaires limonades chiliennes. "C'est l'une des plus belles folies que j'ai faite dans ma vie", dit-il en rappelant qu'il a dû vendre sa voiture pour réaliser le rêve de son père qui voulait cultiver dans le désert. Après ce premier pas, les autorités chiliennes veulent s'inspirer encore davantage des expériences menées de longue date en Israël, en Californie ou dans le sud de l'Espagne où des technologies intelligentes en matière d'irrigation permettent de produire depuis des années des fruits, des légumes et des fleurs dans des zones particulièrement arides.

Début mars, des techniciens israéliens se sont rendus à Antofagasta en vue d'installer 10 hectares de serres équipées de haute technologie qui offriront du travail à 400 personnes. "Les serres vont être une contribution très importante à l'économie de la région", encore très dépendante de l'exploitation minière et des approvisionnements extérieurs, explique Gerardo Castro. A terme, l'objectif des autorités est de renforcer la "sécurité alimentaire" dans la région et de pouvoir exporter les surplus vers d'autres marchés nationaux dans un pays très vulnérable au changement climatique.
 

Source : AFP / Sciences et Avenir
Crédit : AFP - Martin BERNETTI

Un homme arrose des légumes dans une serre du désert d'Atacama au Chili, le 27 février 2019.

Chili : faire pousser des légumes dans le désert le plus aride du monde Actualités

Chili : faire pousser des légumes dans le désert le plus aride du monde

Le désert d'Atacama au Chili, le plus aride de la planète, peut-il se transformer en un verdoyant potager ? De l'eau de mer désalinisée et la technique de l'agriculture hydroponique pourraient permettre de réaliser cette prouesse. Entre les dunes de cette vaste étendue tantôt rocailleuse, tantôt sabloneuse située dans le nord du pays, à quelque 1.200 km au nord de Santiago, se cache le plus grand site du pays à employer cette méthode de culture hors-sol et le seul en Amérique Latine à s'approvisionner en eau dessalée.

L'hydroponie permet de cultiver des légumes en plein désert

"Tout ce qui est produit dans le sol peut être produit en hydroponique", rappelle Dolores Jiménez, présidente de la coopérative Association d'agriculture de l'Altos La Portada (AGRALPA) rassemblant 140 producteurs installés en plein désert, à une trentaine de kms de la ville d'Antofagasta. Enthousiasmée par ce projet, elle n'a pas hésité à mettre fin à sa carrière d'institutrice pour se lancer dans cette technique où les plantes sont cultivées dans des réceptacles peu profonds dans lesquels sont introduits les nutriments nécessaires à leur croissance. Tous les types de légumes et de fruits peuvent être cultivés en hydroponie, mais les laitues et les blettes sont les stars incontestables de ce projet pilote soutenu par l'Etat, qui a accordé une concession de 100 hectares avec l'objectif de "gagner du terrain sur le désert".

La production ne fonctionne pour l'instant qu'à 23% de ses capacités - tous les membres de la coopérative n'ont pas encore commencé leur production - mais Altos La Portada fournit d'ores et déjà entre 20 et 30 tonnes de légumes aux supermarchés d'Antofagasta tous les mois. A ses débuts en 2011, la coopérative a dû faire face à plusieurs obstacles: le manque d'électricité et, bien sûr, la difficulté de s'approvisionner en eau, d'autant que l'eau locale est de médiocre qualité, chargée d'arsenic et de bore.

Les "fous du désert" utiliseront une usine de désalinisation

Mais ces problèmes sont sur le point d'être résolus. L'infrastructure dispose déjà de lignes électriques et à partir de la fin de l'année l'usine de désalinisation qui approvisionne à 80% la ville d'Antofagasta, livrera à la plantation via des canalisations "42.000 m3 par mois au lieu de 4.000 m3" actuellement, explique le responsable régional de l'agriculture, Gerardo Castro. Cela contribuera à réduire le coût de l'eau, puisque les agriculteurs ne dépendront pas de camions ou de transporteurs pour la livraison du précieux liquide.

"Quand nous avons commencé ce projet, on nous appelait les fous du désert. Mais notre rêve était d'avoir un verger dans le désert. On a donc voyagé dans les déserts d'Almeria en Espagne et d'Israël, qui sont tout aussi arides, pour avoir plus d'expertise", raconte Dolores Jiménez, qui précise qu'aucun fertilisant ou pesticide n'est utilisé dans les cultures.

Les agriculteurs s'inspirent des techniques de culture utilisées dans les zones arides

Glen Arcos, photographe reconverti en cultivateur hydroponique, a dégoté un marché de niche dans la culture de la menthe et de la menthe poivrée, utilisées dans les populaires limonades chiliennes. "C'est l'une des plus belles folies que j'ai faite dans ma vie", dit-il en rappelant qu'il a dû vendre sa voiture pour réaliser le rêve de son père qui voulait cultiver dans le désert. Après ce premier pas, les autorités chiliennes veulent s'inspirer encore davantage des expériences menées de longue date en Israël, en Californie ou dans le sud de l'Espagne où des technologies intelligentes en matière d'irrigation permettent de produire depuis des années des fruits, des légumes et des fleurs dans des zones particulièrement arides.

Début mars, des techniciens israéliens se sont rendus à Antofagasta en vue d'installer 10 hectares de serres équipées de haute technologie qui offriront du travail à 400 personnes. "Les serres vont être une contribution très importante à l'économie de la région", encore très dépendante de l'exploitation minière et des approvisionnements extérieurs, explique Gerardo Castro. A terme, l'objectif des autorités est de renforcer la "sécurité alimentaire" dans la région et de pouvoir exporter les surplus vers d'autres marchés nationaux dans un pays très vulnérable au changement climatique.
 

Source : AFP / Sciences et Avenir
Crédit : AFP - Martin BERNETTI

Un homme arrose des légumes dans une serre du désert d'Atacama au Chili, le 27 février 2019.

LE GUIDE Naturellement

Agenda . . .

03 - Allier

Du 1er juin au 30 septembre

EXPOSITION
"HALTE AUX ENVAHISSEURS"

Découvrez les espèces exotiques envahissantes installées sur le trrritoire de Montluçon Communauté. Des conseils sont également donnés pour les identifier et éviter leur propagation.

Maison de la Combraille
Place Pierre Bitard
03420 Marcillat-en-Combraille
04 70 51 10 23
maisondelacombraille.over-blog.com


07 - Ardèche

Du 17 mai au 11 octobre

CANOE KAYAK EN ARDECHE

Canoë Kayak 07 propose cette saison des journées découvertes permettant de découvrir cette activité gratuitement.
Les 17 et 24 mai, 7, 14, 21, 28 juin, 5 juillet, 30 aout, 6, 13, 20, 27 septembre et 4, 11 octobre.
Mini-descente du pont d’Arc, 8 km, le matin à 9h à AM à 15h, sur réservation au 04 75 37 17 79 ou par email : charmasson.yves@wanadoo.fr

Canoë Kayak 07
Quartier de Châmes
07150 Vallon Pont d’Arc
04 75 88 03 06
www.canoekayak07.com


11 - Aude

Du 30 avril au 4 mai  

ATELIER FOUILLE ET DÉMONSTRATION DE TOURNAGE

Accompagnés par une potière et un archéologue spécialiste de la construction terre, les enfants sont invités à plonger les mains dans l’argile pour découvrir tous les potentiels de la matière, du modelage et tournage de poteries à la construction en terre. Enfants à partir de 6 ans.

Amphoralis
Allée des potiers
11590 Sallèles-d’Aude
04 68 46 89 48
www.amphoralis.com


Le 5 mai

CONCERT
UXLO BRIGA

Le chant des roches : un trio à quatre, Uxlo Briga, présente son premier concert audioscopique. Dimanche 5 mai à 17h. Gratuit.

Musée du Quercorb
16 rue Barry du Lion
11230 Puivert
09 67 27 81 51
www.museequercorb.com


2 juin

CONCERT
CANTO-LOU Chants occitans

Chœur mixte, Canto-Lou interprète les chants traditionnels du Languedoc, dans une expression rustique. Dimanche 2 juin. Gratuit.

Musée du Quercorb
16 rue Barry du Lion
11230 Puivert
09 67 27 81 51
www.museequercorb.com


21 - Côte d'Or

Du 5 avril au 17 novembre

EXPOSITION
"NATURE INCOGNITO" : la face cachée des villes

Vous me reconnaissez ? Je fais partie des millions d’espèces sauvages, animales ou végétales qui vivent dans les villes, tout près de chez nous et qui, pour la plupart, demeurent « Incognito » !
La nouvelle exposition du Jardin des sciences & Biodiversité vous invite à voir la ville autrement

Le Jardin des Sciences
Parc de l’Arquebuse
1 avenue Albert 1er & 14 rue Jehan de Marville
21000 Dijon
03 80 48 82 00
www.dijon.fr


37 - Indre-et-Loire

Du 2 mai au 2 septembre

EXPOSITIONS
"1519, LA MORT DE LÉONARD DE VINCI"

La naissance d’un mythe » dans les collections de la Bibliothèque Nationale de France.

Château royal d’Amboise
Montée de l’Emir Abd el Kader
37400 Amboise
02 47 57 00 98
www.chateau-amboise.com


40 - Landes

Les 5, 6 et 7 juillet

FÊTE DE LA PRÉHISTOIRE

Tout le village se met à l’heure de la Préhistoire avec de nombreux ateliers, des conférences, un marché artisanal, des animations pour les enfants, des spectacles et des concerts !

Maison de la Dame
404 rue du Musée
40330 Brassempouy
05 58 89 21 73
www.prehistoire-brassempouy.fr


Le 13 août  

REPAS PRÉHISTORIQUE

L'association les Puits dans le désert propose de découvrir les modes de cuisson et les saveurs de la préhistoire. Sur réservation.

Maison de la Dame
404 rue du Musée
40330 Brassempouy
05 58 89 21 73
www.prehistoire-brassempouy.fr


44 - Loire Atlantique

Du 8 au 19 mai 2019

EXPOSITION
"LES FLORALIES INTERNATIONALES DE NANTES"

Lors de cette prestigieuse manifestation florale, les visiteurs seront invités à découvrir dans le cadre exceptionnel du Parc de la Beaujoire des scènes ornementales élaborées par des professionnels et des amateurs passionnés.
Une représentation florale de haut niveau qui contribuera à les étonner, les dépayser, les faire rêver...

Floralies Internationales
Parc des Expositions de la Beaujoire
Route de Saint-Joseph de Porterie
44300 Nantes
http://comite-des-floralies.com/fre/


50 - Manche

Du 9 février au 2 juin

EXPOSITION
"FABULEUX OUTILS DE JARDIN"

Guillaume Pellerin a rassemblé pendant plus de 40 ans dans son jardin botanique de Vauville une très grande collection d’outils de jardin anciens. Cette exposition vous dévoile tous les secrets d’une culture aussi ancienne que l’humanité, à travers les outils classés selon leur fonction, de la préparation du sol à la plantation, l’arrosage ou encore la récolte. Gratuit.

Le Manoir du Tourp
Omonville-la-Rogue
50440 La Hague  
02 33 01 85 89
www.letourp.com


62 - Pas-de-Calais

Du 18 mai au 12 juin

FESTIVAL DE L’ARBRE ET DES CHEMINS RURAUX

Les Hauts-de-France mettent à l'honneur leurs forêts, bois et massifs à travers un programme foisonnant de sorties nature et d'animations portées par des associations, des entreprises, des habitants... En famille ou entre amis, vivez au rythme du Festival de l'arbre et des chemins ruraux.

Moulin Musée Wintenberger
Place du Château
62270 Frévent
06 33 65 26 06 / 07 89 81 25 93
www.villedefrevent.com


71 - Saône et Loire

Du 6 avril au 3 novembre

EXPOSITION
"VU, PAS VU, PAS PRIS …"
Mimétisme et camouflage dans la nature

Manger ou être mangé... la lutte pour la survie dans le monde animal passe par différents stratagèmes. Illustrations, animaux vivants ou naturalisés, tout est mis en œuvre dans l’exposition pour que mimétisme, camouflage, et dissimulation n’aient plus de secret pour vous.

Centre Eden
26 rue de l’Eglise
71290 Cuisery
03 85 27 08 00
www.centre-eden71.fr

Lieux:

Découvrir toutes les activités