Bienvenue dans un nouveau monde... le notre

28 000 tonnes de déchets liés à la Covid-19 polluent désormais les océans
Actualités

28 000 tonnes de déchets liés à la Covid-19 polluent désormais les océans

Selon une nouvelle étude rapportée par le Guardian, plus de 28 000 tonnes de déchets plastiques liés à la pandémie, tels que des masques et des gants, se sont retrouvées dans l’océan depuis le début de la pandémie. Dans quelques années, une partie de ces déchets pourrait tourbillonner autour du pôle Nord.

Plus de 28 000 tonnes de déchets à la dérive

La pandémie de Covid-19 a entraîné une demande accrue de plastiques à usage unique, intensifiant de fait la pression sur un problème déjà hors de contrôle. Les chercheurs et écologistes soupçonnaient que l’ampleur de ces rejets mal gérés associés à la pandémie devait être importante, mais elle restait encore inconnue. Dans le cadre d’une étude, une équipe s’est appuyée sur un modèle pour quantifier l’impact de la pandémie sur ces rejets de plastique dans les océans.

D’après ces analyses, dont les résultats sont publiés dans les Proceedings of the National Academy of Sciences, 193 pays ont produit environ 9,2 millions de tonnes de déchets plastiques associés à la pandémie entre le début de l’épidémie et la mi-août 2021. La majorité de ce plastique, près de 88%, a servi dans les hôpitaux, tandis que près de 8% de ces produits ont été utilisés par des particuliers. Les emballages et les kits de test représentaient le reste des déchets.

Le modèle développé (MITgcm) a ensuite permis aux chercheurs de prédire combien de ces déchets plastiques se sont retrouvés dans l’océan après avoir été jetés. Selon les analyses, environ 28 550 tonnes de débris de plastique s’étaient déjà retrouvées dans les océans au 23 août 2021, transportés là par 369 grands fleuves du monde.

Sur les plages, en haute mer, au Pôle nord

Sur cet échantillon, ce modèle prédit que plus de 70 % des débris se retrouveront sur les plages d’ici la fin de l’année, ce qui nuira aux environnements côtiers. À plus long terme, les déchets restants pourraient former des « plaques de plastique » en haute mer, et ce, principalement dans le nord-est du Pacifique et dans sud-est de l’Inde.

Enfin, une partie de ce plastique sera emportée vers le cercle polaire arctique, se heurtant finalement à une impasse. Toujours en s’appuyant sur leur modèle, les chercheurs prédisent qu’une zone d’accumulation de plastique circumpolaire se formera d’ici 2025 avant de couler au fond de la mer.

Ces nouveaux travaux mettent en évidence l’ampleur des problèmes de déchets liés à la Covid-19, et le besoin de meilleurs systèmes de collecte, de traitement et d’élimination de ces déchets, notamment dans les pays en développement. Enfin, cette étude est un rappel de notre besoin global de limiter l’utilisation de plastiques à usage unique et d’augmenter l’utilisation d’alternatives durables.


Source : Brice Louvet/Sciencepost
Crédit : Nicholas Samaras Underwater Photography

28 000 tonnes de déchets liés à la Covid-19 polluent désormais les océans Actualités

28 000 tonnes de déchets liés à la Covid-19 polluent désormais les océans

Selon une nouvelle étude rapportée par le Guardian, plus de 28 000 tonnes de déchets plastiques liés à la pandémie, tels que des masques et des gants, se sont retrouvées dans l’océan depuis le début de la pandémie. Dans quelques années, une partie de ces déchets pourrait tourbillonner autour du pôle Nord.

Plus de 28 000 tonnes de déchets à la dérive

La pandémie de Covid-19 a entraîné une demande accrue de plastiques à usage unique, intensifiant de fait la pression sur un problème déjà hors de contrôle. Les chercheurs et écologistes soupçonnaient que l’ampleur de ces rejets mal gérés associés à la pandémie devait être importante, mais elle restait encore inconnue. Dans le cadre d’une étude, une équipe s’est appuyée sur un modèle pour quantifier l’impact de la pandémie sur ces rejets de plastique dans les océans.

D’après ces analyses, dont les résultats sont publiés dans les Proceedings of the National Academy of Sciences, 193 pays ont produit environ 9,2 millions de tonnes de déchets plastiques associés à la pandémie entre le début de l’épidémie et la mi-août 2021. La majorité de ce plastique, près de 88%, a servi dans les hôpitaux, tandis que près de 8% de ces produits ont été utilisés par des particuliers. Les emballages et les kits de test représentaient le reste des déchets.

Le modèle développé (MITgcm) a ensuite permis aux chercheurs de prédire combien de ces déchets plastiques se sont retrouvés dans l’océan après avoir été jetés. Selon les analyses, environ 28 550 tonnes de débris de plastique s’étaient déjà retrouvées dans les océans au 23 août 2021, transportés là par 369 grands fleuves du monde.

Sur les plages, en haute mer, au Pôle nord

Sur cet échantillon, ce modèle prédit que plus de 70 % des débris se retrouveront sur les plages d’ici la fin de l’année, ce qui nuira aux environnements côtiers. À plus long terme, les déchets restants pourraient former des « plaques de plastique » en haute mer, et ce, principalement dans le nord-est du Pacifique et dans sud-est de l’Inde.

Enfin, une partie de ce plastique sera emportée vers le cercle polaire arctique, se heurtant finalement à une impasse. Toujours en s’appuyant sur leur modèle, les chercheurs prédisent qu’une zone d’accumulation de plastique circumpolaire se formera d’ici 2025 avant de couler au fond de la mer.

Ces nouveaux travaux mettent en évidence l’ampleur des problèmes de déchets liés à la Covid-19, et le besoin de meilleurs systèmes de collecte, de traitement et d’élimination de ces déchets, notamment dans les pays en développement. Enfin, cette étude est un rappel de notre besoin global de limiter l’utilisation de plastiques à usage unique et d’augmenter l’utilisation d’alternatives durables.


Source : Brice Louvet/Sciencepost
Crédit : Nicholas Samaras Underwater Photography

LE GUIDE Naturellement

Agenda . . .

11 - Aude

Jusqu’au 31 décembre

EXPOSITION
"VENI, VIDI... BÂTI !"

Le musée Narbo Via présente sa première exposition temporaire, Veni, Vidi… Bâti ! Cette dernière proposera une réflexion sur la persistance du prestigieux héritage architectural de la Rome antique et interrogera la notion de « fragment », architectural et archéologique.

Narbo Via
2 avenue André Mècle
11100 Narbonne
04 68 90 28 90
https://narbovia.fr


25 - Doubs

Jusqu'au 9 janvier 2022

EXPOSITION
"DESTINS DE CIRQUE"

Cette exposition présente les destins des femmes et hommes du cirque entre ombres et lumières. Costumes, affiches, instruments de musique, gravures originales, films … évoquent l’art du cirque du XVIIIe siècle à nos jours.
Les fabuleux dessins aquarellés des sœurs Vesque, les planches uniques du grand costumier Gérard Vicaire éclairent ces destins de cirque.

Saline royale
Grande rue
25610 ARC-ET-SENANS
03 81 54 45 45
www.salineroyale.com


34 - Hérault

Jusqu'au 27 mars 2022

EXPOSITION
"JEAN-FRANCIS AUBURTIN, UN ÂGE D'OR"

Jean-Francis Auburtin (1866-1930) s’inscrit dans la longue procession des peintres sur le motif : Delacroix, Courbet, Boudin, Jongkind, Monet...
En une centaine d'œuvres, le Musée de Lodève propose une rétrospective de ce peintre à redécouvrir.

Musée de Lodève
Square George Auric
34700 Lodève
04 67 88 86 10
www.museedelodeve.fr


35 - Ille-et-Vilaine

Jusqu'au 18 décembre

EXPOSITION
"CHÂTEAU DE FOUGÈRE : ARCHÉOLOGIE, LE PASSÉ DÉVOILÉ"

L'archéologie nous permet de comprendre le quotidien et les savoirs-faire de nos ancêtres.
Découvrez à travers cette exposition le fonctionnement d'une fouille archéologique et les objets enfouis dans le sol du territoire depuis des centaines d'anées...

Château de Fougères
Place Pierre Symon
35300 Fougères
02 99 99 79 59
www.chateau-fougeres.com


50 - Manche

Jusqu'au 2 janvier 2022

EXPOSITION
"LE PEUPLE DES DUNES, DES GAULOIS SOUS LA PLAGE"

Menée en partenariat avec l’INRAP. Dans cette exposition visant à valoriser le site archéologique gaulois découvert sous la plage d’Urville-Nacqueville, c’est une véritable immersion dans la vie quotidienne de nos ancêtres, à la fois navigateurs et commerçants, qui vous sont proposée.

Manoir du Tourp
Omonville-la-Rogue
50440 La Hague  
02 33 01 85 89
www.letourp.com


71 - Saône et Loire

Jusqu'au 31 décembre

EXPOSITION
"LES COULEURS DU CHAROLAIS-BRIONNAIS"

Ils sont nés ici, y ont grandi ; ils y résident pour la plupart ou y séjournent durant les vacances…leur point commun ? Ils l’ont tous dans la tête et dans le cœur ! Le Charolais-Brionnais sera mis à l’honneur à travers 130 photographies des membres du groupe Facebook « Les Couleurs du Charolais-Brionnais ».

La Maison du Charolais
43 Route de Mâcon, RCEA N79 sortie 12
71120 Charolles
03 85 88 04 00
www.maison-charolais.com


88 - Vosges

Du 3 décembre au 2 janvier

EPINAL
"VILLAGE DE SAINT-NICOLAS"

Marché d'Artisans d'Art, manège en bois.

Place Pinau
88000 Épinal
06 80 10 76 31
www.tourisme-epinal.com

Lieux:

Découvrir toutes les activités